?>

Nelson est comme le bon vin : plus il vieillit, plus il s’améliore.
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

 Nelson est comme le bon vin : plus il vieillit, plus il s’améliore.

  « - C’est vraiment ce terrien qu’on va emmener sur notre planète ? »

            « - Ho ! Une soucoupe volante ! C’est quoi ces boutons ? »

            « - Hé ! Ne cochonne pas tout le cockpit ! »

            « - Essayons d’en trouver un autre ! »

 

Même pour des extra-terrestres débarquant sur terre, se trouver confronté à Nelson n’est pas chose simple. Le diablotin orange réussit à désespérer les aliens. Ces espèces de cornichons de l’espace sont les héros bien malgré eux de la première partie de ce dix-septième opus des strips de Nelson. Ils apportent une fraîcheur inédite, un regard extérieur original.

 

 

 

 

La suite replace Nelson dans sa vie de tous les jours. Julie se fait virer de son job et en cherche un nouveau. Après un bref passage comme pervenche, elle va se retrouver vendeuse dans un magasin de hi-fi en période de Noël. Hubert, le voisin de bureau, est perturbé par son poids et par sa mère. Et Floyd le labrador est toujours aussi candide, victime fatale et, on se le demande, consentante.

Le mini-site http://nelson.spirou.com/ est rigolo : un strip du jour, la présentation des albums et des personnages principaux de la série, une boutique ainsi qu’un jeu en fond un espace complet et efficace.

 

 

 

 

Comme deux fois par an, avec une régularité de métronome, le diable orange est de retour. Nelson est comme le bon vin : plus il vieillit, plus il s’améliore.

 

Laurent Lafourcade

 

Série : Nelson

Tomes : 17 – Crétin intergalactique

Genre : Humour

Scénario, dessins & couleurs : Bertschy

Éditeur : Dupuis

Nombre de pages : 48

Prix : 10,95 €

ISBN : 9782800159003



Publié le 06/03/2017.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2017