?>

Alter Ego, Ultimatum
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Alter Ego, Ultimatum

Les révélations fracassantes qu'ont réunies Camille et Miep sur la nature de cette énigme n'ont pas encore éclaté au grand jour. Elles lancent un ultimatum à Urasawa et à la milliardaire Grynson. Mais c'est sans compter sur le pouvoir financier et logistique dont dispose Urasawa, désormais lié, que cela lui plaise ou non, à Noah, le fils du président des USA... Lequel semble avoir perdu toute mesure, uniquement obsédé par le profit et le pouvoir que les découvertes de la U-Tech peuvent lui assurer.

 

 

 

Rappelons d'abord le concept d'”Alter Ego” imaginé par Pierre-Paul Renders, réalisateur et scénariste. Une série de six albums pouvant être lue dans n'importe quel ordre, chaque tome comprenant des éléments croisant les autres, l'ensemble, tel un puzzle, constituant une intrigue globale. Concept novateur dans sa forme mais aussi dans sa réalisation puique pour mener à bien le projet, c'est un studio virtuel de neuf personnes qui a travaillé ensemble, entre la Belgique, la France, l'Espagne et l'Italie, grâce à la magie du web : un créateur scénariste (Pierre-Paul Renders), un scénariste (Denis Lapière), un dessinateur directeur artistique (Mathieu Reynès), quatre dessinateurs (Benjamin Benéteau, Luca Erbetta, Efa, Emil Zuga), une coloriste (Albertine Ralenti) et son assistant. Le défi était de permettre la publication des six albums dans un délai relativement limité. La série a d'ailleurs été couronnée du prestigieux prix Saint Michel pour son scénario l'an dernier.

 

 

 

 

Une petite année après la sortie de “Jonas”, c'est la pièce manquante du puzzle qui est enfin disponible. “Ultimatum” éclaircit nombre de pistes lancées dans les six premiers tomes. Plutôt qu'une « fin » dans une forme linéaire, par rapport à la construction globale de la série, on y verra plutôt un élément central vers lequel convergent les six albums précédents. C'est l'occasion de retrouver tous les personnages principaux ou presque rencontrés précédemment et d'en apprendre (beaucoup) plus sur certains... Tendu de la première à la dernière case, le scénario renferme à nouveau une surprise dans sa construction, puisqu'il est rythmé par un compte à rebours. On ne vous livrera pas l'aboutissement de l'histoire, tant la trame installée est riche et complexe tout en restant parfaitement accessible. On ne s'ennuie pas une seconde au long des 64 pages d'Ultimatum. Action, retournements de situations, révélations importantes permettent aussi de prendre la mesure de tout ce qui a été décrit dans les volumes initiaux, qu'il est, cette fois, quasi indispensable d'avoir lu avant d'aborder celui-ci. La saison 1 d'Alter Ego se termine en apothéose, et c'est vraiment ce que l'on pouvait souhaiter de mieux à cette série hors du commun, véritable défi dans sa conception et sa réalisation qui aboutit sur une constante de qualité et d'intelligence. Saison 1 ? En effet, comme nous l'a confirmé Benjamin Benéteau en interview, une Saison 2 d'Alter Ego, déclinée sous forme de 4 albums devrait faire son apparition en 2013. Pierre-Paul Renders m'avait dit avoir très très envie de la raconter et au vu de la première saison, sans doute est-on déjà en droit d'en attendre beaucoup. Alter Ego n'a pas encore livré tous ses secrets, tant mieux !

 

Pierre Burssens

 


Alter Ego - Ultimatum

Série : Alter Ego

Auteurs : Renders, Lapière, Reynès, Benéteau

Prix : 12 €

Date de sortie : 21/09/2012

Nombre de pages : 64

Catégorie : Thriller

Type de reliure : album cartonné

Editeur : Dupuis

Collection : Dupuis « Grand public »

 

 



Publié le 14/09/2012.


Source : Graphivore

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2017