?>

Ces auteurs BD qui s’illustrent dans le jeu de société.
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Ces auteurs BD qui s’illustrent dans le jeu de société.

Les auteurs de bandes dessinées ont souvent plusieurs cordes à leurs arcs. Par le biais du secteur narratif et graphique, ils peuvent facilement passer d’un médium à l’autre : Storyboard et character design pour le cinéma, dessinateur pour le jeu vidéo, le dessin de presse…

Depuis quelques années déjà, le monde du jeu de société fait appel à des dessinateurs de bandes dessinées pour donner corps à l’identité graphique des jeux édités.

On a pu voir des auteurs comme Bastien Vivès (Last Man), Martin Vidberg (Le journal d’un remplaçant), Claire Wendling (Les Lumières de l'Amalou) ou encore le regretté Tignous, se lancer dans ce type d’aventure. François Schuiten (excusez du peu) avait également été approché pour réaliser le design du jeu « Bruxelles 1893 » édité par Pearl Games, mais faute de place dans l’agenda du co-créateur des Cités Obscures, la collaboration ne se fît.

D’autres jeux comme Times Masters illustré par Dimitri Piot (Koryu d’Edo) aux éditions Mushroom Games, ou encore Kumo-Hogosha prévu pour octobre 2015 chez Morning Players illustré par Frédéric Genêt (Samuraï) se sont récemment distingués dans ce secteur. A cet effet, des festivals de jeux de sociétés, accueillent régulièrement des jeux à l’état de prototypes, pour être testés auprès du public et tenter de le fidéliser avant même sa sortie officielle. Parfois, lorsque l’engouement est au rendez-vous,  c’est une véritable communauté qui se créée autour de certains titres. En ce moment, une campagne sur le site de financement participatif Ulule, met en avant un jeu illustré par Gipi (Notes pour une histoire de guerre). Campagne de financement participative réussie, puisque « Bruti », est à 103% de son financement.

Considérant qu’il y a de nombreux parallèles entre les deux médiums, « Monsieur Phal », Co-fondateur du populaire « Tric Trac » (site web spécialisé sur le monde du jeu), consacre depuis peu, des chroniques vidéo sur la bande dessinée.

Dans l’autre sens, des produits dérivés de bandes dessinées comme Corto Maltese, Blake et Mortimer ou encore Game Over se sont vus développés pour les tables de jeux. Witness, l’adaptation de Blake et Mortimer, connait pour sa part un succès et un retour critique plus qu’honorable. Du côté des adaptations de bande dessinées en jeux de sociétés, « Requiem » la série du prolifique Olivier Ledroit est en ce moment en campagne sur Kickstarter. Sur les 16.000$ demandés, 33000 ont été récoltés.

Nul doute que les secteurs de la bande dessinée et du jeu de société, appellent à se rapprocher davantage dans les prochaines années. Et qui sait ? Y voir naître des évènements culturels et artistiques proposant une fusion forte entre les deux médiums. 

 



Publié le 23/05/2015.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2017