?>

Coup de coeur : King Richard
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Coup de coeur : King Richard

Max Vier, jeune auteur Suisse autodidacte ayant un parcours atypique qui passe par le cinéma en Grande Bretagne nous livre ici une BD qui au départ me semblait banale. Que nenni, pour ma part je considère ce livre comme une très belle œuvre très proche d'idéaux que nous avons tous eu un jour en nous.


Le rêve d'Icare !!!

Qui n'a jamais eu envie de voler, se rapprocher du ciel ou des étoiles et réaliser le fantasme de tous les enfants et des grands enfants que nous sommes ?
Icare ce fils de Dédale, architecte et d'une esclave crétoise nommée Naupacté dans la mythologie Grecque, nous savons tous qu'il se brula les ailes en se rapprochant trop près du soleil.
L'adaptation de Max Vier est assez géniale parce-que tellement étonnante et différente de ce qu'on nous sert habituellement. Une adaptation sur le thème d'un homme estropié tant sur le plan physique que moral et n'ayant qu'un désir obsessionnel, faire évoluer le monde de l'aviation en construisant un appareil par tous les moyens possible, même en passant par l'ennemi .

 

 

 

 

Il va tout rater. De sa vie sentimentale en passant par tellement de passages ubuesques que cela en devient un monsieur guigne.
La fin du récit n'est pas une fin en soi mais une belle interrogation sur l'idée du "mal acquit ne profite guère",b asé sur l'aspect moral de l'équilibre fragile entre bien et mal.


Techniquement, j'aime bien le découpage et la colorisation. Les personnages manquent un peu d'égalité et de traitement sur le plan du dessin entre les femmes et les hommes. Peut être que Max Vier a beaucoup de propension à dessiner une femme plutôt qu'un homme et cela se ressent. Les femmes sont plus fouillées et plus gracieuses mais les hommes ont des expressions bien marquées.
J'apprécie beaucoup les cases ou l'auteur mêle Icare et les rêves du personnage central. Les visions délirantes qui mènent le "héro" malheureux vers son handicap et sa perte de contenance face à la réalité sont assez prenantes .
Nous vivons dans un "no man's land "  du début à la fin de ce récit.
Les éditions Paquet ont misé sur un excellent "cheval" en la personne de max Vier. Un récit divertissant, attachant et prenant.
Décidément, l'aviation inspire beaucoup cette maison d'édition avec un choix très fin pour ma part.

 

E. Leblanc

 

King Richard par Max Vier, 112 pages au prix de 16.50 € édité chez Paquet. ISBN : 9782888906049



Publié le 12/12/2013.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2017