?>

Coup de coeur : Wunderwaffen, une uchronie de haut vol
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Coup de coeur : Wunderwaffen, une uchronie de haut vol

1946 : LA GUERRE CONTINUE !

1946 : Les armes volantes spéciales des Nazis déciment les avions alliés.
Mais le pire reste encore à venir…En cet été 1946, les Japonais ont été battus mais la Seconde Guerre mondiale continue en Europe après l’échec surprise du débarquement allié, le 6 juin 1944.
D’étranges avions à réaction totalement révolutionnaires, surnommés Wunderwaffen (« Armes miracles »), défendent désormais efficacement l’Allemagne. Le major Walter Murnau, tête brûlée, homme d’honneur et talentueux pilote de Wunderwaffen, se retrouve décoré par Adolf Hitler, atrocement mutilé lors d’un attentat, qui lui inspire crainte et dégoût. Le voilà publiquement surnommé « Le pilote du Diable »… Il devient alors l’icône d’un régime qu’il déteste. Sans se douter que même pour le « Pilote du Diable », l’enfer n’est jamais loin...

 

 

 

 

Une uchronie de haut vol

Richard D. Nolane, connu aussi pour ses divers ouvrage ufologique, rentre dans le monde de la bande dessinée avec ce premier tome de WunderWaffen ( armes miracles en allemand) appuyé par les graphismes somptueux de Maza. Encore une uchronie dirons certains d'entre-vous, certes. Une mode à laquelle s'adonnent nombre d'auteurs ces dernière années. Mais celle-ci est particulièrement intéressante. Nolane nous invite à imaginer le court d'une autre histoire, celle qui aurait vu la défaite des alliés sur le débarquement en Normandie et qui plus est, l'attentat du 8 mai 1945 sur Hitler auquel le furher aurait survécu au détriment de la perte d'un bras et d'un visage partiellement défiguré. Une uchronie qui semble rappeler celle d'un film tel que Philadelphia Experiment, voyage dans le temps hormis bien entendu. Nolane ne fait pas l'apologie du nazisme, son récit est surprenant, dépeignant une course à l'armement et à la haute technologie dont les alliés visiblement accusent un retard qui malgré toute leur bonne volonté et leur détermination, ont beaucoup de peine à combler. La suprématie de la machine de guerre volante nazie ne finissant pas de se perfectionner sauvant par la même occasion un 3eme Reich agonisant. Les combats aériens plongent le lecteur au cœur de l’action. Maza à réussi une véritable prouesse graphique. Ce premier tome à tenu toutes ses promesses et l'éditeur à eu le bon goût d'adjoindre un livret de 8 pages sur les armes miracles allemandes "de la propagande à la mythologie" composé de documents d'époques et d'hypothèse développées sur les fameuses armes secrète du 3eme Reich, thème abondamment employé pour le film Iron Sky à venir ce 4 avril 2012. Oui décidément, les uchronies ont le vent en poupe. Il ne nous restes plus qu'à souhaiter une machine à avancer dans le temps pour découvrir le tome 2. En attendant ce miracle, je ne puis que vous conseiller la lecture de cet excellent album.

 

Marcus

 

Wunderwaffen par Richard D. Nolane & Maza. 56 pages au prix de 14.30 €, édité par Soleil Productions.



Publié le 01/04/2012.


Source : Graphivore

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2017