?>
 
La chute des anges - Les bętes de Black city (tome 1)
Flux RSS Flux RSS

La chute des anges Série : Les bętes de Black city

Auteur : Rastrelli & Nuti

Prix : 15 €

Date de sortie : 17/10/2011

Nombre de pages : 48

Catégorie : BD Adultes

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Autres

Collection : Tabou éditions

Publié le 09/11/2011


Black City. Une ville de l’Ouest des États-Unis surgie du néant. Centre de tri pour les soldats de l’armée nordistes, elle voit passer tous les rebus de l’humanité prompts à s’engager pour fuir quelque passé sordide. Dans cette antichambre de l’Enfer, il y a la Maison de Madame Deveraux et ses Anges de Black City, trois catins à soudards tentant de racheter leur liberté au prix de leur souillure. Un jour, une opportunité de couper cours à la fatalité et de faire la nique au Destin se présente: en collaborant à l’attaque de la diligence transportant la paye de l’armée, elles seront plus riches qu’en 150 ans de passes. Leur rôle? Retenir par leurs charmes les convoyeurs. Facile pour les Anges. Mais c’était sans compter sur le caractère violent et vicieux des convoyeurs…



Attention pour public avertit.

Histoire sombre d’un Ouest sauvage où la vie n’a pas de valeur et où chaque instant est une épreuve de survie. Cette bédé, prévue en 3 volumes, renoue avec les styles des westerns spaghetti et crépusculaires.

L'histoire commence par une narration, un flash-back qui raconte les horreurs auxquelles ont été confrontées ces filles de joie de l'ouest, dans cet endroit qu'on appelle le joyau de Black City, la maison Deveraux. Tout se passait pourtant bien, jusqu'au moment ou l'erreur fatale commise par Éloïse à l'égard d'un sergent eunuque va déboucher sur une successions de tortures et de violence sans pareils dans le seul but de laver un affront. Mais la vengeance est un plat qui se mange chaud chez les anges déchus de black City et cette vendetta sera terrible !

Marco Rastrelli signe un western spaghetti certes explicite dans le fond et dans la forme au niveau de la débauche sexuelle que l'on pouvait rencontrer à cette époque faussement prude mais aussi une histoire saisissante ou l'on se surprend à approuver la vindicative des protagonistes. Le dessin de Nuti est un délice pour les yeux, il a créé une ambiance absolument parfaite pour ce genre de récit et ses personnages semblent tout droit sortit d'un film de Sergio Leone. Les éditions Tabou n'ont pas lésiné sur les moyens pour cette BD digne des plus grandes productions sur le marcher.



Extrait 1 Les bêtes de Black city (tome 1)  - La chute des anges


Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Sarah Penza



©BD-Best v3.5 / 2017