?>

Flic
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Flic

Flic est une adaptation en bande dessinée du livre éponyme de Bénédicte Desforges, Lieutenant de police publié en 2007 et immédiatement devenu un succès de librairie. 
Dans cette série de récits courts directement inspirés de son expérience et de son parcours de policier, Bénédicte Desforges brosse un saisissant portrait de ce métier complexe, en prise directe avec toutes les expressions, souvent contradictoires, de la condition humaine.

 

 

 

 

 

« Les gens ont toujours bien aimé les histoires de flics, mais les gens n'aiment pas les flics ». En une phrase, Bénédicte Desforges dévoile un des moteurs de son bouquin et de l'asptation BD qui en a été faite par Sera. En effet, si certains aspects du livre peuvent, par exemple, faire penser au cinéma d'Olivier Marchal (lui-même ancien policier), pour le reste c'est essentiellement le journal d'un policier en uniforme, dans la rue, que nous font partager les auteurs, et ce bien loin des archetypes cinématographiques, télévisuels ou chers à nombre d'amateurs de polars. Autour de l'héroïne gravite tout un petit monde. D'une part celui de la rue auquel elle est confrontée : sdf, travestis, prostituées, casseurs ou maris violents, et d'un autre côté celui de ses collègues parfois à bout ou basculant progressivement vers des comportements « borderline ». Un dénominateur commun : la détresse sous différentes formes. Parfois, la violence éclate, imprévisible et aveugle... A d'autres moments, heureusement, un sourire peut apparaître, mais rarement longtemps. Et pourtant, contre vents et marées, elle l'aime, son métier, malgré toute son amertume ou les sales coups encaissés. Autant de choses que nous fait découvrir le beau texte de Bénédicte Desforges, passant sans vraiment de transition d'une histoire à une autre, des petites histoires qui s'enchaînent et qui sont le quotidien ordinaire de ce drôle de métier qui s'apparente souvent, dans les grandes villes comme, dans ce cas, à Paris, à du travail social. Les deux livres de Bénédicte Desforges que cette déclinaison dessinée donne envie de découvrir sont d'ailleurs sous-titrés « chroniques de la police ordinaire ».

Graphiquement, le travail de Sera sert parfaitement le sujet. Ses cases combinant différentes techniques illustrent plus qu'elles ne racontent, s'appuyant parfois sur des coupures de journaux ou des couvertures et gros titres de magazines. Le dessinateur parvient à la fois à traduire le déroulement des événements mais également tout l'impact « intérieur » qu'ils peuvent avoir sur les personnages. On pouvait difficilement imaginer une forme de BD « classique » pour une telle adaptation sans justement basculer dans des clichés trop ressassés. Ici, on ne peut que souligner l'alchimie réussie entre le texte (très majoritairement livré sous forme de narratifs) et les images. Un résultat hors du commun pour un livre-témoignage hors du commun (pour lequel on regrettera juste l'une ou l'autre petite faute d'orthographe ayant échappé au correcteur).

Pierre Burssens

 

 

 

Flic par Sera & Bénédicte Desforges, album broché,96 pages, 18 € Edité par Casterman, collection Univers d'auteurs.



Publié le 11/09/2012.


Source : Graphivore

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2017