?>

Kid Lucky, un cow-boy en herbe
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Kid Lucky, un cow-boy en herbe

Plus qu'un point cardinal, plus qu'une direction...L'OUEST. Un cow-boy traverse ces contrées arides en chantant le célèbre " i'm poor lonesome cow-boy". Ce cavalier solitaire se nomme Sam. Sur sa route, il découvre une caravane renversée sur le flanc, détruite, la fumée qui s'en dégage encore témoigne de la violence du combat qui s'est déroulé. Il n'y a plus rien à faire et il ne peut que constater le drame qui vient de se produire et passer son chemin quand Soudain... il entend un cri strident, le pleur d'un enfant, caché certainement dans les rocher par ses parents durant l'attaque. Sam s'empare du bébé et décide de l'amener chez le Shérif de Nothing Gulch qui ne saura trop quoi en faire de ce petit braillard. C'est finalement Martha, la tenancière du saloon qui se chargera du petit. Il lui donnerons le prénom de Luke...surnommé, Luke le chanceux.

 

 

 

 

La genèse d'un géant de l'ouest

Suivre les aventures d'un personnage aussi célèbre que celui de Lucky Luke est déjà un plaisir immense en soi. Découvrir les origines de ce cow-boy solitaire en est un autre tout aussi savoureux. Vous en rêviez ? Le dessinateur et scénariste Achdé l'a réalisé pour vous avec brio. Une approche de la jeunesse de Lucky Luke avait déjà été faite par Morris, Leturgie & Pearce grâce à l'album Oklahoma Jim. Depuis lors plus rien n'avait été tenté ou envisagé. C'est donc chose faite en cette année 2011. Achdé nous offre avec son trait fidèle à celui de Morris, cette genèse du petit cow-boy facétieux sous forme de gags en une page. Ce petit cow-boy en herbe qui rappellons-le, tire avec sa catapulte plus vite que son ombre. Nous faisons aussi la connaissance des petits camarades de Kid Lucky, ajoutant à cet album la fraîcheur que l'on est en droit d'attendre dans ce genre de bande dessinée qui prend le thème de la "jeunesse de" très à la mode ces derniers mois. Kid Lucky, c'est de l'humour omniprésent, distillé à bonne dose et qui vous fera remuer quelques fois les zygomatiques. En guise de supplément, vous trouverez en bas de page des anecdotes en une phrase sur le monde du far west écrite sur un ton frivole mais intéressantes pour la culture générale. Vous ne serez donc ni déçu par les gags, ni par le graphisme efficace d'Achdé. Un premier tome qui démarre sur les chapeaux de roue et qui se destine à tout public. Le bon plan en guise de cadeau de noël ou tout simplement pour se faire plaisir.

Aurélien Garance

Kid Lucky, l'apprenti Cow-Boy, 46 pages, Lucky Comics.



Publié le 26/11/2011.


Source : Graphivore

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2017