?>

La BD ouvre la porte d’autres mondes : de la préhistoire à Lovecraft en passant par une nuit de Grande Ourse et beaucoup de kawaii #1
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

La BD ouvre la porte d’autres mondes : de la préhistoire à Lovecraft en passant par une nuit de Grande Ourse et beaucoup de kawaii #1

Depuis Alice au pays des Merveilles ou Little Nemo (pour rester dans la BD), les envies d’autres mondes n’ont cessé de donner corps et âme, imagination aussi, à des histoires et des albums de bande dessinée. Comme dans Narnia, on tire une porte dérobée. Comme dans Peter Pan, une Fée Clochette vient nous tirer de nos rêves pour en amener d’autres. Ou alors comme FRNCK, on tombe dans un trou; comme Louise, on pénètre une forêt mystérieuse et comme Gertrude, on se fait aspirer par la moquette de sa chambre. Vaciller vers un monde inconnu, étrange ou inquiétant, ça se joue parfois à rien.

 

FRNCK : même en retrouvant des voyelles, l’homme moderne ne retrouve pas ses jeunes en pays préhisto !

 

 

 

 

 

 

© Skottie Young/Beaulieu chez Image Comics


Résumé de l’éditeur : Après avoir réussi à se faire accepter par une tribu d’Homo sapiens, Franck décide d’apporter un peu de modernité dans la vie de sa famille d’adoption. Puisqu’il en a marre de manger de la viande crue, il tente de persuader Grrr (prononcez « Gérard »), le chef de la bande, de domestiquer le feu. Mais ses tentatives à base de bois secs et de silex frottés l’un contre l’autre font long feu et ne suscitent que moqueries et mépris de la part des hommes préhistoriques, assez rétifs aux progrès technologiques. Quand Franck arrive enfin à ses fins, c’est pour asphyxier la moitié de la tribu. Pour Gérard, c’en est trop ! Franck est chassé de la tribu, vu ses inventions loufoques et foireuses (le savon, la roue, le football…) et sa totale inutilité au sein du groupe. Il ne pourra revenir qu’à une condition : en prouvant ses qualités de chasseur !

 

 

 

 

© Bocquet/Cossu/Guillo chez Dupuis

 

Après une entrée en matière excitante, Olivier Bocquet, Brice Cossu et Yoann Guillo ont retrouvé des voyelles pour continuer à explorer le monde hirsute et sauvage dans lequel Franck est tombé, créatures plus gigantesques les unes que les autres à l’appui. Et force est de constater que, cabotin gamin qu’il est, notre jeune héros n’est pas forcément adapté à la vie dans cette société archaïque. C’est difficile d’être un précurseur et un homme du XXIème siècle dans un milieu primitif. S’ils sont comiques au premier regard, les Homo Sapiens se montrent vite hermétiques aux innovations que Franck peut leur amener.

 

 

 

 

© Bocquet/Cossu/Guillo chez Dupuis

 

Et force est de constater que notre ado carrément perdu fait pire que mieux. Le voilà donc chassé pour mieux faire ses preuves. En mode « Tu seras un homme mon (arrière-arrière-arrière-arrière-(…)-arrière-)petit-fils, les trois auteurs mettent leur héros à l’épreuve dans un véritable rite de passage. L’heure est grave, « il va faire tout noir » (comme dirait un autre), et Franck se dit qu’un peu de feu, ce ne serait pas du luxe. Pour l’homme moderne qu’il est, rien ne semble plus simple, mais c’est sans compter des lapins plus malins que crétins mais très kawaii, des bêtes indomptables et des mammouths colossaux.

 

 

 

 

© Bocquet/Cossu/Guillo chez Dupuis

 

L’enjeu de ce deuxième album est plutôt maigre mais offre une vraie bulle de détente pour mieux appréhender les limites (infinies ?) de cet univers. Les auteurs, sans nous resservir la soupe du premier tome, sont d’ailleurs les premiers aventuriers et explorateurs de ce monde plein de promesses, en toute décontraction mais aussi en grandes frénésie et expressivité. Toujours sans aucun temps mort, FRNCK fait sa loi et prouve que la préhistoire, vue comme ça, ce n’est pas si nul que ce que la quatrième de couverture annonce.

 

Alexis Seny

 

Série : FRNCK

Tome : 2 – Le Baptême du feu

Scénario : Olivier Bocquet

Dessin : Brice Cossu

Couleurs : Yoann Guillo

Genre : Fantastique, Aventure, Humour

Éditeur : Dupuis

Nbre de pages : 56

Prix : 10,95 €



Publié le 12/10/2017.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2017