?>

Les p’tits diables tome 23, Nina est candidate à la présidentielle
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Les p’tits diables tome 23, Nina est candidate à la présidentielle

« - Qu’est-ce qui se passe avec les enfants ? ça crie partout. »

            « - Nina a été élue déléguée. »

            « - Ah, cool ! »

            « - Et du coup, elle s’est auto-proclamée présidente. »

« - Ah, pas cool ! »

            « - Ben, Tom pense la même chose. Alors, il se rebelle. »

 

            Alors que la France est en pleine campagne présidentielle, tout le monde pense que la liste des candidats est arrêtée à onze noms. C’est faux, méga-faux, archi-faux ! Une douzième prétendante au trône est dans la course.

François Fillon va en perdre les sourcils. Jean-Luc Mélenchon peut se réabonner à Pif Gadget. Emmanuel Macron devrait revoir son projet. Benoît Hamon a de quoi en perdre son latin. Marine Le Pen et Nathalie Arthaud ne sont pas les seules femmes. Jean Lassalle n’a plus qu’à se laver et Philippe Poutou a en faire (des poutous). Jacques Cheminade va reprendre son chemin et Fançois Asselineau peut déjà retourner dans l’anonymat. Nicolas Dupont-Aignan, quant à lui, n’aura jamais autant de voix qu’à Avignon. Mesdames et Messieurs, méfiez-vous, Nina est candidate à la présidentielle.

 

 

 

 

 

 

Rassurez-vous, amis lecteurs, nos p’tits diables ne vont pas s’abaisser à entrer dans le grand cirque de la politique. Ils laissent ça aux guignols qui vont gouverner la France. On va retrouver Nina et Tom dans leurs jeux habituels du chat et de la souris.

 

Dutto approche allègrement des 1000 gags. Il devrait les franchir très rapidement. Mais comment fait-il pour rester aussi frais ? Il applique tout simplement aux gags en une planche le rythme scénaristique des strips. Même si certaines situations pourraient sembler répétitives, il y a toujours le petit plus qui distingue chaque nouveau gag des précédents. Cela prouve que la pratique de la discipline de l’humour, c’est comme le sport : plus on pratique, meilleur on est. Cela nous vaut de grands moments comme le débat, grand moment de politique pas si parodique que ça.

 

            Alors, plutôt que de voter pour les grands démons, votons pour Les p’tits diables !

 

Laurent Lafourcade

 

Série : Les p’tits diables

Tome : 23-Une sœur présidente

Genre : Humour

Scénario & dessins : Dutto

Couleurs : Bekaert

Éditeur : Soleil

Nombre de pages : 48

Prix : 10,60 €

ISBN : 978-2-3020-5968-9



Publié le 04/04/2017.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2017