?>

Quelques planches de BD en plus sur la plage de vos vacances, part 14
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Quelques planches de BD en plus sur la plage de vos vacances, part 14

« - Pour la dernière fois, qui vous envoie ? L’armia Krajowa polonaise ? L’OSS américain ? Le MI6 britannique ?... Le Smerch russe ? Répondez, frau Hanna !

-          Avez-vous perdu l’esprit, Kammler ?!... Je suis la flugkapitan Hanna Reitsch ! La pilote d’essai la plus célèbre d’Allemagne ! Une femme à qui Adolf Hitler s’est adressé en tête à tête dans le bunker !... Comment osez-vous mettre mon patriotisme en doute !?

-          Et alors ? Ces derniers jours, le propre gratin du Berghof, les Himmler, Goering, Speer eux-mêmes ont trahi leur führer en tentant de négocier misérablement leur reddition avec les américains ! Répondez à ma question : Pourquoi avez-vous menti sur les circonstances de votre accident ?

-          Menti ?... Je ne comprends pas ! »

 

 

 

 

 

 

Mai 1945, l’armée SS est en déroute. Les nazis tentent le tout pour le tout en installant « Eva » prêt des côtes canadiennes, une balise permettant de guider automatiquement l’aile volante qui doit larguer une bombe atomique sur New-York. Mais si le plan ne fonctionne pas, qui donc accomplira cette mission au nom du Führer et pilotera cette aile maudite ? Hanna Reitsch semble en être capable, mais au même moment, elle est au Château Fürstenstein en Basse-Silésie avec son copilote Werner Zweiköpfiger, en train d’être interrogée.

 

            Avant dernier acte pour Dent d’ours, série au cœur du conflit 39-45. Si ce drame mené par Yann a bien un mérite c’est qu’il divise le lectorat. Alors que pour le regretté René Hausman le scénariste et le dessinateur accomplissaient un travail remarquable, pour Roger Leloup, c’est marcher sur des œufs que de représenter des nazis qui pourraient paraître sympathiques. Toujours est-il que Yann confirme qu’il est un scénariste sérieux, documenté, sachant romancer des faits historiques de manière captivante et passionnée.

 

            Henriet ne cesse de progresser. Cette série restera dans sa carrière celle qui l’aura installé dans la cour des grands. Ses représentations de l’intérieur d’un sous-marin, de la mer, sont impressionnantes de réalisme. Il réussit par ailleurs à montrer l’horreur de la déportation  sans s’épancher dans la boucherie.

 

            Dent d’ours ferait un excellent film à grand spectacle.

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Dent d’ours

Tome : 5 - Eva

Genre : Drame historique

Scénario : Yann

Dessins : Henriet

Couleurs : Usagi

Éditeur : Dupuis

Nombre de pages : 56

Prix : 14,50 €

ISBN : 9782800170312



Publié le 02/08/2017.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2017