?>

Shelton & Felter, lui le grand et l’autre le petit, duo éclatant sur la piste des grands mystères du drame oublié de Boston
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Shelton & Felter, lui le grand et l’autre le petit, duo éclatant sur la piste des grands mystères du drame oublié de Boston

Sheldon Cooper, c’est dépassé, place désormais à Shelton & Felter, un duo d’enquêteurs pas comme les autres qui entend concurrencer les hommes de loi dans le Boston de la prohibition. Y compris quand la mélasse revient jouer les trouble-fêtes et serial-killers, cinq ans après l’immense et improbable inondation qui coûta la vie à 21 personnes.

 

 

 

 

 

 

 

©Jacques Lamontagne

 

Résumé de l’éditeur : Boston, États-Unis, 1924. Isaac Shelton est un ex-boxeur, jeune journaliste à la plume encore mal dégrossie, qui traque le fait divers à la recherche du scoop qui pourrait booster sa carrière. Thomas Felter est quant à lui un libraire d’un certain âge, vivant seul avec ses chats, grand amateur de littérature policière et qui a aiguisé à travers ses lectures un esprit analytique hors du commun. Quand Shelton rencontre Felter, le premier convainc le second de l’aider à résoudre les grands mystères de la ville, ce qui lui permettra de pondre l’article qui fera de lui un journaliste reconnu.

 

 

 

 

©Jacques Lamontagne/Scarlett Smulkowski chez Kennes

 

Autant jouer cartes sur table, si Shelton et Felter ont bien l’intention de faire respecter la loi (enfin, leur loi), aucun des deux n’est droit dans ses bottes. D’abord, il y a Isaac Shelton dont la grande taille offre un maintien approximatif (aïe aïe les maux de dos quand il vieillira). Et Thomas Felter n’est pas en reste vu qu’il doit se tortiller dans tous les sens pour pouvoir mettre ses gouttes oculaires. Pour y voir plus clair ? Assurément.

 

 

 

 

 

©Jacques Lamontagne

 

Et s’ils sont cambrés à leur façon, c’est peut-être le seul point qui les réunit, lui le grand et lui le petit. Et la curiosité ! Sauf que, pas droits, les deux héros le sont aussi dans l’approche des meurtres qu’ils se sont lancé le défi de résoudre. S’éloignant des règles de l’ordre pour mixer empressement et déductions dans un cocktail qui fera bientôt ses preuves. Enfin, pour cela, l’un vis-à-vis de l’autre, ils vont devoir faire des concessions.

 

 

 

 

©Jacques Lamontagne/Scarlett Smulkowski chez Kennes

 

Mais attention ! La mort noire guette. Pas la peste mais plutôt la mélasse ! Celle qui a engendré le plus grand drame que Boston ait connu en ce début de XXème siècle et qui semble ne pas être repue puisque de sombres meurtres viennent hanter la nuit d’une ville qui cherche à acheter ses alcools sous le manteau. Des meurtres dont les limiers sont bien en peine d’expliquer. Encore plus lorsqu’un des actes criminels se pose dans une pièce qui n’a rien à envier à la célèbre chambre jaune de Leroux.

 

 

 

 

©Jacques Lamontagne/Scarlett Smulkowski chez Kennes

 

Alors Shelton et Felter, dans toute leur divergence d’esprit et de procédés, arrivent au bon moment. Et Jacques Lamontagne, seul aux commandes du scénario et du dessin (une première !) et aidé par les couleurs tellement imprégnée d’ambiance, imbibée (mais d’eau pure hein, pas d’alcool frelaté) de Scarlett, parvient à instituer un duo qui non seulement fonctionne mais a assez de ressources que pour ne pas souffrir de la comparaison avec d’autres binômes comme Sherlock et Watson, Adamsberg et Danglard, etc.

 

 

 

 

©Jacques Lamontagne

 

Il y a dans le ton, l’esprit et cette volonté d’aller à contre-courant des mystères, une vraie place trouvée par Lamontagne dans un monde qu’on pensait pourtant bouché. Car oui l’auteur nous amuse et nous surprend, brillant par son style (dans la même famille super-héroïque qu’un Denis Bodart) et renseigné. Jacques a marché sur les traces de ses personnages, enquêtant et se documentant minutieusement pour reconstituer le Boston des années 20 et la hantise de ce drame « mélassier » désormais oublié. Et ça ne fait qu’ajouter plus de cachet à cette enquête équilibrée entre humour et suspense, magnifiquement menée.

 

Alexis Seny

 

Série : Shelton et Felter

Tome : 1 – La mort noire

Scénario et dessin : Jacques Lamontagne (Facebook)

Couleurs : Scarlet Smulkowski

Genre : Polar, Histoire, Humour

Éditeur : Kennes

Nbre de pages : 48 (+ 8 pages de cahier graphique et documentaire)

Prix : 14,95€



Publié le 13/09/2017.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2017