?>

Bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. 40 éléphants 2 – Maggie, passe-muraille
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. 40 éléphants 2 – Maggie, passe-muraille

 

« - Donc tes hommes se font prendre et ce serait à cause de mes filles ?
-    On pourrait nous aussi se mettre à vous balancer, mais ce serait bon pour les affaires de personne.
-    Ah, mon cher Art Stocker, il faudrait que tu t’écoutes parler. Que pourrais-tu balancer sur mes filles ? Vous ne savez rien. Si vous vous faites prendre, c’est parce que vous êtes stupides. Si vos opérations arrivent aux oreilles de la police, c’est uniquement parce que vous vous en vantez. Je pensais que cette rencontre avait pour but de départager nos territoires, une bonne fois pour toutes. Je constate avec désespoir qu’il ne s’agissait que de nous faire porter le chapeau pour l’incompétence de tes quarante voleurs.
-    C’est vrai. Il faut remettre à plat nos zones d’influence. Je te propose de nous voir à ce sujet après le bal de la Saint-Valentin d’Iris. Mais en attendant, je te mets en garde : il y a une salle petite cafteuse parmi tes filles. »

 

1920 : Alice et Art sont à la tête de deux groupes de bandits. Londres est assez grande pour quatre-vingt truands. Mais la cohabitation entre quarante voleurs et quarante éléphants n’est pas un long fleuve tranquille. La guerre des gangs fait rage et quand une taupe de la police s’intègre dans l’un des clans, cela fait l’effet d’un strike dans une partie de bowling. Florrie Doigts de fée marche sur des braises pendant que Maggie Passe-Muraille met à sac les riches villas londoniennes au nez et à la barbe des bobbies.

 

 

 

 

 

 

© Toussaint, Augustin, Hubert - Bamboo

 

 

 

Kid Toussaint livre un scenario digne de Boardwalk Empire. Les personnages ne font pas dans les sentiments. Chacun voit midi à sa porte et tout est bon pour arriver à ses fins. Le scénariste rend hommage aux grands films mafieux des années 50 ainsi qu’aux films muets les ayant précédés. Usant d’une narration très cinématographique, Toussaint intègre des panneaux façon Histoires sans paroles (Entracte, Pendant ce temps… ), insistant ainsi sur l’époque dans laquelle nous fait voyager le récit.

 

 

 

© Toussaint, Augustin, Hubert - Bamboo

 

 

Avec un graphisme de la même famille que celui de Cyril Pedrosa, Virginie Augustin déploie son découpage dans un style qui lui est propre. Sa marque de fabrique consiste, sans en abuser, à utiliser des cases rondes pour casser la rigidité de planches aux cases rectangulaires, permettant ainsi de faire le focus sur une action ou un dialogue à mettre en évidence.
Donnant à Iris quasiment la même tenue que Yamilah, la voyante des Sept boules de cristal, la dessinatrice rend un bel hommage au fondateur de la bande dessinée contemporaine.

 

 

 

© Toussaint, Augustin, Hubert - Bamboo

 

 

 

 

Alternant les scènes publiques et les larcins discrets, Hubert tranche les tons chauds de foules en réception avec des bleus noirs pour les cambriolages de Maggie. Et quand la gamine se met à siffloter gaiement avec ses camarades pendant l’un de ces vols, on se trouve transporté en pleine Casa de papel.

Le cortège des 40 éléphants n’a pas fini sa marche.


Laurent Lafourcade


Série : 40 éléphants


Tome : 2 – Maggie, passe-muraille


Collection :  Grand angle


Genre : Aventure historique


Scénario : Kid Toussaint


Dessins : Augustin


Couleurs : Hubert


Éditeur : Bamboo


Nombre de pages : 56


Prix : 14,90 €


ISBN : 978281894502



Publié le 08/06/2018.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019