?>
 
Liste des critiques de bandes-dessinées
Flux RSS Flux RSS

1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-539


pagination

pagination
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination


Ici Londres. Série : Une génération francaise

Auteur : Thierry Gloris - Eduardo Ocana

EAN/ISBN : 9782302066427

Prix : 14,50 €

Date de sortie : 10/01/2018

Nombre de pages : 48

Catégorie : Guerre

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Soleil Productions

Collection : Quadrants

Publié le 18/01/2018



Quelle idée méritait qu’un homme meure pour qu’elle vive ? Pour l’insouciant Martin Favre, aucune. Mais la guerre, la défaite française et l’Occupation ont tout balayé. Encore choqué par les combats endurés, Martin répond à l’appel du 18 juin et rejoint les Français libres de Londres. Ses pas chevillés à ceux du commandant Leclerc, les yeux rivés sur le Général de Gaulle, c’est en Afrique que commence sa mission de libération.

 



Blessé, Martin Favre se réveille à Zuydcoote en pleine opération dynamo. À peine rétabli, Il se dirige vers Dunkerque déterminé à poursuivre le combat aux côtés des Anglais. Avec  son copain Léon, il réussit à embarquer à bord d’un chalutier. Alors que la France signe la capitulation, il rejoint le général De Gaulle à Londres. C’est là qu’il retrouve Élisabeth et découvre également le fils que lui a donné cette dernière. Le temps de régulariser la situation en se mariant avec Élisabeth, il rejoint ensuite la France Libre au côté du commandant Leclerc présent sur le continent africain. Des dissensions naissent parmi les Français suite au bombardement de la flotte française coulée par les Anglais face à Mer-el-Kébir. Thierry Gloris nous entraine dans cette série évoquant l’histoire de France de la défaite de juin 40 à l’occupation. De la collaboration au début de la résistance, des milliers de vies vont être modifiées, quels que soient les choix de vie politiques effectués par les protagonistes de l’époque. Exigeant sur l’authenticité historique, Gloris nous permet de découvrir des faits méconnus de l’histoire, souvent absents des livres scolaires. Eduardo Ocana est à nouveau aux commandes des illustrations de ce quatrième tome. Il nous emmène de la Côte d’Opale à Londres pour terminer sur les magnifiques paysages africains. En attente du prochain tom dans lequel on devrait retrouver le lieutenant Tanguy Brettin d’Arçonet.

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Codex Sanguinis. Auteur : Erick George-Egret - François Mougne

EAN/ISBN : 9782268096315

Prix : 14,50 €

Date de sortie : 17/01/2018

Nombre de pages : 56

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Autres

Collection : Éditions du rocher.

Publié le 17/01/2018



Julien de Saint-Volery ne pensait pas recevoir un jour un tel héritage... Fait étrange, le legs de son arrière-grand-père décédé depuis plusieurs années est un antique parchemin contenant la clef pour parvenir au saint calice qui recueillit autrefois le sang du Christ. Archéologue, aventurier et totalement incroyant il décide de remonter la piste et tente de décrypter la série de documents retraçant les recherches de son aïeul. Pour accéder au Graal, il devra entreprendre un cheminement initiatique, mais aussi et surtout affronter un ordre mystérieux qui veut détruire la preuve de la divinité de Jésus depuis 2 000 ans. D'Israël à Rennes-le-Château, en passant par Zurich et l'Écosse, Julien va devoir se battre pour sauver une certaine idée de la chrétienté.

 



Le sujet a beau déjà avoir été traité à de nombreuses reprises, il est toujours aussi agréable de lire une aventure à la sauce « Indiana Jones ». Avec « Codex Sanguinis », Erick George-Égret  nous propose un scénario reprenant des clichés déjà rencontrés dans des livres tel le « Da Vinci Code » de Dan Brown et les films « Indiana Jones » de Steven Spielberg. À la poursuite du Saint Graal, parcourant diverses époques et lieux au moyen de nombreux flashbacks, son scénario est truffé de courses poursuites, de scènes occultes, de meurtres religieux. Les représentations graphiques confiées à François Mougne appuient le scénario, les dessins pouvant être soit dynamiques, aidé par un découpage judicieux des cases, soit plus statiques dans le cas d’une page entière. En résumé, un livre riche en rebondissements, allant à la rencontre de personnages divers tel Joseph d’Armathie, l’abbé Saunière, le pape François, Satan, les templiers,… Rien de bien neuf niveau écriture, mais un ouvrage agréable à la lecture destiné à un public à partir de l’adolescence.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


D'un enfer, l'autre. Série : Ambulance 13

Auteur : Patrice Ordas - Alain Mounier.

EAN/ISBN : 9782818942932

Prix : 13,90 €

Date de sortie : 10/01/2018

Nombre de pages : 46

Catégorie : Guerre

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Bamboo

Collection : Grand Angle.

Publié le 16/01/2018



Fin septembre 1918. Après avoir participé à la fin des combats du front d’Orient, le capitaine Bouteloup est de retour en France. Il prend conscience des menaces, entre autres navales, que fait encore peser une Allemagne dont la capacité militaire est intacte. Néanmoins, la fin du conflit est proche et Clémenceau veut se trouver en position de force pour imposer la paix. Ce sera l’offensive finale, menée par des sacrifiés. Bouteloup, qui en a trop vu et n’a plus le goût de survivre, y participera en compagnie des derniers tués de la Grande Guerre.

 



L’attaque menée par les troupes alliées à Uskub (Skopje) entre le 24 et le 30 septembre 1918 sépare l’armée bulgare en deux parties, obligeant la Bulgarie à signer un armistice le 29 septembre 1918. Le capitaine Bouteloup embarque à bord du Béarn, un navire battant pavillon de la croix rouge afin de rejoindre le port de Marseille. En cours de voyage, le bâtiment est stoppé temporairement par un sous-marin de la Kaiserliche Marine. À deux doigts d’un incident regrettable, le bateau peut continuer son voyage, non sans abandonner en gage d’assurance un officier français. Dès son arrivée à Marseille, Bouteloup est transféré sur le front nord, dans la région de Vrigne-Meuse. Le 8 novembre 1918, alors que des pourparlers concernant un armistice sont en cours, le général Foch décide la mise en place d’une dernière offensive contre les soldats de l’empereur Guillaume. Avec ce huitième tome de l’ambulance 13, Patrice Ordas et Alain Mounier se dirigent vers la clôture d’une série entreprise dès novembre 2010. Série largement reconnue pour ses qualités historiques, nos deux complices préparent un ultime tome dans lequel devrait prendre fin un conflit qui a fait plus de 9,7 millions de morts pour les militaires et 8,9 millions pour les civils. À ces derniers chiffres, il faut aussi ajouter les victimes de la pandémie grippale de 1918.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Comme un chef Auteur : Benoît Peeters - Aurélia Aurita.

EAN/ISBN : 9782203146754

Prix : 18,95 €

Date de sortie : 17/01/2018

Nombre de pages : 216

Catégorie : Biographie

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Casterman

Collection : Casterman écritures

Publié le 15/01/2018



Entre 18 et 25 ans, la cuisine a tenu une place immense dans la vie de Benoît Peeters. Ébloui par un repas chez les frères Troisgros à Roanne, le jeune homme apprend la cuisine avec passion, en autodidacte. Quand il laisse tomber la préparation du concours de Normal Sup et que ses parents lui coupent les vivres, Benoit tente de devenir cuisinier à domicile. Entre deux articles et un job dans une librairie, il s’essaie aux recettes les plus subtiles… et se confronte à la rudesse du réel. Quand le découvreur du « Gourmet solitaire » nous raconte ses propres aventures culinaires, ça se savoure dans la collection de romans graphiques qu’il a concoctée pour Casterman, écriture évidemment.

 



Pour les amoureux du neuvième art, le nom de Benoît Peeters évoque un spécialiste ayant à son actif l’écriture de plusieurs ouvrages sur l’œuvre d’Hergé mais étant aussi le scénariste de François Schuiten partageant les plus grandes réussites de ce dernier.  Élève de Roland Barthes, rien ne prédestinait l’auteur à se lancer dans l’aventure des fourneaux. Au travers de ce livre, il nous propose la découverte de son parcours « culinaire » commencé lors de son enfance, se poursuivant jusqu’à nos jours. Pour ce faire, il fait totalement confiance dans le talent graphique d’Aurélia Aurita, dessinatrice ayant à son actif « Fraise et chocolat ». Dans « Comme un chef », on explore la relation amoureuse entre le scénariste et l’évolution de  la cuisine, le tout étant représenté avec beaucoup d’humour. Au fil des pages, les saveurs vous montent à la bouche, les odeurs envahissent vos narines, la magie des présentations explosent à vos yeux de telle façon qu’en fin de lecture on n’a qu’une envie : partir à la découverte de ces recettes et mets inconnus de nos palais. 

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Les Danois. Auteur : Clarke.

EAN/ISBN : 9782803671779

Prix : 17,95 €

Date de sortie : 05/01/2018

Nombre de pages : 104

Catégorie : Science-Fiction

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Le Lombard

Publié le 11/01/2018



Et si demain, des enfants blonds aux yeux bleus naissaient dans des familles d'origine arabe, asiatique, africaine ? Comment est-ce que la population, l'armée, les politiques, le gouvernement, les communautés religieuses réagiraient ? Comment est-ce que nous, nous réagirions ?

 



Eugénisme : « l’ensemble des méthodes et pratiques visant à améliorer le patrimoine génétique de l’espèce humaine. Il peut être le fruit d’une politique délibérément menée par un État. Il peut aussi être le résultat collectif d’une somme de décisions individuelles convergentes prises par les futurs parents, dans une société où primerait la recherche de l’« enfant parfait », ou du moins indemne de nombreuses affections graves ». 

Copenhague 2018, Sorraya Safiedinne, une jeune jordanienne donne naissance à un enfant ayant les traits nordiques (blond aux yeux bleus). Alors que tout fait penser à un adultère, les analyses génétiques confirment la paternité du géniteur. Immédiatement, la famille de ce dernier  (sauf le père) rejette l’enfant dû à son « apparence » différente. Lors d’une consultation, des nourrissons, Sorraya fait la rencontre de Kirsten, une jeune femme danoise. Cette dernière, elle aussi jeune mère, a trompé son mari avec un Mauritien. Étrangement, l’enfant né de cette union est lui aussi parfaitement du type nordique. Tel un virus se propageant, partout en Europe, des milliers d’enfants naissent totalement en dehors des caractéristiques ethniques de leurs parents. Immédiatement, les firmes pharmaceutiques se mettent à la recherche d’un vaccin pouvant éradiquer ce phénomène. Au sein des diverses communautés, des émeutes éclatent poussant les divers gouvernements à la fermeture temporaire des frontières. Deux ans après la sortie de Dilemma, Clarke nous revient avec cet album utopique. Alors que l’on aurait pu croire qu’une telle situation aurait pour conséquence un rapprochement entre humains, on assiste à l’effet inverse avec la naissance d’un mouvement de repli identitaire plus marqué en Europe. L’auteur nous sert un scénario cohérent digne du comportement humain que nous connaissons dans nos diverses sociétés ces dernières années. Les représentations graphiques sont claires, efficaces et précises. De cet ensemble, résulte un album facile et agréable à la lecture. 

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Le libraire de Prague. Série : Jonas Fink

Auteur : Giardino Vittorio

EAN/ISBN : 9782203100688

Prix : 22,00 €

Date de sortie : 10/01/2018

Nombre de pages : 178

Catégorie : Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Casterman

Lien spécifique : https://www.youtube.com/watch?...

Publié le 10/01/2018



Prague, août 1968. Alors que le régime semble enfin s’ouvrir depuis quelques mois, Jonas  (qui a repris la librairie de M. Pinkel et est en couple avec une camarade médecin vietnamienne)  voit son passé ressurgir d’une manière inattendue : son amour de jeunesse, Tatiana, est de retour. Mais les amours de Jonas ne sont pas les seuls à se compliquer, puisque le pouvoir prépare une reprise en main de la société, aidé par le grand frère soviétique, qui envoie pour ce faire l’armée rouge et ses chars soumettre les Praguois.

 



Vingt années auront été nécessaires afin d’obtenir la conclusion des aventures de Jonas Fink. Août 1968, Jonas Fink a 29 ans. Il a repris à son compte la librairie de M. Pinkel et vis en commun avec une jeune Vietnamienne. Depuis le début de l’année, un vent de liberté institué par la politique du « socialisme à visage humain » prônant une relative libération souffle sur la Tchécoslovaquie. L’arrivée au pouvoir du réformateur Alexander Dubcek entraîne la liberté de la presse, d’expression et de circulation dans la vie politique. Dubcek dote le pays d'une nouvelle Constitution qui reconnaît l'égalité des nations tchèque et slovaque au sein d'une république désormais fédérale. Ces nouvelles réformes provoquent la réaction de l’URSS qui envoie les troupes du Pacte de Varsovie afin d’imposer un retour à la « normalisation ». C’est lors de cette période que resurgit Tatjana, le grand  amour de jeunesse de Jonas Fink. Cette dernière, devenue journaliste, travaille pour le compte d’un quotidien  situé à Moscou. Inquiété par le KGB, Fink va devoir fuir Prague pour une période indéterminée. L’occupation soviétique entrainera des manifestations non violentes ainsi qu’une vague d’émigration parmi la population tchécoslovaque. Gustav Husák remplacera Alexander Dubcek et la plupart des réformes libérales seront abandonnées. L’exil imposé à Fink prendra fin avec la chute du mur de Berlin en 1989. À l’aube du cinquantième anniversaire du printemps de Prague, cet album est un rappel pour la génération actuelle de la fragilité des notions de liberté, cette dernière pouvant toujours disparaître dans une politique menée par un parti totalitaire à la tête d’un État.

NB : l’invasion de la Tchécoslovaquie par le Pacte de Varsovie débuta dans la nuit du 20 au 21 août 1968, lorsque les troupes du Pacte de Varsovie ont envahi la République socialiste tchécoslovaque pour mettre fin au Printemps de Prague, un ensemble de réformes de libéralisation politique engagé par Alexander Dubček. Pendant l'intervention, entre 175 000 et 500 000 soldats ont attaqué la Tchécoslovaquie. Une centaine de Tchèques et de Slovaques furent tués et il y eut environ 500 blessés lors de l'invasion. Alexander Dubček demanda à son peuple de ne pas résister. L'intervention du Pacte de Varsovie stoppa net les réformes et renforça l'autorité du Parti communiste tchécoslovaque. La politique étrangère de l'URSS énonça ainsi une souveraineté limitée des États satellites de l'Union soviétique.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubrge


La riposte. Série : 1940 Et si la France avait continué la guerre.

Auteur : Jean-Pierre Pécau - Tanja Cinna - Jovan Ukropina

EAN/ISBN : 9782302063662

Prix : 14,95 €

Date de sortie : 11/10/2017

Catégorie : Uchronie

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Soleil Productions

Publié le 28/12/2017



Derniers mois de l’année 1940, la contre-offensive des Alliés commence enfin. La France prépare le débarquement en Sardaigne. Les trois héros participent aux événements : Jules retrouvant son escadrille, Yvon lors du raid contre Tarente et Marianne organisant la première escadrille de chasse féminine. Décembre 1940, la guerre a séparé les trois amis, seul deux d’entre eux vont finir par se retrouver…

 



Le scénariste Jean-Pierre Pécau met en scène la réalisation du troisième et dernier volet de l’adaptation des romans uchroniques  traitants de la Seconde Guerre mondiale écrits par Jacques Sapir et Franck Stora. L’histoire est tout à fait cohérente et aurait très bien pu se dérouler de cette façon si, comme dans le livre, les alliés auraient pu bénéficier de l’aide et du soutien logistique fourni par les États-Unis. 7 août 1940, la bataille de France se termine, les Allemands ayant atteint la frontière espagnole. Le gouvernement français n’a pas abdiqué, établissant ses quartiers généraux à Alger. De même, plus de huit cent cinquante mille personnes ont suivi le mouvement afin de poursuivre le combat. En métropole, Laval, Doriot, Déat & Bergery ont mis en place un gouvernement de collaboration avec l’ennemi. À travers l’histoire de Marianne (créatrice du premier groupe de chasse féminine), Yvon prêt à reprendre le combat et Jules sauvé de la capture nazie par les hommes de la légion étrangère, le récit va prendre forme. Le tout, illustré en ligne claire par Ukropina et colorisé par Tanja Cinna font de ce triptyque une réussite incontestable.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubrge


Les gladiateurs Auteur : Martin - Teyssier - Venanzi.

EAN/ISBN : 9782203120792

Prix : 12,90 €

Date de sortie : 22/11/2017

Nombre de pages : 56

Catégorie : Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Casterman

Collection : Les voyages d'Alix.

Publié le 19/12/2017



Pour découvrir, en suivant Alix et Enak, les gladiateurs de la Rome antique, leurs armes, leur préparation au combat, les grandes arènes romaines, ou encore les jeux du cirque.

 



L’équipe responsable des parutions de la maison « Martin » profite du dernier épisode des aventures d’Alix « Le serment du gladiateur » pour nous proposer un prolongement didactique sous forme d’un ouvrage traitant des usages pratiqués dans le monde de la gladiature. Elle a confié la rédaction de ce livre à Éric Teyssier, universitaire et historien français spécialiste de l’époque romaine. Depuis 2010, ce dernier est conseiller historique, scénariste et metteur en scène des « Grands jeux romains » à Nîmes. Il est aussi l’animateur d’une émission radiophonique quotidienne ayant pour thème « La minute romaine autour des arènes ». Les diverses représentations graphiques ont été confiées à Marco Venanzi ayant à son actif la réalisation graphique de trois albums des aventures d’Alix. La combinaison des deux talents donne un ouvrage agréable à la lecture et totalement surprenant vis-à-vis de l’idée erronée transmise au grand public par les péplums. À partir de 12 ans et plus.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubrge


Narco-Tango Série : Caroline Baldwin

Auteur : André Taymans.

EAN/ISBN : 9782888908685

Prix : 14,00 €

Date de sortie : 29/11/2017

Nombre de pages : 48

Catégorie : Policier

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Paquet

Publié le 08/12/2017



Montréal. Le printemps est arrivé. Les papillons virevoltent dans le ciel tandis que des couples de danseurs ont repris possession des allées des parcs municipaux pour s'adonner a leur passion du tango-libre. Mais tout n'est pas rose pour autant dans la belle province. Une nouvelle drogue a fait son apparition, causant des ravages dans le milieu des toxicomanes et de la prostitution. C'est dans ce cadre bucolique que nous retrouvons Caroline Baldwin, enquêtrice chez Wilson Investigation, sur les traces d'un certain Juan Zalamea. Celui-ci, brillant scientifique, n'a plus donné signe de vie au laboratoire pharmaceutique qui l'emploie. Le plus gênant est qu'il a emporté avec lui quelques documents sensibles qui, aux dires du laboratoire, pourraient bien intéresser ses concurrents... Narco-Tango est la dix-septième enquête de Caroline Baldwin.



Cinq années séparent ce nouveau tome de son prédécesseur. Comme indiqué par son titre, Caroline Baldwin va se trouver face à une affaire de narco-trafiquants évoluant sous couverture d’une école de tango. Enquêtant sur la disparition d’un chercheur (Juan Zalamea) d’un groupe pharmaceutique (Pharmaplano) œuvrant dans la recherche médicamenteuse, notre héroïne va une fois de plus tomber dans de sales draps. Initialement écrit pour le cinéma, le scénario du livre entraîne les lecteurs en plein cœur de la ville de Montréal. Le dessin réalisé par André Taymans, estampillé ligne claire, est agréable à suivre. Le tout, associer à plusieurs scènes d’action, aboutit à un scénario qui au départ semble être simple mais se révèle ensuite bien élaboré.  À noter le changement d’éditeur passant de Casterman à Paquet, ce dernier rééditant, sous forme de quatre livres, l’intégrale des seize premières aventures de Caroline Baldwin. Rendez-vous est pris en 2018 avec le dix-huitième tome qui aura pour cadre la ville de Bangkok.





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge


Bug Série : Bug

Auteur : Enki Bilal

EAN/ISBN : 9782203105782

Prix : 18,00 €

Date de sortie : 22/11/2017

Nombre de pages : 88

Catégorie : Science-Fiction

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Casterman

Publié le 07/12/2017



Dans un avenir proche, en une fraction de seconde, le monde numérique disparaît, comme aspiré par une force indicible. Un homme, seul, malgré lui, se retrouve dans une tourmente planétaire.

Après avoir traité de sujets politiques, géopolitiques (Les Phalanges de l’Ordre Noir, Partie de chasse, avec Pierre Christin), de destins dictatoriaux et de rêves d’immortalité (La trilogie Nikopol), de cauchemars obscurantistes prémonitoires (Le cycle du Monstre), de planète recadrant les humains (La trilogie du Coup de Sang), Enki Bilal nous prive de notre addiction digitale en nous plongeant, non sans une certaine dérision, dans un monde de désarroi et d’enjeux multipolaires…



Bilal tente avec ce nouvel opus d'éveiller les consciences sur notre monde actuel. Un monde hyper connecté, beaucoup trop dépendant des nouvelles technologies, replié sur lui-même en proie à des intelligences artificielles de plus en plus performantes et potentiellement redoutables. L'auteur pose donc la question sous la forme de cette fiction : et si cette assistance technologique de plus en plus performante venait tout à coup à disparaître? Et si tout notre confort numérique s'effondrait rapidement? Et si même les e.t. s'y mettaient pour précipiter notre chute? Avec son trait reconnaissable entre tous, si particuliers, Enki Bilal nous offre ce thriller d'anticipation avec ce talent auquel nous sommes devenu coutumiers...voire dépendant.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Michel D.


1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-539


pagination

pagination
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination



©BD-Best v3.5 / 2018