?>
 
Liste des critiques de bandes-dessinées
Flux RSS Flux RSS

1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec

varprem
401·402·403·404·405·406·407·408·409·410·411·412·413·414·415·416·417·418·419·420
421·422·423·424·425·426·427·428·429·430·431·432·433·434·435·436·437·438·439·440
441·442·443·444·445·446·447·448·449·450·451·452·453·454·455·456·457·458·459·460
461·462·463·464·465·466·467·468·469·470·471·472·473·474·475·476·477·478·479·480
481·482·483·484·485·486·487·488·489·490·491·492·493·494·495·496·497·498·499·500
pagination

pagination


Guerres civiles - Deuxième partie Série : Guerres civiles

Auteur : Ricard - Morvan - Gaultier

Prix : 18 €

Date de sortie : 10/04/2008

Nombre de pages : 104 pages couleurs

Catégorie : Drame

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Futuropolis

Lien spécifique : http://www.futuropolis.fr/fiche_titre...

Publié le 10/04/2008


Flanqués d’un éditeur japonais, Ricard, Morvan et son amie Frédérique roulent en direction du sud de la France où ils envisagent de rejoindre Christophe Gaultier. À bord, l’ambiance est morose. Culpabilité, reproches et mauvaises plaisanteries. En quittant Paris, ils ont été forcés d’écraser un gamin qui les braquait sur la route.
Une première étape dans une station-service achève de les horrifier. La guerre est partout présente.
Ils finiront par arriver chez Christophe Gaultier. Là, ils apprendront à mieux connaître un fan de Morvan, que la guerre civile a conduit à devenir milicien et armé…



L'avis de Morgan :

La France a basculé dans la guerre civile. Du jour au lendemain, les communications sont rompues, Paris est à sac, et la solution semble être la fuite. Jean-David Morvan et Sylvain Ricard, scénaristes des bd, décident dès lors de quitter la capitale, pour rejoindre Christophe Gaultier, dessinateur qui vit en province. Face aux dangers, à l'inconnu total sur le sort du reste du pays et des autres habitants, les auteurs nous renvoient face à nos propres interrogations en temps de crise. Le malaise certain qui habite les pages de Guerres Civiles, transforme cette fiction en un terrifiant thriller. Angoissant et feuilletonesque, cette série nous tend un miroir déformant absolument flippant. Mention spéciale à Gaultier, qui prouve ici avec des ambiances contemporaines et réalistes, qu'il n'est pas qu'un dessinateur repreneur de Donjon.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
500 Héros & Morgan


(mais il sait à qui s'adresser) Série : Dieu n'a pas réponse à tout

Auteur : Barral & Benacquista

Prix : 14 €

Date de sortie : 09/04/2008

Nombre de pages : 68 pages couleurs

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Lien spécifique : http://www.dargaud.com/front/albums...

Publié le 10/04/2008


Nous retrouvons Dieu, toujours confronté à de multiples problèmes. Cette année il envoie sur terre Agatha Christie qui devra remettre sur la voie un détective privé raté, Cyrano de Bergerac qui devra apprendre à 4 jeunes filles à se surpasser, Michel-Ange qui persuadera un jeune peintre de son potentiel, Hemingway qui donnera une leçon de vie à un jeune homme gris et enfin Ginger et Fred qui ranimeront un amour perdu dans la monotonie.



*





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
500 Héros


Dominique, nique, nique Série : Commando Torquemada

Auteur : Xavier Lemmens et Philippe Nihoul

Prix : 11,95 €

Date de sortie : 18/04/2008

Nombre de pages : 48

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album broché

Éditeur : Fluide Glacial

Publié le 09/04/2008


Oui, le côté plus qu’obscur de la force cléricale est de retour et, lancés tels des boulets du droit canon, les membres de l’explosive trinité du commando Torquemada sévissent à nouveau ! La bombe à laquelle Soeur Sarah, l’empoisonneur halluciné Frère Malachie et l’artificier dandy Père Feargal Mc Gowan sont cette fois confrontés à … Soeur Sourire, la légendaire nonne interprète de « Dominique, nique, nique »… ça promet !



 Une fois de plus le scénariste Lemmens s’est véritablement lâché, et c’est une une authentique jubilation de le suivre dans ses délires iconoclastes. Ses histoires irrévérencieuses aux dialogues acérés sont admirablement mises en scène par le dessin semi réaliste parfaitement maîtrisé de Nihoul, dont les ambiances sombres contrastent délicieusement avec le côté farfelu des situations. Un régal de mauvais esprit.





Autre(s) critique(s) de cette série
Cruela deval - 03/06/2008

Attention chef d'oeuvre ! Et je pèse mes mots. Une histoire croustillante et dingue... Des dialogues... (jamais vu ça en BD). C'est drôle (très), violent, cruel, intelligent. Et non dénué d'un certain courage ou d'inconscience de notre société de consensualisme mou. Etonnant qu'il y ait si peu de réactions outragées vu la violence de la charge. Religion, hypocrisie, machisme, homophobie, charité business... Tout le monde s'en prend plein la gueule, sans aucune vulgarité. Dans un monde idéal,ils devraient en vendre par milliers... Au lieu de ça, ce sont les Blagues de Toto qui font un tabac... Cherchez l'erreur.


smilesmilesmilesmilesmile

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Bégé


Dédale Série : Eclipse

Auteur : Ozanam & Vastra

Prix : 13.50 €

Date de sortie : 08/04/2008

Nombre de pages : 56 pages couleurs

Catégorie : Science-Fiction

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Vent d'Ouest

Collection : Fantastique

Publié le 09/04/2008


 

Une fille à la recherche de son père. Et prête à braver les dangers du cosmos pour ça...

Deux secrets ont changé la vie de la petite Mika. Le premier : la Terre a été en guerre contre des puissances extraterrestres sans que le gouvernement mondial ne le révèle aux populations. Le second : son père, condamné à mort pour meurtre, a en réalité accepté d'échanger sa peine contre une nouvelle identité. Dans un robot. Un robot soldat envoyé en guerre contre les aliens. Devenue une brillante chercheuse, Mika a décidé de partir à l'aventure, et de monter une expédition scientifique chargée de cartographier le cosmos. Peut-être finira-t'elle ainsi par retrouver son père. Malheureusement pour elle l'exploration des confins spatiaux n'arien d'une balade à la campagne. Et suite à une attaque de pirates de l'espace qui en veulent manifestement à la vie de Rudy, un des membres son équipage, Mika va atterrir sur une planète dont on n’ose même pas prononcer le nom. Une planète où l'attendent les plus invraisemblables épreuves. Mais où elle va découvrir une preuve du passage de son père...



Je pense que les auteurs tiennent, grâce à la mission de cartographie du cosmos de Mika, un principe un peu identique à celui de Sillage. Ozanam et Vastra vont pouvoir emmener notre héroïne dans des mondes aussi différents qu'ils le désirent, en passant de la science-fiction à l'héroïc-fantasy ou autre encore. Les différentes missions, quêtes, découvertes se bouclant à chaque fois en un tome tout en faisant avancer Mika dans la recherche de son père.

Eclipse est vraiment une excellente série, procurant un vrai moment de détente et le pitch initial, servant de fil conducteur est génial (Le cerveau du père de Mika intégré à un robot en échange de l'annulation de sa peine de mort). Nos deux héros vont vivre une relation à distance sans pourtant se voir, se parler ou même se connaître, voilà tout l'intérêt de cette série.

Coté dessin, j'avais déjà vraiment aimé le travail de Sébastien Vastra sur Machefer, et je peux vous dire que celui-ci s'est encore amélioré pour Eclipse.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
500 Héros


Carré noir Série : Les carrés

Auteur : Adam & Martin

Prix : 10.50 €

Date de sortie : 08/04/2008

Nombre de pages : 48 pages couleurs

Catégorie : Policier

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Vent d'Ouest

Collection : Turbulence

Publié le 08/04/2008


 Un détective privé à la recherche de tableaux disparus.

Pour Kazimir Doen, ancien flic allergique à l'autorité devenu détective privé spécialisé dans les milieux de l’Art, une nouvelle affaire n'est pas juste une nouvelle affaire. C'est aussi un moyen de garder la tête hors de l'eau. Car suite à un drame personnel Kazimir vivote en pleine dépression. Aussi lorsqu'une administratrice du Musée d'Art Moderne Georges-Pompidou lui demande d'enquêter sur une célèbre série de tableaux qu'elle aimerait acquérir, la trilogie des “Carrés”, de Boskovich, disparus depuis la fin des années 30, Kazimir n'hésite pas. Courir le monde à la recherche de ces trois tableaux éparpillés lui semble être une bonne occasion de tromper son mal-être mélancolique. Première étape : la République Centrafricaine, un petit pays pas forcément touristique. Mais c’est le pays où le premier tableau de la trilogie de Boskovich, le “Carré noir sur fond blanc”, serait entre les mains d'un ancien nazi qui l'avait confisqué à son possesseur juif, envoyé dans les Camps de la Mort. Kazimir, porté par un regain de combativité, se met donc en chasse. Il ignore encore que sa traque n'aura rien de simple. Et que les couleurs respectives des trois Carrés - noir, rouge et blanc - seront aussi celles de son état d'esprit, du désespoir vers une possible rédemption...



A savoir pour commencer, la couleur des carrés recherchés va jouer sur les états d'âmes de notre détective. Nous commençons par le noir, je vous laisse donc imaginer dans quel état d'esprit il se trouve.

"Les carrés" est une série policière dont chaque tome est un one shot mais les 3 épisodes sont liés et formeront un tout. Personnellement je suis pressé de connaître le passé de notre détective.

L'enquête se divise entre Paris et la Centre-Afrique, c'est dynamique, efficace, cela coule sans aucun accro et on s'attache rapidement aux personnages. Une fois de plus la collection "Turbulences" nous sort un bon petit album.





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
500 Héros


Fournaise Série : Kogaratsu

Auteur : Michetz & Bosse

Prix : 10,40 €

Date de sortie : 02/04/2008

Nombre de pages : 56

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dupuis

Collection : Repérage

Publié le 08/04/2008


Tout recommence le jour où une mystérieuse femme fait remettre à Kogaratsu un keisho en or à ses armes. Ces quelques grammes de métal précieux ne sont pas sans rappeler au rônin un pan douloureux de son passé. Il n'y a pas de doute : le keisho est une sorte de bouteille jetée à la mer, un appel à l'aide lancé par sa famille. Pour le samurai, l'heure de reprendre les armes a sonné !



C’est en 1985 que le personnage de Kogaratsu à fait son apparition aux éditions Dupuis, dans la collection « Dupuis aventures », avant d’être redirigé dans la collection « repérage ».

Depuis lors, cette série est devenue une incontournable du genre, puisque très peu d’auteurs de bande dessinée se frottent au répertoire du Japon du XVIIème. Pour ceux qui s’y risquent, ils sont rares à maîtriser le sujet aussi bien que le tandem Bosse et Michetz.

La dernière aventure du Samouraï belgo-japonais, datait de 2002 avec « rouge ultime ».Ce nouvel opus : « Fournaise » à la particularité d’être une suite indirecte au tome 5 « par delà les cendres ».

Même si Kogaratsu n’est pas une série à suivre, les auteurs tiennent le lecteur en haleine, le sujet étant tellement peu exploité dans la bd franco/belge.

On est heureux de retrouver à nouveau cette série dans les bacs de nos libraires. Heureux oui, mais tout à la fois déçu : Servit d’un scénario maigre, sans intrigue réelle, il est dommage que Bosse n’ait pas suffisamment creusé le filon du japon du XVIIème. Le récit  pourrait aussi bien se dérouler en Europe, qu’on y verrait que du feu, si le héros n’était pas un vaillant Rônin.

Quand au dessin de Michetz, il se veut tantôt efficace, tantôt bâclé. Montrant des personnages parfois inachevés dans certaines cases. Le tout, raconté aux travers un découpage tellement fouillé qu’on en perd le fil de la lecture à certaines pages.

Plus le temps passe entre la sortie d’un nouvel opus d’une série, plus l’attente du lecteur est grande et ses exigences aussi. « Fournaise » le 11ème  album de Kogaratsu décevra les fans de la série, mais pas les amateurs du genre.



Extrait 1 Kogaratsu (tome 11)  - Fournaise Extrait 2 Kogaratsu (tome 11)  - Fournaise Extrait 3 Kogaratsu (tome 11)  - Fournaise

Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Dim


Les villes d'un jour Série : Les villes d'un jour

Auteur : SPIESSERT Rudy

Prix : 9.90€

Date de sortie : 26/03/2008

Nombre de pages : 45 pages couleurs

Catégorie : Fiction

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Soleil Productions

Collection : Quadrant Solaire

Lien spécifique : http://www.soleilprod.com

Publié le 08/04/2008


Quel regard pose-t-on sur le monde quand on est enfant d’un cirque qui va de ville en ville, jour après jour ? C’est ce que nous confie l’auteur de ce livre, Rudy Spiessert, sur la vie exceptionnelle qui fût la sienne jusqu’à ses 12 ans, au sein du cirque familial.

D’anecdotes en témoignages, il fait surgir toute une palette d’émotions cocasses, tendres, ou dramatiques. Avec verve, il donne une belle consistance à la notion de courage chez les artistes, aux gros mots des petits et des grands, aux métiers méconnus du cirque.
Sans oublier le petit coup de griffe aux passions dévorantes des artistes, au terrible commissaire politique attaché à la troupe d’acrobates roumains, ou au magicien minable qui condamne ses proches à assouvir son rêve.



Le cirque, l’école de la vie…

Le monde du cirque était vraiment un univers magnifique, oui je dis « était » car aujourd’hui cela a peut être bien changé. La magie a quelque peu disparue et les cirques ambulants se font de plus en plus rares, malheureusement.
Ici on peut voir un petit garçon découvrir la vie à travers le cirque et les personnages qui gravitent autour comme les jongleurs, les clowns, les animaux. Mais la réalité du monde moderne fera en sorte de rappeler que la magie est éphémère, que tout n’est pas aussi facile et que tout change.
Le dessin de SPIESSERT Rudy rend vraiment bien l’ambiance du monde du cirque ainsi que les couleurs qui donnent l’impression de chaleur tout au long du récit, une chaleur familiale… la grande famille du cirque.

Cet album est une leçon de vie comme on aimerait en voir plus souvent et j’espère que le cirque ne s’éteindra pas pour que la magie dure toujours…



Extrait 1 Les villes d'un jour (tome One shot) Extrait 2 Les villes d'un jour (tome One shot) Extrait 3 Les villes d'un jour (tome One shot) Extrait 4 Les villes d'un jour (tome One shot)


Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Tryak


Angor Série : Fugue

Auteur : Gaudin & Armand

Prix : 13.30€

Date de sortie : 27/03/2008

Nombre de pages : 48 pages couleurs

Catégorie : Heroic-fantasy

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Soleil Productions

Lien spécifique : http://www.soleilprod.com

Publié le 08/04/2008


Trois adolescents, Talinn et Evrane et le tout jeune Corky, vivent dans un petit village du vaste Royaume d’Angor. Membres de la plus petite Caste leur l’avenir est tout tracé ; ils devront travailler la terre et élever le bétail aux côtés de leurs parents.
Tous les trois rêvent pourtant de chevalerie, d’aventure et de liberté. Mais s’ils veulent être maîtres de leur destin, ils devront quitter la cité quel qu’en soit le prix à payer. Témoins d’un affrontement meurtrier entre deux chevaliers, ils récupèrent un collier dont ils n’imaginent pas encore les propriétés.
Cet événement sera le déclencheur de leur départ pour un long voyage. Un périple d’autant plus dangereux qu’un éminent membre de l’ordre des épées se lance à leur poursuite. Talinn, Evrane et Corky vont découvrir que ce pendentif a un pouvoir exceptionnel. À son contact, ils pourront « passer » à volonté de leur âge réel à un autre âge unique de leur choix. Une faculté extraordinaire aux conséquences tantôt positives et tantôt désastreuses… A la fois, adolescents et adultes, ils devront maîtriser ce « saut temporel » pour franchir les obstacles et réaliser leurs rêves…



Et encore de l’héroic fantasy, oui mais…

Le problème que j’ai avec les éditions Soleil, c’est le nombre de séries d’héroic fantasy qu’ils ont. On a un peu l’impression de voir toujours la même chose, ça devenait un peu lourd mais voilà qu’une nouvelle série pourrait bien un peu changer le genre.
Quand j’ai lu la première moitié de ce récit, j’ai eu une impression de déjà vu avec ce jeune homme qui veut devenir chevalier, cette jeune fille qui est un vrai garçon manqué et le plus jeune qui aimerait déjà être un adulte. Mais au moment où je me suis dis « Oh non encore une série qui ressemble aux autres… », un détail m’a fait vite changer d’avis. Je ne peux pas vous dire quel est ce détail car je ne suis pas là pour vous le dévoiler l’intrigue, mais sachez que c’est le genre de chose que l’on aime voir dans une bd, un retournement de situation, une originalité qui vous fait dire que vous tenez en main le début d’une nouvelle série qui pourrait compléter votre étagère en quête d’un nouveau chef-d’œuvre.  Bon il est vrai que j’exagère peut être un peu mais je pense qu’il faudra attendre un deuxième tome pour confirmer mes dires.

Alors j’espère pouvoir dire que cette série renouvelle un peu le genre et sort un peu des sentiers battus, car ce tome 1 commence très fort.



Extrait 1 Fugue (tome 1)  - Angor Extrait 2 Fugue (tome 1)  - Angor Extrait 3 Fugue (tome 1)  - Angor Extrait 4 Fugue (tome 1)  - Angor

Vincent - 06/06/2008
un 7/10 car je le trouve assez bien fait et il donne vrément l'envie de connaitre le suite de l'histoire, la fantasy de dans et bien faite du faite que les personnages principaux sont des enfants ou même prés-ados.
smilesmilesmilesmile

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Tryak


Bienvenue à Jolie Ville Série : Mon dragon et moi

Auteur : Ange & Donsimoni

Prix : 9.75 €

Date de sortie : 29/03/2008

Nombre de pages : 38 pages couleurs

Catégorie : Jeunesse

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Soleil Productions

Lien spécifique : http://www.soleilprod.com

Publié le 08/04/2008


De nos jours à Jolie-Ville, une paisible bourgade de province.
Guillaume, un jeune écolier dont les parents viennent d’emménager dans leur nouvelle maison, découvre dans le grenier, au-dessus de sa chambre, un compagnon inattendu : un petit dragon !
Craignant la réaction des adultes, Guillaume décide de le cacher.
C’est donc dans le plus grand secret que les deux amis s’amusent ou affrontent tout ce qui perturbe le calme de Jolie-Ville. En effet, les adultes n’ont pas très l’air observateurs, mais
Guillaume remarque des phénomènes “ bizarres ” : de l’apparition d’un autre dragon à la maison hantée de la forêt qui se déplace toute seule, en passant par ces drôles d’individus en imperméable, même en plein soleil, furetant au coin des rues…
Étrange…



Donsimoni ou le dessin animé en bd…

Je suis un fan de Donsimoni et fan de cartoon en tout genre, surtout en ce moment quand « enfin » l’animation française occupe presque à 100% les émissions jeunesses. Je dis ça car quand je lis les albums de Donsimoni, j’ai toujours l’impression de regarder la télé et de rester scotcher devant un magnifique dessin animé qui nous plonge dans un univers tellement « cool » que l’on n’en ressortirait plus.
Un mélange de dessin « waltdisnesque » et à la cartoon network font de « Mon dragon et moi », comme pour « Le Collège invisible », un superbe album débordant de poésie, d’imaginaire et d’aventure.
Les aventures de Guillaume et son dragon visent les jeunes lecteurs, mais le grand lecteur pourra aussi plonger dans cet univers fantastique loin de la barbarie de ses albums plus adultes, ça ne fait pas de mal de temps en temps.

Vous aurez compris que cette série, préquelle du « Collège invisible », démarre plutôt bien et risque fort de devenir un must… et pourquoi pas devenir un dessin animé ?

Ah ? Il serait possible que…



Extrait 1 Mon dragon et moi (tome 1)  - Bienvenue à Jolie Ville Extrait 2 Mon dragon et moi (tome 1)  - Bienvenue à Jolie Ville Extrait 3 Mon dragon et moi (tome 1)  - Bienvenue à Jolie Ville Extrait 4 Mon dragon et moi (tome 1)  - Bienvenue à Jolie Ville

Autre(s) critique(s) de cette série
Bouhaddi ayoub - 04/04/2009

je l ai acheté par hasard et j'ai été agréablement surpris

 


smilesmilesmilesmilesmile

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Tryak


De vrais p'tits anges! Série : Les p'tits diables

Auteur : Dutto

Prix : 9.75 €

Date de sortie : 27/03/2008

Nombre de pages : 48 pages couleurs

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Soleil Productions

Collection : Start

Publié le 08/04/2008


Urgent : recherche baby-sitter.
Nous recherchons une baby-sitter pour garder nos deux enfants 4 à 5 soirs par mois. Tom et Nina sont d'adorables, de calmes, d'attentifs petits anges. Alors ne ratez pas cette occasion de passer des soirées paisibles et sereines.



Les P’tits Diables face au Mini Diable…

Il existe désormais un bon nombre de bd comique mettant en scène des enfants. Certaines ont bien marché comme Boule et Bill ou Titeuf, d’autres ont fait deux, trois albums et ont disparu de la circulation.
Il est très dur de trouver de bons sujets qui ne soient pas déjà réalisés et les auteurs des P’tits Diables ont trouvé le bon moyen de sortir du lot en jouant sur « l’amour fraternel vache » de nos deux p’tits héros, la preuve est que nous sommes déjà au tome 7 et l’alchimie marche toujours.
Dans ce tome un nouveau personnage va faire son apparition et risque fort de devenir un intervenant fort intéressant. Je ne vous direz pas plus sur ce nouveau « diable » mais accrochez-vous, vous allez le « détester », enfin façon de parler parce que moi je l’aime bien… Ouuuuh serais-je un p'tit diable moi aussi ?

Un septième album toujours aussi « fendard » que ses prédécesseurs, voir peut être même plus. On attend du coup la suite avec impatience pour voir un retour de vous savez qui…



Extrait 1 Les p'tits diables (tome 7)  - De vrais p'tits anges! Extrait 2 Les p'tits diables (tome 7)  - De vrais p'tits anges! Extrait 3 Les p'tits diables (tome 7)  - De vrais p'tits anges! Extrait 4 Les p'tits diables (tome 7)  - De vrais p'tits anges!

Autre(s) critique(s) de cette série
Justine - 20/03/2010

Je l'ai lu, il est SUPER comme les autres, même si j'ai une préférence pour les BD LOU! qui sont très bien pour les jeunes filles qui grandissent et qui prennent exemple sur la petite jeune fille LOU! mais les petit diables sont très marrant, il sont a la mode de nos petit, même si des fois ils peuvent prendre exemple sur les personnage de la BD, oula cela serait beaucoup moins marrants déjà. Non mais je demande au créateur des PTIT DIABLE de ne pas s'arrêter c'est GENIAAAAL!!!


smilesmilesmilesmilesmile
Kimmy - 29/12/2008

il est vraiment genial j'adore les petits diables mais dans ce tome francis il m'énerve lol bisous bien baveux les petit diables


smilesmilesmilesmilesmile

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Tryak


1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec2

varprem2
401·402·403·404·405·406·407·408·409·410·411·412·413·414·415·416·417·418·419·420
421·422·423·424·425·426·427·428·429·430·431·432·433·434·435·436·437·438·439·440
441·442·443·444·445·446·447·448·449·450·451·452·453·454·455·456·457·458·459·460
461·462·463·464·465·466·467·468·469·470·471·472·473·474·475·476·477·478·479·480
481·482·483·484·485·486·487·488·489·490·491·492·493·494·495·496·497·498·499·500
pagination

pagination



©BD-Best v3.5 / 2022