?>

Des coulisses de la République aux mines de diamants africaines, le blockbuster-BD du moment. Katanga 2 – Diplomatie
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Des coulisses de la République aux mines de diamants africaines, le blockbuster-BD du moment.  Katanga 2 – Diplomatie

« - Il va falloir que tu me dises où sont les cailloux, Charlie. Plus vite on les aura, plus vite on pourra repartir. De quoi t’as peur ? Forthys ne paiera que si c’est toi qui lui remets les pierres. Ta petite sœur te couvre, Charlie. L’astucieuse Alicia a fait de toi le nègre le plus précieux de toute l’Afrique, en ce qui me concerne.

-          Ok, chef, dès qu’on approche, je te dis. On y va vite, vite. Et on repart.

-          Exactement. Vite, vite. »

 

 

Charlie a planqué trente millions de dollars de diamants. André et sa bande de mercenaires ont bien l’intention de mettre la main dessus…surtout André. Mais armes, argent et politique ne sont pas les compagnons les plus paisibles pour mener à bien une telle mission.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© Nury, Vallée - Dargaud

 

            Après « Il était une fois en France », Nury et Vallée signent une nouvelle collaboration de haut niveau avec (Il était une fois le) Katanga. Sauf que le Katanga n’existe pas. Mais, c’est tout comme. Pays diamantifère voisin du Congo, son territoire est la proie de toutes les convoitises.         

 

On ne peut s’empêcher de penser à Jimmy Tousseul, série jeunesse qui a fait les beaux jours de la maison Dupuis dans les années 90. Mais là où Desberg et Desorgher traitaient le sujet de l’Afrique coloniale et des mercenaires sous un angle tout public, Nury et Vallée adoptent une vision, certes fictive, mais semblant beaucoup plus proche des exactions qui se passaient dans ce genre de pays à cette époque.

 

            « Katanga » emmène le lecteur aux confins de la cruauté humaine. Dans cette série, il n’y a pas un personnage pour rattraper l’autre. C’est un véritable ramassis de pourritures, un aéropage de corrompus qui se côtoient dans la France-Afrique des années 60. Dans « Katanga », on empoisonne, on tue, on baise, on égorge, sans vergogne et sans scrupule. Il y a du Tarantino dans le scénario de Nury. La violence est si présente qu’elle en devient presque naturelle.

 

 

 

 

© Nury, Vallée - Dargaud

 

 

 

            Vallée donne à ses personnages des trognes toutes droit sorties d’« Un taxi pour Tobrouk » ou de « Cent mille dollars au soleil ». Cela a le mérite de rendre le propos plus supportable. Il maîtrise cadrages et compositions, comme dans la scène du verre empoisonné où l’œil du lecteur navigue autour de l’ombre de la mort. Les fusillades et poursuites sont menées à brides abattues.

 

Les auteurs accomplissent l’exploit, souvent tenté mais pas toujours réussi, de ralentir la lecture dans les scènes de fond et de l’accélérer dans les scènes d’action.

 

            Série que n’aurait certainement pas renié Bob Denard, un des derniers mercenaires de la République, décédé en 2007, « Katanga » est un excellent blockbuster-BD.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Katanga

Tome : 2 - Diplomatie

Genre : Aventure-Thriller

Scénario : Nury

Dessins : Vallée

Couleurs : Bastide & Perdriset

Éditeur : Dargaud

Nombre de pages : 64

Prix : 16,95 €

ISBN : 9782205076875



Publié le 04/01/2018.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2018