?>

I’m a poor lonesome apprenti cow-boy. Walter Appleduck 1 - Cow-boy stagiaire
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

I’m a poor lonesome apprenti cow-boy.                                        Walter Appleduck 1 - Cow-boy stagiaire

 

 

            « -Bonjour ! Vous serait-il possible de m’indiquer le lieu où officie le shérif de cette charmante bourgade, je vous prie ?

-          Hein ? Quoi ?

-          Oups, pardon… Alors, voyons… « Hé, l’pouilleux, j’te fiche mon billet que tu sais pas où s’planque cette vieille outre à whisky qu’on ose appeler « shérif » ! » 

-          Tu trouveras ce fennec à l’haleine fétide de tabac à chiquer dans sa passoire à vermine, pied-tendre ! »

 

 

 

 

 

 

Quand on vient de la grande ville et qu’on débarque à Dirty Old Town, mieux vaut se munir du Larousse français-Cow-boy. C’est ce qu’a fait Walter Appleduck qui vient faire son stage pour préparer son master cow-boy. Billy, l’assistant du shérif, va le prendre sous son aile. Benêt à souhait, on ne sait pas bien qui va tutorer qui.

 

 

 

 

© Erre, Fabcaro, Greff - Dupuis

 

 

En effet, le véritable héros de la série, comme dans Chick Bill où Kid Ordinn volait la vedette, c’est bien Billy. Le shérif adjoint est amoureux de Miss Rigby, mais il s’y prend tellement mal que la belle le renvoie dans ses foyers avec force et détermination. Que de soucis, pour Billy ! Et c’est sans compter ce bougre de Rascal Joe qui a l’évasion dans la peau. Au milieu de tout ça, notre Walter prend des notes. Mais l’étudiant n’est-il pas trop pacifique pour devenir cow-boy ?

 

            Les deux Fabrice, Erre et Fabcaro, lancent une série à tirer de rires. Découpé en 10 leçons, l’album est le guide du parfait cow-boy stagiaire, 10 leçons de cinq planches rythmées en gags en demi-planches. De la prise de contact au duel, qui est mieux à deux, de l’égalité, sauf si on a une robe, au presque métier d’artiste, les leçons vont nous apprendre à devenir de vrais petits cow-boys…ou pas.

 

 

 

 

© Erre, Fabcaro, Greff - Dupuis

 

 

            On appréciera les clins d’œil répétés à Lucky Luke. Comme des runnings gags, on croisera un ersatz du cavalier solitaire, on assistera à un tir au revolver plus vite que son ombre, et, en chasseur de prime de luxe, Olive Hank Leef nous envoûtera de son regard ténébreux.

 

            Les couleurs de Sandrine Greff sont indissociables du trait de Fabrice Erre. Délicieusement pop, voire kitsch ou absurdes, elles servent à merveille le monde décalé de Dirty Old Town.

 

 

 

© Erre, Fabcaro, Greff - Dupuis

 

 

            Quand il n’y en a plus, il y en a encore. Les pages de garde sont un album photos improbable et la quatrième de couverture montre quelques grammes de finesse dans un monde de brutes.

 

            Lecteur, si tu n’aimes pas cet album, tu quittes la ville couvert de goudrons et de plumes, avec un abonnement d’un an à Cowzer.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Walter Appleduck

 

Tome : 1 – Cow-boy stagiaire

 

Genre : Western humoristique

 

Scénario : Fabcaro

 

Dessins : Erre

 

Couleurs : Greff

 

Éditeur : Dupuis

 

Nombre de pages : 64

 

Prix : 12,50 €

 

ISBN : 9791034732630

 



Publié le 09/02/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019