?>

Je veux être vagabond à la place du vagabond, la belle insouciance. Valentin le vagabond – Intégrale 1
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Je veux être vagabond à la place du vagabond, la belle insouciance.  Valentin le vagabond – Intégrale 1

 

 

 

« - Puis-je vous déposer n’importe où ?


-          J’y allais justement. »

 

 

 

 

 

Valentin le vagabond est un doux rêveur. Flânant sur les sentiers de campagne, il fait des rencontres fortuites et se trouve mêlé malgré lui à des événements cocasses, burlesques et néanmoins parfois dangereux. Comprenez par-là que le poète se trouve souvent entraîné dans des situations dans lesquelles de dangereux brigands ont la fourberie en évidence et la gâchette facile. Pour couronner le tout, les gendarmes sont d’une bêtise insondable, d’un ridicule abyssal et jamais d’un grand secours.

 

 

 

 

© Tabary, Goscinny – Imav

 

 

 

Les éditions IMAV, qui gèrent les héritages Tabary et Goscinny, rendent hommage à Valentin dans une intégrale en deux volumes dont voici le premier opus.

 

Le personnage a été créé en 1962 par les deux complices, la même année qu’Iznogoud. Valentin est aussi sympathique que le grand vizir est ignoble. Observateur et doté d’un grand sens de l’humour, il est un lointain cousin de Dilat Larath. Bonhomme comme le calife, Valentin est beaucoup plus intelligent. Ni stupide, ni niais, le promeneur est d’une grande gentillesse.

 

 

 

 

 

© Tabary, Goscinny – Imav

 

 

 

Peace and love, Flower Power, Valentin préfigure dès le début des sixties le vent de liberté qui va souffler sur la France en fin de décennie. Mais la seule herbe qu’on va pouvoir trouver dans ses aventures sera celle sur laquelle il va fouler son pas.

 

Goscinny abandonnera Valentin après quatre petites histoires courtes qui ouvrent la présente intégrale.

 

Dans Le snob, Valentin est pris en voiture par un jeune homme né avec une cuillère en argent dans la bouche. Mais un tel univers sépare les deux caractères que cohabitation va rimer avec incompréhension.

 

Valentin essaye ensuite La vie de château. Mais une telle pratique va-t-elle correspondre à son tempérament ?

 

L’évadé le met aux prises avec un lion échappé de la cage de son dompteur.

 

Valentin aux sports d’hiver fait de notre ami un moniteur malgré lui.

 

            Voici donc les quatre pépites scénarisées par Goscinny, quatre perles, quatre petits tours et puis s’en va…

 

            Dans son malheur d’avoir été délaissé aussi vite par son scénariste de génie, le personnage a eu la chance d’avoir pour co-auteur Tabary, qui s’est emparé avec brio de la destinée du blondinet. Sans contestation, il est l’auteur qui gèrera le mieux le drame de la disparition de Goscinny, et c’est Iznogoud qui en souffrira le moins. Alors que Morris choisit de multiplier les collaborations au risque de se perdre parfois, tandis qu’Uderzo survécut sans éclat particulier, Tabary, auteur complet, fut le seul à rester au niveau de son scénariste.

 

Mais revenons à nos moutons et à notre vagabond. Seul aux manettes, Tabary se lança dans de longs récits complets.

 

 

 

 

 

© Tabary, Goscinny – Imav

 

 

 

 

Le prisonnier récalcitrant est un Vaudeville champêtre dans lequel le vagabond est injustement pris pour un voleur. Tabary fait du Feydeau, reprenant en extérieur les codes du genre, quiproquos et retournements de situations, pour le métamorphoser en une hilarante pièce en un acte.

 

 

 

 

 

© Tabary, Goscinny – Imav

 

 

 

Valentin fait le singe, mais surtout Valentin en sauve un, promis à un avenir funeste par une bande de brigands.

 

 

 

 

 

© Tabary, Goscinny – Imav

 

 

 

Les mauvais instincts est une course poursuite à la recherche d’une fortune familiale disparue depuis vingt ans.

 

Le chef de gang ! est un récit plus court (28 planches), inédit en album. La maréchaussée y fait du zèle, jusqu’à atteindre l’apogée de son crétinisme dans l’œuvre de Tabary.

 

Voici donc les quatre pépites scénarisées par Tabary, quatre perles, quatre grands tours et puis ça va continuer…

 

 

 

 

 

© Tabary, Goscinny – Imav

 

 

 

 

            La deuxième partie de l’intégrale est prévue pour février 2019. Espérons que le même écrin sera ensuite proposé pour Totoche et pour Corinne et Jeannot.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

© Tabary

 

 

 

Série : Valentin le vagabond

 

Tome : Intégrale 1

 

Genre : Aventures humoristiques

 

Scénario : Goscinny & Tabary

 

Dessins : Tabary

 

Éditeur : Imav

 

Nombre de pages : 256

 

Prix : 29,90 €

 

ISBN : 9782915732993

 

 



Publié le 02/12/2018.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2018