?>

Même Vitruve a son disciple. Léonard 50 - Génie, vidi, Vinci !
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Même Vitruve a son disciple.  Léonard 50 - Génie, vidi, Vinci !

 

 

« - DEBOUT, DISCIPLE ! Oh ! Après tout, non ! Vous pouvez rester couché, disciple !

- Puis-je savoir ce que vous faites dans mon lit ? A part alimenter certaines rumeurs qui courent dans toute la ville de Vinci ?

- Je suis un génie fini !!!

- DEBOUT, MAITRE ! »

 

 

 

 

C’est quoi ce petit coup de mou ? Il est bien las, notre génie international. Mais son disciple unique et préféré va l’aider à reprendre du poil de la bête. Rassurez-vous, Léonard va vite se remettre à la tâche, aidé de (ou ralenti par) tout son petit monde. Ils sont venus, ils sont tous là : Raoul Chatigré, Bernadette la souris, Yorick le crâne, Mathurine la bonne, le propre reflet doué de pensé de Léonard, sans oublier la désormais indispensable Pozzarella, Mozza pour les intimes, la fille adoptive du génie.

 

 

 

 

© Turk, Zidrou, Kaël - Le Lombard

 

 

Et c’est parti pour une cinquantième volée d’inventions : l’alcootest, l’autobiographie, l’ampoule économique, le bain à bulles, la nitroglycérine, la corrida, on en passe et des meilleures.

 

Fidèle à Bob de Groot mais développant son univers, Zidrou, qui signe ici son quatrième album,  continue à poser son empreinte dans le monde du génie. Un nouveau duo fait son apparition pour une série de running gags. Il s’agit des frères Atanasio et Anastasio Schippatore, deux bandits de grands chemins qui, non sans rappeler le regretté Robin Dubois, surgissent d’une traboule pour réclamer la bourse ou la vie à chacun des personnages passant dans la rue. Mais contrairement au pensionnaire de Sherwood, ce n’est pas spoiler le suspens que de dire qu’ils n’arriveront jamais à leurs fins.

 

 

 

 

© Turk, Zidrou, Kaël - Le Lombard

 

 

Turk est de loin l’un des meilleurs dessinateurs humoristiques du monde. Son trait épais, rond, reconnaissable entre mille, est d’une efficacité redoutable. Même ses onomatopées sont vivantes. Leurs lettres souffrent ou claquent au rythme du disciple ou des inventions.

 

On ne sait pas si les auteurs ont lu notre dernière chronique léonardienne sur BD-Best, mais les fins d’histoires, symbolisées par des saynètes en dessin unique de Raoul et Bernadette, ne débordent plus la dernière case de la planche. La lecture de la planche n’est plus « perturbée » par ce gag supplémentaire, qui de fait, prend une dimension beaucoup plus truculente.

 

 

 

 

© Turk, Zidrou, Kaël - Le Lombard

 

 

A l’occasion des 500 ans de la disparition du véritable Léonard de Vinci (Comment ça, celui-ci serait-il un imposteur ? Nous qui croyions lire une biographie….), un dossier réalisé en collaboration avec le château du Clos Lucé, demeure tourangelle du génie, clôt l’album. On y apprend tout un tas d’anecdotes sur l’inventeur et l’artiste.

 

La série a été adaptée en dessins animés en 2009, mais malheureusement totalement en numérique. On n’y retrouve pas le trait spécifique de Turk pourtant idéalement adaptable en animation traditionnelle. En 2010, l’émission de télévision feu-In monde bulles a consacré un épisode spécial à Léonard. On peut la revoir sur :

 

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Léonard

 

Tome : 50 - Génie, vidi, Vinci !

 

Genre : Humour ingénieux

 

Scénario : Zidrou

 

Dessins : Turk

 

Couleurs : Kaël

 

Éditeur : Le Lombard

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 10,95 €

 

ISBN : 9782803673025

 



Publié le 08/05/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019