En images et en bulles
Flux RSSFlux RSS

1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


Auto Heroes, n° 28 – spécial Michel Vaillant

 

 

 

Une fois n’est pas coutume, quittons un peu le monde des albums BD, comics, mangas et autres pour regarder un autre rayon de nos librairies préférées.

Mais il doit être dit ou écrit dans mon karma, que même ainsi, le 9e Art me poursuivra !

 

 

 

 

 

 

 

Attiré par une couverture porteuse de rêve, le magazine « Auto Heroes » de ce trimestre ! Et là, surprise, un petit bonus de toute beauté ! Dans un supplément, un livret reprenant 2 courts récits de … Devinez !

Michal Vaillant, évidemment !

Lorsque nous vous disions, il y a peu, qu’il est quasi impossible de ne pas parler de ce héros culte depuis des décennies au moins une fois par mois, je ne me trompais pas réellement.

 

 

 

 

 

 

 

Il est clair que l’écurie « éditoriale » qui gère en quelque sorte les destinées du plus grand pilote de course du monde a le don de savoir nous offrir ici et là des surprises afin de patienter pour la sortie du prochain tome. « Nouvelle saison » en pole position, mais également « Dossier », « Origines », et désormais « Légendes » en sont les facettes principales.

Attisés par les pré-publications (rappelez-vous en juillet-août, « Légendes, t 1, Dans l’enfer d’Indianapolis» de Denis Lapière et Vicent Dutreuil), expositions, participations à telles ou telles courses moteur, des apparitions dans les magazines auto spécialisés sont tout à fait logiques !

 

 

 

 

 

 

 

Et ce n’est pas la première fois qu’Auto Heroes rend hommage à Michel Vaillant ! Dans son numéro 23, d’août – septembre – octobre 2021, nous trouvions déjà un fameux clin d’œil au champion … qui lui-même était surpris en « flagrant délit » de lecture du magazine !

Nous y trouvions donc une de ses aventures inédites sortie tout droit des archives de Jean Graton ! « Flagrant délit » justement où quand le champion tremble pour Françoise Latour engagée aux « 24h Paul Ricard » !

 

 

 

X

 

 

 

Pour combler ses lecteurs, le magazine ajoutait un supplément de 20 pages sous la forme d’un petit livret, format C6 et reprenant 2 courtes histoires : « Le héros du Paul Ricard » et « Duel au Paul Ricard ».

Ceci sans compter avec les traditionnels et excellents articles remplissant les 178 pages du numéro.

 

Bref, rebelote pour le numéro 28 de novembre – décembre 2022 - janvier 2023 !

Entre les articles détaillés et éclairés sur la Ford Mustang 1964, la confession de foi de notre champion hors-norme qu’est Jacky Ickx, le rêve d’enfant enfin réalisé de Bertrand Petremont, la 2e édition de « The Wall », une rencontre avec Jean-Louis Blanc (Président de la Fédération Française des Véhicules d’Epoque), une visite aux Drôles de Dames de l’association « Talon au plancher », un dossier Aston Martin, … vous vous délecterez avec l’article consacré à Vincent Dutreuil, « A la manière de … ».

 

Pour ce qui est du supplément, nouveau petit livret de 20 pages avec les récits courts suivant : « A toi Steve ! » et « Quel menteur ce Payntor ! ».

2 petites perles de Jean Graton à nouveau à (re)découvrir sans hésitation.

 

 

 

X

 

 

 

 

A noter encore que « Auto Heroes » a obtenu le Prix du Magazine de Passion lors de la remise du Prix Relay/SEPM des magazines de l’année 2022 !

Félicitation à eux !

Le premier numéro de ce magazine mettant à l’honneur héros inoxydables des sports moteurs, designers de rêve, voitures de légendes, … date de janvier 2016. Belle preuve de qualité et de sérieux de l’équipe éditoriale.

 

Les 2 numéros, comme les autres, sont toujours disponibles sur le site  suivant  :

Auto Heroes magazine

 

  • Auto Heroes n° 23, juillet 2021
  • Auto Heroes n° 28, octobre 2022

 

 

Thierry Ligot

 



Publié le 28/11/2022.


Source : Bd-best


Arsène Lupin contre Sherlock Holmes

 

Adapté librement du roman de Maurice Leblanc, « La Barre-y-va », avec la bénédiction de Florence et Nathalie Leblanc, nous retrouvons Arsène Lupin en Normandie.

Rappelez-vous, à la fin de « L’Aiguille creuse », le tome précédent, Sherlock Holmes réussissait à surprendre Arsène Lupin, décidé à abandonner sa carrière de gentleman cambrioleur en « offrant » à la France, le trésor de ses Rois.

Malheureusement, Raymonde prenait une balle perdue en voulant protéger son amant. Sa mort laissait ce dernier complètement anéanti.

Voici un prologue nous offrant deux hypothèses … Arsène va-t-il s’abandonner au désespoir et disparaître définitivement ou au contraire, va-t-il reprendre ses activités ?

 

 

 

 

 

 

 

La réponse est évidente et nous le retrouvons, 2 ans plus tard, dans toute sa grandeur d’âme, refusant de cambrioler un héros de la guerre de 1870.

Maître des déguisements et des identités variées, c’est sous les traits d’un vieux cryptologue amateur, docteur en mathématiques à la retraite qu’il se retrouve face à … lui-même.

C’est ainsi qu’il se voit proposer par un faux lui-même un code à déchiffrer. Après une rapide filature, cet imposteur s’appelle en réalité Maurice Guercin, marié à la petit-fille d’un certain Montessieux décédé il y a peu. Ce dernier avait une réputation d’alchimiste et vivait au manoir de la Barre-y-va, près de Tancarville.

Voilà qui subitement attire l’attention de notre gentleman cambrioleur. Un peu de mystère, un grain d’occultisme, une mort douteuse, un code à déchiffrer, que demander de plus ?

 

 

 

 

© Félix – Janolle – Delf – Bamboo Éditions

 

 

 

Mais de l’autre côté de la Manche, son ennemi juré, Sherlock Holmes n’a pas abandonné l’idée de le coincer ! Tenu au courant de ses informateurs en France, son attention est également attirée par ce mystérieux code à déchiffrer.

 

Tous les ingrédients pour un excellent « Arsène Lupin » !

 

 

 

 

© Félix – Janolle – Delf – Bamboo Éditions

 

 

 

Scénario parfaitement ficelé avec rebondissements et surprises garanties sur tel ou tel protagoniste … ou péripéties déroutantes. J’ai réussi à être surpris agréablement plus d’une fois par la tournure des événements imaginés librement par Félix, en se basant sur le roman de Maurice Leblanc. Je ne m’attendais pas à cela, je l’avoue !

Et si certaines énigmes ont trouvé réponse dans cette première partie, d’autres sont toujours en suspend.

 

 

 

 

 

© Félix – Janolle – Delf – Bamboo Éditions

 

 

Jérôme Félix a juste, peut-être, une fois de plus, légèrement exagéré sur la personnalité du célèbre détective anglais. Le rendant revanchard, hargneux, rancunier … bref bien différent de son « original » créé par Conan Doyle. Rappelons-nous que ce dernier n’avait pas apprécié non plus la version « lupinienne » de son héros, forçant Maurice Leblanc à le renommer en Herlock Sholmès. Que dirait-il aujourd’hui ?

 

Si c’est désormais Alain Janolle qui tient le crayon, le dessin n’a rien perdu au change. Les paysages normands, les angles de vue, le cadrage, les personnages et le souci des décors, tout est idéal pour nous plonger dans l’univers si prenant des aventures de Lupin.

 

 

 

 

© Félix – Janolle – Delf – Bamboo Éditions

 

 

 

Un petit dossier clôture l’album. Rédigé par René Pulsani, il présente Arsène Lupin, puis son combat contre Sherlock Holmes au travers des romans de Leblanc.

Petit mention supplémentaire personnelle pour la couverture sublime. L’ombre de Sherlock traînant sous un Arsène … marchant toujours sur son adversaire !

 

 

 

 

© Félix – Janolle – Delf – Bamboo Éditions

 

 

 

Plus qu’à être patient afin de découvrir la suite et fin des mystères non encore résolus dans cette première partie …

 

 

 

 

 

Thierry Ligot

 

 

 

Titre : Arsène Lupin contre Sherlock Holmes

 

Tome : 1

 

Éditeur : Bamboo

 

Collection : Grand Angle

 

Scénario : Jérôme Félix

 

Dessin : Alain Janolle

 

Couleurs : Delf

 

Nombres de pages : 48

 

Prix : 14,90 €

 

ISBN : 9782818993965

 



Publié le 28/11/2022.


Source : Bd-best


L’histoire des Diables Rouges – Première partie

 

 

 

A quelques minutes du second match des Diables Rouges dans cette phase finale d’une CdM peu reluisante et glorieuse, j’ai eu envie de me replonger dans leur histoire. Et comme les joueurs reconnaissent eux-mêmes qu’ils sont trop « vieux » et plus assez « forts » désormais pour la remporter …

 

 

 

 

 

 

Car qui connaît leurs origines, leurs débuts, leurs diverses épopées et quelques anecdotes surprenantes de cette équipe nationale depuis 1900 ?

Oui, 1900, aux Jeux Olympiques d’été à Paris !

Quelques semaines plus tôt, une rencontre entre le capitaine Reyntiens, à la fois ordonnance du Roi Léopold II et capitaine de l’équipe du Royal Léopold Football Club, avec le comte Van der Straeten-Ponthoz jetait les prémices d’une grande aventure.

Si leur premier match relevait du pur amateurisme, lentement mais surement, au fil des rencontres et des années, un esprit naissait, une équipe se soudait. Fière d’elle et désireuse de victoires !

 

 

 

 

 

© Swysen – Liera – Véra – Kennes Éditions

 

 

 

Si bien que le 21 mai 1904, à Paris, Robert Guérin, secrétaire de l’USFSA (Union des Sociétés Françaises de Sports Athlétiques) accueillait ses collègues hollandais, suédois, danois, suisse, espagnol et belge évidemment pour créer la Fédération Internationale de Football Association, autrement dit la FIFA !

Désormais, toutes les rencontres entre ces pays seraient considérées comme « officielles » !

 

 

 

 

© Swysen – Liera – Véra – Kennes Éditions

 

 

 

Maillots officiels et surtout pour la Belgique, la mise sur pied d’un Comité de sélection restreint chargé notamment de choisir les joueurs à retenir pour les matchs officiels ! Avant, chaque club belge votait pour envoyer ses représentants !

 

Mais pourquoi ce nom de « Diables Rouges » ? Qui en sont les entraîneurs mythiques, les joueurs phares ? Quel est son palmarès ? Car s’ils comptent des défaites, des nuls, ils affichent également de superbes victoires à la pelle dont une médaille d’or aux Jeux Olympiques en 1920.

 

 

 

 

© Swysen – Liera – Véra – Kennes Éditions

 

 

 

Nous pourrions reprendre ici tant d’événements marquants des débuts, comme ce fabuleux nul contre l’Angleterre, le 26 mars 1910 ! Pour la première fois de son histoire, l’Angleterre ne remportait pas une victoire ! Cette rencontre verra également 2 autres « premières » : l’hymne nationale est chanté en prélude et un envahissement du terrain au coup de sifflet final !

Ou encore l’arrivée du premier entraîneur nationale, l’Ecossais William Maxwell, en 1912

 

 

 

 

© Swysen – Liera – Véra – Kennes Éditions

 

.

 

Et leur histoire se poursuit au fil des pages, jusqu’au retour triomphal en juin 1980 avec une extraordinaire médaille d’argent à l’Euro en Italie.

 

Retrouver, découvrir les exploits des Alphonse Six, Robert Coppée, Arsène Vaillant, Pol Anoul, Paul Van Himst, Jan Verheyen, Wilfried Van Moer, … et de leurs entraîneurs de légende dont Bill Gormlie, Raymond Goethlas la Science ou encore le Sorcier et évidemment Guy Thys !

 

 

 

 

 

© Swysen – Liera – Véra – Kennes Éditions

 

 

Bernard Swysen réussit l’exploit de condenser ce si riche et incroyable parcours de 120 ans en 48 pages. Passionnant, rythmé, vivant, folklorique parfois dans la façon de présenter les faits, mais historique à n’en pas douter, parfaitement documenté pour cela d’ailleurs, on se laisse emporté par cette « Bible » indispensable à tout fan des Diables Rouges, ou simple amateur de football, désireux d’en savoir plus sur cette équipe légendaire.

 

Il faut reconnaître que le dessin de Thomas Liera s’accorde parfaitement avec l’esprit du scénario. Nous avions déjà pu apprécier son talent dans les tomes sur « Le Tour de France » ou du « XV de France ». Soucieux du détail mais gardant un trait propre, il donne une vision agréable et vivante à ce premier tome de « L’histoire des Diables Rouges ».

 

 

 

 

 

© Swysen – Liera – Véra – Kennes Éditions

 

 

Et maintenant, place au match … en attendant le tome 2 et qui sait, enfin une étoile !

 

 

 

Thierry Ligot

 

 

 

Titre : L’histoire des Diables Rouges

 

Tome : 1

 

Éditeur : Kennes Éditions

 

Scénario : Bernard Swysen

 

Dessin : Thomas Liera

 

Couleurs : Véra

 

Nombre de pages :48

 

Prix : 14,95 €

 

ISBN : 9782380758368

 

 



Publié le 27/11/2022.


Source : Bd-best


Cizo T.4 Goleador

 

 

 

Alors fan de foot ? Oui certainement ! Fan de cette CdM ? Pas trop …

J’ai la solution pour ne pas vous ennuyer jusqu’au 18 décembre …

 

 


 

Avec ses touches d’humour, ses clins d’œil dispersés ici et là au gré des planches, nous suivons les fameux « U-Team » et leur joueur vedette, le jeune Cizo, dans leur quête de la prestigieuse Coupe des Continents.

Pour cela, il leur faudra d’abord battre les Yanks d’Amérique du Nord. Ces derniers, menés au score après la première mi-temps, ont 45 minutes pour inverser la tendance et être en demi-finale … s’ils gagnent évidemment !

Cependant, la U-Team ne compte nullement les laisser faire et espère bien rejoindre les équipes du dernier carré : les Jungles, les Kung Foot et les Guérilleros avec leur jeune prodige, Valentinho !

Pour y arriver, leur coach, Mattéo Di Magio, compte sur sa propre petite pépite miracle.

 

 

 

 

© Aré – Dottori – Kennes Éditions

 

 

Avec ses références au foot d’aujourd’hui et d’hier, cela se lit comme on regarde un match passionnant et disputé de son équipe de cœur.

Les jeunes lecteurs y trouveront sans hésitation une aventure sympa, entraînante, spitante. Pour les plus adultes, Aré aborde, sur un ton léger peut-être, certaines questions et aspects de l’univers du football moderne.

 

 

 

 

© Aré – Dottori – Kennes Éditions

 

 

 

Avec son graphisme anthropomorphique dynamique, difficile à Aré de renier son passé Disney et sa participation au Magazine de Mickey.

Son amour pour le beau football lui permet ici d’apporter le souci du détail technique, de la stratégie d’équipe face à un jeu plus physique et parfois agressif.

 

 

 

 

© Aré – Dottori – Kennes Éditions

 

 

 

Pas convaincu, lisez la première, puis la deuxième, la troisième planche et « à l’aube du 4e jour, comme par enchantement … la magie opéra ! … On sentait que les joueurs étaient enfin libérééééés, délivrééééés ! ».

Référence au monde de Disney, disiez-vous ?

 

 

 

 

© Aré – Dottori – Kennes Éditions

 

 

Et n’oubliez pas « Au football, tant que l’arbitre n’a pas sifflé la fin du match, rien n’est gagné ! »

Mais pour Cizo, « personne ne peut l’arrêter … une seule chose compte … marquer ! Mettre des buts et remporter la victoire ! »

 

 

 

 

Thierry Ligot

 

 

 

Titre : Goléador

 

Série : Cizo

 

Tome : 4

 

Genre : Sport – Football

 

Éditeur : Kennes Éditions

 

Scénario : Aré

 

Dessin : Aré

 

Couleurs : Alessandra Dottori

 

Nombre de pages : 47

 

Prix : 13,95 €

 

ISBN : 9782380757668

 



Publié le 26/11/2022.


Source : Bd-best


Le Petit Issa – T.1 – La kiffance

 

 

 

Une journée noire ? Une journée pourrie et terne ?

Alors voici un peu de fraîcheur et de soleil …

 

 

 

 

 

 

 

Mais qui est donc Issa, né en France alors que son frères et sœurs, non ? Avec eux, son papa, sa maman et sa grand-mère, il vit à Trappes, près de Versailles. Gamin, il fréquente l’école Montaigne. Là avec ses copines et copains, c’est la galaxie des gags, bêtises et autres idioties comiques.

Et nous entrons dans ce monde si merveilleux de naïveté de l’enfance heureuse et insouciante.

Une succession de petites anecdotes plus comiques et humoristiques les unes que les autres. Elles sentent le vécu et la bonne humeur.

Elevé dans un bain de cultures différentes, de multiples religions, de copains d’origines diverses, le petit Issa est à la fois un Petit Nicolas, un Toto, un Jojo, un Petit Spirou, un Cédric, un … bref un petit gamin de son âge qui grandit entouré de l’amour des siens.

Pas étonnant qu’avec tout cela, il soit devenu aujourd’hui l’une des personnalités préférées des Français !

 

 

 

 

© Issa Doumbia – Jeanne Degois -Liroy – Kennes Édition

 

 

 

A la lecture de ce petit tome 1 (donc nous aurons le plaisir d’un 2 !), impossible de ne pas sourire, s’amuser, rigoler gentiment de chaque péripétie si innocente pour un adulte, mais tellement prenante à 10 ans.

 

Oui, nous nous sommes amusés à cette lecture. Oui, nous avons souri, voire éclaté de rire, ici et là. Oui, c’est frais, léger, gentil, innocent et cela fait du bien !

 

 

 

 

 

© Issa Doumbia – Jeanne Degois -Liroy – Kennes Édition

 

 

Si Issa est surtout connu aujourd’hui comme un acteur confirmé, nous découvrons une nouvelle facette de cet homme charmant et avenant qui reconnait que jeune, il avait difficile à s’identifier aux héros qu’il suivait dans ses BD.

 

 

 

 

 

© Issa Doumbia – Jeanne Degois -Liroy – Kennes Édition

 

 

Lui le banlieusard au cœur pur se lance dans cette autobiographie infantile un peu par hasard. Un portrait envoyé par Liroy, une amitié qui en découle, des connaissances communes, notamment avec Jeanne Degois, une passion de collectionneurs …

Tout y était pour que Kennes les rassemble dans ce projet commun : réaliser une BD sur la jeunesse de ce phénomène

 

 

 

© Issa Doumbia – Jeanne Degois -Liroy – Kennes Édition

 

 

Euh, au fait, c’est quoi un « boloss » ?

 

 

 

Thierry Ligot

 

 

 

 

Titre : La kiffance

 

Série : Le petit Issa

 

Tome : 1

 

Éditeur : Kennes Éditions

 

Scénario : Issa Doumbia – Jeanne Degois

 

Dessin & couleur : Liroy

 

Nombre  de pages : 48

 

Prix : 11,95 € 

 

ISBN : 9782380758603

 



Publié le 26/11/2022.


Source : Bd-best


Bd Best y était pour vous ... Ouverture du Cafe Theater

 

 

 

Gala d'Ouverture du Cafe Theater La Cantatrice Chauve, ce mardi 22 novembre 2022, à Waterloo Centre. Une soirée exceptionnelle dans un cadre unique où le dépaysement est à la hauteur des plaisirs du palais. Une soirée animée par Alec, vainqueur de The Voice belgique 2021 et par le plus BW des humoristes, Richard Ruben dans une forme grandiose.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

© Thierry Ligot – La Cantatrice Chauve

 

 

 

 

 

© Thierry Ligot – La Cantatrice Chauve

 

 

 

 

© Thierry Ligot – La Cantatrice Chauve

 

 

 

 

 

© Thierry Ligot – La Cantatrice Chauve

 

 

 

 

La Cantatrice Chauve

1 Rue Théophile Delbar

1410 Waterloo

+32 470 022 022

 

La Cantatrice Chauve

 

 

 

Interview : Thierry Ligot

 

Images : Axelle Coenen

 

Mise en ligne: Alain Haubruge 

 



Publié le 25/11/2022.


Source : Bd-best


Royale Union Saint-Gilloise – 125 years – The Official Book

Matricule ? 10.

Âge ? 125 ans. Oui … oui car mis sur les fonts baptismaux le 1er novembre 1897 !

Palmarès ? 11 titres de Champion D1 et 2 Coupes de Belgique !

Un parcours mêlant succès, gloire, des années ‘30 extraordinaires, des hauts, puis des bas et une longue descente aux enfers, jusqu’à la Promotion, avant un retour en puissance depuis 2015. Avec comme résultat, un retour triomphal en D1A en 2021.

Au départ, quelques gamins en mal de ballon rond qui se traînent sur la Place Van Meenen à Saint-Gilles …

Et la légende va naître. Une formidable épopée commence …

Mais de qui parlons-nous ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors que quelque part en plein désert se joue la comédie de cette CdM sanglante de toutes les aberrations, ici en Belgique, un monument mérite, lui, tous les honneurs !

La Royale Union Saint-Gilloise, puisqu’il s’agit évidemment d’elle, est désormais de retour parmi les « Grands » de Belgique, voire d’Europe, au regard de son superbe parcours actuel en Europa League !

Et pour une fois, nous n’allons pas parlé BD, mais simplement livre. Et quel livre !!!

 

 

 

 

 

© Thierry Ligot – Union Saint-Gilloise – Kennes Éditions

 

 

Les Editions Kennes, éditeur officiel des Diables Rouges, ne pouvait passer à côté de cet anniversaire.

Un superbe ouvrage de 250 pages nous invitant à revivre tous les moments, époque par époque, de cette glorieuse histoire du matricule 10.

Et évidemment, un retour sur les figures emblématiques qui ont construit cette légende : présidents, dirigeants, entraîneurs et joueurs phares, …

 

 

 

 

© Thierry Ligot – Union Saint-Gilloise – Kennes Éditions

 

 

 

Riche en photos, commentaires, témoignages, anecdotes, souvenirs, c’est l’ouvrage de référence par excellence pour tout supporter de l’Union, voire de football. Car ne nous y trompons pas, il s’adresse aussi bien aux Unionistes convaincus de la première heure, qu’aux nouveaux supporters ou simples amateurs du ballon rond !

 

 

 

 

 

© Thierry Ligot – Union Saint-Gilloise – Kennes Éditions

 

A noter que pour ses 125 ans, l'Union et son pôle de développement durable planteront 125.000 arbres à Madagascar dans le cadre d'un projet de reforestation !

 

Une narration fluide et vivante nous entraine, page après page, dans ce voyage temporel unique … Et le tout en 2 langues ! Logique, l’ADN des supporters de l’Union se proclame en français, flamand et pour les plus âgés brusseller !

 

 

 

 

© Thierry Ligot – Union Saint-Gilloise – Kennes Éditions

 

 

D’ailleurs, ne le chantent-ils pas avec tant de force et de cœur ?

« Bruxelles,

Ma ville,

Je t’aime,

Je porte ton emblème,

Tes couleurs dans mon cœur,

Et quand vient le week-end,

Au parc Duden,

Je chante pour ton club,

Allez l’Union, »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Site You Tube de l'Union Saint-Gilloise

 

 

Thierry Ligot

 

 

 

Titre : Royale Union Saint-Gilloise, 125 years : the official book

 

Genre : Sport

 

Éditeur : Kennes Éditions

 

Auteurs : Guillaume Balout – Fabrizio Basano – Philippe Dieu - Collectif

 

 

Nombre de pages : 256

 

Prix : 34,90 €

 

EAN : 9782380758313

 



Publié le 25/11/2022.


Source : Bd-best


Spirou 4415 -  23 novembre 2022

 

 

Un nouveau petit métier méconnu

 

 

 

 

 

 


 

            Avec Les petits métiers méconnus, Vincent Zabus signe une collection de récits drôles et émouvants, des exercices de style fort originaux dessinés par les meilleurs dessinateurs de la nouvelle génération. Si vous voulez acheter des gros mots, c’est le moment !

 

            Pendant ce temps, les abonnés vont lire dans une mini-BD la première partie du deuxième tome de Héliotrope. Sorcellerie, magie, fantômes et vampires sont au rendez-vous.

 

Spirou, ami, partout, toujours.

 

 

 


© Chaud, Sfar – Dupuis

 

 

 

Histoires à suivre :

 

Marsupilami : L’animal de Humboldt

Olive : Retour sur Terre

Spirou chez les fous

Trésor : La vague rouge

 

 

Récit complet :

 

Les petits métiers méconnus (Javi Rey & Zabus)

 

 

Gags (strips, 1/2, 1 et 2 planches) :

 

100 instruments

Agent 212 (L’)

Coach (Le)

Des gens et inversement (La pause-cartoon)

Edito (L’)

Fifiches du professeur (Les) (La pause-cartoon)

Game over

Grotesque (La pause-cartoon)

Minions (Les)

Petit Spirou (Le)

Spoirou & Fantasperge (Marges de Sti)

Strip dont vous êtes la star (Le)

Tash & Trash (La pause-cartoon)

 

 

 

Rubriques :

 

Coin des lecteurs (Le) : Thiriet

En direct du futur : Elliot au camping (Grosjean)

Interview : Zabus

Jeux : Les salons des métiers pas super connus (Priou & Ben BK)

Leçon de BD (La) : Dab’s

 

 

Supplément abonnés :

Mini-BD : Héliotrope 2 (1/3)

 

 

 

En kiosques et librairies le 23 Novembre 2022.

2,70 €

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 



Publié le 24/11/2022.


Source : Bd-best


Prends garde à toi, Yakari !  Marilou 1 - La magie de la campagne !

 

 

«  - Alors, tu as bien dormi, ma puce ?

- Grmbbll

- Eh ben figure toi que moi non plus. J’ai entendu une chouette hululer toute la nuit !

- Ha, moi j’ai été réveillé à quatre heures par le chant du coq.

- Vous voyez, même vous, vous n’aimez pas ici !!!

- Au contraire.

- C’est la magie de la campagne !

- Un tour de magie bien raté alors !!! »

 

 

 

 

 

© Dutto, Toulmé, BenBK - Delcourt

 

 

                Marilou et ses parents ont quitté la ville pour la campagne. Quand on est parents et qu’on n’en peut plus de l’agitation urbaine, c’est facile. Mais quand on est une gamine ultra connectée et qu’on a tous ses potes à portée de rue, c’est un peu plus compliquée. Non seulement, Marilou perd ses repères, mais elle se retrouve en milieu hostile. La gamine a une frousse bleue des limaces, fourmis et autres araignées. Elle cherche par tous les moyens à re-déménager dans l’autre sens, mais cela semble peine perdue. Le jour où Marilou va rencontrer un âne et un rouge-gorge qui parlent, ses principes risquent fort d’être remis en question.

 

 

 

 

© Dutto, Toulmé, BenBK - Delcourt

 

 

                L’un s’appelle Gédéon, l’autre n’a pas encore de nom. Georges, ça lui irait bien. Ce sont un âne et un rouge-gorge et ils sont à mourir de rire. Tous deux vont initier Marilou aux joies de la campagne. Seront-ils suffisamment convaincants ? Et les parents dans tout ça, vont-ils croire aux affabulations de leur gamine ? Est-ce qu’une simple plume arrachée du derrière d’un oiseau, au prix d’une larme à l’œil, suffira à prouver qu’ils existent pour de vrai ? Fabien Toulmé, que l’on n’attendait pas là, écrit un conte campagnard. Comme Yakari, Marilou parle aux animaux. La comparaison s’arrêtera là. Enfin, ce sont plutôt les animaux qui lui parlent, et essentiellement deux d’entre eux. Avec humour mais aussi émotion, Toulmé parle des bouleversements dans l’enfance de façon pas si anodine que ça.

 

 

 

 

© Dutto, Toulmé, BenBK - Delcourt

 

 

                Aux dessins et aux couleurs, on retrouve respectivement Olivier Dutto et Ben BK, duo dessinateur-coloriste indissociable des P’tits diables. Tom et Nina laissent ici place à une gamine qui pourrait être une de leurs amies. Grâce à Marilou, Dutto élargit son champ des possibles en représentant la campagne sous toutes ses coutures. La double page sur les saisons est remarquable de simplicité, de limpidité et d’efficacité. On est émerveillé dans la caverne derrière la chute d’eau. On y est bien, comme dans les planquettes quand on joue à cache-cache et qu’on a envie de faire pipi au moment où il ne faut pas. Quant à Gédéon, Gédéon-licorne pour être précis, il fait déjà, en un album, partie des personnages inoubliables de la BD une fois qu’on les a rencontrés.

 

                On avait l’habitude d’avoir deux fournée des P’tits diables par an et on se demande comment on pourrait s’en passer. Si c’est n’en avoir qu’une pour laisser vivre Marilou, on signe tout de suite.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

Série : Marilou

 

Tome : 1 - La magie de la campagne ! 

 

Genre : Aventures humoristiques 

 

Scénario : Fabien Toulmé 

 

Dessins : Olivier Dutto

 

Couleurs : BenBK 

 

Éditeur : Delcourt

 

Nombre de pages : 120

 

Prix : 10,50 €

 

ISBN : 9782413044918

 



Publié le 24/11/2022.


Source : Boulevard BD


Une adaptation remarquable.  La disparition de Josef Mengele

  

« - On arrive. C’est Buenos Aires, là-bas. Regardez ! Ce soir, nous dormirons chez mon frère.

- A partir de maintenant, tout ira bien. »

 

 

 

 

 

 

 

1949, un certain Josef Mengele débarque en Argentine. L’homme a besoin de se refaire une virginité. Et pour cause. Il était médecin à Auschwitz et a fait subir expériences et tortures à de nombreux juifs déportés. Traqué, le criminel nazi cherche à se faire oublier. Comme bon nombre de ses complices, il trouve refuge de l’autre côté de l’Atlantique. Cinq ans plus tôt, il menait des expérimentations médicales sur les pauvres victimes des camps de concentration. Après la libération et sa fuite en Italie, l’Europe était devenu trop dangereuse pour lui. Son arrivée en Argentine ne sera que la première étape d’une échappée à travers l’Amérique du Sud. Toujours en contact avec sa famille, portant des pseudonymes, Mengele sera-t-il rattrapé par les chasseurs de nazis ?

 

 

 

 

© Mailliet, Matz, Guez - Les arènes BD

 

 

Paru en 2017, le livre d’Olivier Guez a reçu le prix Renaudot. Enquête minutieuse sur les années de traque, l’histoire se revendique comme une non-fiction. Si les années de guerre peuvent sembler avoir été « faciles » à relater, la fuite de Mengele reste plus mystérieuse. Guez, journaliste et écrivain, a retracé le parcours du bourreau, de son état de maître du jeu à celui de proie. Se mettant dans sa tête, il montre comment le pacha devient rat. Mengele ira jusqu’à devoir mettre sa vie entre les mains de paysans pour qui il allait devoir travailler et où il pourrait se cacher, en pleine pampa. Moins connu que les obersturmbannführer nazis comme Eichmann, Mengele n’en était pas moins monstrueux. Ses chasseurs n’allaient pas baisser les bras.

 

 

 

 

© Mailliet, Matz, Guez - Les arènes BD

 

 

Matz s’empare du roman pour le transformer en véritable bande dessinée. Le scénariste utilise très peu de récitatifs pour faire parler les protagonistes au plus près d’une réalité. Comme l’a fait Guez pour rédiger ses phrases, Matz se place inside Mengele pour traduire ses pensées. Dans un style graphique que n’aurait pas renié Pratt, Jörg Mailliet livre un album sombre, sur le fond on le savait, mais aussi dans la forme. De grands aplats noirs dramatisent le ton. En particulier, les cauchemars du docteur sont terrorisants. La couverture symbolise parfaitement le propos. On y voit une ombre noire marchant au milieu de gens dans une rue aux multiples enseignes. Le dessinateur montre ainsi comment le personnage a voulu disparaître dans la foule, comment il a cherché l’anonymat.

 

 

 

 

© Mailliet, Matz, Guez - Les arènes BD

 

 

Comme l’album Beate et Serge Klarsfeld un combat contre l’oubli, paru aux éditions La boîte à bulles, La disparition de Josef Mengele, aux Arènes BD, démontre les difficultés qu’ont rencontré les chasseurs de nazis et l’importance de leurs actions qui, même si elles n’ont malheureusement pas toutes abouties, ont poussé ces barbares dans leurs derniers retranchements.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

One shot : La disparition de Josef Mengele

 

Genre : Drame historique

 

Scénario : Matz

 

D’après : Olivier Guez

 

Dessins & Couleurs: Jörg Mailliet

 

Éditeur : Les arènes BD

 

Nombre de pages : 192 

 

Prix : 24,90 €

 

ISBN : 9791037507143

 



Publié le 24/11/2022.


Source : Boulevard BD


1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


©BD-Best v3.5 / 2022