?>

Information générale concernant le monde de la BD
Flux RSSFlux RSS

1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


Un numéro humaniste, un numéro historique.  Spirou n°4200

 

 

            «  - Fantasio, c’est l’anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans déjà !

-          Hm… C’est vieux comme la guerre, ce truc…

-          « Ce truc », comme tu dis, a justement été créé après la catastrophe de la seconde guerre mondiale et ses 60 millions de morts ! Pour que ça ne se reproduise plus jamais ! »

 

 

 

 

 

 

 

Spirou est bien lucide. Si l’ONU n’avait pas été créé au lendemain de 39-45, le monde n’aurait pas la même face, et la déclaration universelle des droits de l’homme n’aurait peut-être pas été rédigée et adoptée le 10 décembre 1948. Fantasio reste cynique. Il sait bien qu’elle n’est pas appliquée à la lettre dans tous les endroits du monde. Mais elle a le mérite d’exister et doit être appliquée sous l’œil vigilant des nations unies et de leur force armée les casques bleus.

 

 

 

 

 

 Cavaliers de l’apocadispe : © Libon - Dupuis

 

 

 

Dans ce numéro historique du journal de Spirou, chacun des trente articles de la déclaration universelle des droits de l’homme, à l’occasion de son soixante-dixième anniversaire, est traduit en bande dessinée par des auteurs phares de l’hebdomadaire de Marcinelle ainsi que par des invités prestigieux.

 

 

 

Boni : © Fortin – Dupuis

 

Le Spirou d’Emile Bravo, Spip sur le calot, défenseur des droits de l’homme invite le lecteur à se sensibiliser à cette charte, aux problèmes qu’elle pointe du doigt et aux solutions qui pourraient être apportées.

 

 

 

Couverture : © Bravo - Dupuis

 

 

 

 

 

Du petit Spirou à Cubitus, de l’agent 212 à Blake et Mortimer, tous s’unissent pour expliciter les droits. Des planches percutantes les complètent. Derib signe une planche choc, se posant la question d’une « déclaration d’intention ? » L’histoire « La bourde », signée Bocquet et Perrault, recense les avancées qui ont été les conséquences directes de la création de l’ONU.

 

 

 

 

Marsu : © Batem, Colman, Franquin – Dupuis

 

 

Un poster central présente un panel des héros du journal et d’ailleurs faire le signe de ralliement aux droits de l’homme que fait Spirou en couverture.

 

            Comme le souligne Laurent Sauveur, directeur de la communication du Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, « la xénophobie augmente, tout comme les sentiments populistes et nationalistes. » Les objectifs de ce projet sont de ne pas oublier les leçons du passé et de défendre les droits de l’homme.

 

 

 

 

Agent 212 : © Kox, Cauvin - Dupuis

 

 

Une exposition #spirou4rights présente les 30 articles illustrés. Elle est téléchargeable gratuitement en français, anglais, espagnol et peut-être présentée librement dans les écoles, bibliothèques ou autres centres culturels.

 

http://standup4humanrights.org/fr/hr-champions-spirou.html

 

Ce Spirou 4200 est une œuvre d’utilité publique. Indispensable.

 

 

 

 

 


 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Magazine : Spirou 4200.

 

Parution : 10 octobre 2018.

 

Editeur : Dupuis.

 

Nombre de pages : 32.

 

Prix : 2,50 €

 

 

 



Publié le 09/10/2018.


Source : Bd-best


Les éditions Ankama au festival Quai des bulles

Mathieu Bablet a lancé cette année une nouvelle série collaborative, Midnight Tales. Des contes de minuit où démons et esprits se mêlent aux vivants et où l’équilibre n’est maintenant que par des femmes aux pouvoirs singuliers. Le tome 2 paraîtra le 2 novembre 

Ludovic Chesnot vient de publier DoggyBags - Mapple Square (one-shot) Un polar poisseux où deux agents du FBI enquêtent sur de mystérieuses disparitions dans une ville fantôme du Nebraska.

Après avoir collaboré avec Run sur Puta Madre, le spin-off de Mutafukaz, Neyef publie le tome 2 de Bayou Bastardise. Au programme, Sud sauvage, marécages, flingues et vaudou ! 

Seront également présents Steve Baker (Bots, 2 tomes parus), Sébastien Vastra (Jim Hawkins, 2 tomes parus), Nicopek (Rockabilly Zombie, 2 tomes parus), Carlos Puerta (Jules Verne et l’astrolabe d’Uranie, 2 tomes parus).



Publié le 08/10/2018.


Source : Bd-best


 Édition 2018-2019 du concours de la BD scolaire

C'est parti pour le Concours de la BD scolaire 2018/2019 : tous les établissements scolaires et les enfants scolarisés de la grande section de maternelle à la terminale sont invités à participer jusqu'au 5 mars 2019 !

Ce concours sous le patronage du Ministère de l’Éducation Nationale est entièrement gratuit. Parvenu à sa 45e édition,  il continue à accompagner et découvrir les plus jeunes talents de la bande dessinée en France – saviez-vous que Pénélope Bagieu, Catherine Meurisse, Arthur De Pins, Jérémie Moreau et beaucoup d'autres auteurs professionnels aujourd'hui ont été sélectionnés à leur tour ?

Ce concours est ouvert à tous les établissements scolaires dans le monde entier, qui relèvent du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et du Ministère de l’Agriculture, de la grande section maternelle à la terminale. Peuvent également participer les enfants accueillis dans des structures sociales et culturelles (C.S.C.S., Centres de Loisirs, Ateliers d’Arts Plastiques...), ainsi que les établissements et classes spécialisées (IME, SEGPA, CLIS, ULIS…).

La marraine de cette année est Claire Fauvel, lauréate du Fauve Jeunesse 2018 pour l'album La Guerre de Catherine, qui a réalisée l'affiche et tous les visuels du concours.

Toutes les informations relatives au concours ICI.



Publié le 04/10/2018.


Source : Bd-best


Sur les murs de Poussière de Geoffroy Monde, on ne s’est pas brûlé les yeux, on les a… écarquillés face aux cyclopes!

Geoffroy Monde, vous connaissez ? Mais si, on vous en avait parlé comme d’un prestidigitateur de l’absurde à l’époque où il avait sorti De rien. On aurait pu se dire qu’il resterait dans cette veine encore un petit moment, tant son style pouvait encore être développé avec une audace et une marque de fabrique déjà bien installées. Que nenni, s’il se la joue encore magicien dans une histoire oscillant entre le visible et l’invisible, Geoffroy Monde propose avec Poussière d’investir une planète pas si lointaine croit-on, où un combat sans fin se mène dans un cercle vicieux et sur fond d’écologie. Inattendu.

 

Résumé de l’éditeur : Deux ans que Poussière et les habitants de la planète Alta combattent les Cyclopes. Deux ans que les Augures ramènent ces derniers à la vie après chaque bataille. Quand l’équilibre d’un écosystème repose sur une force qui le menace, quelle solution reste-t-il à l’humanité?

 

 

 

 

 

 

 

© Geoffroy Monde chez Delcourt

 

C’est un drôle de zigoto, ce Geoffroy Monde ! À 32 ans, celui qui a commencé sa carrière chez les Éditions Lapin a décidément plus d’un tour dans son sac et son chapeau. Avec ses précédents ouvrages, maniant un style très particulier et personnel, Geoffroy Monde faisait court et direct, sans s’en aller par quatre chemins. Avec Poussière, la démarche est tout autre et Geoffroy Monde passe au long, maîtrisant son art pour le rendre protéiforme, lui adjoindre des décors fournis ou pour faire le vide, changeant de styles comme pour marquer des chapitres de ce premier tome. C’est étonnant et déboussolant, c’est une véritable expérience de lecture.

 

 

 

 

 

 

© Geoffroy Monde chez Delcourt

 

Nous voilà donc embarqués sur une terre un peu semblable à la nôtre… Si ce n’est que c’est Alta et que cette planète est peuplée d’humains évolués et dotés d’une technologie permettant de réparer quasi n’importe lequel de leurs membres et de leur donner des capacités quasi super-héroïques. Une société à la pointe donc mais ramenée aux temps anciens (la Grèce Antique, par exemple) par cette mainmise qu’ont des Augures sur la société et ses choix cruciaux.

 

 

 

 

© Geoffroy Monde chez Delcourt

 

D’autant plus cruciaux que, désormais, les cyclopes, montagnes d’éther magnifiques (les patronus d’Harry Potter peuvent aller se rhabiller), ont perdu la boule et attaquent désormais les humains avec qui ils vivaient auparavant en harmonie, en symbiose, pour le meilleur équilibre de leur planète. S’il faut riposter, ce petit monde a aussi peur de voir ces géants à l’énergie destructrice et comme en pilote automatique disparaître.

 

 

 

 

© Geoffroy Monde chez Delcourt

 

Ce pour quoi, ils sont ressuscités (lors d' »effluences » offrant un magnifique spectacle) par les Augures, de quoi donner lieu à un éternel recommencement de combats, toujours plus rapprochés dans le temps et l’espace. Le dilemme ne se pose même plus et pourtant les voix s’élèvent. Celle de Poussière, notamment. La vaillante et aguerrie combattante est d’autant plus touchée par cette tragédie que son frère et sa soeur pourraient bien être réquisitionnés en vue de quelques expériences. En effet, Ayame et Pan ont un don inexplicable, celui de voir et communiquer avec les cyclopes, là où le reste du monde ne les voit se matérialiser que quand ils partent au combat.

 

 

 

 

© Geoffroy Monde chez Delcourt

 

Chroniquer une telle première pierre à l’édifice est bien compliqué tant l’imagination de Monde est fertile et qu’il a peut-être voulu en mettre trop que pas assez. L’ébauche de cet univers très attrayant est donc touffue, rentabilisant chaque case pour apporter mystère et infos sur la vie à Alta. Au bord du chaos, l’histoire est même parfois un peu chaotique, de quoi nous mettre un peu plus dans la peau des personnages, plongés dans l’urgence de la survie et du solutionnement d’un problème démesuré. En soixante pages, Geoffroy multiplie les intrigues et prend bien soin de donner de la cohésion à son monde tout en éparpillant le lecteur.

 

 

 

 

© Geoffroy Monde chez Delcourt

 

Ne fût-ce que par les identités visuelles et colorées différentes qu’il confère aux rêves et aux réveils, aux souvenirs, aux scènes de combat ou à celles plus contemplatives. Comme si cet ouvrage était collectif. Pourtant, à la barre, il n’y a qu’un Geoffroy Monde, artiste schizophrénique impressionnant et dont la seconde nature absurde revient au galop dans une dernière planche conjuguant le n’importe quoi. Ça pourrait rebuter, nous ça nous a confortés dans l’idée qu’il faudra sans doute attendre quelque chose d’encore plus grand et totalement imprévisible dans les tomes à venir. D’autant plus, qu’entre les lignes, il y a encore une fois beaucoup de choses à retirer de ce cercle vicieux qui est semblable à nos addictions et dépendances (pétrole, nucléaire, alimentation…) d’hommes modernes.

 

Alexis Seny

 

Série : Poussière

Tome : 1

Scénario, dessin et couleurs : Geoffroy Monde

Genre : Aventure, Guerre, Science-fiction

Éditeur : Delcourt

Nbre de pages : 65

Prix : 15,50€



Publié le 04/10/2018.


Source : Bd-best


Urban Comics arrive au Comic Con Paris

Pour la première fois cette année, Urban Comics sera présent au Comic Con Paris du 26 au 28 octobre !

A cette occasion, les visiteurs pourront rencontrer deux auteurs. Joëlle Jones, dessinatrice sur la principale série Batman en cours, scénarisée par Tom King. Elle sera accompagnée par Freddie E. Williams II dont le tome 2 de Batman & les Tortues Ninja sort ce

vendredi 5 octobre en librairie.

batman rebirth T5
 
Ils ont mis des années à se décider mais le Chevalier Noir de Gotham et la cambrioleuse de renom Catwoman vont enfn se marier ! Malheureusement, l’annonce de leurs fançailles n’est pas accueillie avec la même liesse partout dans le monde, et Talia al Ghul, terrible leader d’une organisation criminelle et mère du propre fls de Batman, va bientôt se trouver sur la route des deux tourtereaux.

BATMAN REBIRTH présente la toute nouvelle série consacrée au Chevalier Noir de Gotham !

Au scénario, Tom KING (GRAYSON), la nouvelle étoile montante de DC Comics, est assisté au dessin par les dessinateurs Joëlle JONES (Lady Killer) et Clay MANN (POISON IVY). Ensemble, ils accompagnent Batman et Catwoman dans leurs fançailles particulièrement mouvementées

En librairie - urban rebirth - 144 pages - 15 €

Batman & les Tortues ninja T2

 
Formées à l’art du ninjutsu par maître Splinter, les quatre Tortues Ninja sont depuis toujours des guerriers hors pair. Pourtant, pour Donatello, ce n’est pas encore sufsant. Convaincu de pouvoir améliorer ses compétences, il se met en quête d’un nouveau mentor, et qui de mieux que Batman pour le former aux techniques de combat nocturnes ? Mais en empruntant le portail qui le mène à Gotham City, Donatello laisse le terrible Bane pénétrer dans les rues de New York. Leonardo, Michelangelo et Raphael seront-ils assez de trois pour venir à bout d’une armée de super-vilains prête à détruire leur ville ?

La rencontre entre deux icônes de la culture populaire, deux univers aux représentations multiples.
D’un côté, Batman, le Chevalier Noir, en tête de fle de l’univers DC Comics, et de l’autre, les Tortues Ninja, créations de Kevin Eastman et Peter Laird qui, à travers leurs succès sur le petit et le grand écran ont su se faire une place unique dans l’imaginaire collectif de plus d’une génération.

En librairie le 5 octobre - urban Kids - 160 pages - 10 €



Publié le 04/10/2018.


Source : Bd-best


Léopold, roi des Belges, film d'animation historique

Léopold fut le premier roi de Belgique, de 1831 à 1865... Un premier film d'animation qui mêle à merveille évocation historique et humour.

1830. Un prince allemand, dévoré par une tristesse inconsolable, est choisi pour monter sur le trône d'une Belgique naissante. Ses qualités humaines sauveront le pays, mais son chagrin le détourne de son fils, héritier du trône. Profondément blessé, celui-ci devient peu à peu taciturne avant de se transformer en un être égocentrique détesté de tous.

 

Diffusion ce dimanche 7 octobre 2018 à 1h10 sur Arte

 

 

 



Publié le 04/10/2018.


Source : Bd-best


Exposition Riad Sattouf, l'écriture dessinée au Bpi

La Bibliothèque publique d'information (Bpi) à une exposition consacre Riad Sattouf

Art Spiegelman après, Claire Bretécher òû Franquin, la Bpi Pourfendre au travail du hommage et dessinateur Riad Sattouf réalisateur, de L'Arabe créateur du futur, Les Cahiers d'Esther, la vie secrète des jeunes, Pascal Brutal ou Encore Retour au collège. César aux PRIMe Pour Les Beaux Gosses l'auteur d'same Vient au Robert ENTRER!

La RENTREE 2018 sérums donc "Riad Sattouf" avec la tome 4 du parution de L'Arabe du futur aux éditions Allary, l'adaptation des Cahiers d'animée Canal + sur Esther et l'exposition à la Bpi.

La proposed par la rétrospective Bpi a rencontré en l'univers Valeur de Riad Sattouf graphique, ce qui concerne fils et acéré sur l'adolescence tendre, la richesse de Ses références, l'art fils du récit et la dimension de Ses Souvent autobiographique travaux.

Le lieu aura le vernissages 13 novembre à mardi partir de 18h.

La programmation

10 décembre 2018 Lundi à 19 h: inviter Riad Sattouf Emile Bravo

17 décembre 2018 Lundi: à 19 h Riad Sattouf et la vie des jeunes et Riad Sattouf AVEC Christine Detrez

21 janvier 2019 Lundi à 19 h: Tu es le viril! Le en question Avec masculin Olivia Gazalé, Raphaël Liogier, Eddy de Pretto, Phia Ménard

Samedi 1er, 15 décembre et 2 février 15h
Les BD de la samedis Avec Mathieu Sapin, Émile Bravo, Zeina Abirached

18 février 2019 Lundi: La BD de temps de témoin fils

Du 1er décembre 2018 au 6 janvier 2019: alternatives de circulation (performances, ateliers, rencontres).


BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE D’INFORMATION

25 rue du Renard 75197 Paris Cedex 04 01 44 78 43 51








 


Pays : France

Date de l'événement : du 13/11/2018 au 21/01/2019.

Publié le 03/10/2018.


Source : Bd-best


Toulhoat et Brugeas à Bruxelles pour le tome 2 d'Ira Dei

Pour la sortie en librairie du deuxième tome d'Ira Dei, Ronan Toulhoat et Vincent Brugeas seront en Belgique.

 

Ils seront par ailleurs en dédicace dans les librairies du réseau Slumberland BD World du 3 au 5 octobre.

Pour les dédicaces, les auteurs vous donnent rendez-vous :
 

Le mercredi 3 octobre.

De 11h à 14h30 : Slumberland BD World Mons
Place des Grands Prés 1
7000 Mons
Info au +32 (0) 65 59 50 01
ou par mail mons@bd-world.net

De 16h à 18h30 : Slumberland BD World Charleroi Rive Gauche
Place Buisset 2
6000 Charleroi
Info au +32 (0) 71 47 58 60
ou par mail charleroi@bd-world.net
 

Le jeudi 4 octobre

De 12h à 15h : Slumberland BD World Wavre
Boulevard de l’Europe 137b
1301 Wavre
Info au +32 (0) 10 42 01 51
ou par mail wavre@bd-world.net

De 16h à 18h30 : Slumberland BD World Louvain-La-Neuve Esplanade
Place de l’Université 9
1348 Louvain-La-Neuve
Info au +32 (0) 10 45 17 57
ou par mail tome3@slumberlandbd.com
 

Le vendredi 5 octobre

De 11h30 à 14h : Slumberland BD World Woluwé-Saint-Lambert
Rue Saint-Lambert 122
1200 Woluwé-Saint-Lambert
Info au +32 (0)2 771 72 78
ou par mail tome2@slumberlandbd.com

De 15h30 à 18h : Slumberland BD World Uccle
Chaussée de Waterloo 752
1180 Uccle
Info au +32 (0)2 648 04 40
ou par mail tome4@slumberlandbd.com



Publié le 03/10/2018.


Source : Bd-best


Encore un mois pour schtroumpfer.  Expo Peyo au Centre Wallonie-Bruxelles à Paris

 

 

 

« Gamin, j’avais une propension à dessiner… Mais en fait, tous les enfants dessinent ; certains d’entre eux décident de devenir des adultes, des gens sérieux, et puis il y en a d’autres qui refusent de passer le cap et qui font de la bande dessinée ! » Peyo.

 

 

 

 

 

 

 

Photos Peyo Le Belge Peyo a créé les Schtroumpfs en 1958. Peyo - 2018 Lic. I.M.P.S.

 

Depuis le 25 mai et jusqu’au 28 octobre, une exposition rétrospective sur la carrière de Peyo se tient au centre Wallonie-Bruxelles de Paris, en partenariat avec IMPS, à l’occasion des 60 ans des Schtroumpfs. La rédaction de BD-Best a envoyé l’un de ses reporters sur place.

 

 

 

© Laurent Lafourcade

 

 

 

 

Plus qu’une exposition, mieux qu’une rétrospective, c’est à une véritable immersion dans l’univers de Peyo que le public est invité. De la naissance d’un artiste à l’apogée de sa carrière jusqu’au triomphe américain, on assiste à l’émergence d’une œuvre qui restera gravée à tout jamais dans l’Histoire de la bande-dessinée franco-belge.

 

 

 

 

 

© Studios Peyo

 

 

Les premiers pas de Peyo dans l’illustration forment les fondements de sa biographie. Suivent les premières idées de séries. Après une envie de pirates rapidement remisée, le Moyen-Âge devint vite son terrain de prédilection.

 

 

 

 

© Studios Peyo

 

 

Le chapitre Johan et Pirlouit commence par les balbutiements du page, bien avant sa rencontre avec le lutin du bois aux roches.

 

 

 

© Studios Peyo

 

 

On n’apprendra à personne que les Schtroumpfs firent leur apparition au neuvième épisode de la série médiévale. Les planches originales le prouvent, ainsi que les premiers croquis de recherche les concernant.

 

 

 

© Studios Peyo

 

 

 

 

© Studios Peyo

 

 

 

 

 

 

Clou de l’exposition, l’intégralité des planches du mini-récit Les Schtroumpfs noirs sont présentées sur un mur que l’on rêverait d’avoir chez soi. Le trait de Peyo y apparaît dans toute sa splendeur, à étudier dans toutes les écoles de graphisme.

 

 

 

© Studios Peyo

 

 

 

 

Poussy, Benoît Brisefer, ainsi que Pierrot et sa lampe, ne sont pas oubliés, pour faire de l’ensemble une représentation exhaustive du travail de l’auteur.

 

 

 

 

 

© Studios Peyo

 

 

 

 

 

 

© Studios Peyo

 

 

 

 

 

© Studios Peyo

 

Une partie « animation » présente layouts et dessins consacrés aux courts et longs métrages, des studios Belvision, ou bien de chez Hanna-Barbera.

 

 

 

 

© Studios Peyo

 

Dans un petit auditorium, un film retrace l’aventure américaine des Schtroumpfs qui fit naître la Smurfmania des années 80. Tout ça grâce à la fille du président de NBC, tombée en admiration d’une peluche que lui ramena son père.

 

 

 

 

© Laurent Lafourcade

 

Les commissaires de l’exposition sont Hugues Dayez et José Grandmont. Avec Thierry Culliford, ils en expliquent le concept dans cette vidéo :

 

 

 

A ne pas rater, le 18 octobre, une conférence intitulée « Les Schtroumpfs, les clés d’un succès mondial » sera donnée par Hugues Dayez, le meilleur spécialiste de l’âge d’or de la bande dessinée franco-belge, dans la salle de spectacle du 46 rue Quincampoix (Paris 4°).

 

 

 

 

© Studios Peyo

 

 

 

 


 

 

Réalisation reportage : Laurent Lafourcade (mordu par le schtroumpf noir !)

 



Publié le 02/10/2018.


Source : Bd-best


Destins en guerre : un costume rouge sang.  Spirou : l’espoir malgré tout 1 – Première partie.

 

« - Encore en train de vous battre, pff ! Ça ne finira donc jamais ?

-          Ben quoi, on fait rien d’mal ! C’est juste une bataille de boules de neige…

-          Ah ben nan, Spirou ! Pourquoi tu nous ramènes ma sœur ?

-          Pour que vous la laissiez jouer avec vous.

-          Pff ! Mais elle est trop p’tite ! Et puis, c’est une fille, elle peut pas jouer à la guerre ! »

 

 

 

 

 

 

Bruxelles 1940 : la guerre n’est pas jeu, que ce soit pour les petites filles… ou pour les petits garçons. C’est ce que tente d’expliquer Spirou à une bande d’enfants qui, innocemment, s’amusent à des jeux de grands en ce samedi sans école. Sauf que la guerre est tout sauf un jeu.

En arrivant prendre son service au Moustic Hotel, une voiture ralentit et l’un de ses occupants remet une lettre au groom. C’est Kassandra, son amoureuse et ex-collègue, qui lui écrit de Russie. Les soviétiques l’ont arrêtée. L’allemande va être extradée vers son pays. La communiste est livrée au nazis. Spirou voudrait l’aider. Fantasio, militaire affecté à la forteresse d’Eben-Emael rempart contre l’avancée allemande, le rassure. « Les nazis vont être rapidement écrasés par les puissantes armées française et britannique. » C’est malheureusement un tout autre scénario qui se dessine pour Spirou, Fantasio et le monde entier. Les premières bombes tombent sur la capitale belge.

 

 

 

 

© Bravo, Benoit - Dupuis

 

 

            Dix ans après le succès incroyable et inattendu du Journal d’un ingénu, Emile Bravo est attendu au tournant. A-t-il réussi à relever le gant ? Cette suite en valait-elle la peine     ? Oui, oui, oui, trois fois oui.

 

            Comme dans Suite française, roman d’Irène Nemirowski adapté en BD par Emmanuel Moynot, villes et villages sont désertés. Hommes, femmes et enfants, encombrés de charrettes avec l’essentiel de leurs biens, se retrouvent sur les routes de campagne à la merci des bombardiers allemands.

 

            Avec une sensibilité impressionnante, un didactisme simple et efficace, Bravo offre au personnage de Spirou la possibilité de devenir le vecteur d’un témoignage important sur la seconde guerre mondiale. Spirou n’y est pas un héros ; il n’est pas un résistant faisant des actes de bravoure. Il se comporte « simplement » de façon humaine.

 

 

 

© Bravo, Benoit - Dupuis

 

 

 

 

            Le trait de Bravo est plus proche de celui d’Hergé que de celui de Franquin. Il convient très bien à Spirou, ce qui prouve que, contrairement à son homologue à la houppette, le groom est un personnage universel. Il appartient à tous, sous le contrôle bienveillant de son éditeur. Et jusqu’à présent, nul ne l’a trahi, nul ne l’a heurté, nul ne l’a sali.

 

 

© Bravo, Benoit - Dupuis

 

 

            Bravo, fidèle à son style, utilise donc une ligne claire fine et détaillée. Accompagnée de dialogues du même acabit, cela donne un album de grande qualité.

 

Le site des éditions Dupuis est riche de deux vidéos :

- une bande-annonce de l’album.

 

 

 

 

 

© Bravo, Benoit - Dupuis

 

 

 

 

- une interview d’Emile Bravo.

 

 

 

 

 

© Bravo, Benoit - Dupuis

 

 

 

            Spirou ou l’espoir malgré tout est le premier tome de ce qui s’annonce être une tétralogie prestigieuse.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Spirou ou l’espoir malgré tout.

 

Tome : 1 -Première partie.

 

Genre : Aventure historique.

 

Scénario & Dessins : Bravo.

 

Couleurs : Benoit.

 

Éditeur : Dupuis.

 

Nombre de pages : 88.

 

Prix : 16,50 €.

 

ISBN : 9782800160986

 



Publié le 02/10/2018.


Source : Bd-best


1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


©BD-Best v3.5 / 2018