En images et en bulles
Flux RSSFlux RSS

1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


Fin de dead et début d’une autre, venez mourir chez Kana !  Versailles of the dead 5 / 100 bucket list of the dead 1

 

 

« - Mort aux riches !!

-   Mort à la noblesse !!!

-   Donnez-nous du pain !!

-   Donnez-nous du pain !

-   Ces rassemblements prennent de plus en plus d’ampleur…

-   Mort aux riches !!

-   Nous représentons l’ordre !!!

-   Nous représentons la France !!!

-   Ça ne va pas tarder à exploser… »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1789. Observant de leurs fenêtres le peuple qui commence à se révolter, les aristocrates voient le nouveau combat qui les attend. Jusqu’à présent, leurs ennemis ont toujours été des morts-vivants. A présent, il leur faudra affronter des êtres humains. La prochaine cible des insurgés est la prison de La Bastille. Il faut à tout pris les empêcher de prendre ce lieu. Bastien, qui se relève d’un rude combat, aura bien du mal à garder la tête sur les épaules.

 

 

 

 

© 2017 Kumiko SUEKANE

© KANA 2021

 

 

Deux cent quarante ans plus tard, au Japon, Akira Tendô, un employé de bureau de vingt-quatre ans, voit sa vie bouleversée avec l’invasion de la ville par des zombies. Loin de s’affoler, le jeune homme voit en cela l’occasion de briser le rythme de sa vie sombre et monotone d’employé de bureau.

 

 

 

 

© 2019 Haro ASO, Kotaro TAKATA

© KANA 2021

 

 

Il y a du zombie en veux-tu en voilà chez Kana ! Si ceux de Versailles of the dead tirent leur révérence, ceux de 100 bucket list of the dead montrent leurs crocs.

 

Kumiko Suekane boucle le cycle uchronique de cinq albums à la cour de France. Dans un rebond final inattendu, elle laisse la porte ouverte à un second cycle qui pourrait se dérouler dans un Paris contemporain, tout en pouvant se conclure complètement ici. Ne dit-on pas que l’histoire est un éternel recommencement ?

 

 

 

 

© 2017 Kumiko SUEKANE

© KANA 2021

 

 

Parallèlement au tragique de Versailles of the dead, 100 bucket list of the dead est en fait une comédie sur le burn out. On y reviendra plus en détail lors de la chronique du tome 2, la série de Kotaro Takata et Haro Aso verse dans le burlesque mais jamais dans le ridicule. Les auteurs réussissent une histoire toute aussi drôle qu’angoissante. Ce n’est pas une énième série sur les zombies, c’est tout simplement l’excellente surprise de l’été.

 

 

 

 

© 2019 Haro ASO, Kotaro TAKATA

© KANA 2021

 

 

                On savait le Royaume de France pourri. Celui du Japon l’est tout autant, pour notre plus grand plaisir des morsures de leurs habitants.

 

  

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

 

Série : Versailles of the dead

Tome : 5

Genre : Zombistorique 

Scénario & Dessins : Kumiko Suekane 

Éditeur : Kana

Collection : Dark Kana

Nombre de pages : 160 

Prix : 7,45 €

ISBN : 9782505110347

 

 

 

 

 

 

 

 

Série : 100 bucket list of the dead

Tome : 1

Genre : Zombicontemporique 

Scénario : Haro Aso 

Dessins : Kotaro Takata 

Éditeur : Kana

Collection : Big Kana

Nombre de pages : 160 

Prix : 7,45 €

ISBN : 9782505110002

 



Publié le 01/09/2021.


Source : Bd-best


It’s a cruel, cruel summer.  Un été cruel

 

 

« - Enfin ! Mais qu’est-ce qui s’est passé ? J’ai entendu des voix.

-   C’est rien. Le vieux était réveillé.

-   Oh merde… Mack le monstre ? Tu as quand même récupéré le collier ?

-   Ouais, ça a été… Il m’a pris pour son petit-fils. Allez, on se casse. »

 

 

 

 

 

 


Ricky Lawless vient de cambrioler un vieillard sénile qui l’a pris pour son petit-fils. Sans scrupule, l’adolescent rejoint son complice et tous deux filent dans la nuit obscure et sombre. Ricky a de qui tenir. Son père Teeg est un truand notoire. Nous sommes en été 1988, Teeg prépare un braquage grand format.

Dan Farraday est un bon détective. Ancien policier, loin des clichés habituels de l’enquêteur modèle, l’homme n’hésite pas à s’encanailler dans les milieux interlopes pour affronter les malfrats sur leur propre terrain, traquant des détenus violant leur conditionnelle ou des gamins fugueurs.

Au beau milieu de ces hommes, gravitant comme un satellite entre un bandit qui n’aurait jamais dû tomber amoureux et un détective déterminé, Jane, jolie blonde, fait figure de pétale dans un monde de tessons.

 

 

 

 

© Brubaker, Phillips, Phillips - Delcourt

 

 

Ed Brubaker a mûri son histoire. Prequel de Criminal, Un été cruel met en vedette Teeg Lawless, le père de Ricky, que l’on retrouve ici adolescent avec Leo et Tracy. Le trio reste au second plan, laissant la lumière, ou plutôt la noirceur au triangle Teeg-Dan-Jane. Avec un final fort et inattendu, l’histoire est en fait un passage de témoin entre deux générations. Tout au long du récit, Brubaker joue sur le changement de points de vue selon les chapitres dans une construction scénaristique surprenante, hors du commun et magistrale.

 

 

 

 

© Brubaker, Phillips, Phillips - Delcourt

 

 

Sean Philips retranscrit l’ambiance glauque dans un réalisme aussi sombre que les âmes des différents protagonistes. Son scénariste ne lui épargne rien, de scènes de dialogues où il aurait été facile de s’ennuyer jusqu’à la foule de la salle de catch, de nuits d’amours en bars de nuit sans voyeurisme jamais, de l’accident de voiture jusqu’au final où le monde explose. Même si les couleurs on ne peut plus Comics de Jacob Phillips sont exceptionnelles, une version noir et blanc de l’album mettrait bien en valeur les noirs du dessinateur.

 

 

 

 

© Brubaker, Phillips, Phillips - Delcourt

 

 

Une galerie d’illustrations expose les couvertures de la parution du récit en fascicules aux Etats-Unis, ainsi que diverses illustrations rendant hommage aux meilleurs polars américains du septième art. Entre les mains de Tarantino, Un été cruel ferait un film formidable à la Jackie Brown.

 

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

 

Série : Criminal 

 

Tome : HS - Un été cruel 

 

Genre : Polar 

 

Scénario : Ed Brubaker 

 

Dessins : Sean Phillips 

 

Éditeur : Delcourt

 

Couleurs : Jacob Phillips

 

Nombre de pages : 288 

 

Prix : 29,95 €

 

ISBN : 9782413027096

 

 



Publié le 01/09/2021.


Source : Bd-best


Etre sa propre création et ne rien devoir à personne.  Joe la pirate, la vie rêvée de Marion Barbara Carstairs

 

 

« - Tuffy ?

-   Hello, Dolly.

-   J’ai failli ne pas te reconnaître.

-   Appelle-moi Joe.

-   Tu es magnifique ! Un vrai play-boy !

-   Merci, bébé. Tu n’es pas mal non plus. J’aime beaucoup ton nouveau style. Tu es sacrément bandante, si tu veux bien me passer l’expression.

-   Mon dieu ! Quel macho ! Et dire que c’est moi qui ai créé ça !

-   Oh, tu as mis la main à la pâte, c’est sûr. Mais je suis ma propre création. »

 

 

 

 

 

 


Elle n’a jamais voulu être un homme mais elle a toujours aimé jouer en être un. Marion Barbara Carstairs est une femme du XXème siècle. Née en 1900, la petite anglaise, confiée à sa grand-mère aux Etats-Unis, apprend à naviguer dès l’âge de onze ans. Plus tard, elle deviendra championne de bateaux de course à moteur. Elle fait construire un hydroplane et fait fortune dans la discipline. Pour quarante mille dollars, elle achète une île aux Bahamas. Ça deviendra son royaume. Adepte de mondanités et rêvant de notoriété, celle que l’on surnommera Joe la pirate, à la sexualité assumée, profitera de la vie et assistera aux bouleversements du siècle, refusant toujours d’en être spectatrice, allant jusqu’à s’engager militairement.

 

© Augustin, Hubert - Glénat

 

 

Hubert signe l’un de ses derniers scénarios. L’auteur, disparu en 2020, n’aura jamais vu la mise en image de cette biographie, basée sur des faits réels, fidèle à l’esprit de la vie de Marion Barbara Carstairs. Lesbienne n’ayant jamais caché ses penchants, la rebelle, car c’est ainsi qu’on peut la considérer dans une époque n’étant pas encore ouverte aux mœurs non conventiels, elle profite de sa fortune légitimement acquise et reste maîtresse de ses choix. Elle séduira de nombreuses conquêtes, dont l’ange bleu, Marlène Dietrich. Par l’entremise de discussions avec Wadley, son doudou, son double de tissu, Hubert permet à Joe de raconter sa vie dans un style fluide.

 

 

 

 

© Augustin, Hubert - Glénat

 

 

Virginie Augustin dessine l’histoire dans un noir et blanc sublime. On peut même mettre « noir » au pluriel car plusieurs tons de noirs sont utilisés. Les nuits sont plus belles que les jours. Les ombres et les contre-jours sont plus forts que les lumières. Au milieu de tout ça, trois planches en couleurs crayon la montrent pilotant un avion, comme si c’était le seul moment de sa vie où elle touchait le paradis.

 

 

 

 

© Augustin, Hubert - Glénat

 

 

Marion Barbara Carstairs n’a pas fait que rêver sa vie, elle l’a vécue. Leçon de courage, son existence, en avance sur son temps, est la preuve qu’il faut vivre comme on l’entend pour, peut-être avoir des remords, mais jamais de regrets.

 

 

 Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

One shot : Joe la pirate, la vie rêvée de Marion Barbara Carstairs 

 

Genre : Biographie 

 

Scénario : Hubert 

 

Dessins : Virginie Augustin 

 

Éditeur : Glénat

 

Nombre de pages : 224 

 

Prix : 23 €

 

ISBN : 9782344039434



Publié le 01/09/2021.


Source : Bd-best


Une épée, des robots, le désert.  Sahara, le samouraï aux fleurs

 

 

« - Merci… de m’avoir sauvée… Mais c’est quoi au juste, cette épée ? T’es un sorcier en fait ? Pas un samouraï ?

-   Je suis un samouraï vagabond. Enfin, si je puis dire… Ha ha ha ! A part ça, la fleur de tout à l’heure… C’est bien une fleur de cerisier ?

-   Comment tu sais ça ? C’est une chose qui vient de l’ère précédente !

-   Moi, j’aime les fleurs… vraiment beaucoup. Tout simplement. »

 

 

 

 

 

 


La grande guerre s’est achevée il y a 108 ans. Depuis, la Terre s’est recouverte de sable. Les technologies utilisées ont bouleversé l’environnement. C’est dans cet univers post-apocalyptique que Sanjuro Sahara rencontre Yae Tokiro. Sajuro est le samouraï aux fleurs. Son épée prend la forme de différentes fleurs et plantes pour combattre des soldats automates. La jeune Yae cherche la vallée de l’arbre-monde qui serait le dernier endroit où la végétation prendrait vie. Les deux aventuriers vont faire un bout de route ensemble.

 

 

 

 

© 2016 by Yusaku Shibata

 

 

Yûsaku Shibata propose un one-shot en quatre chapitres conçu pour des numéros spéciaux d’un magazine. Contrairement à ce qui se fait traditionnellement en manga, Shibata va donc directement à l’essentiel. La rencontre entre les deux héros est immédiate. La problématique est posée d’entrée. Si graphiquement, Sahara a tout du manga avec un découpage, des expressions, des sentiments spécifiques au genre, scénaristiquement, on est plus projet de la grande aventure de science-fiction occidentale. Alors, si l’on regrette qu’un univers si riche soit développé et exploité en si peu de chapitres, on apprécie d’avoir une histoire forte, bien construite, avec ses tenants et ses aboutissants, avec une vraie fin.

 

 

 

 

© 2016 by Yusaku Shibata

 

 

Sahara est un scientifique de 136 ans mais en paraissant 28, grâce à son épée florale qui l’empêche de vieillir. Se sentant responsable de l’état désertique de la planète, il cherche à le ramener à la normale. Yae porte en elle la mémoire de son père qui était chercheur en botanique. Aller jusqu’à la vallée de l’arbre-monde est pour elle le pèlerinage qui lui permettra de lui rendre honneur.

 

 

 

 

© 2016 by Yusaku Shibata

 

 

Puissante, sensible et dynamique, la quête de Sahara, le samouraï aux fleurs, offre un voyage atypique entre action et émotion.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

 

One shot : Sahara, le samouraï aux fleurs 

 

Genre : Manga – Aventure fantastique 

 

Scénario & Dessins : Yûsaku Shibata 

 

Éditeur : Pika

 

Collection : Nobi Nobi

 

Nombre de pages : 208 

 

Prix : 7,90 €

 

ISBN : 9782373495027

 



Publié le 01/09/2021.


Source : Bd-best


On recherche un cow-boy à vélo.  Wanted Lucky Luke / Lucky Luke se recycle

 

 

« - Je n’ai plus qu’une balle dans mon chargeur, Mister, mais si vous ne vous écartez pas de ma sœur immédiatement, elle est pour vous !

-   Wow ! Excusez-moi, Miss, vous pourriez m’expliquer ce qui se passe ?

-   Vous n’êtes pas Lucky Luke, peut-être ?

-   Ah je vois… Il ne faut pas croire tout ce qu’on lit, Miss. Je suis pas un outlaw.

-   Plutôt un assassin, vu le montant de la récompense. »

 

 

 

 

 

 


Alors qu’il vient de sauver trois jeunes femmes d’une attaque apache, Lucky Luke est mis en joue par l’une d’entre elles qui l’a reconnu. Sa tête est mise à prix. On le recherche. Réussissant à prouver sa bonne foi, le cow-boy solitaire escorte le trio des trois drôles de dames à travers les plaines emplies d’indiens hostiles et les villes pleines de hors-la-loi à la soif de vengeance. Lucky Luke est rattrapé par son passé et ses vieux démons. Saura-t-il les maîtriser ? C’est le sujet de Wanted Lucky Luke, deuxième album signé Matthieu Bonhomme, cinq ans après le remarqué L’homme qui tua Lucky Luke.

 

 

 

 

© Bonhomme - Dargaud

 

 

Dans Lucky Luke se recycle, sous la plume de l’auteur allemand Mawil, le maître de Jolly Jumper va délaisser malgré lui sa monture pour un vélo. « My kingdom for a bike ! » pourrait-il crier. Lucky Luke sauve un inventeur braqué par un couple de bandits. Celui-ci transporte une invention censée révolutionner le monde : un vélo. Il souhaite le promouvoir en participant à la première course cycliste du monde. A la suite de diverses péripéties, Lucky Luke va se retrouver à devoir traverser l’Ouest sur la bicyclette dans, non pas un road-movie, mais un bike-comics à cent à l’heure.

 

 

 

 

© Mawil - Dargaud

 

 

A la manière de ce qui se fait chez Dupuis avec les Spirou vus par divers auteurs, Bonhomme et Mawil signent deux albums de Lucky Luke à leurs manières. Tous deux sont totalement différents tout en étant respectueux d’un univers et d’un esprit dans lequel ils s’intègrent.

 

 

 

 

© Bonhomme - Dargaud

 

 

Si sur la forme l’album de Matthieu Bonhomme pourrait en sembler éloigné, dans le fond, il est dans les clous. L’humour de Goscinny est présent, juste ce qu’il faut. L’auteur réutilise des bandits mythiques comme Joss Jamon, ou introduit le fils de Phil Defer, ressemblant à son père comme deux gouttes d’eau, celui-ci ayant été un des rares morts de la série. Au niveau des couleurs, Bonhomme fait un travail de mimétisme impressionnant, jouant avec les aberrations chromatiques comme le faisait Morris.

 

 

 

 

© Mawil - Dargaud

 

 

Comme l’a fait Bouzard avec Jolly Jumper ne répond plus, Mawil verse dans la parodie, mais pas dans le ridicule. Il propose une course-poursuite digne de La mauvaise tête, album de Spirou de Franquin, une comédie aussi drôle que Les rivaux de Painful Gulch.

 

Lucky Luke a cette année 75 ans. L’anniversaire ne pouvait être mieux fêté.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

Série : Lucky Luke

Tome : HS – Wanted Lucky Luke 

Genre : Western humoristique 

Scénario, Dessins & Couleurs : Matthieu Bonhomme 

Éditeur : Dargaud

Nombre de pages : 68 

Prix : 15 €

ISBN : 9782884714778

 

 

 

 

 

 

 

 

Série : Lucky Luke

Tome : HS –Lucky Luke se recycle 

Genre : Western humoristique 

Scénario, Dessins & Couleurs : Nawil 

Éditeur : Dargaud

Nombre de pages : 64 

Prix : 15 €

ISBN : 9782884714624

 

 

 



Publié le 30/08/2021.


Source : Bd-best


Symphonie folle. Birdy melody

 

 

Alors qu’ils roucoulaient en préparant leur nid, un couple de petits oiseaux est attaqué par un chat. Le félin poursuit le mâle. Sa chérie s’enfuit avec son œuf sous l’aile. Elle n’aura de cesse que de tenter de le retrouver. L’aventure est à la porte du nid. Les recherches ne vont pas être évidentes. La musique va scander sa quête.

 

 

 

 

 

 


C’est une mélodie sans musique et pourtant on l’entend. Ce sont des personnages dessinés dans des cases immobiles et pourtant ils bougent, ils dansent, ils volent. David Périmony n’est pas un auteur, c’est un magicien. Birdy Melody a ce petit quelque chose d’inexplicable qui transforme une œuvre en quelque chose d’autre.

 

 

 

 

© Périmony – La Gouttière

 

 

Après Billy Symphony, cette Birdy Melody rend hommage aux Silly symphonies des Studios Disney dans les années 30, ces dessins animés musicaux au graphisme doux, arrondi, aussi tendres que drôles. Pour ses humains, Périmony reprend les nez ronds caractéristiques de certains personnages Disney, comme des animaux humanisés. L’album est muet, pas une bulle, mais des notes de musique, comme dans les cartoons.

 

 

 

 

© Périmony – La Gouttière

 

 

L’histoire est une leçon de vie. Birdy, la petite oiselle cherchant son compagnon, va accomplir un voyage dans lequel elle devra affronter la dureté du monde et la cruauté des bêtes et des gens. Telle un petit Titi innocent, elle est vierge de toute méchanceté et a du mal à comprendre certains agissements. La symbiose entre le son de la musique et le vol dans les airs de l’oiseau fait office de panacée pour affronter la vie.

 

 

 

 

© Périmony – La Gouttière

 

 

Avec Birdy Melody, David Périmony s’adresse à tous, des enfants aux adultes, en faisant un petit coucou à l’enfant que chacun à encore au fond de soi.

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

 

One shot : Birdy melody 

 

Genre : Poésie musicale 

 

Scénario, Dessins & Couleurs : David Périmony

 

Éditeur : La Gouttière

 

Nombre de pages : 112 

 

Prix : 16 €

 

ISBN : 9782357960350

 



Publié le 30/08/2021.


Source : Bd-best


La jolie colonie de vacances.  Titeuf 17 – La grande aventure

 

 

« - Au revoir, les enfants ! Ça va être génial !

-   Elle m’a dit la même chose le jour où elle m’a emmené à l’école… Depuis, je me méfie.

-   Tu m’étonnes.

-   Salut ! Moi c’est Ronaldo… Je devais pas être là, mais y’avait plus de places au camp de jeux vidéo.

-   Pareil.

-   Pareil.

-   Pareil.

-   Hé, les p’tits ! Ça existe pas, le camp de jeux vvidéo… Vous vous êtes fait avoir…

-   Quoi ??! »

 

 

 

 

 

 


Dans le train qui les amène en colonie de vacances, Titeuf et Manu apprennent qu’ils ont été blousés sur toute la ligne par leurs parents. Le camp de jeux vidéo dans lequel il était prévu qu’ils aillent à l’origine n’a en fait jamais existé. Leurs fourbes pères et mères ne souhaitent que leur déconnection. Voici donc les enfants embarqués dans une colonie de vacances, comme autrefois. Nouveaux amis, nouvelles amours, ou pas, les voici embarqués pour la grande aventure ! Ils devront faire pipi dehors et s’essuyer avec des ours.

 

 

 

 

© Zep - Glénat

 

 

Si pour certains l’aventure est au coin de la rue, pour Titeuf, elle va se trouver en pleine campagne. Les moniteurs Rufus et Shirley ont de drôles de tronches. Pour atteindre le camp, on commence par deux petites heures de marche. Une paille ! « Vous êtes fatigués ! » ; « On n’est pas fatigués ! ». Les gamins vont devoir garder la pêche. Ce ne sont pas douze ampoules aux pieds qui va les empêcher d’arriver à destination. Et puis, comme c’est beau la nature ! Mais, attention, derrière chaque arbre peut se cacher un loup ! Bienvenue au bois des ours. Les activités vont pouvoir commencer.

 

 

 

 

© Zep - Glénat

 

 

Zep embarque Titeuf dans un long récit, une ode au retour à la nature. Mais, rassurez-vous, Titeuf reste toujours Titeuf. Le gamin à la houpette ne va pas changer de caractère. Une camarade de colonie est amoureuse de lui, mais lui n’a d’yeux que pour Louanne, une monitrice. En amour, comme en argent, Titeuf va devoir garder la tête sur les épaules. Quand on trouve un trésor, c’est loin d’être facile.

 

 

 

 

© Zep - Glénat

 

 

Le grand format convient très bien aux aventures de Titeuf. Ça permet à son dessinateur d’alterner les planches classiques avec de magnifiques doubles pages permettant de s’immerger dans les décors forestiers, ou encore la page dans laquelle Titeuf s’imagine tout ce qu’il fera une fois qu’il aura touché le pactole.

 

        Alors, pour prolonger les vacances, quoi de mieux que de les poursuivre avec Titeuf ?

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

 

Série : Titeuf

 

Tome : 17 – La grande aventure 

 

Genre : Humour 

 

Scénario, Dessins & Couleurs : Zep

 

Éditeur : Glénat

 

Nombre de pages : 64 

 

Prix : 10,95 €

 

ISBN : 9782344045275

 



Publié le 30/08/2021.


Source : Bd-best


Derrière le masque, Jérémie Crochelet  Little Nemo Waterloo

 

 

Cinquième et dernier magasin spécialisé BD arrivé dans la cité du lion (Waterloo), l’équipe de Bd Best vous propose de découvrir le dernier-né en compagnie de Jérémie Crochelet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

©  T. Ligot - Little Nemo

 

 

 

Propos receuillis par Thierry Ligot.

Images : Axelle Coenen



Publié le 29/08/2021.


Source : Bd-best


Toujours plus haut, toujours plus fort !  Hergé au sommet

 

 

 « Il travaillait toujours, même les week-ends. C’est pour ça que même maintenant, à l’âge que j’ai, quand on dit « on fait le pont », je ne sais pas ce que ça veut dire. Parce qu’on travaillait le samedi, le dimanche, on travaillait à Pâques, à la nouvelle année. Que voulez-vous ? Il faisait Tintin, il faisait Quick et Flupke, il faisait Jo et Zette, il dessinait pour la publicité. Il n’avait pas beaucoup de répit. Il a beaucoup travaillé, beaucoup, beaucoup travaillé. Parfois, il était un peu malade et fatigué, alors il partait pour faire des cures de repos. »

 

 

 

 

 

 

 

Dans un entretien accordé à Benoît Peeters en 1988 pour le documentaire Monsieur Hergé, diffusé en mars 1989 sur la RTBF, Germaine Kieckens, première épouse de l’artiste, explique que Hergé était un bourreau de travail. Ses cures de repos l’amenèrent vers des horizons qui donnèrent une nouvelle direction à sa carrière et à sa vie, le faisant passer des plus sombres crevasses de la dépression aux plus hauts sommets de la création.

 

 

 

 

© Roche - Sépia

 

 

Sous la direction d’Olivier Roche, l’essai Hergé au sommet reprend les communications des tables rondes des rencontres tintinophiles de l’Embrunais organisées en octobre 2016 sous le titre Tintin au sommet. En quatre chapitres précédés d’une préface d’Albert Algoud et conclus par une postface de Renaud Nattiez, le lecteur pénètrera à la fois dans l’intimité de l’homme Georges Rémi et dans les affres de la création de l’auteur Hergé.

 

 

 

 

© Roche - Sépia

 

 

De ses camps scouts à ses villégiatures helvétiques, la montagne a toujours été pour Hergé source de repos, de remise en question, puis par ricochets d’aide à la création. On pénètrera en particulier en détail aux sources de L’affaire Tournesol et de Tintin au Tibet grâce à Benoît Grimonpont, Patrice Guérin et Jean Rime. On apprendra comment les monts suisses ont inspiré Hergé.

L’ouvrage a également des connotations spirituelles. On découvre que Hergé ne prenait jamais de décisions importantes sans consulter une voyante. Bernard Portevin démontre comment certaines couvertures sont directement inspirées de cartes de tarot. Enfin, Cyrille Mozgovine fait un parallèle étonnant et judicieux entre Tintin et le Christ, tant au niveau du personnage que de son entourage.

 

 

 

© Roche - Sépia

 

 

 

On se laisse embarquer dans les sommets avec Hergé et ses personnages. L’œuvre est tellement forte qu’on ne se rend même pas compte qu’il n’y a dans le livre aucune image issue des albums de Tintin, tant elles sont imprégnées dans notre imaginaire.

 

Quand on a fini de lire Tintin, on peut recommencer à lire Tintin. On y trouvera toujours quelque chose de nouveau.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

One shot : Hergé au sommet 

 

Genre : Analyse d’œuvre

 

Auteur : Olivier Roche & Co

 

Éditeur : Sépia

 

Collection : Zoom sur Hergé

 

Nombre de pages : 192 

 

Prix : 20 €

 

ISBN : 9791033401988

 



Publié le 28/08/2021.


Source : Bd-best


Les 4 Spirou du mois d’Août

 

 


Vacances obligent, voici d’un seul coup d’un seul les sommaires des 4 numéros de Spirou du mois d’Août !

 

 

 

 

 

 

 

            On avait dit à tort qu’il n’y avait pas d’animation cet été dans Spirou. C’était sans compter sur la crise du palombisme. Nous voici en ce mois d’août en plein dedans. Sous la houlette de Jorge Bernstein, arrivera-t-on à venir à bout de ce « virus » ?

 

            La brigade des souvenirs, Spirou par Bravo et le Marsupilami terminent leurs aventures, alors que le Ministère Secret est encore en pleine action et que SuperGroom débute un nouveau chapitre pendant qu’Olive démarre sa troisième aventure.

 

Pour les abonnés, découpage de Poptastic au programme sur le thème de Zombillenium, envoi de cartes postales de Mort et déterré, puis accrochage de poster des Sœurs Grémillet.

 

            Spirou, ami, partout, toujours.

 

 

 

 

 

 

 

Spirou 4347 -

4 Août 2021

 

Kid Paddle : rejoins le côté obscur de la force !

 

 

 

 

Histoires à suivre :

 

Brigade des souvenirs (la) : La lettre de Toinette

Marsupilami : SuperMarsu

Ministère secret (Le) : Trembler en France !

Spirou : Un départ vers la fin

 

 

Gags (strips, 1/2, 1 et 2 planches) :

 

Agent 212 (L’)

Cellule de crise Alerte orange

Clairière s’amuse ! (La)

Crapule (La pause-cartoon)

Dad

Des gens et inversement (La pause-cartoon)

Edito (L’)

Fifiches du professeur (Les) (La pause-cartoon)

Game over

Kid Paddle

Méthode Raowl (La)

Microscoop

Minions (Les)

Nelson

Professeur Foldogon (Le)

Spoirou & Fantasperge (Marges de Sti)

Strip dont vous êtes la star (Le)

Tash & Trash (La pause-cartoon)

 

 

Rubriques :

 

Coin des lecteurs (Le) : Nicoby

En direct du futur : Potion magique, La boîte à musique (Carbone)

Jeux : Panique à Paddle-land ! (Lerouge)

Zantafio et moi : Munuera

 

 

Supplément abonnés :

Poptastic : Zombillenium (Mathieu, d’après De Pins)

 

 

En kiosques et librairies le 4 août 2021.

2,70 €

 

 

 

 

© Mathieu - Dupuis

 

 

 

 

 

 

 

 

Spirou 4348 -

11 Août 2021

 

Nifne snad el nob snes !

 

 

 

Histoires à suivre :

 

Brigade des souvenirs (la) : La lettre de Toinette

Marsupilami : SuperMarsu

Ministère secret (Le) : Trembler en France !

Spirou : Un départ vers la fin

 

 

Récit complet :

 

Une histoire insensée (Lécroart)

 

 

Gags (strips, 1/2, 1 et 2 planches) :

 

Capitaine Anchois

Cellule de crise Alerte rouge écarlate

Créatures

Dad

Des gens et inversement (La pause-cartoon)

Edito (L’) + Emag Revo

Encyclopédingue (L’)

Fifiches du professeur (Les) (La pause-cartoon)

Imbattable

Kermesse existentielle (La pause-cartoon)

Léon & Lena

Microscoop

Mort et déterré : Le Monde est malade ! (Boisvert & Colpron)

Nelson

Spoirou & Fantasperge (Marges de Sti)

Strip dont vous êtes la star (Le) : La page dont vous êtes l’animal

Tash & Trash (La pause-cartoon)

 

 

Rubriques :

 

Coin des lecteurs (Le) : Jorge Bernstein

En direct du futur : Zone Palombie

Jeux : Un jour normal à la rédac (Mouk)

Leçon de BD (La) : Dab’s

 

 

Supplément abonnés :

Cartes postales : Mort et déterré/Créatures

 

 

En kiosques et librairies le 11 août 2021.

2,70 €

 

 

 

 

 

 

© Betbeder, Djief, Colpron, Boisvert - Dupuis

 

 

 

 

 

 

 

 

Spirou 4349 -

18 Août 2021

 

Crise du Palombisme : Spirou et Champignac dénouent l’affaire !

 

 

Histoires à suivre :

 

Brigade des souvenirs (la) : La lettre de Toinette

Marsupilami : SuperMarsu

Ministère secret (Le) : Trembler en France !

Spirou : Un départ vers la fin

 

 

Récit complet :

 

Spirou : Soirée mousse (Munuera/Bernstein)

 

 

Gags (strips, 1/2, 1 et 2 planches) :

 

Capitaine Anchois

Cellule de fin de crise

Crapule (La pause-cartoon)

Crumble Club (Le) (La pause-cartoon)

Dad

Des gens et inversement (La pause-cartoon)

Edito (L’)

Elliot au collège

Estampille

Femmes en blanc (Les)

Fifiches du professeur (Les) (La pause-cartoon)

Game over

Kid Paddle

Léon & Lena

Méthode Raowl (La)

Microscoop

Minions (Les)

Nelson

Spoirou & Fantasperge (Marges de Sti)

Strip dont vous êtes la star (Le)

 

 

Rubriques :

 

Coin des lecteurs (Le) : Vincent Zabus

En direct du passé : Concours : L’affaire Milbul

Jeux : Champignac en camp mousse

Spirou et moi : Erwann Surcouf

 

 

Supplément abonnés :

Poster : Les sœurs Grémillet (1/2)

 

 

En kiosques et librairies le 18 août 2021.

2,70 €

 

 

 

 

 

 

 

© Di Gregorio, Barbucci - Dupuis

 

 

 

 

 

 

 

 

Spirou 4350 -

25 Août 2021

 

Olive à la recherche de Lenny en terre inconnue

 

 

Histoires à suivre :

 

Ministère secret (Le) : Trembler en France !

Olive : Sur les traces du Nerpa

SuperGroom : Chapitre 7

 

 

Récits complets :

 

Cédric

Clairière s’amuse ! (La)

 

 

Gags (strips, 1/2, 1 et 2 planches) :

 

Crapule (La pause-cartoon)

Croquidou

Dad

Des gens et inversement (La pause-cartoon)

Edito (L’)

Elliot au collège

Fifiches du professeur (Les) (La pause-cartoon)

Game over

Harry

Kid Paddle

Léon & Lena

Minions (Les)

Nelson

Spoirou & Fantasperge (Marges de Sti)

Strip dont vous êtes la star (Le) : La page dont vous êtes l’animal

Tash & Trash (La pause-cartoon)

 

 

Rubriques :

 

Coin des lecteurs (Le) : Marko

En direct du futur : 7ème festival Spirou

Interview : Mazel

Jeux : Le rêvarium du bonheur (Bruce)

Leçon de BD (La) : Dutreix

 

 

Supplément abonnés :

Poster : Les sœurs Grémillet (2/2)

 

 

En kiosques et librairies le 25 août 2021.

2,70 €

 

 

 

 

 

 

© Di Gregorio, Barbucci - Dupuis

 

 

 

Laurent Lafourcade



Publié le 28/08/2021.


Source : Bd-best


1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


©BD-Best v3.5 / 2021