Information générale concernant le monde de la BD
Flux RSSFlux RSS

1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


Au cœur du plus célèbre tableau du monde. Les petits voyageurs de l'Art 1 – La Joconde de Léonard de Vinci

 

"-Haaaaaaaa… Outch !

-Ça va ?

-Oui, mais je rêve ou on a réussi ?

-On dirait bien, Lucas !

-Au secours ! Qui êtes-vous ? Que faites-vous là ?

-Ne criez pas ! Je m'appelle Lucas et voici ma sœur, Jade ! Nous ne vous voulons aucun mal !

-Mais par où êtes-vous arrivés ? Et d'où venez-vous ?

-Heu… C'est un peu compliqué à vous expliquer…"

 

 

 

 

 

 

Un jour de 1518, Jade et Lucas jaillissent d'un tableau et se retrouvent face à une dame au visage bien connu. Cette dame, c'est Lisa Gherardini, épouse de Francesco Del Giocondo, aujourd'hui plus connue sous le nom de Mona Lisa, alias la Joconde. Quelques instants plus tôt, Jade et Lucas visitaient le Musée du Louvre avec leur classe. Grâce à une montre magique confiée par leur mère, ils ont pu pénétrer à l'intérieur du tableau de Léonard de Vinci. Ils se sont trouvés transportés à l'époque de sa création, cinq cents ans plus tôt. Après avoir rencontré le modèle, les enfants vont se trouver face à l'artiste, puis face à un roi qui était son mécène, un certain François 1er.

 

© Carbone, Moon Li, Vera – Kennes

 

Qui de mieux que Carbone pouvait imaginer une telle histoire pédagogico-aventurière ? La scénariste entre autres de la fabuleuse série La boîte à musique, ancienne instit de son état (oui, je sais, on dit professeur des écoles depuis des années mais le terme est tellement laid), Carbone donc, raconte tout sur la genèse du tableau le plus célèbre du monde, sans jamais tomber dans la didactique. Jade et Lucas ne vont pourtant pas vivre une aventure imaginaire pleine de rebondissements. L'histoire reste dans l'objectivité. Les enfants font des rencontres célèbres. Le tableau est remis dans son contexte historique. Alors, pourquoi ne pas avoir mis en scène directement des enfants du XVIème siècle ? Tout simplement pour faire rêver les enfants d'aujourd'hui. Malin. Le principe rappelle un peu Les voyageurs de l'Histoire, émission de Jacques Martin, au début des années 80, dans laquelle des enfants faisaient un voyage dans le temps.

 

© Carbone, Moon Li, Vera – Kennes

 

La ligne claire de Moon Li offre à l'histoire la même direction que le scénario. Le véritable héros, ou bien plutôt la véritable héroïne, c'est Moona… euh… Mona Lisa. Quant aux personnages historiques, ils sont reconnaissables sans être caricaturés ni caricaturaux. Juste ce qu'il fallait. Un cahier didactique termine l'album. On y revient sur la carrière de Léonard de Vinci et ses plus grandes œuvres. Il y a des recherches graphiques de l'autrice et l'on termine par un quizz pour savoir ce que l'on a retenu, avec à la clef un diplôme de voyageur de l'Art que l'on obtient en scannant un QR code. Le principe de la collection est judicieux. Espérons que ce premier volume en amène d'autres. On s'imagine déjà sur le radeau de la Méduse, avec la Liberté guidant le peuple ou pourquoi pas en train de réfléchir avec le penseur de Rodin.

 

© Carbone, Moon Li, Vera – Kennes

 

On connaît tous le Léonard, génie de Turk, De Groot et Zidrou. Voici un focus sur son modèle, le vrai, qui remet à l'heure les pendules du temps des voyageurs de l'Art.

 

Laurent Lafourcade

 


Série : Les petits voyageurs de l'Art

Tome : 1 – La Joconde de Léonard de Vinci

Genre : Voyage dans le temps et dans l'Art

Scénario : Carbone

Dessins : Moon Li

Couleurs : Vera

Éditeur : Kennes

ISBN : 9782380758528

Nombre de pages : 40

Prix : 11,95 €

 



Publié le 30/03/2023.


Source : Boulevard BD


Auteurs KENNES présents ce jeudi à la Foire du livre Bruxelles

 

 

 

Auteurs KENNES présents ce jours à la Foire du livre Bruxelles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A cette occasion, plusieurs de ces auteurs et de leurs albums ont par le passé fait l'objet de l'une ou l'autre de nos chroniques. Voici peut-être l'occasion de les redécouvrir ...

C'est notamment le cas de :

 

Textos et Cie – T.1 Ainsi va la vie (bd-best.com)

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié le 30/03/2023.


Source : Bd-best


Auteurs CASTERMAN présents ce jeudi à la Foire du livre Bruxelles

 

 

 

Auteurs CASTERMAN présents ce jeudi à la Foire du livre Bruxelles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A cette occasion, plusieurs de ces auteurs et de leurs albums ont par le passé fait l'objet de l'une ou l'autre de nos chroniques. Voici peut-être l'occasion de les redécouvrir ...

C'est notamment le cas de :

 

 

Sypnosis original pour les 70 ans de Lefranc... Lefranc T.33 Le Scandale Arès (bd-best.com)

 

Alix origines T.3 Le démon de Torralba (bd-best.com)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié le 30/03/2023.


Source : Bd-best


Tintin de A Ă  Z

 

 

 

Alors que nous arrivons à la fin de ce mois « anniversaire » pour tous les tintinophiles, triste anniversaire reconnaissons-le, le nombre de parutions consacrées à son père est assez impressionnant.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous vous en avons présenté quelques-unes, de style et contenu parfois fort différents.

Le Mook 15, tournant autour du thème de la marche, activité qu’Hergé et Tintin forcément ont pratiquée avec assiduité.

 

Tintin c'est l'aventure T.15 Marcher ou le début de l'aventure (bd-best.com)

 

La brique de Bob Garcia, « Hergé, les ultimes secrets » synthétisant un véritable travail de bénédictin pour pourfendre notamment certaines contre-vérités au sujet d’Hergé.

 

Hergé, les ultimes secrets (bd-best.com)

 

L’existentiel « Faut-il brûler Tintin ? » de Renaud Nattiez avec sa certitude que quoiqu’il arrive, nous lirons toujours Tintin dans les siècles à venir … comme nous lisons encore Balzac et Maupassant.

 

Un mythe non consensuel au succès incontestable. Faut-il brûler Tintin ? (bd-best.com)

 

 

 

 

 

 

© Hergé – Tintinimaginatio 2023 - Casterman

 

 

Il aurait été dommage de ne pas parler également de ce petit abécédaire de toute beauté sur l’univers de Tintin.

Concocté par Patrice Leconte, ce dernier nous offre avec légèreté, mais non sans sérieux une savoureuse balade au travers expressions, vocabulaire et … évidemment insultes trouvés au gré des pages des albums de Tintin.

 

Touche-à-tout, ce réalisateur de génie n’a plus rien à prouver aujourd’hui. Plus d’une trentaine de films comme réalisateur (parfois doublé du rôle de scénariste, voire cadreur), des court-métrages, des mises en scène au théâtre, mais également des incursions dans la bande dessinée ! Rappelez-vous de 1970 à 1975, il sévissait dans « Pilote » avec son héros Gazul !

 

 

 

 

 

Côté nominations et récompenses, la liste est trop longue, donc passons immédiatement et revenons-en de son abécédaire …

 

C’est sans pression, ni cahier des charges particulier qu’il accepte ce petit « devoir ». Il le reconnaît lui-même, il n’est pas un expert, juste un amateur, plus qu’averti néanmoins, de l’univers de Tintin. Il rêverait de réaliser un film tiré de « Les Bijoux de la Castafiore » … Sans pour autant en faire une obsession ! Mais ceci l’avenir nous le dira …

 

 

 

 

 

© Hergé – Tintinimaginatio 2023 - Casterman

 

 

 

Pour réaliser son abécédaire, il rachètera d’ailleurs tous les albums de Tintin … en petit format. Ceci ne gâchera pas pour autant son plaisir de relecture et de recherche, totalement subjective, des mots à retenir pour cet opus.

 

Néanmoins, n’allons pas croire qu’il ne l’a pas rédigé avec sérieux et un souci évident de ne pas bâcler son ouvrage.

Ainsi, ici point de grandes démonstrations intellectuelles, de réflexions poussées sur ceci ou cela, de recherches « archéologiques », … mais juste le plaisir, le fun ! On s’y amuse, on sourit à ses commentaires et explications fournies sur tel ou tel mot, expression, insulte. Et ces dernières sont légions ! Le capitaine Haddock en est friand et est passé « Grand Maître » dans l’art de les utiliser, voire de les inventer. D’ailleurs, avouons-le, en les lisant au gré des cases, on rigole franchement, mais pas toujours en en comprenant le sens ou l’origine !

Patrice Leconte, curieux et professionnel, se fera dès lors un plaisir personnel à parfois aller les rechercher. A la façon d’un Jamy de « C’est pas sorcier », sur un ton léger qui se lit comme on se parlerait, ni trop savant, ni trop vulgarisateur, mais intelligemment, avec humour, finesse et fantaisie, nous découvrons parfois des détails qui nous auraient échapper à la lecture, un sens à un nom, une anecdote ou un personnage oublié.

Bref, une mine d’informations sur Tintin et son univers qui n’en a pas l’air ! Comme l’importance de la « providence » dans toutes ses aventures ou encore de ses loisirs !

 

 

 

 

 

 

© Hergé – Tintinimaginatio 2023 - Casterman

 

 

 

Quant au choix des mots repris, il ne fut probablement pas toujours facile. Soit par rareté, voire absence totale, comme pour le « x », soit justement par pléthore de possibilités, comme pour le « i » où Patrice Leconte retiendra finalement un personnage surprenant et n’apparaissant que dans 5 cases d’un seul album : Isidore Lagopède dans « Les 7 boules de cristal » !

Le parti-pris de ces choix est amplement assumé par l’auteur. Et c’est tant mieux afin de mieux s’immerger dans son regard sur Hergé et son reporter à la houppette (mot repris d’ailleurs à la lettre « h »).

Un second tome serait-il possible ? Oui certainement ! Mais ne perdrait-il pas un peu de sa fraîcheur, de sa spontanéité et innocence ?

 

 

 

 

 

© Hergé – Tintinimaginatio 2023 - Casterman

 

 

 

 

Comme tout livre de ce type, cela se lit dans tous les sens … à commencer peut-être par ses propres initiales, ou les lettres de son prénom, son chat, oups son chien je voulais dire !

J’ai fait le jeu et je me suis bien détendu toute la soirée … en ayant à côté de moi les albums de Tintin … devinez pourquoi !

 

Pour conclure, c’est un petit recueil qui fait du bien ! Et pourquoi s’en priver aujourd’hui ?

Mais qui nous démontre une chose évidente : Patrice Leconte est un grand amoureux de Tintin et de l’œuvre d’Hergé !

 

 

 

Thierry Ligot

 

 

 

Titre : Tintin de A à Z

 

Éditeur : Éditions Moulinsart – Casterman

 

Auteur : Patrice Leconte

 

Dessin : Hergé

 

Nombre de pages : 131

 

Prix : 19,95 €

 

ISBN : 9782203257290

 



Publié le 29/03/2023.


Source : Bd-best


Foire du livre Bruxelles 2023 DĂ©dicaces Auteurs Anspach

 

 

 

Vous trouverez ci-dessous le programme des dédicaces des auteurs des Éditions ANSPACH

 

 

 

 

 

 

 



Publié le 29/03/2023.


Source : Bd-best


Textos et Cie – T.1 Ainsi va la vie

 

 

 

Mais quel rossignol cette Morgane ! Jamais capable de se taire … tant qu’elle n’a pas obtenu ce qu’elle désire, réponse, information ou renseignement !

 

 

 

 

 

 

 

 

Le genre de fille qui « fatigue » avant même d’avoir posé ses sacs !

C’est ce que doit penser Annabelle lorsqu’elle la voit débarquer pour la première fois dans sa chambre de résidence scolaire. Sa nouvelle colocataire est loin d’être de tout repos … surtout que elle, elle n’a pas le moral suite à une pénible rupture amoureuse.

Mais Morgane, elle, débarque dans sa nouvelle école avec un objectif bien précis : y créer un journal étudiant qui déchire ! Et pour cela, les idées ne lui manquent pas ! Entre sujets brûlants, recherches de confidences et défis, elle est une véritable tornade pour ses nouveaux camarades … Annabelle évidemment et 2 de ses amis, Eddy et Thomas. Charmant d’ailleurs ce Thomas !

 

 

 

 

 

© Guilbault – Morival -Priori – Bouille - Kennes

 

 

 

 

Trépidante, hyper-active, curieuse à la limite mêle-tout, sans-gêne à ses heures et adorant « mettre les pieds dans le plat », cette ado passionnée vit intensément et pousse son entourage à en faire autant !

Et ses « qualités » ne s’arrêtent pas là ! Végétarienne, avec un look plus qu’original et personnel, pour la défense des animaux et la protection de la nature, sans complexe … elle est clairement pour tous source de dépassements …

 

 

 

 

 

© Guilbault – Morival -Priori – Bouille - Kennes

 

 

 

 

Pourtant, des surprises l’attendront parfois au tournant. Impossible de conserver ses petits ou grands secrets avec elle … et pas toujours pour un mieux ! Entre sa spontanéité et son humour, la vie n’est pas toujours idyllique !

A l’ère où les ados utilisent plus le texto que le stylo, où leur communication est immédiate, ce n’est pas pour autant qu’ils se disent tout !

 

 

 

 

© Guilbault – Morival -Priori – Bouille - Kennes

 

 

 

 

Morgane s’en rendra rapidement compte … la tolérance, l’acceptation à la différence et l’ouverture à l’autre peuvent avoir des limites ! Pourtant les limites ne sont-elles pas faites pour être dépassées ?

 

Adapté de son roman jeunesse éponyme, Geneviève Guilbault avec l’aide de Lisette Morival pour la transposition en scénario BD, nous plonge dans cet univers si coloré des lycées de la Belle Province. Energique, speedé, déroutant par tant de culot et parfois de naïveté, son héroïne est d’une fraîcheur attendrissante qui parle sans hésitation à un jeune public.

 

 

 

 

 

© Guilbault – Morival -Priori – Bouille - Kennes

 

 

 

 

Si le texte du roman d’origine était entrecoupé régulièrement par les échanges de SMS entre Morgane et tout son petit monde (d’où le nom de la collection !), pas de raison ici d’en faire autrement … Juste que les sms seront au travers cases et pages conservant ainsi le même rythme et la même énergie.

A ce niveau justement, le graphisme de Bénédicte Meyer (Piranha Bouille) et Giulia Priori fait merveille et colle au style « jeune-ado » de la BD actuelle. Vif, coloré, aéré, digital. Tout pour plaire au public-cible !

 

 

 

 

© Guilbault – Morival -Priori – Bouille - Kennes

 

 

 

 

Une première aventure en BD qui en appellera probablement d’autres, puisque la série « roman jeunesse » compte déjà 10 tomes …

 

 

 

Thierry Ligot

 

 

 

Titre : Ainsi va la vie

 

Série : Textos & Cie

 

Genre : Jeunesse

 

Éditeur : Kennes

 

Scénario : Geneviève Guilbault – Lisette Morival

 

Dessin : Giulia Priori – Piranha Bouille

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 13,95 €

 

ISBN : 9782380758870

 

 



Publié le 29/03/2023.


Source : Bd-best


Hergé, les ultimes secrets

 

 

 

Début du mois, la presse commémorait un triste anniversaire, les 40 ans de la disparition d’un Géant du 9e Art, le père de la ligne claire, Hergé.

Les hommages ont rempli presse, journaux, sites et podcasts. Georges Remi et son œuvre, 40 ans après, continuent à faire rêver, parler, réfléchir, influencer ou simplement inspirer les jeunes générations.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais un tel « monument » créatif, ayant traversé tant de périodes troubles, de changements sociétaux, de transformations de mentalités ou d’approches intellectuelles, voire d’auto-flagellation et réécriture de l’Histoire ne pouvait rester « éloigné » de certains courants pseudo-philosophiques actuels.

Dès lors, l’ensemble de son œuvre a subi le passage à l’essoreuse « bien-pensante » afin d’y « trouver », avec nos yeux d’aujourd’hui, tout ce qui pourrait apparaître comme scandaleux, immoral, …

C’est ainsi que certains crurent bon trouver des traces de racisme, de misogynie, d’antisémitisme, de collabo colonialiste, d’anti-ceci, de pro-cela dans ses albums ! Pour être « dans l’air du temps », il leur semblait indispensable de trouver de quoi le critiquer, le démonter. Et souvent sans même chercher à le comprendre, de le remettre dans la mentalité ou l’atmosphère de l’époque, de chercher plus loin, comme tout critique-historien est sensé le faire avant de porter un jugement sur quelqu’un, une époque, un contexte !

 

 

 

 

 

© Éditions du Rocher 2023 Garcia – Hergé

 

 

Mais ce travail demande du temps, de la patience, du sérieux, de l’organisation, de la méthode et un sens critique plus que développé. Un véritable travail d’archéologue « littéraire » préalable à tout jugement, nécessite également une bonne dose d’objectivité.

 

Le plus simple parfois pour « illuminer » ces zones d’ombre est de chercher du côté des sources d’inspiration, des lectures et écrits de jeunesse. C’est à ce travail de bénédictin que s’est attaqué Bob Garcia pour sa nouvelle « encyclopédie tintinesque ».

Evidemment, nous aurions pu dire « Quoi encore une brique sur Hergé ? Mais que pourrions-nous lire de neuf ? Bob Garcia à lui seul en a déjà écrit au moins une petite quinzaine ! ».

 

 

 

 

 

© Éditions du Rocher 2023 Garcia – Hergé

 

 

 

Alors justement, voici de quoi titiller votre curiosité ! Une plongée dans plus de 80.000 pages du « Petit Vingtième, du « Soir – Jeunesse » et du « Journal Tintin » … dont le 1er défi était de retrouver toutes ces revues ! Ajoutons-y des recherches dans plus de 80 livres, recueils, études, essais, sans oublier des interviews, reportages télé, …

Ensuite, lire, écouter l’ensemble ! Un travail de plusieurs mois, voire années. Compulser, en tirer chaque indice, chaque miette pour les mettre en parallèle avec les idées, valeurs et notions, voire détails de chaque album signé « Hergé ».

 

 

 

 

© Éditions du Rocher 2023 Garcia – Hergé

 

 

 

De « Jo, Zette et Jocko » à « Tintin », des gags de « Quick et Flupke », une relecture d’une œuvre colossale sous un regard nouveau, un éclairage documenté, clair et argumenté passionnant. Oui, prenez n’importe quel album d’Hergé et relisez-le … ou plutôt faites le contraire ! Retrouvez dans les albums les éléments décortiqués et analysés par Bob Garcia dans son étude monumentale.

Personnellement, grand amateur de plongée sous-marine, les chapitres sur « Le Secret de La Licorne » et « Le Trésor de Rackham le Rouge » ont retenu toute mon attention. Comme celui sur « L’Affaire Tournesol », l’un de mes préférés des aventures du jeune reporter.

 

 

 

 

 

© Éditions du Rocher 2023 Garcia – Hergé

 

 

 

Un décryptage ambitieux et sans préjugé préalable, abordant notamment les aspects controversés concernant ce génie et ses positions dans ses albums. Hergé était une réelle éponge de tout ce qui l’entourait. Absorber, digérer et être capable de le restituer intelligemment dans une aventure entière, une planche, une simple scène, voire une unique case … un véritable exploit réalisé maintes et maintes fois dans toute son œuvre et enfin mis en lumière.

 

 

 

 

© Éditions du Rocher 2023 Garcia – Hergé

 

 

 

Percer les ultimes secrets d’Hergé, retrouver l’origine de telles initiales, de telle caricature, de tel nom, caractère de divers personnages, d’une devise, de certaines « inventions » ou carrément de tel scénario, voire de la découverte de co-scénaristes toujours restés dans l’ombre … un réel plaisir intellectuel donnant une nouvelle dimension à la lecture de chaque histoire.

 

 

 

 

 

© Éditions du Rocher 2023 Garcia – Hergé

 

Et au final, la réponse à quelques questions sur qui était réellement George Remi, mieux connu sous le nom d’Hergé !

 

Et pour cela, commencez par la table des matières afin de choisir par quel album débuter votre redécouverte …

 

 

 

Thierry Ligot

 

 

 

Titre : Hergé, les ultimes secrets

 

Éditeur : Éditions du Rocher

 

Scénario : Bob Garcia

 

Couverture : Sternic

 

Nombre de pages : 319

 

Prix : 19,90 €  

 

ISBN : 9782268108599

 

© Éditions du Rocher 2023 Garcia – Hergé

 



Publié le 27/03/2023.


Source : Bd-best


Tintin c'est l'aventure T.15 Marcher ou le début de l'aventure

 

L’annonce d’un nouveau Mook est toujours synonyme de rêves.

Promesses de voyage, de découvertes et d’aventure dans l’univers si unique d’Hergé mais également au travers de paysages superbes, des sommets montagneux au fond d’océans, … utilisant tel ou tel moyen de transport.

Pourtant au départ de toute aventure, il y a le premier pas à faire. Et Tintin ne s’y est pas trompé … tout commence par ce principe si simple : si tu veux aller loin, mets d’abord un pied devant l’autre et recommence …

 

 

 

 

 

 

 

 

« Marcher » est dès lors le début de l’aventure … comme dans chaque album de notre héros reporter. Il était ainsi plus que temps que la rédaction du magazine s’arrête sur ce principe. Si Tintin court souvent, il marche tout le temps … Refeuilletez ses aventures et vous serez étonnés de constater à quel point, il pratique cette activité naturelle.

Pas un de ses albums où en ville, à la campagne, sur les routes et sentiers du monde entier, en pleine montagne, voire carrément sur la Lune, Tintin ne pratique cette activité physique mettant en mouvement de nombreux muscles et articulations.

 

 

 

 

 

© Hergé – Tintinimaginatio 2023

 

 

 

 

L’occasion d’une longue et intelligente réflexion de Christophe Quillien sur le sujet. Il est vrai que Tintin a de qui tenir à ce sujet puisque son « père », encore scout, âgé de 16 ans, parcourra 350 km à travers les Pyrénées !

Aujourd’hui, personne n’oserait nier les bienfaits de la marche pour la santé tant physique que mentale.

 

Christophe Quillien nous présente également plusieurs entretiens passionnants sur la marche, notamment avec Antoine de Baecque (historien du cinéma, auteur de « Histoire de la marche ») ou encore David Le Breton (anthropologue et sociologue, auteur de plusieurs ouvrages sur la marche et la société) .

 

 

 

 

 

© Hergé – Tintinimaginatio 2023

 

 

 

 

Mais un Mook n’en serait pas un s’il ne contenait quelques pépites et trésors tintinesques ! Petite balade dès lors à travers certaines des cases et dessins de marche mythiques du maître. Oui Tintin a beaucoup marché !

 

Tout comme Mike Horn d’ailleurs. Ce dernier nous livre dans un long interview, superbement illustré de photos à couper le souffle, sa propre expérience de marcheur-explorateur.

 

Si nous ajoutons 8 planches extraites du roman graphique « Americana » de Luke Healy, le carnet de voyage d’Alfred nous partageant « son » Italie, une plongée sauvage dans le Chicago d’Al Capone vu par Hergé, entre réalité et caricature, … Quelques sujets passionnants capables de nous emmener loin, loin … en textes, photos et illustrations.

 

 

 

 

 

© Hergé – Tintinimaginatio 2023

 

 

 

 

Petite mention spéciale pour l’auteur BD mis à l’honneur : la Bruxelloise d’adoption, Léonie Bischoff !

Sa rafraîchissante adaptation du roman jeunesse de l’américaine Kathleen Karr (1946 – 2017), « La longue marche des dindes », est une pure merveille. Il est certain que Tintin n’aurait pu qu’adorer le roman et son adaptation graphique. Preuve en est qu’aujourd’hui encore, il est possible de développer les valeurs de tolérance et d’amitié dans des albums pour enfants … sans les abrutir pour autant !

Tiré de faits réels, Léonie Bischoff, par son découpage, son crayon et sa palette de couleurs inédite, rend hommage à ce récit initiatique sublime de gentillesse, de bonté, d’espoir, mais également à la BD d’aventure tous publics.

Un bol d’air régénérateur indispensable dans son parcours artistique après son album précédent, « Anaïs Nin » le reconnaît-elle sans hésitation.

« La longue marche des dindes » est publié chez « Rue de Sèvres ».

 

 

 

 

 

 

© Hergé – Tintinimaginatio 2023

 

 

 

Bref, un Mook 15 qui sent le plein air, la liberté offerte par la marche, les grands espaces et les rêveries, le début de l’aventure et l’envie de mettre un pied devant l’autre !

 

 

 

Thierry Ligot

 

 

 

Titre : Marcher ou le début de l’aventure

 

 

Magazine : Tintin, c’est l’aventure

 

 

Tome : 15

 

 

Éditeurs : Prisma Média – Éditions Moulinsart & Géo

 

 

Nombre de pages : 144 + 1 dépliant

 

 

Prix : 16,99 €

 

 

ISBN : 9782810437788

 



Publié le 26/03/2023.


Source : Bd-best


 

 

Mardi 14 mars 2023, à l'occasion de la sortie du tome 8, "Le Pacte" des "Amours Fragiles", nous rencontrions ses auteurs, Jean-Michel Beuriot et Philippe Richelle afin d'évoquer cet avant-dernier opus de cette série lancée en 2001.

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour les amateurs de cette épopée à travers la 2e Guerre Mondiale, l'opportunité de rencontrer les auteurs chez Brüsel Waterloo pour une séance de dédicace exceptionnelle.

 

 

 

 

Pour l'occasion, Reynold et la librairie ont prévu un pack "spécial" avec notamment un ex-libris numéroté, signé et en nombre limité. Sinon, possibilité également d'enrichir sa bibliothèque d'une superbe digigraphie (15 ex. seulement) d'une case tirée de l'album ... Premiers arrivés, premiers servis !!!

 

 

 

 

 

Remerciements à CASTERMAN et à la librairie BRÜSEL Waterloo

 

 

 

 

 

 

 

Interview : Thierry Ligot

 

Images : Axelle Coenen

 

Mise en ligne : Alain Haubruge


 

 



Publié le 25/03/2023.


Source : Bd-best


L'ultime affrontement. Kid Noize 3 – L'héritage de Nowera

 

"-Laisse-lui du temps et de l'espace, il apprendra…

-Nous n'avons plus de temps. S'il échoue, tout sera perdu !

-Faisons-lui confiance, c'est sa destinée.

-Il ne se rend pas compte du danger auquel il fait face.

-Que veux-tu, c'est un rêveur… Nous en avons connu d'autres dans son genre…

-C'est bien ça qui m'inquiète…"

 

 

 

 

 

 

 

                Maman est bien inquiet. Oui, inquiet, car Maman est un grand barbu, un gros dur tatoué. Il vient de confier une nouvelle mission à Kid Noize, une nouvelle livraison de colis entre la Terre et Nowera. Mais cette fois-ci, c'est beaucoup plus dangereux. Le talker, un ancien livreur, et ses légions de corbeaux menacent les rêves des humains et cherchent à anéantir Nowera. Pour attirer Kid Noize, ils viennent d'enlever Ray, le chien bavard, compagnon du DJ. Kid acceptera-t-il l'alliance que va lui proposer le talker ? Les triangles pour passer d'un monde à l'autre sont ouverts. Les dés sont lancés. Quelle sera l'issue ?

 

© Kid Noize, Lapuss’, Otocto - Dupuis

 

                Le DJ with a monkey face est de retour. Kid Noize est le nom de cet homme à tête de singe venu d’ailleurs, descendu d’une voiture surgie d’un étonnant triangle bleu. Au volant de sa voiture, tel Marty McFly dans Retour vers le futur, il circule d’un monde à l’autre par l’intermédiaire de ce triangle lumineux. Ce personnage n'est pas seulement un héros de bande dessinée, c'est aussi un véritable disc-jockey belge qui se produit sur scène avec un masque simiesque. Aidé par Kid Toussaint, puis par Lapuss', il a écrit une trilogie en BD pour développer l'histoire de son personnage. Au dessin, Otocto a grandi avec la série. Ce troisième tome est complètement abouti, tant au niveau du dessin, que du découpage ultra-efficace, avec un petit goût de comics, ou bien encore au niveau des couleurs. Clairement, cette adaptation de Kid Noize n’est pas un coup marketing mais une vraie bonne série BD.

 

© Kid Noize, Lapuss’, Otocto - Dupuis

 

L’univers Kid Noize se veut résolument transmedias. Outre le mimétisme entre le DJ et son double, les musiques et les clips qui en découlent, la BD intègre la galaxie. Le site officiel du musicien dévoile la carrière du Monkey DJ : https://kidnoize.com. Outre sa biographie, on y trouve des liens vers des documentaires, des extraits de concerts et vers chacun de ses clips, et en particulier celui d’Ooza Yeah qui s’intègre parfaitement à ce troisième épisode. On peut le retrouver sur YouTube, sur les principaux réseaux sociaux @kidnoizeworld. Il est juste dommage que le webtoon Nowera sur http ://www.webtoonfactory.com ne soit pas allé plus loin.

 

© Kid Noize, Lapuss’, Otocto - Dupuis

 

 

© Laurent Lafourcade

Les générations ont vu défiler Jean-Michel Jarre, puis David Guetta, Bob Sinclar et Martin Solveig, ainsi que plus récemment Mosimann, Kungs ou Feder. Il faut également compter sur Kid Noize. Plus qu'un DJ, c'est un concept. Suivez la voie de Kid Noize, « Ne perdez pas vos rêves de vue ! »
Laurent Lafourcade
https://youtu.be/Zi0bq3Qi05w

 

 

 

Série : Kid Noize

Tome : 3 – L'héritage de Nowera

Genre : Aventure fantastique

Scénario : Kid Noize & Lapuss’

Dessins & Couleurs : Otocto

Éditeur : Dupuis

ISBN : 9791034747610

Nombre de pages : 64

Prix : 12,95 €


 

 



Publié le 24/03/2023.


Source : Boulevard BD


1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


©BD-Best v3.5 / 2023