Information générale concernant le monde de la BD
Flux RSSFlux RSS

1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


Thrace T.1/3 O Iuvenes lupi

 

 

 

82 après J-C, amphithéâtre de Vespasien et Titus, Rome, un jeune gladiateur de 20 ans s’apprête à entrer dans l’arène. C’est son premier combat comme thrace ! Il se semble pas au meilleur de sa forme et pourtant, il n’a pas le choix !

 

« Usque ad finem … et ultra »

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais qui est-il et comment est-il arrivé là ?

Pour cela, il faut remonter en 74, à Pompéi. Il s’appelle Cleio, esclave gaulois et au service d’un aristocrate romain, Primus Pollia, de la famille Pollia. Il a « fui » volontairement le cloaque de Rome, 7 ans auparavant, avec sa fille Adriana ! Elle a son âge. Ils sont élevés ensemble comme frère et sœur. Même si de classes différentes, cela crée des liens qui se renforcent jour après jour …

A ses 18 ans, son Dominus promet de l’affranchir afin de lui permettre de s’engager dans la légion. Adriana devra, elle, trouver un mari de son rang !

 

 

 

 

 

© Trifogli – Celestini – Graph Zeppelin

 

 

 

 

En attendant, Quintus, le frère de Primus, vient lui rendre visite afin de l’inciter à revenir à Rome. A cette occasion, un malheureux incident l’oppose à Cleio ! Ne pouvant le punir, sa rancune sera tenace …

 

Mais l’éruption du Vésuve en octobre 79 bouleverse l’avenir tout tracé de chacun …

Seuls survivants, les 2 enfants errent pendant 1 an, vivant de maraudes et roueries aux alentours de Rome, prenant soin l’un de l’autre. Pourtant cela ne peut durer et Adriana décide de rejoindre son oncle et désormais tuteur.

 

 

 

 

 

 

© Trifogli – Celestini – Graph Zeppelin

 

 

 

Le destin des 2 jeunes va alors violemment s’écarter de leurs espoirs !

Elle va devenir une vraie noble Romaine afin d’épouser un patricien, vieux mais riche.

Lui va subir toute la violence de son état d’esclave … pour finir par « disparaître » de la vie d’Adriana …

 

 

 

 

 

© Trifogli – Celestini – Graph Zeppelin

 

 

 

 

Cependant, les Parques ont décidé que de jouer avec eux en leur faisant recroiser leur route au Colissée …

 

 

 

 

 

© Trifogli – Celestini – Graph Zeppelin

 

 

 

 

Petit patchwork mêlant « Gladiator », « Pompéi » de Paul W. S. Anderson et quelques autres péplums célèbres, Trifogli réussit un scénario original, même si de premier abord plutôt classique. Et pour une fois, il ne se dédouble pas en Trif pour une version plus « hot » de cette nouvelle série, probablement et logiquement dû à l’âge de ses héros en début de récit !

Les protagonistes nous plongent dans un Rome antique, dans son univers de gladiateurs et de nobles patriciens. Les premiers avides de leur liberté perdue, les seconds de leurs droits et pouvoirs, du rang qu’ils doivent tenir vis-à-vis des premiers !

 

 

 

 

 

© Trifogli – Celestini – Graph Zeppelin

 

 

 

Les dialogues sont plus que crédibles et l’insertion de nombreux termes latins augmente l’intérêt historique de l’ensemble. La mise en scène, le découpage des planches, les angles de vue, le rythme de l’action, tout y est pour planter le lecteur dans un spectacle épique de grande qualité ! Un graphisme plus que réaliste, des couleurs chaudes et violentes à la fois, un souci du détail notamment dans les décors et paysages offrent à la narration cet aspect « historique » indispensable. Le tout finissant sur une scène finale prometteuse d’un deuxième tome « rageur » !

 

Un péplum du 9e Art de toute beauté, à l’image de sa couverture !

 

 

 

Thierry Ligot

 

 

 

Titre : O juvenes lupi (O Jeunes Loups)

 

Série : Thrace

 

Tome : 1/3

 

Genre : Historique

 

Éditeur : Graph Zeppelin

 

Scénario : Francesco Trifogli

 

Dessin : Francesco Trifogli

 

Couleurs : Andrea Celestini

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 17,00 €

 

EAN : 9782380380019

 

 

 



Publié le 12/03/2023.


Source : Bd-best


Bd Best y Ă©tait pour vous ... Vernissage exposition

"Mercredi 8 mars 2023, "Nuit blanche" d'Olivier Neuray s'abattait sur la Galerie Champaka pour une exposition avec 10 planches de chaque tome de la série ... un renouveau de la Ligne Claire, propre à Olivier, réaliste, raffinée et élégante. Une exposition à découvrir jusqu'au 24 mars 2023."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

27 Rue Ernest Allard

1000 Bruxelles

02 514 91 52

 

 

 

Images : Axelle Coenen & Thierry Ligot

 



Publié le 12/03/2023.


Source : Bd-best


À la recherche d’une activité à réaliser en famille ces prochaines semaines … Exposition « Le Chat déambule » au parc Royal de Bruxelles

 

 

 

Comme indiqué en titre, le Chat de Philippe Geluck a posé ses valises dans le parc Royal de Bruxelles. Une occasion de visiter en famille cette exposition gratuite composées de 22 œuvres déjà admirée par plus de sept millions de visiteurs. Cette dernière est accessible gratuitement à partir du 10 mars jusqu’au 30 juin 2023.

 

 

 

Pour cette exposition bruxelloise, deux nouvelles statues ont été ajoutées dont « Tragédie de Racine » proposant une réflexion sur la déforestation en Amazonie. D’autres villes ont manifestés leur intérêt que ce soit en Flandres, Wallonie mais également au Grand-Duché de Luxembourg et en Suisse. Quelques statues seront également exposées à Paris lors de la tenue des Jeux Olympiques 2024.

 

 

 

 

© Thierry Ligot – Philippe Geluck - Casterman

 

 

Delphine Houba (échevine de la Culture et du Tourisme) Philippe Geluck (Papa du Chat) et Philippe Close (Bourgmestre de Bruxelles) présents lors de l’inauguration de l'exposition. 

 

 

À signaler également la tenue d’une exposition à la galerie Huberty & Breyne, place du Châtelain à Ixelles. Jusqu’au 13 mai, les fans pourront découvrir les coulisses entourant la création des statues de bronze. Croquis, ébauches et maquettes sont dévoilés dans cette exposition intitulée "Le Chat au Châtelain. Œuvres récentes et plus anciennes".

 

 

 

 

 

© Thierry Ligot – Philippe Geluck - Casterman

 

 

 

En attendant l’interview de Philippe Geluck réalisée par notre envoyé spécial (Thierry Ligot), voici quelques clichés réalisés par ce dernier.

 

 

 

 

 

© Thierry Ligot – Philippe Geluck - Casterman

 

 

 

 

© Thierry Ligot – Philippe Geluck - Casterman

 

 

 

 

© Thierry Ligot – Philippe Geluck - Casterman

 

 

 

 

© Thierry Ligot – Philippe Geluck - Casterman

 

 

Alain Haubruge

 

 

Images : Thierry Ligot

 



Publié le 10/03/2023.


Source : Bd-best


Cela bouge aux Éditions Anspach … Lancement de la campagne de financement du futur album Berlin 1961

Succédant à plusieurs albums explorant l’histoire de la Belgique, Patrick Weber (scénariste), Baudouin Deville (dessinateur) et Bérengère  Marquebreucq (coloriste) ont souhaité faire voyager leur héroïne. A travers les aventures de Kathleen, les auteurs souhaitent aussi parler d’une époque. En route pour Berlin, en 1961, en passant par Saint-Raphaël et Bruxelles, pour un récit d’espionnage haletant!

 

 

 

 

 

 

 

Après quelques jours de villégiature, Kathleen et Gérard, son compagnon, embarquent dans un train auto-couchettes en direction de Bruxelles. Elle y fait la connaissance de Annelore, une violoniste Allemande. Les deux femmes sympathisent et conviennent de se retrouver lors du repas. Le soir, alors que Kathleen et Gérard ont rejoint le wagon-restaurant, le train s’arrête brusquement. Quelqu’un a déclenché le signal d’alarme. Kathleen a un pressentiment et part à la recherche de la musicienne. Elle est introuvable, et a laissé son précieux violon dans sa cabine. Kathleen récupère le violon et s’interroge. Que cache la disparition de l’Allemande ? Désireuse de lui restituer le violon, Kathleen va mener l'enquête à Berlin Est, alors que l’on y érige le mythique mur séparant l’Est et l’Ouest. Mais pourquoi des agents de la Stasi épient-ils ses moindres faits et gestes ?

 

 

 

 

 

 

Vous trouverez ci-dessous le lien ULULE se rapportant au financement du futur album ainsi que les contreparties s’y rapportant. Malgré le fait que le financement de l’album atteint actuellement plus de 200 %, celui-ci continue car en réalité, le budget de ce type de bande-dessinée, avoisine les 50.000 €. Sans compter le reste (presse, publicité, …).

 

 

Lien ULULE

 

 

 

 

 

© Weber – Deville – Marquebreucq – Éditions Anspach

 

 

 

Également présente, les premières planches de cette nouvelle aventure en cours de création.

 

 

 

 

 

© Weber – Deville – Marquebreucq – Éditions Anspach

 

 

 

 

© Weber – Deville – Marquebreucq – Éditions Anspach

 

 

 

 

© Weber – Deville – Marquebreucq – Éditions Anspach

 

 

 

 

© Weber – Deville – Marquebreucq – Éditions Anspach

 

 

Alain Haubruge

 



Publié le 09/03/2023.


Source : Bd-best


Bruxelles sous la neige... Le Chat déambule

 

 

 

Comme de nombreuses personnes, vous avez été agréablement surpris par l’apparition tardive de la neige dans les nombreuses rues et parcs de notre royaume. En même temps que cette apparition, de drôles de silhouettes rodaient dans les allées du parc royal, situé face au Palais-Royal, en plein centre de Bruxelles. En effet, un matou connu des amateurs de Bd a profité de ces conditions climatiques inattendues pour prendre ses quartiers dans le parc de Bruxelles.

 

 

 

 

 

 

 

 

L'exposition  « Le Chat déambule » de Philippe Geluck était ce mercredi matin couverte d’un magnifique manteau de neige. Cette exposition, composée de 22 œuvres, sera visible et accessible gratuitement au public à partir du 10 mars jusqu’au 30 juin 2023.

 

Si comme moi, vous l’avez loupée sur les Champs Élysées à Paris, à Bordeaux, Caen, Genève, Monaco, elle vient de quitter Montreux fin février 2023 pour prendre place dans la capitale de l’Europe. À ce jour, elle a déjà attiré plus de 6 millions de visiteurs. Vous trouverez ci-dessous, en guise de hors-œuvre, quelques photographies prises ce matin. Également disponible une capsule "Derrière le masque" tournée en octobre 2021 et restée inédite jusqu'à présent.

Les photographies sont © StudioFiftyFifty.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Intreview : Thierry Ligot

 

Mise en ligne : Alain Haubruge

 



Publié le 09/03/2023.


Source : Bd-best


Spirou 4430 – 8 mars 2023

 

Naissance d'une vocation ! Dans les yeux de Ziad 

 

 

 

 

 

 

            Le métier le plus dangereux du monde est déjà de retour. On va suivre les mêmes événements et d'autres mais du point de vue de Ziad, le frère de Louna. Les deux albums vont bientôt sortir simultanément et peuvent se lire indépendamment ou pas et dans l'ordre qu'on veut. Olivier Bocquet réalise une petite curiosité scénaristique, dynamiquement mise en scène par Fabio Lai.

            Pendant ce temps, les abonnés vont jouer en fabricant le jeu Poptastic Le trésor du dragon, signé Quentin Vijoux.

Spirou, ami, partout, toujours.

 

© Vijoux – Dupuis

 

Histoires à suivre :

 

A-Lan : Inside the darknet

Labourot / BeKa

Métier le plus dangereux du monde (Le) : Ziad

Lia/Bocquet / Alquier

 

 

Récits complets :

 

En route pour les examens !

Tofy / Guisquier

Marc & Pep : Road tripes

Nicoby / Ory

Mégacompta

Buche / Cerq

 

 

Gags (strips, 1/2, 1 et 2 planches) :

 

Antre case (L') (La pause-cartoon)

Waltch / Derache

Capitaine Anchois

Floris

Coach (Le)

Bercovici / Bernstein / Le Gall

Dad

Nob

Denise & Charles, chasseurs de créatures

Waltch / Gorobei / Ced

Des gens et inversement (La pause-cartoon)

Berth

Edito (L’)

Erre / Fabcaro / Greff

Elliot au collège

Grosjean / Riccobono

Fifiches du professeur (Les) (La pause-cartoon)

Lécroart

Game over

Midam / Adam / Benz / Angèle

Harry

Benus

Katz

Dairin / Del

Kid Paddle

Midam / Dairin / Angèle

Minions (Les)

Collin / Lapuss'

Nelson

Bertschy

Otaku

Maria-Paz / Nena

Passe-moi l'ciel !

Janry / Cerise

Pernille

Trichet / Dav / Esteban

Spoirou & Fantasperge (Marges)

Sti

Strip dont vous êtes la star (Le)

Libon / Salma

Tash & Trash (La pause-cartoon)

Dino

 

 

Rubriques :

 

Coin des lecteurs (Le) : Les BD de ma vie

Véro Cazot

Concours de Noël (Le) : les lauréats

 

Interview

Bocquet / Lai

Jeux : Un kebab ! Et qu'ça sauce !!!

Tyst

Spirou et moi

Benéteau

 

Supplément abonnés :

 

Jeu : Le trésor du dragon

Vijoux

 

 

 

En kiosques et librairies le 8 mars 2023

2,70 €

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 



Publié le 08/03/2023.


Source : Boulevard BD


Back to paese 1 - Mon village dans la montagne

 

"-Allô, chérie ? Ecoute, je vais devoir partir pour un rendez-vous…

-Sur le continent ? Combien de temps ?

-Mais il fallait aussi que je te dise…

-Attends j’ai un double appel.

-Maman, ma carte passe plus !

-Enfin c’est impossible, tu n’as pas de plafond ! Et maintenant on sonne à la porte. Je ne suis même pas prête… »

 

 

 

 



Marie-Ange Bughjardelli vit dans le luxe et dans une riche villa corse. Elle fête ses trente ans de mariage avec son mari Jean-Marc. Ils ont deux grands enfants, Baptiste et Valérie. Tout semble aller pour le mieux dans les meilleurs des mondes… jusqu’au lendemain. L’époux en question a filé sur le continent jusqu’à une date indéterminée. La carte bleue du fiston ne passe plus. Cerise sur le gâteau, les huissiers sonnent à la porte. Jean-Marc s’est enfui avec des dettes. La maison est saisie, ainsi que son contenu. Il va falloir aller s’installer au village d’où est originaire Marie-Ange. Son frère Pierre-Jean habite toujours là-bas. Les ex-riches citadins vont devoir apprendre à vivre à la campagne.

 

© Maurizi – Corsica Comix Editions

 

Avec Back to paese, Léa Maurizi traite de la lutte des classes, de la différence entre les prolétaires et les usuriers, de la finance opposée au labeur. Stop, ne partez pas ! C’est pour rire. L’autrice corse signe l’une des histoires les plus drôles en se moquant gentiment des « montasega », autrement dit de ceux qui « se la pètent » en ville avec leurs beaux bijoux et leurs belles tenues, leur champagne et leur voiture de sport, et qui ne savent pas ce que c’est que de mettre un pied dans la boue. Et pourtant, elle est où la vraie vie ? Marie-Ange, Baptiste et Valérie vont le découvrir à leurs dépens. Bon, du moment qu’il y a la 4G et qu’on peut continuer à alimenter ses réseaux sociaux, l’essentiel pour la survie est préservé.

 

© Maurizi – Corsica Comix Editions

 

En Corse, il y a la plaine ou la montagne. Un corse né en montagne peut très bien aller travailler ou vivre la semaine en plaine. Son cœur restera toujours au village, où il se rendra tous les week-ends ou presque. Le touriste qui n’a vu qu’Ajaccio, Saint-Florent, Bonifacio ou Portovecchio ne connaît rien des beautés de l’île. Bastia reste une ville un peu à part qui a gardé une certaine authenticité. Léa Maurizi rend un vibrant et magnifique hommage à cet esprit villageois où est ancrée l’âme corse.

 

© Maurizi – Corsica Comix Editions

 

Bien sûr, si l’on est corse ou que l’on vit avec eux, l’album est deux fois plus rigolo. Pour ceux qui veulent découvrir l’esprit corse, le vrai, pas celui des « Montasega », le livre est un excellent guide du routard. On n’a qu’une envie : voir Back to paese adapté au cinéma par Eric Fraticelli. Ça ne devrait pas être triste.

 

Laurent Lafourcade

 


Série : Back to paese

Tome : 1

Genre : Humour

Scénario, Dessin & Couleurs : Léa Maurizi

Éditeur : Corsica Comix Editions

Collection : BDLire

ISBN : 9791092481181

Nombre de pages : 168

Prix : 15 €

 

 



Publié le 08/03/2023.


Source : Boulevard BD


Pierre Tombal Os ! Mâge Cauvin - Enterrement de première classe pour scénariste inoubliable

 

"-Bouhouou Bouhouhouhouuuuu… Bouh… Pourquoi m'as-tu abandonné ?.... Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?! Comme je regrette d'avoir été dur avec toi, de t'avoir exploité jusqu'à la fin de ta viiiie !... Si c'était à refaire, je partagerais tout avec toi ! Tu ne manquerais de rien ! Je te rendrais heureux !!

(…)

-Quel spectacle déchirant !... Au fait… Qui est-ce ?...

-C'est un dessinateur qui vient d'enterrer son scénariste…"

 

 

 

 

 

 

Pierre Tombal est le fossoyeur le plus célèbre de la bande dessinée. Né en 1983 dans les pages du journal Spirou, l'homme à la pelle a plus de trente albums à son actif. Celui-ci n'a pas la même saveur que les autres. C'est un hommage à Raoul Cauvin, son scénariste disparu. Il compile les meilleurs gags de la série, dont ceux mettant en scène l'un des plus grands scénaristes d'humour de la BD franco-belge.

 

© Hardy, Cauvin – Noir dessin production

 

                En écrivant le cinquantième gag, qui ouvre ce florilège, Cauvin se moquait d'une situation qui résonne aujourd'hui comme une mise en abyme, l'humour en plus. Un dessinateur pleure la mort de son scénariste qu'il négligeait. Ce n'était pas le cas de Hardy et Cauvin qui étaient complices. Le scénariste à la moustache déambule dans les allées du cimetière de son personnage. Il meurt en soufflant ses bougies d'anniversaire. Il hante les pages de garde, défiant la Mort à tout jamais.

 

© Hardy, Cauvin – Noir dessin production

 

                Peut-on rire de la mort ? C'était un sacré pari dans un magazine jeunesse il y a une quarantaine d'années. Hardy et Cauvin l'ont relevé, écrasant tous les tabous sur le sujet, riant de la Mort, jouant avec elle, comme pour mieux exorciser la fatalité. Et la sauce a pris tout de suite. Si quelques parents ont pu être heurtés, jamais ce ne fut le cas des jeunes lecteurs. Des squelettes qui parlent, des fossoyeurs qui se font de la concurrence sur la façon de réaliser des obsèques, quelques fantômes, une dame à la faux qui effraie les vivants, des visiteurs interrogateurs, voilà le petit monde de Pierre Tombal, tout autant croque-mort que philosophe. Orchestré par Marc Hardy, les éditions Noir Dessin Production proposent cet hommage à Cauvin, tout aussi émouvant qu'amusant. Quoi de mieux pour le remercier des centaines de planches de bonheur qu'il nous a offertes ?

 

© Hardy, Cauvin – Noir dessin production

 

Le scénariste a passé pas loin de quarante ans à se moquer de la mort et du commerce fait autour d'elle. Il nous a aidé et nous aide encore à supporter celle de nos proches. Merci encore Raoul ! On lira Pierre Tombal jusqu'à la mort, et au-delà… dans l'au-delà.

 

Laurent Lafourcade

 


 

Série : Pierre Tombal

Tome : Os ! Mâge Cauvin

Genre : Humour

Scénario : Raoul Cauvin

Dessins : Marc Hardy

Éditeur : Noir dessin production

ISBN : 9782873513894

Nombre de pages : 48

Prix : 17 €


 

 



Publié le 08/03/2023.


Source : Boulevard BD


Titeuf Le livre d'or - La deuxième houppe la plus célèbre de la BD

 

« A mon 261ème projet refusé, je dégustais une barre chocolatée à la fenêtre et je me disais que c'était tout de même un beau métier… même si le champagne, c'était pas pour tout de suite. C'était l'heure de la récré et j'écoutais les enfants crier, deux étages au dessous. Pôv' connard du cul ! et toi, t'es un pourri du zizi à la crotte de nez !"

 

 

 

 

 


                Janvier 1992. L'atelier de Zep surplombe une cour de récréation. L'auteur enchaîne les projets refusés, vivote d'illustrations en mangeant des conserves. C'est en observant et écoutant les enfants jouer dans la cour que Zep se retrouve projeté dix-huit ans plus tôt. Il a 7 ans, prépare son cartable et s'apprête à aller boule au ventre à l'école. Zep note tout. En quelques heures, Titeuf est né.

 

© Zep - Glénat

 

                La suite, on la connaît mieux, mais on ne se doute pas que le projet a été refusé par plusieurs éditeurs avant d'être accepté par Jean-Claude Camano pour les éditions Glénat. En janvier 93, Dieu, le sexe et les bretelles, premier album de Titeuf, est publié en noir et blanc, tiré à 7000 exemplaires. Il faudra attendre C'est pô juste, le quatrième album, pour atteindre le statut de best-seller et un tirage initial à 25000. Entretemps, Titeuf aura été remarqué par Hallmark, qui l'utilise pour ses cartes postales. Puis, tout s'enchaîne très vite. Le tome 5 reçoit le prix du meilleur album jeunesse à Angoulême en 96. Six mois après, le tome 6 sort à 80000 exemplaires ! Le magazine Tchô voit le jour. Le guide du zizi sexuel fait un carton. Traductions à l'étranger, jeux vidéos, expositions, timbres, fresque, série animée, long métrage,… Rien n'arrête Titeuf et Zep.

 

© Zep - Glénat

 

              2023. Zep a cinquante-cinq ans et Titeuf en a trente. C'est l'occasion pour les éditions Glénat de célébrer l'événement avec ce magnifique livre d'or, cent soixante pages d'illustrations, d'extraits d'interviews, de récapitulatif chronologique de la carrière du gamin à la houppe. On peut profiter de tous les travaux parallèles aux albums qu'a réalisé l'auteur : affiches de festivals, causes humanitaires, hommages à d'autres séries. Un des plus beaux dessins est celui réalisé en hommage à Tintin pour la librairie L'oreille cassée en 2006, où Titeuf est sur la pirogue de la couverture à la place du reporter… à la  houppe, comme lui.

 

© Zep - Glénat


© Zep - Glénat

 

         Titeuf a révolutionné l'humour jeunesse en mettant un coup de pied dans la fourmilière et en adoptant, pour la première fois, le véritable langage des gamins des cours de récré, celui qu'ils emploient sans que leurs parents ne le sachent. Zep l'ancre et l'encre dans son temps avec tendresse et rigolade. Il fait partie des classiques, sauf que lui n'est pas près de devenir poussiéreux.

 

Laurent Lafourcade

 


 

Série : Titeuf

Tome : Le livre d'or

Genre : Humour

Scénario, Dessins & Couleurs : Zep

Éditeur : Glénat

ISBN : 9782344055830

Nombre de pages : 160

Prix : 25 €


 

 



Publié le 08/03/2023.


Source : Boulevard BD


Tokyo Aliens 1 & 2 - Japanese in black

 

"-Le type que tu m'as décrit, ce ne serait pas… Sho Tenkubashi, de Seconde A ?

-Qui ?

-Lui, là !

-Si, c'est bien lui… J'en étais sûr !"

 

 

 

 

 

 

Avez-vous déjà rencontré un extra-terrestre ? Parce que Akira Gunji, oui. Ce lycéen vient d'assister à une scène surréaliste. Attaqué par une vieille dame aux tentacules dans le dos dans le train, Akira se voit sauvé par Sho Tenkubashi. Leur rencontre va être déterminante. Akira est recruté par l'AMO, Alien Management Organization, une brigade d'intervention spéciale. C'est le début de ce qui s'annonce être une longue collaboration pour surveiller les extra-terrestres sur Terre.

 

© 2021 Naoe / Square Enic Co., ltd
© KANA 2022

 

C'est Reiji Amemiya, énigmatique borgne, qui a fait le recrutement. Le choix s'est porté sur Akira car les scanners de la ville ne détectent pas sa présence. Et comment se fait-il qu'il ait réussi à monter dans un wagon du train réservé aux extra-terrestres ? Il semble habité par quelque chose. Serait-il infecté par un parasite venu d’ailleurs ? Y a-t-il un rapport avec son père Akio, décédé, et qui travaillait déjà pour l'organisation secrète ?

 

© 2021 Naoe / Square Enic Co., ltd
© KANA 2022

 

Tokyo Aliens est la deuxième série de la mangaka Naoe, mais la première traduite en français. Naoe démarre une série d'action aux effluves de Men in Black. Alors que les hommes en noir du Comics étaient des chasseurs d'extra-terrestres comme tout un chacun, ou presque, les personnages de Naoe sont beaucoup plus ambigus. Ils ont un passé ou des origines mystérieux. Akira ne sait même pas tout de lui-même. Le jeune héros est en pamoison devant son mentor Sho, si bien qu'on se demande si les sentiments qu'il a pour lui ne seraient pas d'ordre amoureux.

 

© 2021 Naoe / Square Enic Co., ltd
© KANA 2022

 

Les éditions Kana parient fort sur ce nouveau Shonen d'action. Les deux premiers tomes paraissent simultanément. Sous couvert d'une cohabitation avec les aliens, le véritable sujet de la série est évidemment le vivre ensemble, la tolérance, le respect des sentiments et de la différence.

 

Laurent Lafourcade

 


Série : Tokyo Aliens

Tome : 1 & 2

Genre : Fantastique

Scénario & Dessins : Naoe

Éditeur : Kana

Collection : Dark Kana

ISBN : 9782505113898 / 9782505113904

Nombre de pages : 194/162

Prix : 7,55 €


 

 



Publié le 08/03/2023.


Source : Boulevard BD


1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


©BD-Best v3.5 / 2023