?>

Information générale concernant le monde de la BD
Flux RSSFlux RSS

1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


Le 23 octobre 2018, les Schtroumpfs ont eu 60 ans !

A l'occasion des 60 ans, IMPS et la Schtroumpf Expérience ont lancé un grand concours vers toutes les écoles belges.

Le but était de nous envoyer une photo de la classe qui souhaitait un joyeux anniversaire aux Schtroumpf. Une classe par province a été sélectionnée. Toutes les classes des 10 provinces et Bruxelles, soit plus de 300 enfants, ont formé un grand 60 autour de Véronique Culliford, la fille de Peyo et Présidente d’IMPS, à Brussels Expo et ont ensuite partager le gâteau du Schtroumpf pâtissier.

 

UNE CRÉATION BELGE PRÊTE À FAIRE LE TOUR DU MONDE

Schtroumpf alors ! En 1958, le Belge Pierre Culliford, alias Peyo, croquait pour la première fois de petits lutins bleus facétieux dans une aventure de Johan et Pirlouit, « La Flûte à six schtroumpfs ». Soixante ans plus tard, un village Schtroumpf 2.0 s’installe à Brussels Expo.


Quelque 50 millions de bandes dessinées vendues dans plus de 90 pays, une série télévisée de 272 épisodes diffusée dans plus de 100 pays, 41 chaînes YouTube, trois longs métrages d’animation, un avion, quatre parcs d’attractions : que celui qui ne connaît pas encore les Schtroumpfs soit instantanément transformé en lutin de sel par le fourbe Gargamel !


2018, L’ANNÉE DES SCHTROUMPFS

Seul un pays aussi schtroumpfement surréaliste que la Belgique pouvait proclamer 2018 comme « l’année officielle des Schtroumpfs », le ministère des Affaires étrangères mobilisant pour l’occasion son réseau de diplomates dans le monde entier tandis qu’un Airbus A320 de Brussels Airlines se muait en «Aerosmurf» chamarré (voir la partie Background). C’est que les petits lutins bleus de Peyo sont devenus, au fil des décennies, les plus authentiques ambassadeurs des valeurs positives et de l’humour caractérisant la population belge.

Les Schtroumpfs sont apparus dans le monde de la bande dessinée en 1958, personnages secondaires intégrés dans l’une des aventures médiévales des premiers héros de Peyo, Johan et Pirlouit.

Afin de célébrer ce soixantième anniversaire avec schtroumpf (que le Grand Schtroumpf nous schtroumpfe, nous voulions dire «panache»), la société IMPS exploitant les droits liés à l’univers des Schtroumpfs a voulu créer un évènement majeur magnifant l’héritage patrimonial de Peyo. Cette idée initiale, alliée à la créativité et au savoir-faire de Stéphan Uhoda et de ses équipes, ont donné vie à un événement hors du commun.

 

Quelques images de l'événement :

 

 

 

 



Publié le 24/10/2018.


Source : Bd-best


Y aurait-il pire que le bouton atomique ?  King of Eden 4

 

            « - Le « loup » est en train de bouleverser la politique internationale ?

-          Racontez-moi !

-          L’information reste à vérifier, mais les trois plus grandes puissances de la planète auraient passé un marché avec le roi-loup ! Les imbéciles !

-          Ce monstre ne veut pas d’une cohabitation pacifique. Seule la survie du virus l’intéresse ! Pour lui, l’être humain n’est qu’une enveloppe confortable à parasiter pour l’éternité !

-          Il faut vous mettre à l’abri… La chasse à l’homme a déjà commencé ! »

 

 

 

 

 

 

 

Teze Yoo joue une course contre la montre et contre la propagation du virus faisant des hommes de sanguinaires loups-garous. On apprend qu’après l’expédition meurtrière qui a libéré le « loup », Teze a été initié par un subbotnik pour affronter les infectés. Aujourd’hui, c’est à lui d’agir.

Lua Itsuki et Taizo Yamada vont faire une rencontre effrayante avec le « maître ». Le Roi-Loup veut leur montrer à qui ils ont à faire.

A présent, les heures sont comptées, il va falloir s’unir pour sauver l’humanité.

 

 

 

 

© Nagasaki, Ignito – Ki-Oon

 

 

Ignito a du mal à y croire, mais il est bel et bien dessinateur professionnel. Le modeste auteur s’en rend compte au gré des sorties de ses livres. Il en rêvait depuis tout petit. Et quand le rêve devient réalité, c’est que le pari est réussi. La rencontre avec le lectorat s’est faite et c’est mérité. Son graphisme réaliste rend le virus du loup aussi effrayant que le poison se trouvant dans les seringues d’Ikigami.

 

 

 

© Nagasaki, Ignito – Ki-Oon

 

            Takashi Nagasaki maîtrise l’alternance entre suspens, action et explications. King of eden n’est pas de ces mangas popcorn aussitôt lus, aussitôt oubliés, avec plaisir mais sans réflexion. King of eden est touffu, fouillé, complexe. Chaque personnage est la pièce d’un échiquier mortel sur lequel il est urgent de faire mat.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : King of Eden.

 

Tome : 4.

 

Genre : Thriller Fantastique.

 

Scénario : Nagasaki.

 

Dessins : Ignito.

 

Éditeur : Ki-Oon.

 

Nombre de pages : 192.

 

Prix : 7,90 €

 

ISBN : 9791032702604



Publié le 24/10/2018.


Source : Bd-best


Pas de pitié dans la vie de lycée.  Les profs 21 – Rentrée des clashs.

 

 

« - Les choses vont changer, ici !

-          Gladys proviseure : j’y crois pas !

-          Ça va être un carnage !

-          Je vais demander l’asile politique dans un autre bahut !

-          Moi, je vais me couper un bras pour être dispensé de cours ! Non, les deux ! »

 

 

 

 

 


 

Que l’on se rassure, inutile de s’affoler, Gladys proviseure, ça ne durera pas autant que le déluge. Sans casser le suspens, sa première conférence de presse dans la cour aura des effets dévastateurs sur sa carrière.

Les profs sont de retour pour une vingt-et-unième rentrée. Polochon est toujours aussi féru de Napoléon, Tirocu est plus que jamais fidèle à son nom et Eric, le prof de sport, a retrouvé sa chérie : la machine à café.

Les vieux briscards du lycée laissent un peu de place aux petits nouveaux que le dernier mouvement des enseignants a nommé au lycée fanfaron : une jeune prof de maths, qui surkiffe la nouvelle calculette graphique, le prof d’option, Robinson Crusoë pas vraiment de première fraîcheur, qui cherche à remplir sa salle de classe d’élèves, Madame Berthot, la jolie prof de comptabilité qui a un penchant malsain pour l’alcool, ou encore  le sorti de promo qui découvre les joies de l’exercice alerte attentats. N’oublions pas la femme de Polochon, prof d’allemand, mais qu’on ne voit pas en classe, permettant de s’amuser de la vie d’un couple d’enseignants.

 

 

 

© Léturgie, Sti, Erroc - Bamboo

 

 

Parmi tout ça, les rubriques habituelles « Vive les élèves ! » et « Bienvenue à Shopping prof !!! » se moquent gentiment des travers, qui des lycéens, qui de leurs précepteurs.

 

Erroc s’adjoint la complicité de Sti, se partageant les gags ou les écrivant à quatre mains. Le souffle nouveau est là, sans qu’on n’arrive pour autant à discerner lequel des deux compères est à l’origine de telle ou telle situation.

Au milieu de tant de rigolade, les scénaristes n’hésitent pas à ouvrir une parenthèse qui, sous couvert d’humour, traite du sujet sérieux de l’addiction à la boisson.

 

 

 

 

 

© Léturgie, Sti, Erroc - Bamboo

 

 

 

Simon Léturgie se lâche de plus en plus. Il intègre les nouveaux personnages dans un monde qu’il fait sien, avec un dynamisme certain dans les attitudes des personnages. Mentions spéciales à sa Gladys, terrifiante et ridicule, et à son Polochon à qui il attribue toute une panoplie d’expressions dont on pourrait faire une petite bible.

 

 

 

 

 

© Léturgie, Sti, Erroc - Bamboo

 

 

Après 21 albums, Les profs sont plus que jamais en forme. Dans la plupart des séries humoristiques, le lecteur sourit. Ici, il peut se surprendre à rire plus d’une fois à gorge déployée.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Les profs.

 

Tome : 21 – Rentrée des clashs.

 

Genre : Humour pédagogique.

 

Scénario : Sti & Erroc.

 

Dessins : Léturgie.

 

Couleurs : Guénard.

 

Éditeur : Bamboo.

 

Nombre de pages : 48.

 

Prix : 10,95 €.

 

ISBN : 9782818946800

 



Publié le 23/10/2018.


Source : Bd-best


A moins d’un miracle…  Le cimetière des innocents 2 – Le feu de Saint-Anthelme.

 

 

            « - Imaginons que tu arrives à la sortir discrètement de la cellule… Tu en fais quoi, ensuite, de ta fiancée ? Je te rappelle que la ville est bouclée. Une recluse qui s’échappe, c’est pire qu’une sorcière ! Et son complice, c’est le diable en personne… Tu as les épaules un peu frêles pour jouer le rôle.

-          L’amour peut tout !

-          L’amour, qu’il soit de Dieu ou des hommes, ne sert qu’à excuser le pire ! »

 

 

 

 

 

 

1590, en plein Paris en proie à des conflits religieux, Jonas cherche à délivrer Oriane, recluse emmurée au cœur d’un cimetière. Le jeune protestant, aidé par un mercenaire déterminé, va tout mettre en œuvre pour que la fille de l’alchimiste pendu retrouve la lumière du jour. Possédant une pierre qui redonne la vie, Oriane a un atout pour faire trembler l’Eglise.

 

 

 

© Charlot – Fourquemin - Hamo

 

 

Philippe Charlot explore les tréfonds des croyances, mettant en garde contre ce que l’on voit, ce que l’on entend, ce que l’on croit voir et ce que l’on croit entendre.

Une mère dont le bébé pleure est persuadée qu’un miracle se produit lorsqu’Oriane lui donne un simple conseil de bon sens. Un prêtre harangue les foules, prétextant le souffle divin, demandant aux crédules un prix pour la guérison, une indulgence. Et lorsque Saint-Louis revient à la vie grâce à la pierre magique, l’ectoplasme se moque des petits bourgeois qui entraînent les faibles dans leur naïveté : « Rien n’a changé depuis trois siècles ! Ce sont toujours les mêmes arrogants qui donnent les ordres et méprisent les plus humbles. »

 

 

 

© Charlot – Fourquemin - Hamo

 

 

Charlot met de l’humour dans un scénario grave. Le fantôme de Saint-Louis pourrait intégrer sans complexe la bande des vieux fourneaux.

.

Xavier Fourquemin aurait pu être étriqué dans ce récit dont l’action ne se déroule essentiellement que sur quelques centaines de mètres carrés. Il dessine une Oriane terrifiée par les pouvoirs de résurrection qui lui tombent dessus, avant qu’elle ne s’en fasse une raison traduite par un visage fataliste. Il montre aussi la haine, l’intolérance et le racisme religieux du curé profiteur. Les ectoplasmes, dans des halos rosés, cherchent leurs raisons d’être. On l’aura compris, ne pouvant trouver une envergure d’expression graphique avec de grands espaces comme dans Le train des orphelins, Fourquemin mise sur les attitudes.

 

 

 

© Charlot – Fourquemin - Hamo

 

 

 

Le cimetière des innocents est une série théâtrale, fable d’expression et d’éloquence. Il y a du Molière dans les dialogues de l’histoire, dont une adaptation sur scène pourrait donner une dimension donnant vraiment à réfléchir. Les guerres entre catholiques et protrestants de ce XVIème siècle restent d’un écho actuel dans un XXIème perturbé par des attentats religieux

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Le cimetière des innocents.

 

Tome : 2 – Le feu de Saint-Anthelme.

 

Genre : Aventure historique.

 

Scénario : Charlot.

 

Dessins : Fourquemin.

 

Couleurs : Hamo.

 

Éditeur : Bamboo.

 

Collection : Grand Angle.

 

Nombre de pages : 56.

 

Prix : 14,90 €.

 

ISBN : 9782818949924



Publié le 23/10/2018.


Source : Bd-best


Sommaire Spirou 4202 - ça marche pour Dad !

 

 

Sommaire du Spirou 4202 à paraître le 24 octobre 2018.

ça marche pour Dad !

 

 

 

 

 


 

Histoires à suivre :

Louca : Confrontations

Pebble’s Adventures

Boîte à musique (La) : Le secret de Cyprien

Tuniques bleues (Les) : Sallie

 

Récits complets & Gags :

Boni

Cramés !

Crapule

Dad : Thérapie de couple

Entretien d’ébauche

MiniMythes (Les)

Minions (Les)

Nelson

Nombrils (Les)

Page 2 (La)

Rob

Roger

Tash & Trash

Zeu Bestioles

 

Rubriques :

Edito

Interview : Nob

En direct de la Rédac

Jeux : La famille Louze dans la jungle (Schmitt)

 

 

Laurent Lafourcade.



Publié le 22/10/2018.


Source : Bd-best


Schizophrénie œnologique.  Ekhö monde miroir 8 – La sirène de Manhattan.

 

            « - Pourquoi je suis assis ? Qui êtes-vous ?

-          Ah, ça recommence… Restez calme. Il y a une explication. Il y en a toujours une.

-          D’accord, mais… Vous pourriez lâcher ma main, s’il vous plaît, Monsieur ?

-          Euh, oui, bien sûr. Tout va bien… Parfois, des personnes mortes se manifestent dans votre tête et…

-          Je sais ! Attendez ! J’étais là, j’ai servi un Tokay à la table 6, je suis descendu à la cave… Et là, on m’a… Je ne pouvais plus respirer… »

 

 

 

 

 


 

A la table d’un grand restaurant new-yorkais, Gratule est prise d’une crise de schizophrénie. Yuri est désespéré. Encore une fois, l’esprit d’un macchabée obstrue le cerveau de sa camarade. Cette fois-ci, il s’agit du sommelier des lieux, assassiné dans sa cave. Qui est l’instigateur de ce crime ? L’enquête commence pour nos globe-trotters.

 

            Dans cet épisode, en surfant sur la mode de la bande dessinée œnologique, Arleston taquine son camarade Eric Corbeyran.

 

 

 

© Barbucci –Arleston – Soleil.

 

 

Ouvrons une parenthèse.

Là où le scénariste bordelais adopte un ton sérieux, polar ou historique, le pilier de chez Soleil reste dans l’humour la galéjade et le second degré. « On murmurait que la plupart de ses Bordeaux venaient carrément de France. »

Là où les deux auteurs se rejoignent, c’est qu’ils sont tous les deux aux manettes de séries à succès. Au même titre que Cauvin, Duchâteau, DeGroot, Van Hamme, Desberg, Corteggiani, Giroud, Cazenove, Goscinny, Greg ou Charlier (la liste est éclectique), ce sont des hommes qui assurent les fondements populaires du neuvième art. Trop souvent oubliées de la presse bien-pensante au profit de one-shots, certes de qualité, mais au pouvoir de fidélisation faible, les séries populaires sont bien la noblesse de la bande dessinée.

Fermons la parenthèse.

 

 

 

 

© Barbucci –Arleston – Soleil.

 

 

Arleston propose avec Ekhö un tour du monde un peu spécial, avec les mêmes villes que chez nous, mais sans électricité. Comme il est dit dans la page de présentation, Ekhö, c’est la terre mais en fait non. On peut y naître, ou y être amené depuis la Terre par de drôles de petits bonshommes, les Preshauns, dont personne ne sait exactement ce qu’ils veulent. C’est ainsi que Fourmille Gratule et Yuri Podrov y sont arrivés, à la (dé)faveur d’un voyage en avion.

La sirène de Manhattan traite de façon sous-jacente humoristique de la schizophrénie. Mais comment ça se passe quand on est plusieurs dans sa tête ?

 

Le dessin Disneyen d’Alessandro Barbucci a un côté cinémascope. Des sommets des gratte-ciel new-yorkais au rectangle vert de Central Park, qui a la particularité d’ouvrir sur un espace-temps différent, les personnages jouent leurs rôles avec envolée.

Pour rester dans les influences cinématographiques, Barbucci distord la scène finale de King-Kong pour l’adapter à un méchant hors du commun, avant de proposer un combat à faire pâlir de jalousie Godzilla ou même Dwayne Johnson dans Rampage, hors de contrôle.

 

 

 

 

 

 

© Barbucci –Arleston – Soleil.

 

 

Les couleurs de Nolwenn Lebreton illuminent chaque planche avec une variance de tons époustouflante. Elle est certainement l’une des meilleures coloristes sur le marché. Les scènes (semi-)aquatiques en témoignent.

 

Ekhö est une série (noblement populaire, enfonçons le clou !) méritant le succès et l’aura de Lanfeust. Qu’on en fasse l’écho !

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Ekhö monde miroir.

 

Tome : 8 – La sirène de Manhattan.

 

Genre : Heroïc-Fantasy.

 

Scénario : Arleston.

 

Dessins : Barbucci.

 

Couleurs : Lebreton.

 

Éditeur : Soleil.

 

Nombre de pages : 48.

 

Prix : 14,50 €.

 

ISBN : 9782302069855

 



Publié le 19/10/2018.


Source : Bd-best


Daniel Kox, invité d'honneur du festival Roc en bulles à Rocourt

Roc' en bulles se déroulera au Shopping cora de Rocourt (Liège, Belgique).

Cet événement se déroulera lors des weekend des 20, 27 octobre et 3 novembre et attend les férus de BD et de livres jeunesse.

 

Programme des séances :

 

Le Samedi 20 octobre de 14h à 17h

Le parrain de l’événement, Daniel Kox – dessinateur de : L’agent 212

Batem - dessinateur du Marsupilami

Tony Laudec – dessinateur de : Cédric

Marc Hardy – dessinateur de : Pierre Tombal

Bob de Groot - scénariste de : Léonard

Magda - dessinateur de : Charly

Marc Rénier - dessinateur de : Klimt


Le Samedi 27 octobre de 14h à 17h

Warnauts et Raive – scénariste et dessinateur de : Les jours heureux

Beneteau – dessinateur de : Michel Vaillant

Simon – dessinateur de : Kivu

Rodrigue – scénariste et dessinateur de : Les nouvelles aventures de Cubitus

Falzar - scénariste de : Léonie

George Van Linthout – dessinateur de : Brian Bones

Le Samedi 3 novembre de 14h30 à 17h

Thierry Coppée : Les blagues de Toto


Shopping Cora de Rocourt

Chaussée de Tongres 269, 4000 Liège

 

 

 

 


Pays : Belgique

Date de l'événement : du 20/10/2018 au 03/11/2018.

Publié le 19/10/2018.


Source : Bd-best


Remise du Pôle d'or à Raoul Cauvin

La Ville d'Ottignies-Louvain-La-Neuve (Belgique) à l'initiative de monsieur l'Échevin David da Câmara Gomes remettra ce 12 novembre 2018 dans le cadre (sous invitation) d'une soirée festive scénarisée par Eric de Staercke un Pôle d'Or à Raoul Cauvin.

"Ottignies-Louvain-la-Neuve remet son Pôle d’Or depuis 1999 à un artiste du Brabant wallon dont la notoriété et le talent enrichit et contribue largement à notre titre de Pôle culturel », explique Dominique Bleeckx, responsable du service Culture de la Ville.

La cérémonie se déroulera dans les installations de la ferme du Biéreau.

 



Publié le 19/10/2018.


Source : Bd-best


Gaffes sur la ville, Charleroi à la sauce Gaston Lagaffe

Depuis quelques jours déjà et pendant plus de deux mois encore, toute la ville de Charleroi se met aux couleurs de Gaston Lagaffe.

Deux mois d'animations avec pour un programme culturel, associatif, urbain et rigolo dont les principaux rendez-vous sont détaillé au fur et à mesure sur le site de Gaston en cliquant ICI.



Publié le 18/10/2018.


Source : Bd-best


Convention Thorgal pour les 40 ans de la série

Alors que Grzegorz Rosinski va nous offrir dans quelques semaines son tout dernier album, les auteurs, les éditeurs et les lecteurs de Thorgal vont pouvoir se retrouver au cours d’une soirée qui s’annonce incroyable, à Paris, pour ce qui sera la toute première Convention Thorgal !

La soirée aura lieu le jeudi 15 novembre de 21h à 2h du matin, dans le Dernier Bar avant la Fin du Monde à Paris. La plupart des auteurs de Thorgal et des Mondes de Thorgal seront présents (attention, pas pour signer ou dédicacer, mais bien pour vous rencontrer!), une occasion unique pour discuter avec les créateurs de la bande dessinée, mais aussi de plonger dans l’univers de Thorgal au travers d’une soirée à thème, d’un bar viking et d’animations.

Énormément de choses sont prévues ! – une démonstration de combat médiéval – un body painting « Sortir d’une case », une animation proposée par Les Imaginales – du dessin en direct sur scène – un photobooth, pour des prises de photos délirantes toute la soirée – un bar viking, des jeux, des surprises ! Un concours de cosplay permettra à tous ceux qui le souhaitent de s’immerger encore davantage, en venant à la soirée dans la peau de nos héros préférés ! Les cosplayers défileront sur scène, les auteurs éliront leur costume préféré. Une boisson sera offerte à toutes les personnes déguisées, et le gagnant repartira avec une statuette Attakus Kriss de Valnor d’une valeur de 490 €.

 

Plus d'informations ICI



Publié le 18/10/2018.


Source : Bd-best


1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


©BD-Best v3.5 / 2019