En images et en bulles
Flux RSSFlux RSS

1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


On compte sur vous !   Mes copains, les maths et moi

 

"-La lune se trouve en moyenne à 384 450 km de la Terre. Voyons combien de temps durerait la promenade. Jusqu'où pouvons-nous marcher en une journée ?

-A une marche d'endurance, avec mes parents, on a marché 5 km quatre soirs de suite.

-Et ça a pris environ une heure.

-Très bien. Donc nous parcourons environ 5 km par heure."

 

 

 

 

 


                Si l'on construisait un pont de la Terre à la Lune, pourrions-nous faire la route à pied avant d'être vieux ? Si on pleurait en une seule fois toutes les larmes de notre vie, pourrait-on prendre un bain dedans ? Saviez-vous qu'un ballon de foot était constitué d'hexagones blancs et de pentagones noirs ? Fait-on des économies d'eau en faisant pipi sous la douche ? Voici quelques-unes des étonnantes questions auxquelles répond cet ouvrage par le biais des mathématiques, avec des raisonnements on ne peut plus scientifiques.

© Van de Vendel, Smeets, de Goede – Nathan

                Les enseignants de la classe de CM2 de l'école Le Petit Prince détestent les maths. Enfin, plutôt, ils détestent les livres de maths. Poussiéreux, ennuyeux, ils sont composés de lignes de chiffres courant telles de petites fourmis. Leurs élèves, qui en pensaient la même chose, étaient loin d'imaginer que Justine et Arthur, leur maîtresse et maître avaient cette opinion. Un beau jour, les enseignants proposent une nouvelle approche à leurs élèves. Chaque semaine, l’un d’entre eux va poser une question de calcul, difficile, en lien avec la vraie vie, et dont il a vraiment envie de connaître la réponse. A tour de rôle, tout le monde passera. La semaine suivante, les profs la résoudront en une ou deux leçons qui commenceront par des cours de maths ordinaires qui seront utiles pour répondre à la question concrète posée.

© Van de Vendel, Smeets, de Goede – Nathan

                Problèmes d'arithmétique, de géométrie, de logique ou de probabilité, l'ensemble des domaines mathématiques est passé au crible. Le livre alterne des séquences littéraires avec des parties BD. Ce sera chaque fois en BD que seront résolues les énigmes mathématiques. C'est un trio néerlandais qui est à l'origine de cet OVNI. Edward Van de Vendel et Ionoca Smeets se sont chargés des textes. Le premier est un auteur reconnu de romans, de poèmes et de chansons. La seconde est une mathématicienne et journaliste scientifique, autrice de BD aussi scientifiques. L'ensemble est illustré et bédessiné par Floor de Goede dans un graphisme dynamique qui donne de la vie aux maths.

© Van de Vendel, Smeets, de Goede – Nathan

                Mes copains, les maths et moi se lit comme une fiction. Dès la première énigme, on se laisse embarquer par les explications concrètes. Si vous détestez les maths, et même si vous les adorez mais a fortiori si vous ne les aimez pas, ce livre est fait pour vous.

 

Laurent Lafourcade

 


One shot : Mes copains, les maths et moi

Genre : Dédramatisation didactique

Textes : Edward Van de Vendel & Ionica Smeets

Dessins : Floor de Goede

Traduction : Adrien Scharff

Éditeur : Nathan

ISBN : 9782095021382

Nombre de pages : 288

Prix : 17,95 €

 



Publié le 03/12/2023.


Source : Boulevard BD


Adopte-moi si tu peux.   Le refuge

 

"-J'ai eu envie de faire cette bande dessinée parce que le sujet me semblait vraiment important, mais aussi pour que les lecteurs se rendent compte du travail effectué par ces associations."

 

 

 

 

 

 


                José Fonollosa n'est pas qu'auteur de bande dessinée. Depuis septembre 2018, tous les samedis, il est bénévole dans une association de protection des animaux de sa ville. Il enfourche son vélo et se rend trois à quatre kilomètres plus loin en périphérie, dans un refuge. Il y est attendu de pied ferme, par ses congénères, par les salariés de l'asso, par les parrains qui viennent promener des chiens, et surtout par ces derniers, tout excités de le voir arriver. C'est parti pour une journée de nettoyage, de soins et d'accompagnement.

© Fonollosa – Rue de l'échiquier

                Le refuge accueille plus d'une centaine de chiens dans quatre box. Il y a des chiens type berger allemand, type boxer, type chien de chasse, puis les bâtards. Le boulot de José est varié. Ça va du ramassage de crottes au nettoyage des gamelles et des paillasses. Les chiens sont fous de joie de voir leurs parrains arriver. Ça signifie qu'ils vont partir en promenade. Ces personnes sont des bénévoles qui les amènent dans la campagne environnante pour quelques heures de balades. José en sort aussi. La première étape est de réussir à leur passer un harnais. Parfois, on se demande qui promène qui. Il y a également des moments particuliers comme la séance de distribution de médicaments, pour ceux qui en ont besoin, cachés dans des boulettes de fromage.

© Fonollosa – Rue de l'échiquier

                L'association subsiste grâce aux cotisations et aux dons des bienfaiteurs. Il ne s'agit pas uniquement de s'occuper des animaux, mais aussi de la paperasse administrative, de la comptabilité, de gérer les adoptions, mettre à jour les données des animaux et effectuer des interventions extérieures qui vont du sauvetage d'un chien coincé dans un trou au recueil d'un animal abandonné sciemment parce que son ex-maître sait que le refuge va le récupérer. Dans une dernière partie, l'auteur donne de multiples informations comme les idées reçues sur la stérilisation à qui il tord le cou, ou bien des conseils pour le bien-être des chiens. Concernant le déparasitage, il parle du traitement externe par pipette ou collier, ou bien du traitement interne par pastille à ingérer. Cette dernière méthode est à proscrire. Elle peut causer à plus ou moins long terme des crises d'épilepsie fatales chez l'animal. C'est un empoisonnement du sang pour les parasites, mais c'est comme si vous faisiez boire une lotion anti-poux à vos enfants. C'est bien le seul bémol du livre, mais il faut le noter.

© Fonollosa – Rue de l'échiquier

Dans un graphisme dynamique, José Fonollosa atteint son but. Après avoir lu ce refuge, BD-reportage qui se lit avec la même fluidité qu'une fiction, on n'a qu'une envie, soit aller adopter, soit s'investir dans le même type d'association.

 

Laurent Lafourcade

 


One shot : Le refuge

Genre : Emotion

Scénario, Dessins & Couleurs : José Fonollosa

Traduction : Chloé Marquaire

Éditeur : Rue de l'échiquier

ISBN : 9782374254166

Nombre de pages : 96

 



Publié le 03/12/2023.


Source : Boulevard BD


Qui collectionne des figurines plus vite que son ombre ?   CAC 3D - Encyclopédie des figurines de collection Hors-Série 6 – Lucky Luke & Cie

 

"Depuis plus de 20 ans, Lucky Luke m'accompagne. J'ai pu lui offrir une enfance avec Kid Lucky et aujourd'hui, c'est à mon tour d'être le conseiller bienveillant des merveilleux créateurs de figurines et autres statuettes de cet autre univers BD. Découvrez donc dans les pages qui suivent l'étendue de cet univers et comme moi gardez votre âme d'enfance peuplée de cavalcades, d'indiens, de cactus et de croque-morts aussi vrais que les dessins de Morris." Achdé, septembre 2023.

 

 

 

 

 


                Après Uderzo, Franquin et Hergé, le CAC3D s'intéresse aux figurines issues de l'univers de Morris, qui se confond avec celui de Lucky Luke. En effet, si ses compatriotes ont tous été aux manettes de plusieurs séries, Morris est l'un des rares à avoir été l'homme d'une seule série. Le succès ne s'est jamais démenti. Avec le renfort de René Goscinny au scénario, Lucky Luke est sur le podium des séries les plus célèbres avec Tintin et Astérix. Il n'en fallait pas moins pour que les créateurs de statuettes et autres produits dérivés s'emparent du destin de ce cow-boy solitaire… Solitaire, pas tant que ça…

 © Morris, Mallet - Côte-à-cas éditions

                Comme d'habitude, pour chacune des figurines, il y a évidemment une photo de l’objet, avec le nom du fabricant, accompagnée de sa licence et de son copyright. A côté, on trouve les informations détaillées : référence, société, sculpteurs, matière, aspect, dimensions, année de production, tirage, certificat d’authenticité, prix d’origine, provenance et, éventuellement, particularité et contenant. Ce CAC3D étant un hors-série, il n'y a pas l’estimation de la côte des objets, ce qui en fait un beau livre intemporel, et c'est pour ça qu'il existe en version brochée et en version cartonnée. Pour ceux à qui ça manque, on retrouve les côtes dans les éditions classiques des CAC3D.

 © Morris, Mallet - Côte-à-cas éditions

                Attardons-nous sur quelques pépites, non pas celles en or des chercheurs acharnés, mais celles proposées par les différents fabricants. Chez Atlas, outre les personnages et les lieux, on trouve de magnifiques scènes en 3D reprenant les couvertures de certains albums, comme si elles prenaient vie en relief. Il en existe pas moins de dix, de Phil Defer à La guérison des Dalton. Leblon Delienne est également au rendez-vous avec un Lucky Luke et son ombre en lampe, des serre-livres, ou encore une résine de 30 cm avec un saute-mouton des quatre malfrats en costumes rayés, repris de la couverture des Dalton s'évadent. Comme souvent, Pixi se taille la part du lion, avec des scènes incroyables comme la diligence lancée à vive allure aux côtés d'un Lucky Luke tirant en arrière. La finesse est poussée jusqu'à ce vautour survolant la scène. Il y a aussi cette vitrine des objets du mythe admirée par Rantanplan.

 © Morris, Mallet - Côte-à-cas éditions

                Les cadors de la figurine sont accompagnés dans le livre par d'autres maisons. Boulesteix réalise des bronzes composites du cow-boy et du chien le plus bête de l'Ouest.  Michel Aroutcheff propose une locomotive en bois tandis que Lucky Luke tire sur son sombre sur une plaque bombée chez Coustoon. Enfin, pour boucler la boucle, côte-à-côte ne fait pas que des argus. L'éditeur a publié une résine polychrome de Kid Lucky sculptant un totem. C'est l'une des rares figurines directement inspirée d'un album de Achdé.

Lucky Luke n'a pas fini de chevaucher face au soleil couchant. Les héros sont éternels, mais c'est encore mieux quand on a des figurines pour nous le rappeler. Plus que des ouvrages de référence, les CAC 3D sont aux figurines dérivées ce qu'est le BDM aux albums.

 

Laurent Lafourcade

 


Série : CAC 3D - Encyclopédie des figurines de collection

Tome : Hors Série 6 – Lucky Luke & Cie

Genre : Argus

Auteur : Christian Mallet

Éditeur : Côte-à-cas éditions

ISBN : 9782491066284 / 9782491066314

Nombre de pages : 64

Prix : 39 € (version cartonnée) / 29 € (version brochée)


 



Publié le 03/12/2023.


Source : Boulevard BD


L'empreinte du maquis.   Les compagnons de la Libération 9 – Vassieux-en-Vercors

 

"-Pépé, c'est toi, là ? (…) Mais là, qu'est-ce que tu fais, tu es un bandit ?

-C'est vieux tout cela, c'était au temps du maquis.

-Le maquis ?! Tu étais dans la Résistance, alors ?

-C'était en 1944… Tu vois, ça a été à la fois les journées les plus belles de ma vie, et sans doute aussi les plus dures."

 

 

 

 

 


2013, Aurélie vient s'occuper de la maison de son grand-père aujourd'hui disparu, à Vassieux-en-Vercors. Elle se remémore alors lorsque, quinze ans plus tôt, sa mère l'a confiée pour quelques jours à son pépé, pour passer quelques jours de vacances. Le téléphone portable ne passait pas. Il allait falloir s'occuper. Alors qu'elle pensait passer une semaine de galère, Aurélie allait faire un voyage inoubliable dans le temps et dans l'Histoire. Après avoir trouvé une photo de son grand-père une arme à la main, elle lui avait demandé de l'emmener sur les lieux où elle avait été prise. Elle avait trouvé le sujet de son dossier d'Histoire à rendre à la rentrée.

© Le Naour, Plumail, Blanchot - Bamboo

A bord d'une 2 CV camionnette, le patriarche amène sa petite fille au Col de la Bataille, à 1313 mètres d'altitude. Il retrouve la ferme qui a abrité un des premiers maquis de France à l'hiver 42-43. En cas de besoin, ils pouvaient se cacher dans la forêt. Lui, a intégré la Résistance à l'été 43, après un long voyage depuis Grenoble jusqu'à la ferme d'Ambel. Avec ses camarades, ils écoutaient les messages codés sur la BBC, puis partaient en mission comme ce jour où ils sont allés récupérer des caisses parachutées par des avions alliés avec des armes, des minutions, des chaussettes,… Il fallait se méfier de tout, et en particulier des miliciens déguisés en randonneurs pour faire des repérages. Papi raconte tout, des combats sanglants jusqu'à la Libération. En même temps, il amène Aurélie sur tous les monuments du souvenir érigés dans la région.

© Le Naour, Plumail, Blanchot - Bamboo

Le scénariste Jean-Yves Le Naour met à l'honneur non pas un personnage historique, mais un lieu, le plateau du Vercors, haut lieu de la Résistance, qui a vu défiler quatre mille maquisards. L'occupant ne leur a pas fait de cadeaux. Le lieu est devenu également un terrain de répression impitoyable et sanglante. La "petite" histoire familiale d'Aurélie n'est qu'un prétexte pour habiller le reportage historique d'une émotion particulière, pour lui donner une âme à laquelle on s'attache. Ça fonctionne bien. Au dessin, on retrouve avec plaisir le trait réaliste de Claude Plumail, rappelant les belles heures où il était assistant du grand Julio Ribera. Après Romain Gary et Simone Michel-Lévy, c'est le troisième album de la collection des Compagnons de la Libération qu'il met en images. Un cahier documentaire complète la BD, concrétisant encore plus les lieux et les acteurs du récit.

© Le Naour, Plumail, Blanchot - Bamboo

Il n'y aura jamais assez de récits traitant des conflits passés. Les Compagnons de la Libération contribuent au devoir de mémoire avec des histoires relatant des faits et des vies en toute objectivité.

 

Laurent Lafourcade

 


Série : Les compagnons de la Libération

Tome : 9 – Vassieux-en-Vercors

Genre : Histoire

Scénario : Jean-Yves Le Naour

Dessins : Claude Plumail

Couleurs : Fabien Blanchot

Éditeur : Bamboo

Collection : Grand Angle

ISBN : 978281899335

Nombre de pages : 56

Prix : 16,90 €

 


 



Publié le 03/12/2023.


Source : Boulevard BD


Morts à la capitale.   Amaury Broyan – Hiver à l'Opéra / L’enfer pour aube 2 - Paris Rouge

 

"-Cet homme-là…

-C'est Pierre Séverin, un des membres actifs de l'ancienne ligue des patriotes, de Paul Déroulède…

-Non, pas lui, l'autre !

-Ah ! C'est l'Inspecteur Broyan. Il a été révoqué il y a quelques mois pour avoir violemment agressé Nicolas Boursault-Choiseul, l'héritier du banquier.

-Je me souviens de ce scandale…

-Il enquêtait sur la mort d'Alexandre de Breucq, mais cela n'a rien donné du t… Je… Ahem ! Le spectacle va commencer, nous devrions regagner nos places…"

 

 

 

 

 


Hiver à l'Opéra : Février 1897, Opéra Garnier. Le public s'installe avant que le spectacle ne commence. Ce soir, c'est La damnation de Faust de Berlioz. Dans les spectateurs, il y a l'inspecteur Broyan qui a enquêté il y a quelques mois en Baie-de-Somme sur l'affaire De Breucq. La soirée va rapidement tourner à la tragédie lorsqu'un cadavre va jaillir des combles, survolant la salle dans une giclée de sang. C'est celui du Colonel Tréveaux, chef de la sécurité du président Félix Faure. C'est la panique. Une ombre prend la fuite. Broyan la poursuit et la retrouve dans une salle des quais sur berge. Elle lui propose de revoir l'esprit de sa fille Florine, mais n'est-ce pas un piège ? Entre spiritisme et vengeance, encore une fois, l'inspecteur risque de se trouver mêlé à une enquête qui va empiéter sur sa vie privée.

© Pelaez, Chabert - Bamboo

Paris 1871 / Paris 1904. Un peu plus de trente ans après que son père Ronan a fait partie des Communards et a caché un butin de la Banque de France dans une tombe du cimetière du Père Lachaise, Angèle se rappelle de la dernière fois où elle l'a vu heureux, avant que le poison versaillais ne s'instille lentement dans le corps de la Commune, heure par heure, soldat par soldat, canon par canon. Aujourd'hui, la rousse coupe ses cheveux. Ce n'est pas anodin. Le moment de la vengeance a sonné. Angèle veut réhabiliter son père. Face à l'Inspecteur Gosselin, elle va devoir abattre ses cartes, mais peut-on agir correctement lorsqu'on est guidé par la haine ?

© Pelaez, Oger - Soleil

Philippe Pelaez met Paris en vitrine dans deux récits poignants où la capitale est clairement la vedette. Hiver à L'Opéra est un polar à la Rouletabille, non seulement par son décor, qui n'est pas sans rappeler Le fantôme de l'Opéra, par le côté mystique, que l'on retrouve aussi chez Gaston Leroux, et par les relations entre les personnages dont les vies privées empiètent sur les enquêtes. Présenté comme un one shot, l'album s'apprécie quand même mieux si on a lu l'enquête précédente Automne en Baie de Somme, résumée cependant en préambule. Souhaitons à Amaury Broyan la même carrière que Joseph Rouletabille, même si ce dernier est reporter...sans houppe. Alexis Chabert est l'Alfonse Mucha du Neuvième Art. Ambiance fin XIXème garantie.

© Pelaez, Chabert - Bamboo

Ce n'est pas à l'Opéra mais au Père Lachaise et au Sacré-Cœur que Pelaez nous invite dans la seconde partie de L'enfer pour Aube. L'album est clairement scindé en deux parties. L'histoire d'Angèle succède à celle de Ronan. Le récit aurait gagné en efficacité si elles avaient été plus imbriquées, quitte à user de flashbacks. Ça aurait permis à ce final d'être aussi fort que Paris Apache. Au final, la vengeance d'Angèle semble trop rapide. Il n'en reste pas moins qu'une certaine puissance se dégage de cet "enfer", grâce notamment au graphisme et au ton donnés par un Tiburce Oger au sommet de son art. Le dessinateur a annoncé que c'était son dernier album en tant que dessinateur avant longtemps. On le déplore déjà, mais voilà un prétexte supplémentaire pour le savourer d'autant mieux.

© Pelaez, Oger - Soleil

Un Opéra où la Mort est en représentation. Un cimetière théâtre d'un mystère près du mur des Fédérés. Ce n'est pas pour rien si lorsqu'on cite Paris les traces de son Histoire remontent de l'ombre à la lumière. Plus qu'un décor, la ville est un personnage de ces deux albums signés au scénario par un Philippe Pelaez brillant.

 

Laurent Lafourcade

 


Série : Amaury Broyan

Tome : 2 – Hiver à l'Opéra

Genre : Polar

Scénario : Philippe Pelaez

Dessins & Couleurs : Alexis Chabert

Éditeur : Bamboo

Collection : Grand Angle

ISBN : 9782818996935

Nombre de pages : 80

Prix : 17,90 €


Série : L’enfer pour aube

Tome : 2 - Paris Rouge

Genre : Polar

Scénario : Philippe Pelaez

Dessins & Couleurs : Tiburce Oger

Éditeur : Soleil

ISBN : 9782302094215 

Nombre de pages : 68 

Prix : 15,95 €


 



Publié le 03/12/2023.


Source : Boulevard BD


Mad Mony.   UCC Dolores 5 – Les sables de Tishala

 

"-Impressionnant ! Tu es vraiment à la hauteur de ta réputation.

-Joli jouet, mais il tire trop sur la droite… de trois degrés. Je suppose que j'ai réussi votre test. Je viens, mais avec mon matériel.

-Ha ! Ha ! S'il n'y a que ça !... Mes chiens, je vous annonce que nous aurons parmi nous la redoutable Main-Rouge.

-Joli tir !

-Ouais, et jolie chienne !"

 

 

 

 

 


                Mais pourquoi donc Mony cherche-t-elle à intégrer un groupe de mercenaires sauvages ? Les mercenaires de Centauri, les sans-visages d'Estellos, les frères Slouguy de Bastanar et les écorcheurs de Passoriio font tous partie de ces chasseurs. Un million de dolbards, c'est ce que propose à Mony le chef du groupe, le capitaine Sharkis. Mony a besoin d'argent pour réparer son vaisseau l'UCC Dolores et ainsi quitter cette planète toxique. Sa fille Lune est malade. Elle est sous respirateur. Ses poumons sont rongés par la pollution. Ils ne vont pas pouvoir rester longtemps ici. Ce serait fatal pour la petite.

© Tarquin, Tarquin - Glénat

                Ça fait cinq ans que Mony et ses camarades d'infortune sont bloqués sur Tishala. Tuco pense que Mony s'embarque dans un contrat bien dangereux. Il lui installe dans son bras bionique un flasheur qui lui permettra de se défendre. Shaël lui promet qu'il prendra soin de Lune s'il lui arrive malheur. C'est parti pour une expédition au-delà des territoires interdits afin d'affronter les racleurs de carcasses, la tribu des invisibles. Ce que la guerrière farouche ne sait pas encore c'est que Sharkis a les moyens de la garder dans son giron, coûte que coûte.

© Tarquin, Tarquin - Glénat

                Avec un bond dans le temps de plusieurs années, la saga de l'UCC Dolores prend une nouvelle tournure. Décidément, les Tarquin ne ménagent pas leur héroïne dans un monde où le lecteur avisé décèlera de nombreux clins d'œil à la culture geek des années 80. On a déjà parlé du côté Cosmocat de Shaël. On est clairement dans un décor à la Mad max. Le bras de Mony n'est pas sans rappeler sous une autre forme celui d'un certain Cobra. Quant à Sharkis et son double visage, c'est un hommage avéré au commandant du camp de la Lune Noire des forces de Vega, un certain Minos dans Goldorak. Les références s'arrêtent là. C'est déjà pas mal. Le monde d'UCC Dolores a sa propre structure, ses propres codes, plus proches de ceux de Ken le survivant que des mangas déjà cités.

© Tarquin, Tarquin - Glénat

                Excellente série de SF, UCC Dolores est en passe de devenir une saga culte des années 2020.

 

Laurent Lafourcade

 


Série : UCC Dolores

Tome : 5 – Les sables de Tishala 

Genre : Space-Opera

Scénario, Dessins & Couleurs : Didier Tarquin & Lyse Tarquin 

Éditeur : Glénat

ISBN : 9782344055731

Nombre de pages : 64 

Prix : 15,95 €


 



Publié le 03/12/2023.


Source : Boulevard BD


Y'a qu'Ă  liker !   RĂ©seau boulot dodo 2

 

"-Tu fais quoi ?

-Je me filme en train de peler des patates ! Il y a une communauté de dingue autour des vidéos de pelage de patates !

-Ah bon ?!

-Mais oui ! Des gens font des millions de vues avec ça ! Ça passionne la toile ! Ça enflamme les réseaux !"

 

 

 

 

 


Il paraîtrait que se filmer en pelant des patates enflamme les réseaux sociaux. Si c'est vraiment vrai, il y a plus d'un gogo qui va s'y laisser prendre. N'y aurait-il pas une arnaque quelque part ? Toujours est-il que le web a envahi nos vies. Ce n'est plus Métro Boulot Dodo, mais Métro Réseau Dodo. Tant et si bien que la nature, certains la découvrent dans un monde virtuel. Ça risque de leur faire un choc. Mais le numérique n'a pas que des côtés néfastes. On peut y trouver de multiples informations, comme par exemple que faire si un voyant clignote dans une centrale nucléaire. Par contre, quand on reçoit un mail pour aider une riche veuve malade au Gabon, il vaut mieux se méfier de l'outil.

© Erre, Greff - Fluide glacial

Télétravail, reconnaissance faciale et pas-que, pollution par les ondes, tous les sujets passent au crible de Fabrice Erre. Et ça risque d'en énerver certains, comme ce boucher qui fait fuir ses clients et qui ne compte pas faire de l'image retouchée. Il reste (heureusement ?) quelques rebelles au numérique, même s'ils ont dû évoluer avec leur temps. Le téléphone à cadran rotatif se voit agrémenté d'émoticônes. Les adeptes des bonnes vieilles soirées diapos sur écran portatif likent chaque image avec…leurs vrais pouces. C'est merveilleux ! Et pour ceux qui voudraient vraiment une déconnexion totale, il reste le rami… Encore ?... Bon, ben, un trivial pursuit… Pfff !...

© Erre, Greff - Fluide glacial

Pour présenter sa série, Fabrice Erre la définit comme une entreprise scientifique cherchant à déterminer comment l'être humain est passé au stade de mammifère connecté, tout en étant resté rustre et brusque. Ses recherches sont financées par la Fluide Glacial Inc, entreprise phare de la Silicon Valley française sise métro République. Danseuse étoile ou skateur, Erre est allé à la rencontre de ces témoins du siècle où Instagram a révolutionné les repères esthétiques. Heureusement, il reste une espèce protégée : le lecteur, qui garde un rapport au papier comme une sorte d'antidote. Pour en savoir plus, un grand reportage sur le sujet est disponible sur le site YouTube de Fluide Glacial.

© Erre, Greff - Fluide glacial

Alors, pour tous ceux qui veulent regarder des images sans cliquer dessus pour les liker et tourner des pages sans les scroller, prenez ce qui s'appelle un livre, et en particulier celui qui s'appelle Réseau Boulot Dodo. Déjà deux tomes disponibles !

 

Laurent Lafourcade

 


Série : Réseau boulot dodo

Tome :

Genre : Humour

Scénario & Dessins : Fabrice Erre

Couleurs : Sandrine Greff

Éditeur : Fluide glacial

ISBN : 9791038205314

Nombre de pages : 56

 



Publié le 03/12/2023.


Source : Boulevard BD


L'heure de vérité.   Distress 2

 

"-Dis… Tu m'as jamais parlé des raisons qui t'ont poussé à venir ici, au Québec…

-Ben, vas-y, pose-la, ta question.

-Qu'est-ce que t'es venu foutre ici ?

-C'est… c'est pas la première fois que je viens à Montréal."

 

 

 

 

 


                A Montréal pour des études de journalisme, Lenny a fait la rencontre d'Anoki, un jeune algonquin, étudiant dans la même filière que lui. Ils mènent l'enquête, enfin surtout Lenny, sur un monstre qui hanterait la ville, un Wendigo. Ce que l'on sait, mais Lenny pas encore, c'est que le Wendigo et Anoki ne font qu'un. Pour le moment, c'est lui, Lenny, qui fait des révélations à son camarade. Ce n'est pas la première fois qu'il vient à Montréal. C'est ici même qu'il a perdu sa jambe il y a deux ans, alors qu'il faisait partie de la sélection U17 de volley et était qualifié pour les championnats du monde. Lors d'une promenade en soirée, juste avant les huitièmes de finale, il a vu un être monstrueux qui s'est enfui et lui est tombé dessus, causant son handicap.

© Toth-M – Dupuis Vega KFactory

                Les révélations de Lenny vont chambouler Anoki. Leur relation va alors prendre une toute autre tournure. On va également apprendre dans cet épisode qu'Anoki n'agit pas en tant que Wendigo en toute liberté. Il est victime d'un chantage dont il lui est bien complexe de s'extirper. Entre secrets et non-dits, la vie canadienne est pleine de mystères. Et lorsque l'on va apprendre dans un twist final que d'autres personnes cachent quelque chose, on se dit qu'on n'est pas au bout de nos surprises. Une première saison se clôt avec le vingt-quatrième chapitre de ce deuxième tome, mais la richesse de l'univers permet de nombreux angles de développement.

© Toth-M – Dupuis Vega KFactory

                Si Distress pourrait se ranger dans la catégorie boy's love, c'est avant-tout un thriller fantastique multigenres où le suspens côtoie l'émotion. Toth-M y mêle de la culture locale fantastique avec un discours sur l'amitié, l'amour, le genre, le handicap. L'auteur ne fait pas dans le voyeurisme et ne s'attarde jamais sur des choses que d'aucuns pourraient trouver dérangeantes. Que ce soit dans l'action ou dans les sentiments, Toth-M avance tout en délicatesse, à pas de loup, même s'il est un peu garou. (garou-Garou, on reste de l'autre côté de l'Atlantique). A l'origine, Distress est un webtoon. La transformation en album est une réussite. Le graphisme numérique garde son côté "toon" dans le passage papier.

© Toth-M – Dupuis Vega KFactory

Distress traite sur le fond du passage de l'adolescence à l'âge adulte, l'heure des doutes, l'heure des choix, l'heure où chaque action que l'on fait ou que l'on subit à des conséquences sur tout le reste de notre vie.  Pour les impatients qui voudraient déjà se pencher sur la suite, rendez-vous sur Webtoon factory.

 

Laurent Lafourcade

 


Série : Distress

Tome : 2

Genre : Thriller émotion

Scénario, Dessins & Couleurs : Toth-M

Éditeur : Dupuis

Collection : K Factory

ISBN : 9782808504362 

Nombre de pages : 224

Prix : 15 €


 



Publié le 03/12/2023.


Source : Boulevard BD


KawaĂŻssime.   Mofusand - Le petit guide des chats baroudeurs

 

"-Et si on partait en voyage ? Mais où aller ? Et que faire sur place ? Il est temps de prendre des vacances, et voyager un peu !"

 

 

 

 

 

 


Des petits chats désireux de prendre l'air décident de partir en voyage. Quelques recherches sur internet, histoire de trouver les meilleurs spots, et il n'y a plus qu'à faire les valises : doudous, friandises et objets précieux, ça va être vite fait ! Côté visite, on va commencer par visiter un aquarium. Côté loisirs, le parc d'attractions à de quoi occuper un bon moment les félins voyageurs. Bivouac dans la nature et promenade à vélo, vive les vacances ! Les chatons vont rencontrer leurs homologues locaux et se délecter des spécialités emblématiques du terroir. Puis, avant d'acheter les souvenirs, quoi de mieux qu'un peu de détente en prenant soin de soi.

©  Mofusand 2022
© Juno – Soleil Manga

Ni bande dessinée ni livre d'illustrations mais tout ça à la fois, ce Mini guide des chats baroudeurs est une succession d'images, brièvement commentées, qui forment une histoire, un récit de voyage, de baroud, dans lequel un groupe de chatons va bien s'amuser, et nous aussi grâce à la tendresse absorbante de ces bestioles si mignonnes. On ne peut pas être plus dans le feel good. Comment ne pas être conquis par ce chaton devant son ordinateur avec un casque sur les oreilles ? Comment ne pas craquer lorsqu'ils se mettent des chapeaux en forme de poissons ou que l'un d'eux tient la main d'un dauphin ? Et quand ils se font servir à goûter dans le café des poussins pingouins, on se croirait dans Mary Poppins. Quand ils sont sur leurs vélos, face au vent, on a envie de les pousser pour les aider. Chaque scène est encore plus adorable que la précédente.

©  Mofusand 2022
© Juno – Soleil Manga

La dessinatrice Juno nous prend au piège. Mais quel doux piège ! Ce petit livre est envoûtant. C'est une parenthèse hors du temps. Rien ne nous choque. Il est tellement naturel de voir un chat réserver des billets, un autre manger une glace ou encore un autre faire du ski nautique. Les chats de Juno sont un véritable phénomène de société au Japon. Ils envahissent le pays, des salles de jeux aux cafés. On les retrouve sous forme de matériel promotionnel ou publicitaire, en peluche et sous toutes formes de goodies. Impossible d'y échapper. Ce sont des stars d'Instagram, ou plutôt de Mofustagram.

©  Mofusand 2022
© Juno – Soleil Manga

Pour quitter la grisaille météorologique et les conflits du monde, il est nécessaire d'avoir des dérivatifs permettant de se faire une bulle. Les chats si Kawaï de Juno sont un remède à la morosité et une invitation aux calinous.

 

Laurent Lafourcade

 


Série : Mofusand

Tome : Le petit guide des chats baroudeurs

Genre : Mignonnerie

Scénario & Dessins : Juno

Éditeur : Soleil Manga

Collection : Pets

 



Publié le 03/12/2023.


Source : Boulevard BD


Un drôle de sapin.   Ana Ana 22 – Joyeux Noël !

 

"-Qui a mis deux boules blanches sur le sapin ? On dirait des yeux !... Oubliez ce que j'ai dit ! Quelqu'un les a déjà retirées !... Mais ?!? C'est impossible ! Il n'y a que moi, ici !"

 

 

 

 

 

 

 


                C'est bientôt Noël ! Dans la ville, tout le monde s'affaire pour les préparatifs. Parmi les impatients à fêter l'événement, il y a bien évidemment Ana Ana et ses doudoux. Ils viennent d'ailleurs d'acheter un sapin. De retour à la maison, alors que certains le décorent, Grizzou joue au piano le doux air "Vive le vent !". Ensuite, rendez-vous en cuisine pour préparer le dîner de Noël. C'est à ce moment-là que Touffe de poils a l'ingénieuse idée de rajouter sur le sapin, comme une guirlande, l'épluchure d'orange qu'il vient de peler. Mais en l'accrochant, catastrophe ! Le décorateur chute sur le sapin qui se casse au sol. Comment faire pour que personne ne s'en aperçoive ?

© Roques, Dormal - Dargaud

                Traditionnellement, et même biologiquement, le sapin est un conifère à feuilles persistantes. On verra que ce n'est pas toujours vrai. Ça peut ressembler également à une touffe… de poils. La coutume du sapin décoré à Noël date du XVème siècle dans des pays nordiques. Il faudra attendre le XIXème pour voir la tradition arriver en Allemagne, puis à la cour de France en 1837, avant de gagner l'Angleterre, puis les Etats-Unis, profitant de vagues migratoires. On le décore de boules et de guirlandes. On l'orne d'une étoile à son sommet. Bref, tout se passe bien quand on n'a pas à la maison un doudou intrépide qui risquerait de le massacrer.

© Roques, Dormal - Dargaud

                Décidément, Touffe de poils est en train de devenir une vedette. C'est certainement le personnage le plus drôle de la série. Il est en train de surclasser sa propriétaire et renvoie en seconde ligne tous ses petits camarades de jeu. Son rôle comique malgré lui lui va à ravir. Nathalie Roques en fait un Auguste maladroit à mourir de rire. Au-delà de ses actions, il suffit de le voir s'animer sous le crayon d'Alexis Dormal pour avoir déjà le sourire au bord des lèvres. Il est de ces personnages merveilleux enchantant ses lecteurs pour toutes les années futures de leurs vies de grand, s'ils ne le sont pas déjà. Il s'agirait à présent de proposer des véritables doudous des doudous d'Ana Ana. Touffe de poils arriverait sans conteste en tête des ventes.

© Roques, Dormal - Dargaud

En plus de vingt albums, Ana Ana et ses doudoux n'avaient encore jamais fêté Noël. C'est réparé. Chaque lecture d’un album d’Ana Ana est aussi douce que le plus doux des doudous. Vive vive Ana Ana !

 

Laurent Lafourcade

 


Série : Ana Ana 

Tome : 22 – Joyeux Noël !

Genre : Petit bonheur poétique

Scénario : Dominique Roques

Dessins & Couleurs : Alexis Dormal

Éditeur : Dargaud Jeunesse

ISBN : 9782205203141

Nombre de pages : 32

Prix : 7,95 €


 



Publié le 03/12/2023.


Source : Boulevard BD


1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


©BD-Best v3.5 / 2024