En images et en bulles
Flux RSSFlux RSS

1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


Un poco loco.  La bande à Julio 1 – Prêts pour el dia de los muertos ? / 2 – La pyramide du Chupacabra

 

« - C’est la fête, il est 7h00 ! Bon réveil ! C’est le jour des morts !

-   Mrrrgmhein… Caramba, c’est aujourd’hui ! C’est le grand jour !!! Pas question de traîner au lit ! Tadaaa ! Mesdames et Messieurs, Julio Biscoto est dans la place ! »

 

 

 

 

 


 

                Pas question de traîner au lit, c’est le jour de la grande parade. Julio Biscoto est un petit luchador. Il engloutit ses fajitas pour le petit déjeuner et file retrouver son pote Pablito, squelette de son état. La journée ne va pas se passer comme prévu. Abelito, le petit chat de Pablito, a disparu. Il faut le retrouver. Le chien Fernando pourrait leur être d’un grand secours. Vont-ils retrouver la bestiole avant la fête du « dia de los muertos » ?

 

 

 

 

© Roux, Emeriau - Kennes

 

 

                Dans le deuxième épisode La pyramide du Chupacabra, la bande de copains passe une bonne soirée à griller des chamallows dans la jungle près d’une pyramide aztèque. Se raconter des histoires qui font peur, c’est très amusant, mais quand la réalité dépasse la fiction, c’est beaucoup moins fun. Les enfants vont disparaître les uns après les autres pour se retrouver à l’intérieur de la pyramide et affronter ses dangers.

 

                Tony Emeriau et Mickaël Roux proposent une série de bande comme on n’en fait (presque) plus. Les plus anciens lecteurs se rappellent de Totoche ou de la Ribambelle. Il va falloir compter sur Julio et ses amis. S’adressant à un jeune public, la bande à Julio a cette magie particulière d’inviter le lecteur dans le groupe et d’en faire un membre supplémentaire. Celui-ci retrouvera avec plaisir l’ambiance du dessin animé Coco mais dans des histoires et avec des personnages qui n’ont rien à voir. Le dépaysement est total et fonctionne à merveille.

 

 

 

 

© Roux, Emeriau - Kennes

 

 

                Dans des albums à l’italienne, Mickaël Roux dessine de très grandes cases, avec parfois des planches éclatées pour des bagarres ou des situations à la Captain Biceps. Tony Emeriau joue avec le second degré en faisant intervenir une voix off. « Ces cascades sont réalisées par des professionnels ! Ne faites pas ça chez vous ! ». « Regardez bien ! Cette andouille de Fernando va se tromper de bâton ! ».

 

                Ces deux albums de La bande à Julio sont en fait la première et la quatrième aventure de Julio Biscoto. La série a connu une vie précédente chez Monsieur Pop Corn. Kennes a récupéré le label et relance la série en rééditant la première histoire parue en 2018 sous le titre Abelito a disparu, accompagnée d’un deuxième album inédit. Espérons que le succès soit au rendez-vous pour que l’aventure continue. Cerise sur le gâteau, en pages de garde, un lien vers une playlist Spotify permet d’écouter une musique d’ambiance en parfaite harmonie avec la série.

 

 

 

 

© Roux, Emeriau - Kennes

 

 

                Dans Coco, Miguel chantait « Un poco loco ». Il ne savait pas qu’il trouverait encore plus loco avec Julio et sa bande. Andale Arriba Arriba !

 

              

Laurent Lafourcade

  

 

 

 

 


 

Série : La bande à Julio

 

Tomes : 1 – Prêts pour el dia de los muertos ? / 2 – La pyramide du Chupacabra

 

Genre : Aventures sud-américaines 

 

Scénario : Tony Emeriau 

 

Dessins & Couleurs : Mickaël Roux

 

Éditeur : Kennes

 

Nombre de pages : 40 

 

Prix : 12 €

 

ISBN : 9782380753318/9782380751536

 



Publié le 30/09/2021.


Source : Bd-best


Interview

 

 

 

C'est avec un grand plaisir que nous vous proposons un nouvel épisode  "Derrière le masque" consacré cette fois à Nicolas Barral pour "Dieu n'as pas réponse à tout (mais il sait déléguer).

 

 

 

 

 

 

Chronique "Dieu n'as pas réponse à tout (mais il sait déléguer)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un tout grand merci à la Librairie Brüsel Waterloo pour son accueil.

 

 

 

 

 

 

 

Propos receuillis par Thierry Ligot

Images: Axelle Coenen

 




Publié le 30/09/2021.


Source : Bd-best


Dans les coulisses de la BD franco-belge.  Walthéry le facétieux

 

Les gens qui n’y connaissent rien à la bande dessinée sont capables de citer Hergé, Morris, Franquin, Peyo, Uderzo et peut être deux ou trois autres. Les gens qui n’y connaissent rien à la bande dessinée sont capables de citer quelques héros comme Yakari, Yoko Tsuno, Les Tuniques bleues et Natacha. Il est de ces personnages qui sont si forts que leurs auteurs sont cachés derrière eux. Ainsi, Natacha, l’hôtesse de l’air, est l’arbre cachant son formidable auteur François Walthéry et tout le reste de son œuvre foisonnante. Charles-Louis Detournay nous invite à découvrir le dessinateur dans cette biographie passionnante. 

 

 

 

 

 

 

 

 

                Charmé depuis l’enfance par les journaux de Spirou, Tintin et Mickey, Walthéry raconte sa jeunesse à la première personne jusqu’à ce jour inoubliable de 1963 où, accompagné par sa mère, il décroche un rendez-vous chez Dupuis avec Yvan Delporte, rédacteur en chef de Spirou. Le jeune homme deviendra assistant chez Peyo. Il croisera la fine fleur d’un âge d’or incroyable : Jijé, Franquin, Morris, Will, Tillieux, Wasterlain, Derib,… Le service militaire ne l’empêchera pas de continuer à dessiner. A son retour, il rentrera définitivement dans la cours des grands. Peyo lui confiera rapidement le dessin de Benoît Brisefer.

 

 

 

 

© Detournay, Walthéry - Kennes

 

 

                1970, une page d’histoire du journal Spirou s’écrit avec l’arrivée de Natacha, première héroïne de BD, quelques semaines seulement avant Yoko Tsuno. Occupant les absences de Peyo, fort sollicité, Walthéry créé les aventures de l’hôtesse de l’air la plus célèbre du monde sur scénario d’un certain Gos qui connaîtra le succès avec le Scrameustache. Plus tard, viendront Le p’tit bout d’chique, Le Vieux Bleu, puis Rubine.

 

 

 

 

© Detournay - Kennes

 

 

                A côté de l’auteur public, Detournay raconte également le Walthéry intime. On vit à ses côtés les joies et les drames qui ont émaillé sa vie, la mort de son père, malade d’Alzheimer, et le retour à Cheratte, son village d’enfance.

 

 

 

 

© Detournay, Walthéry - Kennes

 

 

Cinq années de travail auront été nécessaires à Charles-Louis Detournay pour mener l’enquête. Si le livre commence comme une biographie, il se transforme en recueil d’anecdotes. Si pour nombre d’entre eux le métier d’auteur de BD est une entreprise solitaire, François Walthéry a toujours été entouré d’une bande de copains qui témoignent ici d’une vie de partages et d’éclats de rire.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

One shot : Walthéry le facétieux 

 

Genre : Bibliographie 

 

Auteur : Charles-Louis Detournay

 

Éditeur : Kennes

 

Nombre de pages : 288

 

Prix :  19,90 €

 

ISBN : 9782380754933

 



Publié le 29/09/2021.


Source : Bd-best


Une année avec Migali, une plongée avec Pépin.  Migali 2 – Une araignée au plafond ! / Pépin 1 – Pépin se jette à l’eau !

 

« - Je crois que j’ai faim…

-   Alors, viens, on va prendre un goûter ! Tiens, y a du gâteau au chocolat ! De la glace !

-   Parfait !

-   Et j’ai même trouvé de la bûche de Noël ! C’est pour moi, ça !

-   Mais enfin… ! Migali ? Gredin ? Pourquoi vous mangez les desserts de Noël !?

-   On avait faim…

-   Mais il faut dîner avant ! C’est pas possible ! Quand papa sera là, ça va barder pour vous ! »

 

 

 

 

 

 

 

Migali, une tête, deux jambes, mais six bras, est de retour. Du premier jour des vacances d’hiver à la photo de classe pour fêter la fin des examens de fin d’année, on suit notre petite araignée préférée chez elle au château ou à l’Académie Royale, au marché de Noël, au planétarium, à la salle de réception, … Elle passera de bons moments avec Gredin, prince grenouille en exil, son pays étant en guerre. Mouches, gare à vous ! Gredin ne sera pas le seul prince au programme. A l’école, arrive Orson, l’ours blanc venu des Royaumes de Glaces.

 

 

 

 

© Arlène, Lambert – Auzou BD

 

 

Pépin a huit ans. Petit garçon de parents séparés, il passe ses vacances au bord de la mer avec son père et ses demi-sœurs. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il préfère le sable aux vagues. Quel plaisir pour lui de rentrer en ville chez sa mère. Sauf que… Sauf que… C’est la rentrée, et cette année, à l’école, il y a cycle piscine. Même avec lunettes, bonnet de bain, brassards, gilet de sauvetage, palmes et frites, c’est insurmontable pour lui. Va-t-il réussir à soigner son appréhension ? Trouvera-t-il la force de rentrer dans le bassin de la piscine municipale ?

 

 

 

 

© Raisson, Gasté, German– Auzou BD

 

 

Migali est de la famille des p’tits diables, de Gibus, de Mortelle Adèle et du Petit Nicolas. C’est drôle, très drôle, parfois complètement déjanté. Les auteurs jouent à fond sur sa condition de gamine-araignée.

 

 

 

© Arlène, Lambert – Auzou BD

 

 

Pépin est un cousin de Pilo et d’Ariol. C’est tendre, émouvant, sans oublier la louche d’humour qui va avec, et un clin d’œil au film Le grand bain, version junior.

 

 

 

 

© Raisson, Gasté, German– Auzou BD

 

 

Pépin, c’est aussi tendre que l’eau est bonne. Migali, c’est aussi drôle que les pulls de Noël sont moches.

  

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

Série : Migali

Tome : 2 – Une araignée au plafond !

Genre : Humour arachnide

Scénario : Alexandre Arlène 

Dessins & Couleurs : Fabien Öckto Lambert

Éditeur : Auzou BD

Nombre de pages : 104 

Prix : 10,95 €

ISBN : 9782733899052 

 

 

 

 

 

 

 


Série : Pépin

Tome : 1 – Pépin se jette à l’eau !

Genre : Humour d’enfance

Scénario : Gwendoline Raisson 

Dessins : Eric Gasté 

Couleurs : Léa German

Éditeur : Auzou BD

Nombre de pages : 72 

Prix : 9,95 €

ISBN : 9782733889039 

 

 

 

 



Publié le 29/09/2021.


Source : Bd-best


Spirou 4355 -  29 Septembre 2021

 

 

Elliot au collège. Y’a de l’angoisse dans l’air

 

 

 

 

 

 

            Elliot au collège fait pour la première fois la couverture de Spirou. La série tendre de Théo Grosjean est à l’honneur à l’occasion d’un récit complet de quatre pages. L’élève timide a un imaginaire prégnant. Sa conscience matérialisée est une boule d’angoisse.

            Une nouvelle série démarre. Vous allez tous craquer sur les Poulettes d’Armelle. Ça va voler dans les plumes !

 

Les abonnés profiteront du premier mini-roman en supplément. Illustré par Yoann sur scénario de Robber, c’est une belle bagarre pour Spirou, Fantasio et Spip qui va s’étaler dans ses pages.

 

            Spirou, ami, partout, toujours.

 

 

 

 

© Robber, Yoann – Dupuis

 

 

Histoires à suivre :

 

Boîte à musique (La) : Les plumes d’aigle douce

Olive : Sur les traces du Nerpa

Seuls : Les âmes tigrées

 

 

Récits complets :

 

Elliot au collège

H.O.M.E. : Am-Stram-Hologramme

 

 

Gags (strips, 1/2, 1 et 2 planches) :

 

Capitaine Anchois

Cédric

Crapule (La pause-cartoon)

Dad

Des gens et inversement (La pause-cartoon)

Edito (L’)

Fifiches du professeur (Les) (La pause-cartoon)

Game over

Harry

Kid Paddle

Méthode Raowl (La)

Minions (Les)

Nelson

Poulettes (Les)

Spoirou & Fantasperge (Marges de Sti)

Strip dont vous êtes la star (Le)

Tash & Trash (La pause-cartoon)

 

 

Rubriques :

 

Coin des lecteurs (Le) : Yoann

En direct du futur : Mort et déterré (Boisvert & Colpron)

Interview : Grosjean

Jeux : Dans le rêve d’Elliot (Grosjean)

Leçon de BD (La) : Dab’s

 

Supplément abonnés :

Mini-roman : Fongica Gigantus, une histoire de Spirou et Fantasio

 

 

En kiosques et librairies le 29 Septembre 2021.

2,70 €

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 



Publié le 29/09/2021.


Source : Bd-best


Lady in Red ... BĂ©atrice

 

 

Mais qui est cette jeune fille, habillée de rouge, attablée seule dans ce bistrot bondé ?

Telle est la question que l’on se pose en découvrant la couverture de « Béatrice » de Joris Mertens.

Nous la suivons dans un voyage intérieur, un périple dans les méandres de la vie de ??? Mais de qui en fait ? D’elle ? Non ? Oui …

 

 

 

 

 

 

 

Tout cela commence dans la monotonie d’un « métro-boulot-dodo ».

Tous les jours, elle va travailler au rayon « gants » d’une grande galerie commerçante. Elle prend le train matin et soir pour s’y rentre … Et chaque jour, à la gare, elle passe à côté d’un sac à main rouge, adossé à un pylône. Il semble « abandonné ».

Intriguée, sa curiosité attisée, elle finit, un soir, par oser le prendre. Que contient-il ? Un album de vieilles photographies … Elle entre alors dans un étrange voyage, plongée dans le passé des années 20 ou 30, d’un couple qu’elle ne connaît pas …

Une immersion trouble, joyeuse, dévorante qui la pousse à rechercher les endroits de ce bonheur de papier argentique noir et blanc. Mais tous ont disparu, comme le passé, sauf …

Lentement, sans s’en rendre compte, elle rentre dans la peau de la jeune femme de papier.

Le trouble s’accentue au point de pousser le mimétisme à lui faire ressentir sentiments et sensations, à se retrouver plongée dans cet univers parallèle …

 

 

 

 

 

© Joris Mertens – Rue de Sèvres

 

 

L’ambiance feutrée de cet album, sa poésie latente, son côté « Amélie Poulain » nous fait presque oublier l’absence totale de texte ! Et cela ne dérange absolument pas l’immersion dans la bulle créée par Joris Mertens. Nous sommes emportés par le dessin, ses couleurs … non ici réellement sa superbe mise en lumière … car oui, il s’agit bien ici d’une mise en lumière magique ! Des tons chauds, légèrement ogres-orangés, teintés de rouge donne à l’ensemble une vie, une âme !

 

 

 

 

 

© Joris Mertens – Rue de Sèvres

 

 

Un trait qui semble brouillon mais qui recèle de détails, de vie, d’ambiance. Un regard par le trou de la serrure, par les souvenirs photographiques d’une inconnue.

Une vie par procuration … mais est-ce une vie ? Une fuite ? De sa vie monotone et insipide, notre héroïne se plonge dans celle d’une autre, joyeuse, amoureuse, trépignante. Sans voyeurisme, sans arrière-pensées, … sans s’en rendre compte en fait.

 

 

 

 

 

© Joris Mertens – Rue de Sèvres

 

 

 

Joris Mertens nous offre ici un premier album d’une très grande classe. Un sommet de douceur, de beauté où tout son art explose aux yeux du lecteur. Son passé à réaliser des story-boards pour le cinéma se retrouve dans chaque planche, dans chaque vue contreplongée, plan serré ou large, travelling, …

Son regard habitué à la narration visuelle, aux décors urbains, à la peinture transperce à travers chaque page.

 

 

 

 

 

© Joris Mertens – Rue de Sèvres

 

 

 

Et dire qu’au départ, des éditeurs n’en ont pas voulu !!!! Quel dommage pour eux !

Heureusement les éditions « Oogachtend » y ont cru ! Depuis « Rue de Sèvres » distribue également ce roman-graphique émouvant et tendre, poétique et troublant à la fois.

 

 

 

 

 

 

 

 

Reste juste une question existentielle : entre ces 2 femmes, laquelle est Béatrice ?

 

 

Thierry Ligot

 

 

 

Titre : Béatrice

 

 

Scénario : Joris Mertens

 

 

Dessin : Joris Mertens

 

 

Mise en lumière : Joris Mertens

 

 

Genre : Roman graphique - conte moderne

 

 

Éditeur : Rue de Sèvres

 

 

Nombre de pages : 112

 

 

Prix : 19,00 €

 

 

 

EAN : 9782810217991



Publié le 28/09/2021.


Source : Bd-best


Inauguration de la fresque murale Blake & Mortimer dans le quartier des Marolles Ă  Bruxelles

 

 

Après avoir disparu pendant plus de deux ans, la fresque hommage à Blake & Mortimer et à la Marque Jaune vient de vivre sa troisième naissance. Elle est désormais située rue du Temple, à deux pas de la maison natale de son créateur E.P Jacobs, 5 rue Ernest Allard.

 

 

 

 

 

Ce vendredi 24 septembre, c'est en compagnie de Madame Marie Parisot, Directrice commerciale et marketing chez Dargaud, que l'Echevin de la Rénovation urbaine, Arnaud Pinxteren l'a inaugurée, soit 2 jours avant la date anniversaire des 75 ans de la parution de la première planche du "Secret de l'Espadon" dans le Journal Tintin.

 

 

 

 

 

 

© Les aventures de Blake et Mortimer – E.P Jacobs – Dargaud - Ligot

 

 

A ce sujet, nous vous invitons à aller visiter la superbe exposition "Le Secret des Espadons" qui se tiendra du 30 septembre 2021 au 16 avril 2022 au CBBD. Elle rejoint ainsi les 62 fresques existantes du Parcours BD de Bruxelles. Ce dernier, lancé en 1991 par l'échevin de l'époque, Michel van Roye, fête cette année ses 30 ans.

 

 

 

 

 

© E.P Jacobs- C.B.B.D - Les aventures de Blake & Mortimer


 

A cette occasion, ce parcours va faire peau neuve et se moderniser grâce à un code QR apposé à côté de chaque fresque. Ce dernier permettra au public d'accéder au tout nouveau site web du parcours. Il pourra y trouver toutes les informations à propos des auteurs ainsi qu'une recontextualisation réalisée par un consortium de Brussels Studies Institute, du groupe de recherche ACME et du Centre belge de la bande desssinée.

 

 

 

 

 

Arnaud Pixteren -  Étienne Schréder  © Les aventures de Blake & Mortimer - Ligot

 

 

 

 

 

© Ville de Bruxelles – Parcours BD  - Ligot

 

 

 

 

 

 

 

 

Parcours BD Bruxelles

 

Brussels Studies Institude


Centre Belge de la Bande dessinée

 

 

 

 

 

L'équipe de Bd Best

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié le 28/09/2021.


Source : Bd-best


Un impact plus grand qu’une pièce de deux euros ? Game over répare, Game over remplace !  Game Over 20 – Deep Impact

 

                La jolie princesse hume des fleurs sauvages qu’elle cueille paisiblement lorsqu’un essaim d’abeilles l’attaque violemment. La belle n’a pas d’autre alternative que de courir se réfugier au château. Lorsque le petit barbare arrive et ne la reconnaît pas à cause de son visage boursoufflé par les piqûres, vous devinez la suite : Game over ! 

 

 

 

 

 


                Ça fait vingt albums que chacun des gags du petit barbare se termine de la même façon : Game over ! Et pourtant, même si on sait comment ça va se finir, on continue à les lire et on en redemande. C’est paradoxal, mais ça marche.

 

 

 

 

 

© Midam, Adam, Patelin, Ben BK - Dupuis

 

 

                Le concept de la série dirigée par Midam repose sur un principe simple et efficace. Toute une génération, voire même plusieurs, a été addict à une série télévisée qui fonctionnait sur un concept similaire : Columbo. Mais quel peut donc être le rapport entre le lieutenant-détective borgne et le personnage de jeu vidéo ? Dans Columbo, le coupable est connu dès le début de l’épisode. Dans Game Over, on sait que le jeu va échouer avant la fin. Dans un cas comme dans l’autre, le but n’est pas la solution (ou l’absence de solution) de l’énigme, mais la façon pour y arriver. Comment Columbo va-t-il confondre le coupable ? Comment le petit barbare et la princesse vont-ils faire échouer leur mission ?

 

 

 

 

© Midam, Adam, Patelin, Ben BK - Dupuis

 

 

                Dans ce Deep Impact, on apprendra entre autres qu’il est dangereux de manipuler une baguette magique, très dangereux même, très très dangereux, surtout quand elle permet de transformer les Blorks en lettres géantes, en bloc de glace, en trompette ou en justicier masqué. Si ce n’est pas une baguette magique mais un pistolet laser qui métamorphose l’ennemi, ce n’est pas plus sécurisant, même si ça leur donne l’apparence d’aimants, de planètes ou de balles de différentes formes. 

 

                La série a vraiment décollé depuis que Midam, aidé par Adam au dessin, a décidé de multiplier les scénaristes. Comme le précédent, ce tome est pris en charge par Patelin. Les gags sont variés, inventifs. Tantôt la bêtise de la princesse mène les personnages à l’échec, tantôt c’est une gaffe du petit barbare qui conduit à l’issue fatale.

 

 

 

 

© Midam, Adam, Patelin, Ben BK - Dupuis

 

 

                Encore une fois la maquette de la couverture est un joli travail d’édition. Le barbare la heurte comme s’il se cognait sur une baie vitrée. On dirait vraiment du verre fissuré, avec ses cassures et ses reflets.

 

                Les héros meurent et on se marre. Mais ce n’est pour autant pas malsain pour deux sous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

Série : Game over

 

Tome : 20 – Deep Impact

 

Genre : Humour geek

 

Dessins : Midam & Adam

 

Scénario : Midam & Patelin

 

Couleurs : Ben BK

 

Éditeur : Dupuis

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 10,95 €

 

ISBN : 9791034754328

 



Publié le 26/09/2021.


Source : Bd-best


Au ménage ce soir.  La nef des fous 11 – Coup de théâtre

 

« - Comment va-t-on faire ? Hein, Sergent ?

-   Eh bien ! Comme prévu dans le plan !

-   Mais ça va se voir que je ne suis pas un page professionnel !

-   Non ! Vous êtes parfait ! Ce qui m’inquiète, c’est plutôt moi ! Je n’ai pas le physique de l’emploi ! N’ai-je pas l’air trop intelligent ?

-   Euh… Non ! Ça va ! Dire que vous me promettiez la gloire, les galons ! Me voilà déguisé en agent d’entretien ! Super, l’ascension professionnelle ! Vraiment génial, votre scénario ! Prestige de l’uniforme, mes fesses, oui !

-   Arrêtez de râler, bougre de cornichon ! »

 

 

 

 

 

 

                Agents d’entretien… Agents d’entretien ?... L’inspecteur Baltimore et le sergent Bonvoisin ont-ils été remerciés par leur hiérarchie policière ? Que nenni. En bons Dupont-Dupond se déguisant pour mieux passer incognitos, les compères ont troqué leurs uniformes contre les vêtements d’agents d’entretien. En effet, la Reine a été enlevée. Nul ne sait où elle est passée. Il va falloir compter sur la sagacité des forces de l’ordre pour résoudre l’énigme.

 

 

 

 

© Turf - Delcourt

 

 

                Le deuxième cycle de La nef des fous suit son cours, ou plutôt sa faille. Ce « coup de théâtre » nous montre un duo Baltimore/Bonvoisin quasi-omniscient. Ambroise et le Roy Clément XVII ne font que de la figuration, certainement pour mieux revenir par la suite.

 

                Le trait minutieux de Turf sert à merveille ce récit et cette ambiance médiévalo-steampunk. L’artiste est pointilleux mais on n’a jamais l’impression de planches surchargées. C’est fin, tout simplement. Dans les premiers albums, un message caché était dissimulé dans l’album. Ici, y est-il ? Le trouverez-vous ? On ne l’a pas déniché et on attend votre éventuelle découverte.

 

 

 

 

© Turf - Delcourt

 

 

                Turf joue avec les découpages et donne au média BD une justification même de son existence. Une fois la verrière traversée, les inspecteurs se trouvent dans des planches au découpage tout en ferronnerie. Le passage du jardin au théâtre nous immerge dans un escalier gigantesque. On n’avait d’ailleurs jamais visité ainsi des coulisses de théâtre depuis Les 7 boules de cristal.

                L’auteur chapitre l’épisode en changeant de style graphique. Ainsi, un flash-back en ombres chinoises la joue à demi théâtre d’ombres, avec une Cène royalement biblique.

 

 

 

 

© Turf - Delcourt

 

 

                La nef des fous est une petite madeleine de Proust pour les lecteurs de la première heure des éditions Delcourt. La série a contribué à faire de l’éditeur ce qu’il est aujourd’hui.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

Série : La nef des fous

 

Tome : 11 – Coup de théâtre 

 

Genre : Royal 

 

Scénario, Dessins & Couleurs : Turf

 

Éditeur : Delcourt

 

Nombre de pages : 48

 

Prix :  14,50 €

 

ISBN : 9782413024514

 



Publié le 26/09/2021.


Source : Bd-best


Dansez votre vie.  Emma et Capucine 6 – Une rentrée pleine de surprises

 

« - Alors, cette rentrée ?

-   Nouvel emploi du temps : trop naze. J’ai des trous partout. Prof principal : trop naze. Et je ne connais personne dans ma classe. Enfin, c’est tout comme… Bref, c’est la cata… Et ça va encore durer encore dix mois.

-   L’inconnu, ça fait souvent peur. C’est normal… ça se passera très bien, tu verras… »

 

 

 

 

 

 


Emma est dégouttée par la rentrée scolaire. Non seulement, elle n’est pas dans la même classe que ses copains et copines, mais en plus, elle a un emploi du temps tout ce qu’il y a de plus pourri. Heureusement, le lycée n’occupe qu’une partie de la journée. Le soir, c’est cours de danse, et elle y retrouve une fille de sa nouvelle classe qu’elle ne connaissait pas avant. C’est l’occasion de se retrouver autour d’une passion, même si la camarade semble distante.

Du côté de Capucine, rien n’est facile à l’école de l’Opéra de Paris. C’est une école de l’exigence. L’enseignement est sévère.

Chacune sa danse, mais la même mère. Et celle-ci a un comportement un brin énigmatique.

 

 

 

 

© Hamon, Sayaphoum – Dargaud

 

 

Jérôme Hamon ne s’adresse pas qu’aux lectrices jeunes filles, mais aussi à leurs homologues masculins et à leurs parents. Des amitiés adolescentes à la crise de la quarantaine, les thèmes universels sont tendrement abordés par ce scénariste au style aussi sensible que ses productions sont éclectiques. Mais entre Green Class et Emma & Capucine, on retrouve le point commun des tourments de la jeunesse dans une société compliquée pour elle et une époque qui n’arrange pas les choses.

 

 

 

 

© Hamon, Sayaphoum – Dargaud

 

 

Avec Justine Cunha (Dans les yeux de Lya) et Gijé (La boîte à musique), Lena Sayaphoum forme la nouvelle vague du semi-réalisme en couleurs directes. Dans des scènes de danse silencieusement musicales  (BD oblige), Sayaphoum peint ses personnages dans une grâce élégante.

 

Penser ne pas être la cible d’une série comme Emma et Capucine est une erreur. En ces temps compliqués de crise sanitaire où le stress est permanent, Emma et Capucine est la feel good série qu’il fallait, un bol d’air revigorant que l’on attendait sans oser l’espérer.

 

 

 

 

© Hamon, Sayaphoum – Dargaud

 

 

Une rentrée de septembre avec le retour de la routine et le gris de la ville (pour ceux qui y habitent), ce n’est jamais facile. Quand c’est avec Emma et Capucine, c’est quand même moins compliqué. Ecoutez leur leçon et dansez votre vie.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

Série : Emma et Capucine

 

Tome : 6 – Une rentrée pleine de surprises

 

Genre : Feel good story 

 

Scénario : Jérôme Hamon 

 

Dessins & Couleurs : Lena Sayaphoum 

 

Éditeur : Dargaud

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 9,99 €

 

ISBN : 9782505087137

 



Publié le 26/09/2021.


Source : Bd-best


1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


©BD-Best v3.5 / 2021