?>

Pas de pitié dans la vie de lycée. Les profs 21 – Rentrée des clashs.
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Pas de pitié dans la vie de lycée.  Les profs 21 – Rentrée des clashs.

 

 

« - Les choses vont changer, ici !

-          Gladys proviseure : j’y crois pas !

-          Ça va être un carnage !

-          Je vais demander l’asile politique dans un autre bahut !

-          Moi, je vais me couper un bras pour être dispensé de cours ! Non, les deux ! »

 

 

 

 

 


 

Que l’on se rassure, inutile de s’affoler, Gladys proviseure, ça ne durera pas autant que le déluge. Sans casser le suspens, sa première conférence de presse dans la cour aura des effets dévastateurs sur sa carrière.

Les profs sont de retour pour une vingt-et-unième rentrée. Polochon est toujours aussi féru de Napoléon, Tirocu est plus que jamais fidèle à son nom et Eric, le prof de sport, a retrouvé sa chérie : la machine à café.

Les vieux briscards du lycée laissent un peu de place aux petits nouveaux que le dernier mouvement des enseignants a nommé au lycée fanfaron : une jeune prof de maths, qui surkiffe la nouvelle calculette graphique, le prof d’option, Robinson Crusoë pas vraiment de première fraîcheur, qui cherche à remplir sa salle de classe d’élèves, Madame Berthot, la jolie prof de comptabilité qui a un penchant malsain pour l’alcool, ou encore  le sorti de promo qui découvre les joies de l’exercice alerte attentats. N’oublions pas la femme de Polochon, prof d’allemand, mais qu’on ne voit pas en classe, permettant de s’amuser de la vie d’un couple d’enseignants.

 

 

 

© Léturgie, Sti, Erroc - Bamboo

 

 

Parmi tout ça, les rubriques habituelles « Vive les élèves ! » et « Bienvenue à Shopping prof !!! » se moquent gentiment des travers, qui des lycéens, qui de leurs précepteurs.

 

Erroc s’adjoint la complicité de Sti, se partageant les gags ou les écrivant à quatre mains. Le souffle nouveau est là, sans qu’on n’arrive pour autant à discerner lequel des deux compères est à l’origine de telle ou telle situation.

Au milieu de tant de rigolade, les scénaristes n’hésitent pas à ouvrir une parenthèse qui, sous couvert d’humour, traite du sujet sérieux de l’addiction à la boisson.

 

 

 

 

 

© Léturgie, Sti, Erroc - Bamboo

 

 

 

Simon Léturgie se lâche de plus en plus. Il intègre les nouveaux personnages dans un monde qu’il fait sien, avec un dynamisme certain dans les attitudes des personnages. Mentions spéciales à sa Gladys, terrifiante et ridicule, et à son Polochon à qui il attribue toute une panoplie d’expressions dont on pourrait faire une petite bible.

 

 

 

 

 

© Léturgie, Sti, Erroc - Bamboo

 

 

Après 21 albums, Les profs sont plus que jamais en forme. Dans la plupart des séries humoristiques, le lecteur sourit. Ici, il peut se surprendre à rire plus d’une fois à gorge déployée.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Les profs.

 

Tome : 21 – Rentrée des clashs.

 

Genre : Humour pédagogique.

 

Scénario : Sti & Erroc.

 

Dessins : Léturgie.

 

Couleurs : Guénard.

 

Éditeur : Bamboo.

 

Nombre de pages : 48.

 

Prix : 10,95 €.

 

ISBN : 9782818946800

 



Publié le 23/10/2018.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019