?>

Séance de rattrapage. Les fleurs de grand frère
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Séance de rattrapage.  Les fleurs de grand frère

 

 

« - C’est pas normal…

- C’est vrai que c’est surprenant, mais elles sont très belles, ces fleurs !

- Mais elle me font peur ! Il faut les couper ! Si elles se mettaient à trop pousser et que… que je disparaissais… Qu’elles m’étouffent sous un tas de feuilles et de racines...

- Les fleurs ne tuent pas. Elles rendent belles les choses qu’elles touchent. C’est au contraire une magnifique expérience que t’offre ce nouveau printemps ! Vois ça comme un cadeau. Et puis tu es très beau comme ça.

- Moi aussi je les aime tes fleurs. Elles sont trop belles pour les couper. »

 

 

 

 

 

 

Avec cette nouvelle rubrique « Séance de rattrapage », la rédaction de BD-Best met exceptionnellement en avant un album paru il y a quelques mois. La raison en est simple : c’est parce qu’on ne l’a pas vu passer en temps voulu et que c’est un des tout meilleurs albums de l’année.

 

Une famille unie, un père, une mère, deux frères. Un jour, des fleurs ont poussé sur la tête de grand frère. Après avoir voulu les couper, il décide de les appréhender, les toucher, les sentir. Il s’en inquiète, mais comme tout le monde dans sa famille les trouve belles, il s’en accommode. Parfois même, elles lui parlent. Mais il va y avoir une épreuve à passer : celle de la rentrée et du regard des autres.

 

 

 

 

© Geniller - Delcourt

 

 

Gaëlle Geniller livre un récit tout en sensibilité, en délicatesse et en émotion, une belle histoire d’amour comme on n’en avait pas lue depuis longtemps, et surtout d’un genre qu’on n’avait tout simplement jamais lu. Fable sur le passage de l’enfance à l’adolescence, c’est aussi une histoire de deuil, celui du garçon qui doit dire au revoir au petit enfant qu’il était. L’autrice emploie tout son talent à dédramatiser la situation, à mettre en évidence la tolérance, non seulement des autres, mais aussi de soi pour soi.

 

 

 

 

© Geniller - Delcourt

 

 

Aucun personnage n’a une once de méchanceté. Le monde est uni pour aider grand frère à affronter ses fleurs et en filigrane sa puberté, et avec elle les tourments associés. Gaëlle Geniller montre que chacun a les cartes en main pour décider de son destin et qu’il ne faut pas avoir peur ni de ses choix, ni du regard des autres.

 

Dans un graphisme en couleurs directes, le dessin est aussi émouvant que l’histoire. Quand grand frère cauchemarde, voulant arracher les fleurs qui l’envahissent, on ressent une angoisse oppressante. Quand maman serre grand frère dans ses bras, il y a tellement d’amour qui transparaît du trait que ça fait quelque chose aussi dans le cœur du lecteur.

 

 

 

 

© Geniller - Delcourt

 

 

Les fleurs de grand frère se retrouvera sans suspens dans notre liste des indispensables 2019. Signer un tel premier album à 23 ans à peine propulse Gaëlle Geniller au rang de meilleur espoir de l’année pour la bande dessinée.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

One shot : Les fleurs de grand frère

 

Genre : Chronique familiale

 

Scénario, Dessins & Couleurs : Geniller

 

Éditeur : Delcourt

 

Nombre de pages : 64

 

Prix : 14,95 €

 

ISBN : 9782413012436

 



Publié le 11/09/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019