?>

Trop beau pour être vrai ? Walking Dead 30 – Nouvel ordre mondial.
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Trop beau pour être vrai ?  Walking Dead 30 – Nouvel ordre mondial.

 

 

            « - Je m’appelle Lance Hornsby. Je gère toutes les entrées dans la communauté. Pour commencer, vous allez me donner vos noms et m’indiquer la zone géographique d’où vous venez.

-          Je veux parler à Stéphanie.

-          Nous aimons les nouveaux. Nous avons besoin de nouveaux. Nous adorons les nouveaux. Les nouveaux sont le sang qui fait battre le cœur de notre communauté. Mais je ne mettrai jamais en danger ce que nous avons construit, juste pour vous mettre à l’aise. Je préfèrerais encore demander à un de mes chers collègues de vous tirer une balle dans la tête. Alors nous allons faire les choses dans l’ordre. Pas de précipitation. Ai-je été bien clair ? »

 

 

 

 

 

Michonne et ses acolytes rencontrent les membres d’une nouvelle communauté. Et, comme d’habitude, ils ne savent pas où ils mettent les pieds. Amis ou ennemis ? Enfer ou paradis ? Dans un monde où des zombies peuvent surgir n’importe où n’importe comment, au détour d’un bosquet ou au coin d’une rue, on ne peut faire confiance à personne.

 

 

 

 

 

© Kirkman, Adlard, Gaudiano, Rathburn - Delcourt

 

 

 

Les survivants débarquent dans la société qui abrite Stéphanie, avec qui Eugène a discuté par radio. Mais ce sont de drôles de stromtroopers armés qui les accueillent. Princesse se demandent à quoi peut bien servir une telle combinaison. « Les zombies attaquent direct la zigounette ? ». L’accueil est rigide, encadré, et voilà nos amis conduits au cœur de ville aux 50000 rescapés. Ce « phare dans la nuit » est dirigé par Pamela Milton. La gouverneuse les invite dans leur monde sorti des cendres, qui a mis de l’ordre dans le chaos mondial. Mais est-ce bien ce dont ils ont rêvé, toujours espéré retrouver un jour ? Est-ce bien la civilisation ?

 

 

 

 

© Kirkman, Adlard, Gaudiano, Rathburn - Delcourt

 

 

Les auteurs ont depuis quelques épisodes étoffé leur équipe afin de garder le rythme régulier et soutenu de la série depuis sa création. Ainsi, Charlie Adlard est épaulé par Gaudiano et Rathburn pour l’encrage, les trames et les niveaux de gris, une organisation à la mangaka. Le lecteur n’y verra que du feu.

Robert Kirkman donne la part belle à Michonne dont le passé lui revient en pleine figure.

 

 

 

 

© Kirkman, Adlard, Gaudiano, Rathburn - Delcourt

 

Le scénariste donne un coup de pied à la politique. L’ère Donald Trump passe aussi par Walking Dead. Lorsque Pamela visite la communauté de Rick, celle-ci s’interroge sur le fonctionnement de leur société. Et oui. Rick a la même maison que tout le monde, fait les mêmes corvées, le même travail, avec la même rémunération. Tous sont égaux ici. Pour Pamela, ça n’a aucun sens…

 

 

 

 

 

© Kirkman, Adlard, Gaudiano, Rathburn - Delcourt

 

En faisant des allusions à l’actualité politique mondiale, et en particulier américaine, Walking Dead reste une série d’intérêt qui amène à la réflexion sur la nature humaine, celle du peuple et de ses dirigeants…qui ne sont pas les mêmes.

Alors, sont-ce les zombies les plus dangereux ?

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Walking Dead

 

Tome : 30 – Nouvel ordre mondial

 

Genre : Thriller zombiesque

 

Scénario : Kirkman

 

Dessins : Adlard

 

Encrage : Gaudiano

 

Trames et niveaux de gris : Rathburn

 

Éditeur : Delcourt

 

Collection : Contrebande

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 14,95 €

 

ISBN : 9782756093512

 



Publié le 22/11/2018.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2018