?>

Un menu qui manque un peu de saveur. Étoilé 3 - Chariot de desserts
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Un menu qui manque un peu de saveur.  Étoilé 3 - Chariot de desserts

 

 

« - On a été inspectés.

- Quoi ?? Pourquoi tu ne me l’as pas dit ?

- Le service était parfait. Je ne voulais pas te stresser, t’as l’air ailleurs en ce moment...»

 

 

 

 

 

 

                 Aidée par la cheffe Nicole, Paula compte bien récupérer l’étoile perdue avec le départ de Samuel, débauché par un homme d’affaires pour son restaurant de luxe. La guerre est ouverte. Mais encore plus que culinaire, c’est un affrontement psychologique qui  est au cœur de la vie des ex-amoureux et de tous ceux qui travaillent autour d’eux.

 

 

 

 

© Brahy, Lehericey, Desmarès, Denoulet - Dupuis

 

 

Le scénario d’Etoilé repose sur une idée originale qui avait tout pour être un succès. Pourtant, il s’avère que sur ce plat si alléchant l’assaisonnement a été un peu oublié. C’est dommage. Comme une salade sans vinaigrette, comme un maquereau sans vin blanc, comme une sardine sans huile, Etoilé manque de saveur.

 

Le talent de Luc Brahy n’aura pas suffit à pallier à l’absence de scénario de cette mini-série prometteuse. Avec tout le respect que l’on doit aux scénaristes, il manque cruellement le savoir-faire d’un Corbeyran. En particulier dans cette conclusion, ce « chariot de desserts », les scènes se succèdent abruptement si bien qu’on en oublie l’argument principal de la trilogie, comme u repas dans lequel les plats se succèderaient les uns à la suite des autres sans réel concept culinaire.

 

 

 

 

© Brahy, Lehericey, Desmarès, Denoulet - Dupuis

 

 

Les états d’âme des personnages prennent trop de place par rapport à l’intrigue. On se croirait parfois dans Grey’s anatomy, sauf que dans Grey’s Anatomy ça marche parce que la série est installée sur la longueur.

 

Considérons cette mini-série comme un galop d’essai pour leurs auteurs. Avec le tournemain d’un Philippe Etchebest de la BD (looking Cauchemar en cuisine), ils pourront rebondir. Quant à Luc Brahy, le dessinateur est maintenant confirmé. Il ne lui manque plus qu’à trouver son XIII ou son Largo Winch pour asseoir sa légitimité.

 

 

 

 

© Brahy, Lehericey, Desmarès, Denoulet - Dupuis

 

 

Comme dans tout art, culinaire ou pas, les goûts et les couleurs ne se discutant pas, souhaitons à Etoilé de trouver et d’accueillir ses clients.

 

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

Série : Etoilé

 

Tome : 3 - Chariot de desserts

 

Genre : Thriller culinaire

 

Scénario : Lehericey & Desmarès

 

Dessins : Brahy

 

Couleurs : Denoulet

 

Éditeur : Dupuis

 

Nombre de pages : 52

 

Prix : 14,50 €

 

ISBN : 9791034733521

 



Publié le 04/06/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019