?>

Une série qui a réussi son virage. Mélusine 27 – La guerre sans magie
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Une série qui a réussi son virage.  Mélusine 27 – La guerre sans magie

 

 

« - Eh ben ? Ça marche pas ?

- Nous… Nous n’avons plus de magie ?

- Mais comment ?

- Regardez ! C’est la même chose chez l’ennemi !!

- Plus de magie ?

- ça veut dire qu’on va devoir reprendre les bonnes vieilles méthodes... »

 

 

 

 

 

 

                 Mais que se passe-t-il sur le champ de bataille qui voit s’affronter les hordes de sorciers et les fées en furie ? Il semble bien que la magie n’opère plus chez eux, quelque soit leur camp. Les fantômes prennent le pas et sèment le trouble. Liés aux lieux qu’ils hantent par des actes notariés, ils font figure d’occupants dans ce monde où la résistance va devoir s’organiser. Kaspar, le père sorcier de Mélusine, et Sigrid, sa mère fée, les meilleurs ennemis, vont se trouver embastillées. Notre sorcière et sa sœur Mélisande vont-elles réussir à les libérer et à sortir le monde du chaos dans lequel il se dirige inéluctablement ?

 

 

 

 

© Clarke, Cerise - Dupuis

 

 

 

Avec des personnages secondaires comme Mathys et son père, gourous africains, ou Ping Hao et son peuple de samouraïs, cette aventure de l’univers de Mélusine s’érige en tour de Babel d’un monde magique.

 

Ce qui est fantastique sous le crayon de Clarke, c’est que tout semble simple. Et pourtant, ses décors dépouillés cachent des points de vue et des structures de dessin pas si évidentes. Trois arbres esquissés et la forêt est impénétrable. Un château posé sur un promontoire rocheux et la visite peut commencer.

 

 

 

 

© Clarke, Cerise - Dupuis

 

 

Mélusine n’est malheureusement plus prépubliée dans le journal Spirou. Elle y aurait toute sa place et a toute la force pour en être un pilier.

 

Depuis que Clarke est seul aux commandes de la série, l’auteur a entamé une lente mutation qui semble se terminer, mais pas se conclure, avec cet album. Comme si la petite fée Mélusine était pendant cette transition sortie de sa chrysalide et qu’elle allait devenir l’héroïne d’une grande saga. Ce qui est sûr, c’est qu’après cet épisode-ci, Mélusine ne sera plus jamais comme avant. On voyait bien cela poindre, notamment depuis la mort de Cancrelune. Le lecteur découvrira à la fin de cette histoire que, depuis quelques albums, Clarke plaçait les pions sur son échiquier. Mine de rien, l’auteur est en train d’écrire son p’tit Seigneur des anneaux.

 

 

 

 

© Clarke, Cerise - Dupuis

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

Série : Mélusine

 

Tome : 27 – La guerre sans magie

 

Genre : Aventure fantastique

 

Scénario & dessins : Clarke

 

Couleurs : Cerise

 

Éditeur : Dupuis

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 10,95 €

 

ISBN : 9791034736881

 

 



Publié le 03/06/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019