?>

Coup de coeur : Clair-obscur dans la Vallée de la Lune
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Coup de coeur : Clair-obscur dans la Vallée de la Lune

José Suarez, guide touristique dans les haut-plateaux du Chili, est un homme sombre, rongé par un secret qui l'empêche de vivre et d'aimer. Sa rencontre avec Joan, une touriste américaine, va changer sa vie. Une aventure bouleversante au coeur des somptueux paysages d'un pays au passé douloureux.



Trois ans et demi après le très remarqué "Quelques jours ensemble", publié lui aussi dans la prestigieuse collection "Aire libre", on retrouve les signatures conjointes d'Alcante et de Fanny Montgermont sur une invitation au voyage dans les somptueux paysages du Chili. Voyage qui semble au départ simplement touristique pour Joan Johanson, une américaine au comportement fantasque que doit guider José Suarez. Voyage intérieur pour ce dernier, victime de la torture sous Pinochet et dont la douleur et la quête se dessinent au gré de nombreux flash-backs. Le terrible fardeau porté par Joan, lui, se révèlera seulement après une bonne cinquantaine de pages, insoupçonnable jusque-là, et surprenant totalement le lecteur. C'est cette drôle de rencontre entre deux êtres profondément blessés et, quelque part, en fuite, que nous racontent Alcante et Montgermont, une rencontre qui en appelle d'autres, parsemées de regards, de petites phrases (sublîme visite de l'atelier du peintre...) qui amèneront finalement les deux personnages principaux à prendre chacun le chemin vers la reconstruction de leur être. Le dessin de Fanny Montgermont a encore évolué depuis "Quelques jours ensemble" et colle parfaitement au scénario très sensible et tout en retenue d'Alcante, en excellant notamment à traduire des sentiments à travers un regard ou l'esquisse d'un sourire. Les splendides paysages chiliens, qui sont bien plus qu'un décor, offrent à la dessinatrice l'occasion de nous délivrer quelques pleines pages et même une double page à couper le souffle. Mention spéciale également à la scène des flamants roses, où souffle un beau vent de liberté et d'une rare poésie.

 

 

 

Alcante (Didier Swysen de son vrai nom) distille son histoire par petites touches sensibles, campant des personnages blessés, profondément humains et à la croisée de leurs chemins. Joan et José fuient chacun leur passé. Leur rencontre les amènera à le surmonter. Des qualités déjà bien présentes dans l'écriture de "Quelques jours ensemble" et encore affinées dans ce Clair-obscur dans la Vallée de la Lune. Une rencontre rédemptrice dans les grands espaces qui donne, en tous cas, naissance à un très bel album qui s'inscrira sans doute sans difficulté parmi les grands moments BD de cette année 2012.

 

Pierre Burssens

 

Clair-obscur dans la Vallée de la Lune, 64 pages, collection Aire Libre 15,50 € édité chez Dupuis.



Publié le 06/03/2012.


Source : Graphivore

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2017