?>

Coup de coeur : L'armée de l'Ombre, l'Hiver Russe
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Coup de coeur : L'armée de l'Ombre, l'Hiver Russe

Fin 1942, Ernst Kessler ayant terminé sa formation de soldat au sein de la Wehrmacht est envoyé sur le front russe.  La réalité de cette guerre qu'il ne percevait qu'à travers les journaux se révèle brutalement toute autre.  Ernst Kessler doit affronter non pas un ennemi, celui auquel il s'attendait, mais deux ! En effet, l'hiver Russe s'avère un adversaire aussi redoutable que les Russes eux-mêmes.

Ce premier tome retrace le périple de Kessler traversant la Russie d'Ukraine jusqu'à Stalingrad.  Lui et ses nombreux camarades devront lutter tant contre l'ennemi, contre les partisans attaquant les colonnes de ravitaillement Allemande et contre un climat hostile et complice de la victoire Russe.

 

 

 

 

 

 

Une armée en débacle.

Cet album marque le retour d'Olivier Speltens. Une nouvelle série ou l'on sent qu'il s'y trouve parfaitement à l'aise. En effet, il y signe scénario, dessin et couleurs. Il s'agit d'un album magnifiquement bien travaillé. Bien qu'il soit difficile de proposer une histoire vue du côté des allemands de la seconde guerre mondiale, Olivier Speltens parvient à nous faire oublier ces ressentiments et réussi le pari de nous émouvoir du sort de ces soldats qui, en réalité, n'avaient rien avoir avec les redoutables et démoniaques Waffen SS. Nous abordons ici l'armée régulière, soit la wehrmacht. Nous suivons le périlleux périple de ces jeunes combattants, en proie au terrible hiver russes, aux embuscades des partisans et aux attaques répétées d'un ennemi déterminé poussé par le fanatisme Stalinien. Ces jeunes hommes, dont la mission est de pourvoyer au support des forces qui tente de pénétrer les lignes de défenses de Stalingrad, payeront le prix de leur inexpérience et feront face à de nombreux danger dont ils n'avaient jusque là aucune conscience. L'armée de l'Ombre est un récit ou le lecteur sera particulièrement captivé, page par page, grâce à un découpage efficace et une mise en scène qui n'a rien à envier aux films du genre les plus aboutis. Les drames et rebondissements prennent carrément aux tripes. On perçoit également le formidable travail de documentation de l'auteur qui grâce à cela à pu dépeindre avec justesse cette période dramatique du front de l'Est. Le graphisme et les couleurs constituent les éléments fort qui complètent à merveille ce premier opus. L'éditeur à donc eu le bon feeling de démarrer sa nouvelle collection "Mémoire" avec le tome 1 de l'Armée de l'Ombre. Il ne nous reste donc plus qu'à espérer que le temps passe vite et que nous puissions nous plonger dans le second tome et d'ainsi découvrir la suite de ces faits historiques narré avec brio par un Olivier Speltens décidément très en forme.

 

B. Gilson.

 

L'amrée de l'Ombre par Olivier Speltens, édité chez Paquet.



Publié le 18/12/2012.


Source : Graphivore

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2017