?>

Coup de coeur : l'enfant cachée
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Coup de coeur : l'enfant cachée

A la demande de sa petite fille, Dounia va lui raconter son parcours de vie allant de 1940 à la fin de la deuxième guerre mondiale. 
L'histoire de Dounia commence avant le port de l'étoile. Elle raconte comment ses parents lui ont expliqué l'obligation de porter l'étoile. Un petit mensonge pour la protéger mais qui sera vite éventé par la petite Dounia. A travers son parcours, elle explique la montée de l'humiliation et l'évolution des mentalités de ses camarades de classe et des enseignants. Cela aboutira à l'abandon de l'école.Après cela, la situation va s'aggraver. Une nuit, la milice vient les arrêter. Le père de Dounia a le temps de cacher sa fille dans le double fond d'une armoire. Ensuite, la petite fille devra fuir constamment. 
A travers des mots simples, la grand-mère tente d'expliquer à sa petite fille une page d'histoire qui est aussi un peu la sienne...

 

 

 

Parmi les nombreux albums consacrés à la seconde guerre mondiale et à la shoah fin 2011 et début de cette année, « L'Enfant cachée » occupe une place bien particulière. En effet, il est véritablement destiné à un public « de 7 à 77 ans » (et plus) et par cette vision de cette tragédie à travers les yeux d'un enfant, il ne peut qu'aller droit au coeur. Impossible, en effet, de rester insensible au destin de Dounia, d'abord victime des discriminations et humiliations dans sa propre école avant d'être dissimulée dans une garde-robe à double fond alors que l'on vient arrêter ses parents lors de ce que l'on appellera la « rafle du vel'd'hiv' ». Dounia est ensuite prise en charge par une chaîne de solidarité et de résistance avant de retrouver une vie plus « normale » dans une ferme... Et c'est également l'existence de tels mouvements qui est ici mise en lumière, des réseaux qui permirent de sauver 84 % des enfants juifs de France. L'homme est capable du pire comme du meilleur et cette dualité est encore une fois bien présente. En découvrant « l'enfant cachée », on a la sensation de lire une histoire toute simple, mais ce n'est qu'une apparence puisque nous, adultes, connaissons sa véritable résonance. Hors contexte, on saluera aussi le travail des auteurs qui resituent plus généralement la perception que les enfants peuvent avoir de leur vécu. Une histoire toute simple et terrible extraordinairement mise en images par le dessin touchant de Marc Lizano, qui excelle à retranscrire les interrogations de Dounia autant que de merveilleux moments de tendresse. C'est donc sans conteste sous le signe de la mémoire mais aussi de l'émotion qu'est placé cet album hors normes qui a donné lieu à une exposition réalisée en collaboration avec l'ajpn (anonymes, justes et persécutéss durant la période nazie) dévoilée à Angoulême et destinée à circuler dans les écoles en France.

Une BD hors du commun, un must... et pas seulement pour les enfants !

 

Pierre Burssens

 

L'enfant cachée, 80 pages, 16.45 € édité chez Lombard.



Publié le 14/02/2012.


Source : Graphivore

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2017