?>

Entre sang neuf et héritage, les monstres d’aujourd’hui n’ont rien à envier à ceux d’hier #1 : Curse, les loups ne se mangent pas entre eux
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Entre sang neuf et héritage, les monstres d’aujourd’hui n’ont rien à envier à ceux d’hier #1 : Curse, les loups ne se mangent pas entre eux

Plus d’un mois avant la date fatidique et mortelle, les magasins s’habillent déjà de leurs plus frissonnants atours et mettent en vitrine des costumes plus halloweenesque les uns que les autres. Les monstres sont de retour. Et même si leur âge d’or est passé depuis longtemps, ces créatures, nouvelles ou archaïques, n’ont pas dit leur dernier mot. Alors que Universal se prépare à réveiller un peu plus les monstres les plus incontournables du cinéma avec son Dark Universe, la bande dessinée n’est pas en reste. Petit tour d’horizon des parutions récentes, histoire que vous soyez fin prêts pour le 31 octobre. Épisode 1 avec Curse.

 

 

 

 

 

 

© Colin Lorimer

 

Résumé de l’éditeur : Laney Griffin est prêt à tout pour sauver son fils atteint de leucémie. Ruiné par le coût du traitement, il se lance à la poursuite d’un tueur insaisissable dans l’espoir de toucher la récompense. Il n’aurait jamais imaginé qu’il se retrouverait confronté à une créature surnaturelle… Une rencontre qui va bouleverser sa vie et le forcer à faire face aux fantômes de son passé dans une course contre-la-montre mortelle.

 

 

 

 

Étapes de création © Moreci/Riley/Lorimer/Rossmo/Bonvillain

 

Pour commencer et vous tirer d’une longue nuit (de pleine lune ?), quoi de mieux qu’un bon vieux loup-garou. De ceux plus intenables et plus sanguinaires que jamais. La couverture (signée Shane Pierce) parle d’ailleurs d’elle-même avec ce loup qui bave le sang sur ces cahutes isolées qui vont devoir trouver le courage d’affronter les pires des peurs. Et quand on parle de courage, on pense moins à tous ces chasseurs de monstre, dont la quête tient plus de la folie que de la raison, qu’à cet homme à sec financièrement et dont la capture de ce lycanthrope affamé (avec la récompense qui va avec) représente désormais la seule chance d’entretenir l’espoir de guérison de son fils leucémique.

 

 

 

 

© Moreci/Riley/Lorimer/Rossmo/Bonvillain chez Ankama

 

Impitoyable, bestial, dévoreur, les qualificatifs ne manquent pas pour caractériser cette bête qui, dans le froid de l’hiver, laisse les traces de ses festins humains sur le linceul neigeux. Sans en faire des tonnes, le quintet d’auteurs sait comment s’y prendre pour représenter une ambiance à laquelle on aime goûter depuis la nuit des temps monstrueux. Pourtant, on se dégage bien vite d’une course contre-la-montre qui pourrait paraître décérébrée pour entrer dans la modernité.

 

 

 

 

© Moreci/Riley/Lorimer/Rossmo/Bonvillain chez Ankama

 

Même si ce petit village semble hermétique à toute nouvelle technologie qui lui permettrait d’appeler au secours (un Van Helsing ou un autre). Entre hier et aujourd’hui, entre souvenirs et présent, Colin Lorimer et Riley Rossmo engagent toute leur esthétique fascinante (et dont les traits apparents du dessin laissent planer toute l’urgence de ce récit) en guise de transition qui nous emmène vers une conclusion inattendue dans laquelle le monstre s’efface un peu sous l’espoir de ne plus crier au loup mais de vivre avec.

 

Titre : Curse

Récit complet

Scénario : Mike Moreci et Tim Daniel

Dessin : Riley Rossmo et Colin Lorimer

Couleurs : Tamra Bonvillain

Traduction : Nicolas Meylaender

Genre : Épouvante/Horreur/Thriller

Éditeur : Ankama

Éditeur VO: Boom! Studios

Label : Label 619 (Page FB)

Nbre de pages : 112 p.

Prix : 14,90€



Publié le 28/09/2017.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2017