?>

"Des rêves et du vent …." Les beaux étés T.4 Le repos du guerrier.
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

 

 

« - Dois-je te rappeler que notre 4 L est prévue que pour six places ?

 
- J’ai pris un billet en train couchette pour ton fiancé. Nous irons le chercher à la gare de Périgueux. Voilà tout.

 
-    Je vous préviens : si Jean-Manu ne fait pas le trajet en voiture avec nous, je me suicide.

 
-    Cela ne fera jamais que la dix-septième fois en un mois »

 

 

 

 

Il y a dans la vie des événements qui lorsqu’ils reviennent dans l’actualité entraînent leurs lot de souvenirs tout en communiquant à tous un sentiment de bonne humeur. C’est le cas pour la série « Les beaux étés » qui nous transporte aux côtés de la famille Faldérault dans une douce nostalgie provoquant chez moi un flashback vers mon enfance. Pour ce quatrième épisode, le scénariste remonte le temps jusqu’à l’année 1980. C’était le temps des premiers succès de Lio avec notamment « le banana split », une chanson clin d’œil à double sens qui était sur toutes les lèvres. C’est l’année où la famille complète va prendre ses vacances dans une villa toute neuve, clé sur porte, dont Pierre est récemment devenu copropriétaire à Montpazier en Provence. 

 

 

 

 

 

 

© Zidrou – Lafèbre  – Dargaud.

 

 

 

 

 

C’est l’année de l’ouverture des Jeux Olympiques de Moscou boycottés par 56 pays dont la Chine et les États-Unis. Les enfants ont grandi, Nicole emmène son petit ami et c’est Julie qui prend le volant de Mam’Zelle Estered. C’est aussi l’année de la disparition de Joe Dassin, l’interprète de « l’été indien ». Tout semble fonctionner dans le meilleur des mondes sauf que lorsqu’ils arrivent à destination, quelques éléments sont manquants à la villa de leurs rêves. Victime d’une escroquerie, notre petite famille va rester sur place improvisant le camping à la belle étoile dans la joie et la bonne humeur. Malgré ce contretemps, les vacances de la famille vont pendre un gout de liberté, marquant les mémoires de chacun d’entre eux.

 

 

 

© Zidrou – Lafèbre  – Dargaud.

 

 

J’aime cette BD, tout est fait pour nous sortir de la grisaille de notre société actuelle. Dialogues, dessins et couleurs parviennent à me rendre le sourire. Il n’y a rien de surfait, c’est rempli de simplicité, de candeur, de douceur, de gentillesse et de bienveillance. Comme pour les tomes précédents, la recette fonctionne à merveille.  En attente du prochain tome prévu en novembre 2018 juste avant les vacances d’hiver !  

 

Haubruge Alain.



Titre : Le repos du guerrier.


Série : Les beaux étés.


Tome : 4


Editeur : Dargaud.


Genre : Aventure.


Scénario : Zidrou.


Dessin : Jordi Lafèbre.


Couleur : Jordi Lafèbre.


Nombre de pages : 56.


Prix : 13,99 €.


ISBN : 9782505070559



Publié le 08/06/2018.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019