?>

Information générale concernant le monde de la BD
Flux RSSFlux RSS

1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


Spirou 4244 -  14 Août 2019

 

 

Les cavaliers de l’apocadispe prennent en main leur scolarité !

 

 

 

 


 

            Ce n’est pas parce qu’on est en plein été qu’il ne faut pas s’occuper de son parcours scolaire. Heureusement que les cavaliers de l’apocadispe sont là pour ça.

 

            Le deuxième chapitre de la grande épopée Spirou pendant la seconde guerre mondiale par Emile Bravo se clôt.

 

            Pour les abonnés, c’est la troisième partie du quadruple poster des Minions qu’ils pourront mettre au mur. Ils bénéficient en plus d’une invitation pour le 6ème festival Spirou qui se tiendra dans le parc de Bruxelles du 13 au 15 septembre prochains.

 

            Spirou, ami, partout, toujours.

 

 

 

 

© Collin, Lapuss’ - Dupuis 

 

 

 

Histoires à suivre :

 

Royaume de Blanche-Fleur (Le) : Le complot de la Reine

Spirou : Un peu plus loin vers l’horreur

Tif et Tondu : Mais où est Kiki ?

Zizi Chauve-Souris

Zorglub : Lady Z

 

 

Récit complet :

 

Cavaliers de l’apocadispe (les) : …échappent à l’interro.

 

 

Gags (strips, 1/2, 1 et 2 planches) :

 

Comme des bêtes

Dad

Des gens et inversement (Berth) (La pause-cartoon)

Edito (L’)

Fifiches du proprofesseur (Les) (La pause-cartoon)

Kahl & Pörth

Macadam Valley (La pause-cartoon)

Mamma Mia !

Méthode Raowl (La)

Nelson

Spoirou & Fantasperge

Tash & Trash (La pause-cartoon)

Vacheries des Nombrils (Les)

 

 

 

Rubriques :

 

Coin des lecteurs (Le) : Bienvenue dans ma bibliothèque : Vehlmann

En direct du futur : Raoul Cauvin

Interview : Libon

Jeux : Les cavaliers de l’apocadispe ont besoin de toi (Bataillon)

Leçon de Bd (la) : Nix

 

 

Supplément abonnés :

Poster géant Les Minions (3/4)

Invitation pour le 6ème festival Spirou

 

 

En kiosques et librairies le 14 août 2019.

2,50 €

 

 

Laurent Lafourcade

 



Publié le 12/08/2019.


Source : Bd-best


Quelques bulles dans de l’eau de mer, à bouquiner sur la plage. Vague 8.  Quand il n’est pas sous la serviette, on en trouve sur le chantier.  Irons 2 - Les sables de Sinkis

 

 

 

 

« - Qu’est-ce que vous êtes venu faire ici au juste ?

- Comprendre pourquoi ce chantier n’a pas avancé depuis dix ans.

- Je vois. Un peu facile. Vous arrivez, vous pointez du doigt ce qui ne va pas, et vous repartez en nous faisant passer pour des incapables.

- Seulement si vous l’êtes.

- Vous voulez que je vous dise ? C’est la faute de cette fondation ! Ils nous imposent de faire bosser des locaux sur le chantier. Ces mecs sont nuls, quand ils ne disparaissent pas tout simplement au bout d’une semaine…

- ...Allez, dites-lui, Pog ! J’aurais plus de chances de construire ce pont avec des enfants de maternelle armés d’un seau et d’une pelle en plastique !

- Ce chantier est une zone de guerre. Vous le comprendrez vite, Irons ! »

 

 

 

 

 

 

 

En débarquant à Sumatra en Indonésie, Jack Irons ne pensait certainement se trouver face à une situation aussi complexe. Le spécialiste en construction de ponts a été engagé pour débloquer le chantier. Pourquoi n’avance-t-il pas ? Une guerre civile a longtemps ravagé la région et des groupuscules armés subsistent. Par ailleurs, dans un climat de terrorisme international ambiant, le fait que l’Indonésie soit le plus grand pays musulman du monde fait fuir les gens. Enfin, le chantier est dirigé par Starbridge, puissante société qu’il vaut mieux ne pas se mettre à dos. C’est pour cela que d’autres ingénieurs-conseils ont refusé d’accomplir la mission qui incombe aujourd’hui à Irons.

 

 

 

 

© Roulot, Brahy, Facio – Le Lombard

 

 

Tristan Roulot développe la personnalité de son héros. En la personne de Mary, il lui adjoint un alter-ego féminin qui apporte un peu de fraîcheur dans l’histoire. Contrairement à beaucoup de série où les auteurs oublient rapidement le métier de leurs personnages, l’architecture des ponts est vraiment au premier plan. Le lecteur n’est pas trompé sur la marchandise. C’est honnête et pertinent. Irons va devoir utiliser ses fines connaissances pour comprendre la clef de l’énigme de ce chantier maudit.

 

 

 

 

© Roulot, Brahy, Facio – Le Lombard

 

 

Luc Brahy confirme sa vitalité. Son trait frais, punchy et efficace va tout droit à l’essentiel. Irons en prend plein la tête et en distribue tout autant. Les couleurs d’Hugo Facio habillent les cases et occupent en particulier les espaces que le dessinateur a volontairement laissé vides pour plus de lisibilité.

 

 

 

 

© Roulot, Brahy, Facio – Le Lombard

 

 

La magnifique couverture du tome 1 faisait l’erreur de ne pas mettre en avant le héros de la série. La chose est réparée pour ce deuxième volume, mais le résultat est bien moins efficace. Certes, l’architecte trône en plan moyen avec son casque de chantier, en faisant son métier, un pont trônant en arrière plan, mais cela n’engage malheureusement pas à ouvrir l’album. Espérons que les lecteurs ne s’en arrêteront pas là. La série mérite qu’on s’y intéresse.

 

Les auteurs laissent Jack Irons et Mary en bien fâcheuse posture. « Les disparus d’Ujung Batu », deuxième partie de ce diptyque, donnera les clefs de l’intrigue.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Irons

 

Tome : 2 - Les sables de Sinkis

 

Collection : Troisième Vague

 

Genre : Thriller architectural

 

Scénario : Roulot

 

Dessins : Brahy

 

Couleurs : Facio

 

Éditeur : Le Lombard

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 12,45 €

 

ISBN : 9782803675401

 



Publié le 06/08/2019.


Source : Bd-best


Spirou 4243 -  7 Août 2019

 

 

 

Il y a 100 ans, Zorro est arrivé !

 

 

 

 

 

            C’est avec une belle et marrante couverture de Renaud Collin que s’ouvre ce numéro spécial Zorro. Le renard rusé qui fait sa loi est à l’honneur. A cette occasion, une nouvelle rubrique dessinée fait son apparition : L’Oncle Pop. Ce digne descendant du célébrissime Oncle Paul, sous la plume d’Hervé Bouris, fait un petit topo sur Don Diego de la Vega. Dad, Nelson, Willy Woob et les cavaliers de l’apocadispe prennent part à l’hommage. Max de Radiguès et Daniel Blancou sont les auteurs invités d’honneur pour participer à la fête. Eviv Orroz !

 

            Pour les abonnés, c’est la deuxième partie du quadruple poster des Minions qu’ils pourront mettre au mur.

 

            Spirou, ami, partout, toujours.

 

 

 

 

© Collin, Lapuss’ - Dupuis 

 

 

 

Histoires à suivre :

 

Royaume de Blanche-Fleur (Le) : Le complot de la Reine

Spirou : Un peu plus loin vers l’horreur

Tif et Tondu : Mais où est Kiki ?

Zizi Chauve-Souris

Zorglub : Lady Z

 

 

Récit complet :

 

Zorro serenade (Blancou)

 

 

Gags (strips, 1/2, 1 et 2 planches) :

 

Cavaliers de l’apocadispe (les)

Comme des bêtes

Dad

Des gens et inversement (Berth) (La pause-cartoon)

Edito (L’)

Fifiches du proprofesseur (Les) (La pause-cartoon)

Macadam Valley (La pause-cartoon)

Méthode Raowl (La)

Nelson

Spoirou & Fantasperge

Tash & Trash (La pause-cartoon)

Vacheries des Nombrils (Les)

Willy Woob

Zorro 1984 (Max de Radiguès)

 

 

Rubriques :

 

Coin des lecteurs (Le) : Bienvenue dans ma bibliothèque : Bocquet

En direct du futur : Dad 6

Jeux : La marque de Zorro (Caritte)

Oncle Pop (L’) : Zorro

Spirou et moi ; Terreur Graphique

 

 

Supplément abonnés :

Poster géant Les Minions (2/4)

 

 

 

En kiosques et librairies le 7 août 2019.

2,50 €

 

 

Laurent Lafourcade

 



Publié le 06/08/2019.


Source : Bd-best


Alex W Inker - Erotisme et revolution chinoise à la Galerie Comic Art Factory

La galerie Comic Art Factory expose les planches originales du dessinateur français Alex W. Inker, sur le thème "Erotisme et révolution chinoise".

Censuré en Chine, le roman de Yan Lianke est adapté par Alex W. Inker pour son troisième album de bande dessinée, paru aux éditions Sarbacane.

Il y explore l’imagerie de la propagande à travers un érotisme sensuel. Le trait délicat et la composition soignée assurent à ces originaux un joli mariage de défiance et d’élégance.

 

 

 

 

 

 

 


Cette satire de la révolution chinoise, volontiers provocatrice, dévoile les difficultés a rester un individu quand les pressions politiques et sociales vous forcent à vous oublier au profit de la nation.

 

 

 

 

Galerie Comic Art Factory

Chaussée de Wavre, 237 - 1050 Bruxelles

Métro Trône, Bus 34 et 80 (arrêt Museum) - Heures d’ouverture : du jeudi au samedi, de 11 à 19h.

www.comicartfactory.com - comicartfactory@gmail.com - +32 (0) 485 985 618


Pays : Belgique

Date de l'événement : du 13/09/2019 au 28/09/2019.

Publié le 05/08/2019.


Source : Bd-best


Exposition Parcours Les enfants de la résistance au BELvue Museum

Printemps 1944, un aviateur allié est perdu en Belgique occupée... Entre dans la peau d'un enfant résistant pour l'aider à rejoindre l’Angleterre afin qu’il puisse reprendre la lutte !

Ludique et adaptée à un jeune public (8-12 ans), cette exposition tirée de la série « Les enfants de la Résistance » de Benoît Ers et Vincent Dugomier explique de manière didactique les grands thèmes liés à la Seconde Guerre mondiale et la Résistance en France et en Belgique. Un jeu de piste propose aux enfants d’entrer dans la peau d’un résistant : au fil de l’exposition, ils devront élucider des énigmes pour parvenir à faire passer un aviateur allié en Angleterre.

Une coproduction : Le Lombard et la Fête de la BD (visit.brussels).

Lieu : BELvue Museum – Place des Palais, 7 - 1000 Bruxelles
Dates : du 07 aout au 06 octobre 2019
Gratuit



Publié le 01/08/2019.


Source : Bd-best


Quelques bulles dans de l’eau de mer, à bouquiner sur la plage. Vague 7.  Quand un livre peut transformer des vies...  Le livre des démons 1 & 2

 

 

 

« - Monsieur Mononobe ! Monsieur Mononobe ! Tiens, personne ? C’est étrange… Monsieur Mononobe ! Monsieur… Ah ! Mais vous êtes là ! Vous pourriez répondre quand on vous appelle !

- Oh, c’est toi, Kondô… Fais moins de bruit, tu veux. »

 

 

 

 

 

Entrer dans la librairie Mononobe n’est pas un acte innocent. Quand le journaliste Kondô rend visite au responsable de la boutique, c’est qu’il est sur une enquête des plus mystérieuses et qu’il a besoin d’un coup de main du maître des lieux pour résoudre une énigme. Cette fois-ci, il s’agit d’une série de meurtres qui s’est produite de l’autre côté des montagnes dans la ville d’Inao. Deux femmes ont été tués ce mois-ci avec un étrange mode opératoire. Est-ce un ours ou un cinglé ? Pour le journaliste à l’intuition talentueuse, il s’agit de l’œuvre d’une créature autre. C’est peut-être lié à un « livre des démons ». Il n’en faut pas plus pour exciter la curiosité de Shotiro Mononobe qui décide d’embarquer son petit frère Shiro et de se rendre sur les lieux.

 

 

 

 

© Konkichi 2016

 

 

Il existe un livre écrit par les démons. Divisé en plusieurs ouvrages, il peut métamorphoser ses lecteurs, qui utilisent une des méthodes inscrites dans les pages pour se transformer en démons. Shotiro sait gérer ce genre de situations. Les humains qui ont posé les yeux sur un livre des démons changent de nom pour celui d’un démon et se transforment eux-mêmes en livre des démons animés. Mais ils ont une faille. Quand on l’appelle par son nom, un démon est incapable de maintenir sa forme humaine et révèle ainsi son véritable état.

 

 

 

 

© Konkichi 2016

 

 

Shotiro et Shiro ne sont pas un « simple » libraire et son assistant. Les deux frères ont des personnalités bien complexes. Mononobe le révèle rapidement. Il est lui-même un démon, celui « qui n’attaque pas les hommes ». Et son petit frère si mignon, qui a tout le temps fin, peut s’avérer sanguinaire pour les entités qu’ils combattent. Dès la fin du premier volume, une femme va les accompagner : Kisiragi, qui étudie le folklore, a lu un livre des démons, et s’inquiète de sa transformation. En effet, après sa lecture, la sensation de faim force ceux qui ont lu ce livre à s’en prendre aux humains. Puis, viendra dès l’ouverture du deuxième volume, Shiba, le détective privé, qui vient compléter le groupe des personnages principaux. Au fil des différentes situations auxquelles sont confrontés Mononobe et ses comparses, on en apprend un peu plus sur eux-mêmes.

 

 

 

 

© Konkichi 2016

 

 

Konkichi n’y va pas par quatre chemin et sabre son trait comme ses monstres. Il n’hésite pas à aller dans le trash ou le gore lorsqu’il le juge nécessaire. Mais c’est toujours fait dans l’intérêt de l’histoire et du suspens. Dans son récit, il n’y a pas de héros parfait. Shotiro est loin d’être un chevalier blanc. Shiro est démoniaque et terrifiant, surtout quand il a un petit creux.

 

 

 

 

© Konkichi 2016

 

 

Digne descendante de la trop rare série D-Gray Man, Le livre des démons met à l’honneur les entités monstrueuses comme dans les mythiques contes et légendes extrême-orientaux.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Le livre des démons

 

Tomes : 1 & 2

 

Genre : Fantastique

 

Scénario & Dessins : Konkichi

 

Éditeur : Komikku

 

Nombre de pages : 160

 

Prix : 7,99 €

 

ISBN : 9782372874663 & 9782372874670

 



Publié le 29/07/2019.


Source : Bd-best


Spirou 4242 -  31 Juillet 2019

 

 

 

Quand Anne n’est pas là, la reine sourit et danse !

 

 


 

 

 

 

            Le Royaume de Blanche-Fleur ré-ouvre ses portes alors qu’Anne est au fin fond des oubliettes. La Reine aura-t-elle le dernier mot ? Les oiseaux parlants espionnent et sont sur le qui-vive.

 

            Dans les hauts de page, le rédac’chef Morgan Di Salvia tente de mettre fin à la malédiction de la page 13. Mais Spoirou et Fantasperge veillent. Nous pouvons dormir sur nos deux oreilles.

 

            Pour les abonnés, c’est le début d’un cadeau de quatre semaines absolument magnifique : un quadruple poster des Minions, ce genre de fresques aux mille détails, comme les faisait si bien le génial dessinateur Mordillo qui vient de nous quitter.

 

            Spirou, ami, partout, toujours.

 

 

 


© Renaud, Lapuss’ - Dupuis 

 

 

Histoires à suivre :

 

Royaume de Blanche-Fleur (Le) : Le complot de la Reine

Spirou : Un peu plus loin vers l’horreur

Zizi Chauve-Souris

Zorglub : Lady Z

 

 

Gags (strips, 1/2, 1 et 2 planches) :

 

Capitaine Anchois

Comme des bêtes

Dad

Des gens et inversement (Berth) (La pause-cartoon)

Edito (L’)

Fifiches du proprofesseur (Les) (La pause-cartoon)

Kahl & pörth

Macadam Valley (La pause-cartoon)

Mamma Mia !

Mini-Mythes (Les)

Méthode Raowl (La)

Nelson

Spoirou & Fantasperge

Tash & Trash (La pause-cartoon)

Vacheries des Nombrils (Les)

 

 

Rubriques :

 

Coin des lecteurs (Le) : Bienvenue dans mon atelier ! : De Pins

En direct du futur : H.O.M.E. (Bourhis & Spiessert)

Jeux : Complot au Royaume (Garouste)

Leçon de BD (La) : Dab’s

 

 

Supplément abonnés :

Poster géant Les Minions (1/4)

 

 

 

En kiosques et librairies le 31 juillet 2019.

2,50 €

 

 

Laurent Lafourcade

 



Publié le 28/07/2019.


Source : Bd-best


Spirou 4241 -  24 Juillet 2019

 

 

 

Le retour au poil de Tif et Tondu !

 

 

 

 

 

 

 

 

            C’est l’événement. C’est un choc sans Choc. Tif et Tondu sont de retour dans Spirou sous les crayons de Blutch, avec son frère Robber au scénario et les couleurs originales d’Isabelle Merlet. L’histoire est ancrée dans les années 80 et commence de façon mystérieuse à souhait.

 

            Ce numéro présente également un petit bijou d’une page : Sword & dragon, la planche Déborah Maradan, lauréate du concours du festival BD Mania de Belfaux.

 

            Ralph Azham tire définitivement sa révérence. Le canard au bec bleu aura été l’un des ténors des années 2010. Nul doute que Trondheim ne va pas abandonner les lecteurs de Spirou comme ça. Espérons qu’il nous réserve une nouvelle série. En attendant, il nous offre, sur un scénario de Pierre Chabosy, un jeu de cartes coopératif d’énigmes, type Escape Game, qui marche avec une application à télécharger sur son smartphone. Spirou, toujours à la pointe du progrès, est déjà au niveau 3.0.

 

            Spirou, ami, partout, toujours.

 

 

 

© Trondheim, Chabosy – Dupuis 

 

 

 

 

 

Histoires à suivre :

 

Ralph Azham : Lâcher prise

Spirou : Un peu plus loin vers l’enfer

Zizi Chauve-Souris

Zorglub : Lady Z

 

 

Gags (strips, 1/2, 1 et 2 planches) :

 

Comme des bêtes

Cramés !

Dad

Des gens et inversement (Berth) (La pause-cartoon)

Edito (L’)

Fifiches du proprofesseur (Les) (La pause-cartoon)

Macadam Valley (La pause-cartoon)

Mamma Mia !

Méthode Raowl (La)

Nelson

Spoirou & Fantasperge

Sword & Dragon

Vacheries des Nombrils (Les)

 

 

Rubriques :

 

Coin des lecteurs (Le) : Vous êtes mon auteur préféré ! : Dequier

En direct du futur : Festival Spirou

Interview : Blutch & Robber

Jeux : Tif et Tondu en dédicace ! (Antoine & Morin)

Spirou et moi : Gorobei

 

 

Supplément :

Jeu de cartes coopératif d’énigmes, type Escape Game : Ralph Azham, le foie de l’Axolotl (Trondheim & Chabosy)

 

 

 

En kiosques et librairies le 24 juillet 2019.

2,50 €

 

 

Laurent Lafourcade

 



Publié le 24/07/2019.


Source : Bd-best


Exposition de Pieter de Poortere pour la sortie de Super Mickey

Pieter de Poortere, l’auteur qui s’est révélé avec Dickie, nous offre à la rentrée, une hilarante aventure de Mickey avec un nouvel album, création originale Disney : SUPER MICKEY

Pour accompagner la sortie de l'album, une exposition inédite des planches et illustrations de Pieter de Poortere se tiendra du 20 septembre au 22 octobre à la Galerie Zic & Bul (Paris 11ème)

Vernissage le 20 septembre à partir de 18h

Parution de l'album le 4 septembre 2019

Galerie Zic & Bul
76 avenue de la république, 75011 Paris.


Pays : France

Date de l'événement : du 20/09/2019 au 22/10/2019.

Publié le 19/07/2019.


Source : Bd-best


Le Chat déambulle

« Lorsque je suis allé présenter mon projet à Anne Hidalgo et à son équipe, la réaction fut instantanément enthousiaste.Paris accueillerait Le Chat dans l’espace public comme l’École nationale des beauxarts le fit en 2003. Et c’est ainsi que se décida la première étape de la tournée du Chat déambule. La confirmation définitive fut votée au Conseil de Paris du mois de décembre 2018 autorisant ainsi « Le Chat » à occuper l’espace des Champs-Élysées (côté droit en remontant depuis la place de La Concorde). À cette date-là, le premier bronze monumental sortait déjà de la fonderie Van Geert. La machine était lancée et plus rien ne l’arrêterait. »

20 Chats monumentaux seront exposés sur les Champs-Élysées de début avril à mi-juin 2020. Chaque pièce (sur socle) mesurera 3 mètres et mettra en scène le célèbre Félin dans différentes scènes humoristico-poético-surréalistes.



Publié le 19/07/2019.


Source : Bd-best


1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


©BD-Best v3.5 / 2019