?>
 
Tsushima - Les Grandes batailles navales (tome 4)
Flux RSS Flux RSS

Tsushima Série : Les Grandes batailles navales

Auteur : Jean-Yves Delitte - Giuseppe Baiguera

EAN/ISBN : 9782344012680

Prix : 14,95 €

Date de sortie : 11/10/2017

Nombre de pages : 56

Catégorie : Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Glénat

Publié le 17/10/2017



En août 1904, au cours de la Guerre russo-japonaise, les troupes japonaises font le siège de Port-Arthur et les navires russes de l’escadre du Pacifique sont bloqués dans le port. Les russes décident alors d’envoyer une seconde flotte en soutien. Mais elle doit venir de la Baltique. Un long périple de près de huit mois. Quand enfin les proues des navires russes fendent les eaux au large de la Corée, il est trop tard, Port Arthur a capitulé. Les Russes décident alors de rejoindre le port de Vladivostok. Malheureusement, ils sont repérés par la flotte japonaise, plus expérimentée et mieux équipée..



Nouveau venu dans la série « Les grandes batailles navales » scénarisée par Jean-Yves Delitte (le peintre officiel de la marine française), ce tome nous fait découvrir le contexte de la bataille de Tsushima ayant eu lieu les 27 et 28 mai 1905 opposant les flottes Russe et Japonaise. Une défaite catastrophique pour la flotte Russe qui perdra la quasi-totalité de ses navires (21 bâtiments sur les 28 engagés). Ce fiasco va non seulement ternir le prestige international de l’Empire Russe, mais aussi placer le Japon dans le rang des puissances incontournables. Il aura des conséquences importantes sur la conception des futurs vaisseaux de guerre mais aussi sur les tactiques employées par les officiers de la marine du pays du Soleil-Levant. Le scénario s’attache à nous dépeindre les différents ennuis et avaries connus par les bâtiments de la flotte Russe. Tout va débuter lorsque cinq jours après leur départ, lorsque la flotte du tsar (45 navires) va tirer en approche de la mer du Nord sur des chalutiers Danois et Anglais, les confondants avec des torpilleurs japonais entraînant un grave incident diplomatique. L’inexpérience des équipages, les nombreux problèmes techniques et mécaniques touchant la flotte russe, les coques recouvertes d'algues et de coquillages ainsi que l'union entre anciens et nouveaux navires freinant la vitesse de la flotte russe naviguant deux fois moins vite que les Japonais peuvent en partie expliquer la défaite infligée aux Russes. Seules quatre pages illustrent la bataille. Le dessin, confié à l’italien Giuseppe Baiguera, emporte les lecteurs aux cotés des marins russes partageant les mésaventures de ces dernier. À partir de 14 ans et plus.





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge



©BD-Best v3.5 / 2019