?>
 
Interférences.
Flux RSS Flux RSS

Interférences. Auteur : Laurent Galandon - Jeanne Puchol

EAN/ISBN : 9782505067313

Prix : 17,99 €

Date de sortie : 12/01/2018

Nombre de pages : 128

Catégorie : Société

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Lien spécifique : https://www.youtube.com/watch?...

Publié le 19/01/2018



Côte d'Opale, 1973. Adolescents, Alban et Pablo profitent de leurs vacances, au gré des ondes de Radio Caroline, la célèbre radio pirate qui émet depuis un bateau navigant sur les eaux internationales. Cinq ans plus tard, bien que d'origines sociales opposées, les deux comparses ont la même envie : partager la musique boudée par les radios françaises officielles et donner la parole aux bâillonnés de la société. Avec beaucoup d'idées et peu de moyens, ils créent Radio Nomade, leur radio pirate. Radio Nomade émet chaque semaine d'un endroit différent pour échapper à la police diligentée par l'État qui n'entend pas voir son monopole remis en question par les nombreux radiolibristes. Entre brouillage et arrestation, l'avenir de la fine équipe est plus qu'incertain. Et l'envie de continuer d'investir les ondes à tout prix, malgré les risques et les avertissements, pourrait en tout cas venir à bout de l'amitié entre les deux hommes.



Flashback vers la fin des années 70. La radio est monopole d’État, seules trois stations à vocation présidentielle sont présentes sur la bande FM. Tout y est filtré, la musique, les infos, les intervenants. Suivant l’exemple de l’Italie, peu à peu diverses radios pirates vont voir le jour sur Paris. C’est l’occasion d’écouter  de la musique que l’on ne sélectionne jamais sur les grandes chaines (Led Zepellin, Queen, Pink Floyd, Dire Straits, …) mais aussi d’entendre les témoignages des laissés-pour-compte de la société française sous « Giscard ». Traquée par les camionnettes « mouchard », certaines d’entre elles changeront leurs lieux d’émission lors de chaque direct. Quelques animateurs, tombés dans les mains de la justice, vont être condamnés pour incitation à la rébellion. L’arrivée au pouvoir, en mai 81, de François Mitterrand va mettre fin à ce monopole d’État en libéralisant la bande FM. Au départ, les stations auront une vocation locale avec une zone d’émission restreinte et devront fonctionner sans publicités. Mais très vite (en moins de dix ans), les capitalistes et les grands groupes de presse vont s’approprier ces espaces de communications au détriment des petits émetteurs locaux. L’ouvrage de Laurent Galandon explique en détail le sujet dont je viens de vous brosser ci-dessus quelques grandes lignes. Les illustrations de Jeanne Puchol collent parfaitement bien au sujet abordé. Comme pour une émission radio, ces deux-là ne pouvaient que se rencontrer afin de nous proposer en duo ce flashback vers nos années jeunesses.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain Haubruge



©BD-Best v3.5 / 2019