?>
 
Liste des critiques concernant Ils étaient Dix
Flux RSS Flux RSS

Novgora Série : Ils √©taient Dix

Auteur : Eric Stalner

Prix : 13.30 ‚ā¨

Date de sortie : 25/03/2010

Nombre de pages : 56

Catégorie : Drame

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Les √©ditions 12 bis

Publié le 24/04/2010


Octobre 1812, quelque part dans les steppes russes...

Depuis le désastre de Moscou, les troupes Napoléoniennes sont en pleine déroute. Le gros de l'Armée forme encore un groupe compact, mais à chaque minute, chaque seconde, elle laisse plusieurs de ses éléments à l'arrière, blessés, résignés, vaincus par le froid, la maladie ou la fatigue. Ces derniers, ils l'ont déjà compris depuis longtemps, ne rentreront plus en France. Attaqués par les loups, lapidés par les populations locales, massacrés par les cosaques, s'il est une chose absente de leurs derniers instants, c'est bien l'espoir.

C'est dans ce décors peu glorieux que nos Dix compagnons de route vont essayer de s'en sortir, guidés par Jean-Baptiste Grassien, médecin de son état.

Le 25 octobre, le groupe en est déjà réduit à 6 unités (voire le premier tome). Le Lieutenant Jérôme Laroche, Le soldat de première classe Gilles Duroit, le voltigeur François Larnais, l'infirmier Aymond Passart et la comtesse Maryana Anatolievna Gorlanov forment avec Jean-Baptiste le dernier groupe encore en vie.

Leur périple ne fait que s'éterniser, et toujours pas de traces de la Grande Armée qui ne perd décidément plus la moindre minute dans son humiliante retraite.

Le 1er novembre, nos six amis vont se retrouver face à leur destin, une troupe de cosaques est alertée par des coups de feu. Ces derniers fondent alors sur nos amis d'infortune. Inférieurs en nombre, en munitions, en forces, en tout, si ce n'est le courage, ils vont à leur tour faire face à leur destin... 



Pour les passionnés de l'épopée Napoléonienne, il est plusieurs étapes qu'il vaut mieux ne pas aborder. Sainte-Hélène, c'est certain, Waterloo, c'est évident, Moscou et la Bérézina, c'est à coup sûr ce qui complètera le podium.

Lorsqu'on plonge dans le quotidien de ces soldats, fuyant un pays qu'ils ont eux-même mis en ruines, il est des situations que l'on ne peut imaginer sans les avoir endurées (je ne parlerai même pas de vécues). A travers ce récit, Eric Stalner emploie toute son énergie et son talent pour nous donner un aperçu au plus juste de ce que cela aurait pu représenter.

Fuyant cet enfer au beau milieu de son Armée ne devait certainement pas être rassurant, et lorsque les troupes Françaises traversaient la Bérézina pour fermer enfin cette porte de l'horreur derrière eux, à ce moment précis encore, les troupes situées à l'arrière se faisaient encore tailler en pièces par les cosaques. Imaginez maintenant les soldats éparpillés à travers la campagne, les bois, mis en retard pour l'une ou l'autre raison... pour ces hommes-là, même l'énoncé de la Bérézina pouvait encore paraître idyllique. La peur, la peur, et encore la peur. La peur du moindre bruit, la peur de tous les instants, la peur de faire du feu pour se réchauffer, de manger quelque chose... tout était guidé par la peur.

Et c'est cet environnement, lourd, extrême, horrible, aux limites du supportable et aux portes de l'enfer, qu'Eric Stalner parvient au travers de ce récit, de ces dessins, de cette épopée, à nous faire prendre conscience de ce à quoi cela aura pu ressembler.

Un superbe album à découvrir, et si vous ne le connaissiez pas encore... commencez par le premier.

 

Dom



Extrait 1 Ils étaient Dix (tome 2)  - Novgora


Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Dom



©BD-Best v3.5 / 2024