?>

Embarquez à bord du dernier navire corsaire. L'aigle des mers. T.1
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Embarquez à bord du dernier navire corsaire. L'aigle des mers. T.1

 

« - Lieutenant, désignez dix hommes pour l’inspection du navire norvégien.

 
-    C’est un navire de commerce répertorié mon capitaine, vous croyer vraiment que …

 
-    Lieutenant, ne discutez pas, exécutez.

 
-    Ce navire a un comportement suspect, il est trop lent à la manœuvre »

 

 

 

 

 

 

Avec « l’aigle des mers », Philippe Thirault nous propose un scénario calqué en grande partie sur l’histoire vraie du voilier allemand le Seeadler (l’aigle des mers). Aux faits historiques, Il  incorpore les éléments essentiels à tout bon roman, mettant en scène l’amour impossible entre le capitaine allemand (Hugo Von Krüger) et une jeune fille faite prisonnière mais éprise de liberté (Pénélope Lynes). Les illustrations de ce récit prévu en deux tomes ont été confiées à la dextérité d’Enea Riboldi, un grand passionné de voile, illustrateur depuis plus de quinze ans à la revue de voile Bolina.

 

 

 

 

 

 

© Tirault -Riboldi – Humanoîdes associés

 

 

 

En 1916, les alliés forment un blocus naval contre l’Allemagne. Les rares navires arrivants à le forcer se trouvent rapidement dépourvus en ravitaillement (charbon). C’est pour cette raison que ce voilier fut transformé en navire corsaire, équipé d’un moteur auxiliaire de 1000 ch et pourvu de locaux pour l’hébergement de l’équipage et des prisonniers. Conservant son apparence extérieure inoffensive, on y trouvait deux canons de 105 camouflés, des mitrailleuses et des fusils. L’équipage composé de marins aguerris et motivés était dirigé par le comte Felix von Luckner. Il prend la mer le 21 décembre 1916, réussissant à franchir le blocus britannique en prenant l’apparence d’un transport de bois norvégien et ce malgré l’inspection menée à son bord par le croiseur anglais HMS Avenge. 

 

 

 

© Tirault -Riboldi – Humanoîdes associés

 

 

 

 

Une fois dans l’Atlantique, il hissa ses couleurs allemandes tout en prenant l’aspect d’un navire de commerce simulant soit un incendie ou alors une panne afin d’attirer, de piller et couler ses proies. Dans l’Atlantique, pas moins de quatorze navires marchands tombèrent dans ce piège ne faisant aucune victime, l’équipage du navire adverse étant embarqué avant sa destruction totale au canon. Un premier tome réussi, une lecture captivante fidèle à la réalité historique. À partir de 14 ans et plus.

Haubruge Alain

 

 

Série : L’aigle des mers


Titre : Atlantique 1916


Tome : 1


Genre : Aventure historique


Scénario : Thirault Philippe


Dessins : Enea Riboldi


Éditeur : Humanoïdes associés


Nombre de pages : 56


Prix : 14,50 €


EAN : 9782731673760



Publié le 03/06/2018.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2018