?>

La mort vous va si bien. Mort et déterré 1 - Un mort en cavale
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

La mort vous va si bien.  Mort et déterré 1 - Un mort en cavale

 

 

« - Merde, merde, merde, merde, merde… Tu crois qu’il est mort ?

- Pas mon problème ! Il n’avait qu’à se mêler de ses affaires.

- Il faut appeler les secours !

- Faut rien faire du tout.

- On … va tout de même pas le laisser crever ?

- Ecoute-moi bien, Ducon. Si tu veux pas finir comme cet abruti, t’as intérêt à la boucler. Est-ce que je me suis bien fait comprendre ?

- Moi, je v… veux pas d’emmerdes.

- On décampe ! Y’a quelqu’un qui s’amène ! »

 

 

 

 

 

En s’interposant lors d’une rixe entre un dealer et son « client » dans un jardin public, Yan Faucher reçoit un coup de couteau fatal dans le ventre. A treize ans, voir sa vie stoppée nette, comme ça, si bêtement, c’est bien triste. L’ado avait plein de projets. Il avait prévu de réaliser un film de zombies avec son copain Nico. Sa mère était sur le point d’accoucher d’une petite sœur. Un drame. Sa famille est dévastée. Les obsèques se passent, le cercueil est inhumé. Mais, car il y a un « mais », son âme à décidé de ne pas quitter son cœur. Un an après, grâce au clairon qu’a glissé son petit frère Nathan près de son cadavre, Yan parvient à attirer l’attention de Nico qui vient fréquemment se recueillir sur la tombe. Il ne va pas en falloir plus à son camarade pour le déterrer. Reprendre une vie avec une face de mort-vivant, est-ce possible ? Comment vont réagir ses proches et Alice, la jeune fille qui lui a avoué son amour dans une lettre posthume ?

 

 

 

 

© Boisvert, Colpron, Usagi - Dupuis

 

 

Couverture surprenante pour une toute nouvelle série. On n’est ni dans Zombillenium, ni dans le clip Thriller de Mickaël Jackson. Les auteurs québécois Jocelyn Boisvert et Pascal Colpron prennent le contre-pied de The Walking Dead pour parler de la mort avec légèreté.

 

 

 

 

© Boisvert, Colpron, Usagi - Dupuis

 

 

Dans un réalisme doux à la Magic 7, Colpron donne vie à la mort. Usagi, connue pour ses couleurs de Seul, a trouvé la bon ton pour le visage décharné de Yan.

 

 

 

 

© Boisvert, Colpron, Usagi - Dupuis

 

 

Avant d’être une BD, Mort et déterré était un roman pour ados. Mais alors que pour celui-ci, Boisvert s’était axé du côté de l’ado qui survit, il développe son concept en se plaçant du point de vue des parents souffrants d’avoir perdu un enfant.. La série télévisée Six feet under, mettant en scène une famille de fossoyeurs, fait partie de ses références. Le scénariste veut surprendre. La série a failli s’appeler Le Mort Survivant, titre qui aurait encore mieux sied, car Yan cherche à vivre une vie « normale », tout en étant traqué, en cachant sa condition et son faciès qui va avec.

 

 

 

 

© Boisvert, Colpron, Usagi - Dupuis

 

 

Sans être « à la mode » mais étant tout simplement dans l’air du temps, Mort et déterré a tout pour cartonner auprès du public ado. Sorti discrètement en plein mois d’août, il faut absolument que Dupuis profite d’Halloween pour le mettre en avant.

 

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Mort et déterré

 

Tome : 1 - Un mort en cavale

 

Genre : Aventure

 

Scénario : Boisvert

 

Dessins : Colpron

 

Couleurs : Usagi

 

Éditeur : Dupuis

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 9,90 €

 

ISBN : 9782800169927

 



Publié le 05/09/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019