?>

Le plat est correct mais manque de sauce. Etoilé 2 – Plat de résistance.
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Le plat est correct mais manque de sauce.  Etoilé 2 – Plat de résistance.

« - Samuel n’a jamais eu de chance dans la vie. Pour la première fois de sa vie, il a un cadre solide. Il me fait confiance. A l’équipe aussi. Je ne l’ai jamais vu aussi serein.

-          Vous en pensez quoi ?

-          C’est beau, chef !... Il s’est assagi, il écoute…

-          C’est de la merde. C’est pas au niveau. C’est comme vous ! J’ai plus d’idées. Comment je peux travailler ici avec une équipe aussi nulle ? Dans ce clapier dégueulasse…

-          Il va s’épanouir avec moi. J’le sens.

-          Putain de temps, putain de restaurant, putain de vie. »

 

 

 

 

 

 

Le chef Samuel Lejeune est débauché du restaurant financé par sa femme. La cuisine a été plus forte que l’amour,… ou ne serait-ce pas plutôt l’argent ? Pietruch, chasseur d’étoiles, mais pas de comètes, a débauché le finaliste de l’émission The ultimate cook. Dorénavant, Samuel travaille pour lui, dans un luxueux établissement.

Paula n’a pas dit son dernier mot. Pour contrer la trahison de son mari, elle engage Nicole, venue d’Asie, avec qui elle compte bien reconquérir une étoile.

 

 

 

 

 

 

 

© Lehéricey, Desmarès, Brahy, Denoulet - Dupuis

 

 

 

 

Après un hors-d’œuvre constitué par le tome 1, prometteur mais manquant un brin de dynamisme, heureusement sauvé par un cliffhanger final prometteur, ce plat de résistance avait tout pour être le must de la carte. Sur le pitch, ça marche. On a un décor rarement exploité en BD, on a l’intrigue, on a des personnages forts aux caractères bien trempés, il manque juste un scénario. Dis comme ça, cela peut paraître dur. Les deux scénaristes font ce qu’elles peuvent, mais il faudrait un Corbeyran pour assaisonner le tout. Les séquences sont parfois trop courtes, passent du coq à l’âne.

Il n’est pas trop tard pour sauver la série. Il est urgent que Dupuis réagisse et engage quelqu’un qui pourrait aider Lehéricey et Desmarès et assaisonner le dessert. L’idée de l’équipe de bras cassés engagés pour épauler Nicole est excellente. Il suffit (la critique est facile mais l’art est difficile) d’appliquer la bonne recette.

 

 

 

 

© Lehéricey, Desmarès, Brahy, Denoulet - Dupuis

 

 

 

 

Luc Brahy fait tout ce qu’il peut pour sauver le navire. Heureusement que c’est lui qui est à la barre, ou plutôt en cuisine. Le dessinateur rapide et talentueux permet à ses afficionados de continuer à réserver leurs places dans le restaurant « Etoilé », mais il faut absolument corriger la carte avant que les clients ne se lassent.

Les dégradés de Bertrand Denoulet donnent à la série une ambiance intéressante. En pleine cuisine pendant les préparatifs ou lors de scènes nocturnes, le coloriste fait sentir les odeurs des plats et les tensions entre les personnages.

 

Etoilé a tout pour en récolter, des étoiles, mais a besoin d’aide en cuisine.

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Etoilé

Tome : 2 – Plat de résistance

Genre : Thriller culinaire

Scénario : Lehéricey & Desmarès

Dessins : Brahy

Couleurs : Denoulet

Éditeur : Dupuis

Nombre de pages : 52

Prix : 14,50 €

ISBN : 9782800174563 

 

 



Publié le 10/07/2018.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2018