En images et en bulles
Flux RSSFlux RSS

1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


Les filles du dessous

 

 

 

 

Noël, son sapin, ses illuminations, sa bonne humeur et ses légèretés … tout un programme et surtout bien des espoirs ou promesses !

Période par excellence pour s’encanailler également un peu ?

Et en parlant de cela, connaissez-vous les « filles du dessous » ?

 

 

 

 

 

 

 

Il s’agit de deux sœurs. Sylvia, l’aînée et Cindy, la cadette ! La première, la blonde est secrétaire de direction et comptable dans une respectable fabrique de lingerie dont l’avenir est compromis. Plutôt sérieuse, elle serait l’exemple parfait de la petite fille modèle. Bien que le soir devant sa télé, elle se laisse parfois aller à …

 

 

 

 

 

© Gaudin – Siteb – Kennes Éditions

 

 

 

 

La seconde, la brune, travaille dans une boîte de nuit. Plus délurée que son aînée, elle ne refuse jamais une petite partie de jambes en l’air ou une nouvelle expérience. Du moment que le plaisir est là, elle est partante. Bref, clairement le vilain petit canard de la famille.

 

 

 

 

 

 

 

© Gaudin – Siteb – Kennes Éditions

 

 

Elles vivent dans une belle maison d’époque avec d’autres locataires, un proprio cool mais veuf et sa mère, vieille aigrie.

Bref, une vie assez coulante et sans trop de souci …

 

 

 

 

 

© Gaudin – Siteb – Kennes Éditions

 

 

 

 

Jusqu’au jour où Sylvia se voit entraînée sur d’autres voies au travail. Une mannequin anorexique malade avant la séance photo pour le futur catalogue, une styliste qui pète un plomb et prend la porte … la voilà propulsée devant l’objectif pour un shooting où charme et innocence font merveille ! Et la voilà chargée en sus d’imaginer la future collection ! Elle qui n’y connaît rien dans le stylisme, n’ayant pas la moindre idée de création … Mais c’est sans compter sur sa sœur, qui ravie de l’opportunité offerte, l’incite à créer une ligne plus « osée », coquine. Pour l’inspirer, rien ne vaut une visite dans un sexshop pas comme les autres !

 

 

 

 

© Gaudin – Siteb – Kennes Éditions

 

 

 

 

Et le pire est à venir lorsque ses parents la découvrent sur grande affiche en petite tenue …

Ses parents, parlons-en un peu … Sont-ils eux-mêmes aussi « sages » et puritains qu’ils en ont l’air ? Tout comme certains autres locataires de l’immeuble d’ailleurs !

 

Bref, un plongeon dans le monde doucereux et coquin du libertin s’impose …

Découvertes, rebondissements chauds et érotisme en dentelle s’égrènent gentiment au fur et à mesure des pages.

 

 

 

 

 

© Gaudin – Siteb – Kennes Éditions

 

 

 

 

Cela se lit avec le sourire, légèrement. Un scénario sympa, bien construit sur un ton léger saupoudré d’humour. Un dessin qui s’harmonise idéalement avec l’ambiance feutrée du récit. C’est agréable et doux à volonté.

 

Bien que parue il y a quelques mois, une BD érotico-moelleuse, comme une douceur plaisante à savourer en cette période de fêtes.

Souhaitons que la suite soit de même facture …

 

 

 

Thierry Ligot

 

 

 

 

Titre : Les filles du dessous

 

Genre : Humour érotique

 

Éditeur : Kennes Editions

 

Scénario : Jean-Charles Gaudin

 

Dessin : Siteb

 

Couleurs : Manon Duverdon

 

Nombre de pages : 32

 

Prix : 12,90 €

 

ISBN : 9782380756623

 

 

 



Publié le 22/12/2022.


Source : Bd-best


Alice à Wonderland – De l’autre côté du miroir

 

 

 

 

Noël, les sapins illuminés, les rues étincelantes, la magie des soirées au coin du feu, les cadeaux qui s’amoncellent au pied du sapin, la crèche qui attend son petit Jésus, … tout le décor féérique qui fait rêver enfants et parents.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’époque parfaite pour (re)découvrir le conte « Alice au Pays des Merveilles » ?

Alors voici LA version à retenir cette année …

Probablement la plus déjantée de toutes les adaptations existantes. Mêlant gore – fantasy – horreur – thriller – sensualité légèrement sado-maso, un véritable régal de « douceur et de poésie » dans ce monde de brutes !!!!

 

 

 

 

 

© Collectif – Graph Zeppelin 

 

 

 

 

Plongée dans les origines de ces aventures, nous suivons Alice dans le Royaume des Rêves. Constitué d’une multitude de portes, chacune mène à un rêve différent et à un rêveur différent !

Chaque rêveur est un passage vers une multitude de royaumes et d’univers où la réalité sera ce qu’en fera Alice !

Entre les pattes de Jabberwock, créature aussi hideuse que maléfique qui refuse de la libérer, Alice va s’endormir dans un profond sommeil afin de voir ses années s’écouler … Réveillée par son « ami » le Lapin, jeune fille en fleur, pulpeuse et innocente à la fois, sa fuite en avant lui fait croiser le chat Cheshire, désireux de goûter à ses entrailles …

 

 

 

 

 

© Collectif – Graph Zeppelin 

 

 

 

Mais ailleurs, dans un château sombre au cœur du mondes des ombres, Alice n’est que le jouet d’un être obscur préparant un inimaginable plan machiavélique. Car pour elle, à travers des mondes parallèles, différentes Alice vivent des instants variés dont le seul point commun est : la présence de Wonderland !

Or, nul n’échappe à Jabberwock … pas même Alice. Et la chasse est ouverte … qui la rattrapera le premier ? Qui osera transgresser ses ordres : lui la ramener sans toucher à un seul de ses cheveux ?

 

 

 

 

 

© Collectif – Graph Zeppelin 

 

 

 

 

Le ton est donné. Entre alliés momentanés et chasseurs sanguinaires, une course effrénée dans Wonderland s’engage. Charpentier, Chapelier, Lièvre de Mars, reine de cœur, de pique ou autre, … font se croiser, s’entretuer au travers 6 chapitres jusqu’au combat final …

Un plaisir qui s’accroit crescendo aux confins de la folie.

Accrochez-vous, laissez-vous emporter dans cette spirale d’Archimède où mystère et raison se perdent en s’enlaçant. Voici enfin les clés de ce conte onirique si merveilleux qui continue à faire rêver tant de petites filles …

 

 

 

 

 

© Collectif – Graph Zeppelin 

 

 

 

 

Sans mentir, si Raven Gregory n’a pas ici réalisé le préquel parfait de « Wonderland », c’est à y perdre sa propre raison … à moins que vous ne soyez vous-même déjà perdu de l’autre côté du miroir !

 

 

 

Thierry Ligot

 

 

 

Titre : Alice à Wonderland – De l’autre côté du miroir

 

Éditeur : Graph Zeppelin

 

Scénario : Raven Grégory

 

Dessin : Robert Gill (Chap. 1-6) – Daniel Leister – Sheldon Goh – Vic Drujiniu & Martin Montiel (Chap.5)

 

Couleurs : Jason Embuary  (Chap. 1-6)– Jeremy Colwell – Thomas Bonvillain Ramon Ignacio Bunge & Michael Garcia (Chap.5)

 

Nombre de pages : 187

 

Prix : 18,00 €

 

ISBN : 9782380380040

 



Publié le 22/12/2022.


Source : Bd-best


Calendrier & Agendas Le Chat 2023

 

 

 

Fin d'année ... Année nouvelle ... et donc passage à un calendrier et un agenda tout neuf ;-) :-)

Mais comme d’habitude, lequel choisir ?

Le bête ? Le « grande surface » ou poste ou commerce x – y ?

Ou un particulier, un dédié, un qui offre à son possesseur un brin d’humour et de rire chaque semaine ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors le doute n’a pas permis … Comme chaque année, Philippe Geluck nous a concocté un petit agenda rassurant et « philosophique ».

 

« Le futur est un cadeau … du passé au présent. »

 

 

 

 

 

© Geluck - Casterman

 

 

 

 

Et le Chat est un cadeau pour tous les jours …

Hautement « intellectuel » (mais tout le monde comprendra-t-il ?) et sans prise de tête, sous deux formats bien pratiques, de poche et de bureau, le Chat nous souhaite pour 2023 une « année peinte ».

 

 

 

 

 

© Geluck - Casterman

 

 

 

Quant au calendrier, une tranche d’humour vous attend mensuellement … Mais pourrez-vous attendre 30 ou 31 jours pour, à chaque fois, découvrir la suivante ?

 

 

 

 

© Geluck - Casterman

 

 

 

 

En un conseil comme en 365, agenda de poche, agenda de bureau ou calendrier mural, le Chat illuminera votre année jour après jour.

 

 

 

Thierry Ligot

 

 

Éditeur : Casterman

 

Dessinateur : Philippe Geluck

 

ISBN : 9782203222823 (Calendrier mural) 11,00 €

 

ISBN : 9782203222809 (Agenda de poche) 10,95 €

 

ISBN : 9782203222816 (Agenda) 16,00 €

 

 



Publié le 22/12/2022.


Source : Bd-best


Escape Game – Thorgal

 

 

 

Vous êtes accrocs aux Vikings, à leur monde, à leur univers et donc à Thorgal ?

Vous rêveriez de vous retrouver plonger encore plus dans ses aventures, voire carrément d’en être ?

Alors voici de quoi vous satisfaire !

 

 

 

 

 

 

 

 

L’« Escape Game Thorgal », ce sont trois aventures du viking errant où le chemin de la sortie n’est pas garanti.

Trois scénarios originaux mais faisant appel à vos compétences de déduction et de réflexion pour vous échapper d’un labyrinthe divin piégé, d’une secte vous chassant dans la montagne ou tout logiquement du vaisseau de vos origines.

Avec Thorgal évidemment, Jolan ou Kriss de Valnor comme avatar d’aventure, réussirez-vous en une heure à vaincre les obstacles mis sur votre route ?

Adressé à tous, il n’est pas indispensable d’être incollable sur la série-mère.

Pourtant, tous pourront en apprendre dessus.

La visite du vaisseau lève d’ailleurs certains voiles sur des éléments jusqu’à présent tus dans les albums.

 

 

 

 

 

© Hardy – Tardy - Mango

 

 

 

 

Superbement illustré, les parcours sont prenants. Fidèle à la série, les indices vous aident dans certaines énigmes ou épreuves. Facile de manipulation, pro ou simple débutant, chacun pourra aisément s’amuser sans se sentir perdu par le format « livre ».

 

 

 

 

 

© Hardy – Tardy - Mango

 

 

 

 

Et pour les plus mordus du viking, tentez de retrouver les albums dont sont issues chacune des illustrations, images de ce livre-ci. Vous êtes également partis pour quelques heures … l’occasion peut-être de tous les relire ?

 

 

 

 

 

 

© Hardy – Tardy - Mango

 

 

 

Sur le principe des salles d’Escape Game classiques, voici une collection vous offrant la possibilité de jouer seul ou en équipe mais chez vous !

Elles comptent 32 volumes sur des thèmes et des ambiances variés. Mais à signaler que deux sont centrés sur d’autres héros de BD, Lucky Luke ainsi que Blake et Mortimer.

 

 

 

 

 

 

© Hardy – Tardy - Mango

 

 

 

 

En conséquence, un must sous le sapin samedi pour les fans de BD, de Thorgal ou d’Escape game.

 

 

 

Thierry Ligot

 

 

 

Titre : Escape Game Thorgal

 

Éditeur : Mango

 

Auteur : Stéphane Hardy

 

Illustration : Adrien Tardy

 

Nombre de pages : 128

 

Prix : 19,95 €

 

ISBN : 9782317025631

 



Publié le 22/12/2022.


Source : Bd-best


Spirou 4419 -  21 décembre 2022

 

Naissance d’une vocation ! Nouvelle série Le métier le plus dangereux du monde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            Le trop rare scénariste Olivier Bocquet, créateur de Frnck, est de retour pour une nouvelle série. Sur des dessins de Fabio Lai, Bocquet raconte le destin de Louna dont le rêve est de devenir une superhéroïne. Aujourd’hui, c’est un métier comme un autre, mais pour la famille, ce n’est pas évident à accepter.

 

            Pendant ce temps, les abonnés vont lire dans une mini-BD la troisième et dernière partie du deuxième tome de Héliotrope. Sorcellerie, magie, fantômes et vampires sont au rendez-vous.

 

Spirou, ami, partout, toujours.

 

 

 

 

© Chaud, Sfar – Dupuis

 

 

 

Histoires à suivre :

 

Amis de Spirou (Les) : Un ami de Spirou est franc et droit…

Métier le plus dangereux du monde (Le) : Hypragirl

Olive : Retour sur Terre

Trésor : La vague rouge

 

 

Récits complets :

 

Noël australien (Alfwen & Princesse Barbare)

Noël des léopards (Le) (Tofy)

 

 

Gags (strips, 1/2, 1 et 2 planches) :

 

Brad Rock

Coach (Le)

Des gens et inversement (La pause-cartoon)

Edito (L’)

Fifiches du professeur (Les) (La pause-cartoon)

Game over

Grotesque (La pause-cartoon)

Minions (Les)

Petit Spirou (Le)

Spoirou & Fantasperge (Marges de Sti)

Strip dont vous êtes la star (Le)

Tash & Trash (La pause-cartoon)

 

 

Rubriques :

 

Coin des lecteurs (Le) : Abitan

En direct du futur : Mini Spouri (Neidhardt)

Jeux : La raclée du siècle ! (Bruce)

Leçon de BD (La) : Laurel

 

Supplément abonnés :

Mini-BD : Héliotrope 2 (3/3)

 

 

 

En kiosques et librairies le 21 Décembre 2022.

2,70 €

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 



Publié le 21/12/2022.


Source : Bd-best


Connie la Barbare – La Nuit du Gloriole

 

 

 

 

Noël, période de fêtes et d’insouciance par excellence !

Bonne humeur, humour, festins et autres joyeusetés de saison … Avec un brin de légèreté, plus qu’osée diront certains, et voici un portrait parfait de Connie, la Barbare !

 

 

 

 

 

 

 

 

En 4 chapitres, suivons, en tout bien tout honneur, les péripéties de cette frêle rouquine complètement délurée et avide d’aventures.

Elle a d’ailleurs tous les atouts nécessaires pour les vivre pleinement ! Rejetonne illégitime du Cimmérien et d’une Hyrkanienne, elle parcourt les chemins le monde Hyboirien au gré du hasard. Et ce dernier lui offre des rencontres aussi tumultueuses que chaudes.

Brave guerrière au grand cœur, elle se bat aussi habillement qu’elle ne se « sacrifie » corps et âme pour aider ses prochains … Corps plus qu’âme parfois d’ailleurs !

Mais toujours avec vigueur et sincérité, luttant à la force de son épée ou de ses atouts généreux, elle combat autant guerriers farouches, démons lubriques que sorcières nymphomanes. A ce sujet, ne le serait-elle pas également légèrement ?

 

 

 

 

 

© Maconi – Santinelli - Tabou

 

 

 

 

Que ce soit une mère supérieure à croquer avec ses novices gourmandes, un jeune nobliau puceau à la recherche de sa promise vierge enlevée par une sorcière libidineuse, … nous voguons allégrement dans ce pastiche des récits d’héroïc-fantasy les plus emblématiques de Robert Howard … Entre Red Sonja et Conan le Barbare, voici leur fille spirituelle aux mœurs débridées ! Un doux et agréable mélange des codes du genre.

 

 

 

 

 

© Maconi – Santinelli - Tabou

 

 

 

 

Mais si le graphisme et la plastique de l’héroïne notamment rendent la lecture coulante, le scénario est loin d’être négligé. Une trame, peut-être tout aussi légère que les tenues de l’héroïne, est bien présente, promettant de relier très probablement les différents protagonistes dans le futur.

 

 

 

 

 

© Maconi – Santinelli - Tabou

 

 

 

 

Prévue en 3 tomes, cette mini-série augure bien du plaisir et des rebondissements sulfureux.

Il est clair qu’elle n’est pas à mettre entre toutes les mains. Un public averti appréciera à sa juste valeur ce format comics souple.

Et au pied du sapin, cela fera certainement un joli cadeau coquin … pour adultes.

 

 

Thierry Ligot

 

 

Titre : La Nuit du Gloriole

 

Série : Connie la Barbare

 

Éditeur : Tabou

 

Genre : Érotic fantasy

 

Scenario : Gianluca Maconi

 

Dessin : Gianluca Maconi

 

Couleurs :  Gianluca Maconi – Isotta Santinelli

 

Nombre de pages : 128

 

Prix : 15,00 €

 

ISBN : 9782359541885

 



Publié le 20/12/2022.


Source : Bd-best


Joyeusement crétin.  Spirou chez les fous

 

« - Par ici !

- Merci d’avoir répondu si vite !

- Désolé de vous recevoir dans ces tristes circonstances… Mais je dois convenir que nos visiteurs viennent rarement ici pour le plaisir. Je suis content de voir quelqu’un se manifester dans l’entourage de Monsieur Fantasio. Nos recherches pour contacter un membre de sa famille étaient restées vaines jusqu’à présent... »

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsque Spirou débarque à l’asile psychiatrique régional des Charentes, ça fait six jours que Fantasio y est interné. Lorsqu’il a été pris en charge, il était en train de se battre avec un lama dans le zoo d’Angoulême. Le professeur Herquin-Frangé, qui dirige l’hôpital depuis de longues années, rapporte une recrudescence des crises de folie ces derniers jours. Fantasio fait partie des derniers admis. Il se prend pour le Capitaine Haddock. Il souffre du syndrome de Jérusalem, du nom de cette maladie qui frappe les visiteurs de la cité Sainte, touchés par l’atmosphère sacrée qui a raison de leur santé mentale. Ici, c’est pareil, sauf qu’on est à Angoulême et que les malades se prennent pour des personnages de BD. Les méthodes thérapeutiques révolutionnaires du professeur sauveront-elles Fantasio ?

 

 

 

 

© Jul, Libon - Dupuis

 

 

Si on en sait beaucoup sur Spirou, on connaît beaucoup moins les origines de Fantasio. C’est de ce postulat qu’est parti le scénariste Jul, déjà aux manettes de Lucky Luke, autre classique parmi les classiques. Le séjour du journaliste en hôpital psychiatrique va obliger Fantasio à faire le point sur lui-même. Il se prend pour Haddock. Comme ça Jul peut dire qu’il reprend aussi Tintin ! Trêve de plaisanterie, Jul tire avant tout son chapeau à Franquin dans une histoire étrange et désopilante de la veine de La mauvaise tête.

 

 

 

 

© Jul, Libon - Dupuis

 

 

Pour illustrer une histoire si déjantée, si débile, avec tout le respect que l’on doit à se terme, qui pouvait-on trouver de mieux que Libon ? Ses personnages aux airs naturellement hallucinés sont les acteurs rêvés de cette comédie joyeusement burlesque. L’auteur des Cavaliers de l’apocadispe rend hommage à un panthéon du Neuvième art. Ayant découvert Spirou sur le tard, Libon avoue ne pas avoir eu de vénération qui l’aurait bloqué dans la réalisation de l’album. Il se lâche et ça détache !

 

 

 

 

© Jul, Libon - Dupuis

 

 

Après avoir lu Spirou chez les fous, les aficionados d’Angoulême n’iront plus jamais sereinement dans la cité charentaise, de crainte de se retrouver dans l’hôpital du professeur Herquin-Frangé.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

Série : Spirou 

 

Titre : Spirou chez les fous

 

Genre : Aventure

 

Scénario : Jul

 

Dessins : Libon 

 

Couleurs: Alex Doucet

 

Éditeur : Dupuis

 

Nombre de pages : 56 

 

Prix : 12,50 €

 

ISBN : 99782800169910

 



Publié le 20/12/2022.


Source : Boulevard BD


Family Happiness.  Boule & Bill 43 - L’échappée Bill

 

« - Boule, qu’est-ce qu’il fait comme travail ton père ?

- Houlà… Je ne sais pas trop… Ce qui est sûr, c’est que ça doit être très fatigant parce que dès qu’il rentre à la maison, il mange et il dort tout de suite après !

- Oui, c’est bien ce qu’il me semblait… Ton chien doit faire le même travail que lui… ! »

 

 

 

 

 

 

 

                Quel est le point commun entre Bill et le père de Boule ? C’est le farniente au jardin en fin d’après-midi, après une journée ha-ras-sante. Pour le reste, le chien et son maître ne sont pas toujours sur la même longueur d’ondes, en particulier lorsqu’il s’agit de faire prendre son bain au cocker. A part ça, Bill dévoile des qualités incroyables de mime, que décode particulièrement bien Boule. Celui-ci va en reconnaissance au marché pour être certain qu’il n’y ait pas de danger pour son chien, surtout si le marché est « spécial ». Enfin, balades en forêt avec nos amis les animaux sauvages, sorties en 2 CV ou après-midi avec le copain Pouf rythment le quotidien de Boule et Bill.

 

 

 

 

© Bastide, Cazenove - Dargaud

 

 

                Acte sept pour les Boule & Bill de Bastide et Cazenove. La série est définitivement indémodable. Les enfants ne peuvent y voir que du feu avec les Boule & Bille de Roba, pas comme dans l’indigente série de dessins animées actuelle, moche comme c’est pas possible, à mille lieux de la première adaptation sortie en 1975, très réussie, et même de celle de 2005 qui était acceptable. Bref, heureusement que la BD garde les lettres de noblesse de la série.

 

 

 

 

© Bastide, Cazenove - Dargaud

 

 

               La magie de Boule & Bill a su conservée par tous les successeurs de Roba, à commencer par celui qui avait été adoubé par le maître, son élève Laurent Verron. Boule n’ayant pas de téléphone portable, GSM pour nos amis belges, il ne pourra pas être démodé le jour où l’on utilisera autre chose à la place. Pareil pour les tablettes et toutes les technologies modernes. Par contre, les gosses joueront toujours au ballon et aux gendarmes et aux voleurs, ils feront toujours des balades en forêt avec leurs parents, et leurs chiens prendront toujours des bains alors qu’ils n’en ont pas envie. Autre différence notable entre Boule & Bill et les autres séries destinées au même public comme Ducobu ou Cédric, l’école est quasiment absente, sauf parfois sur le chemin du retour.

 

 

 

© Bastide, Cazenove - Dargaud

 

 

                Boule & Bill n’ont pas fini de ravir des générations de lecteurs. Pendant que Papa joue au golf avec son patron, Bill fait sa quarante-troisième échappée pour notre plus grand bonheur.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Série : Boule & Bill

 

Tome : 43 - L’échappée Bill

 

Genre : Humour 

 

Scénario : Christophe Cazenove 

 

Dessins : Jean Bastide 

 

Couleurs : Luc Perdriset & Jean Bastide  

 

Éditeur : Dargaud

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 11,50 €

 

ISBN : 9782505114284 

 



Publié le 20/12/2022.


Source : Boulevard BD


Au fond de moi.  Deep me

 

« - Adam ne ressent absolument plus rien. Et il ne peut absolument plus rien faire…

- C’est quel type de coma ?

- S’il s’agit d’un coma, alors c’est le pire : celui dont on ne peut rien savoir.

- Score moteur : niveau un sur l’échelle de Glasgow.

- Traduction : niveau zéro de conscience. »

 

 

 

 

 

 

 

                Adam se réveille dans le noir le plus sombre. Il entend les personnes autour de lui. Il les comprend. Mais il ne peut ni leur parler ni interagir avec eux. Il est dans une forme de coma. Comment en est-il arrivé là ? Pour les médecins, la stimulation transcrânienne au niveau du cortex préfrontal n’a rien donné. Les médicaments comme l’amantadine et le zolpidem n’ont eu aucun effet. Adam ne peut pas bouger. Pourtant, il ne se sent ni attaché ni paralysé. Il est quelque part entre la mort cérébrale et le locked-in syndrome (syndrome d'enfermement), état d'éveil et de conscience avec tétraplégie et paralysie des nerfs crâniens inférieurs. Peu à peu, une image arrive au souvenir d’Adam. D’abord fixe, elle évolue légèrement.

 

 

 

 

© Mathieu - Delcourt

 

 

                Marc-Antoine Mathieu signe un album au concept étonnant. Spécialiste du genre, il ne fait jamais un album pour faire un concept. Il met le concept au service d’une histoire. Et c’est cela sa force. La majorité des planches de Deep me sont toutes noires. Adam est un narrateur interne. Le lecteur est dans son cerveau, cherchant avec lui à comprendre. Mathieu ne joue pas seulement avec les cases noires mais aussi avec les intercases, avec les bulles, plus ou moins sombres, plus ou moins éloignées. A la manière d’un film comme Buried, dans lequel Ryan Reynolds passe quatre-vingt-dix minutes dans un cercueil enterré vivant, on ne s’ennuie pas une seconde. Bien sûr, il ne faut pas s’attendre avec Marc-Antoine Mathieu à un scénario convenu. Le final est imprévisible.

 

 

 

 

© Mathieu - Delcourt

 

 

                Delcourt joue le jeu en accompagnant son auteur dans son aventure. D’extérieur, le livre est entièrement noir. La couverture est noire. Le titre se devine à la lumière. La tranche est noire, même le fameux triangle Delcourt traditionnellement rouge s’est habillé de gris. La quatrième de couverture est noire, avec le texte du pitch en noir sur noir. Les bordures des pages sont noires. La seule tâche blanche est celle encadrant le code barre.

 

 

 

 

© Mathieu - Delcourt

 

 

                « La pensée est une des formes de la matière. » Cette maxime en introduction traduit tout le sens de l’histoire, aventure humaine qui se métamorphose en méditation philosophique.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

One shot : Deep me 

 

Genre : Emotion 

 

Scénario & Dessins : Marc-Antoine Mathieu 

 

Éditeur : Delcourt

 

Nombre de pages : 120

 

Prix : 19,99 €

 

ISBN : 9782413044512 

 



Publié le 20/12/2022.


Source : Boulevard BD


Les parents des Ă©toiles.  Thorgal 40 - Tupilaks

 

« - Toujours autant pétri de nobles sentiments, Thorgal !

- Slive ! Vivante ? Comm…

- Comment ? Ne suis-je pas Slive « celle qui ne meurt jamais »? Ahahah !

- Plus tard les explications ! Il n’y a pas une minute à perdre ! Pour votre salut, suivez-moi ! Neokora va bientôt activer ses « Phulos », les guerriers d’élite atlantes ! Leur armement est tel qu’il vous sera alors impossible de leur échapper ! »

 

 

 

 

 

 

 

Thorgal Aegirsson ne reçoit d’ordres ni des hommes, ni des dieux, et encore moins d’une intelligence artificielle, même si elle est atlante, comme lui. Il vient de mettre à mal Neokora, mais celle-ci a eu le temps de réveiller tous les résidents atlantes du vaisseau. Ceux-ci étaient arrivés sur Terre pour éradiquer la race humaine et prendre leur place. Parmi eux, à l’origine, il y avait les propres parents de Thorgal, avant qu’une mutinerie ne les oblige à fuir. Aujourd’hui, le viking des étoiles se trouve confronté à ses anciens compatriotes. Il va lui falloir choisir un camp.

 

 

 

 

© Vignaux, Yann, Georges – Le Lombard

 

 

Dans la saga de Thorgal, il y a deux types d’histoires : les aventures vikings avec une dose d’Heroïc-Fantasy mais bien ancrées dans la mythologie nordique, et les autres rattachant Thorgal à son passé. Suite du diptyque commencé avec le tome précédent Neokora, Tupilaks fait partie de cette seconde catégorie. Les fins connaisseurs de la série repèreront rapidement que cette aventure découle en droite ligne de L’enfant des étoiles, album mythique de la série, le septième, dans lequel on apprend d’où vient Thorgal.

 

 

 

 

© Vignaux, Yann, Georges – Le Lombard

 

 

Yann nous dévoile ici les conséquences de la scission dans le groupe d’atlantes ayant voulu rejoindre la Terre. Fred Vignaux reste magistral dans cet album, complexe, très narratif, trop verbeux par moments, mais qui se termine façon blockbuster. Comme d’habitude, un mot sur la couverture, encore une fois signée Rosinski. Elle est réussie, certes, mais n’a pas la puissance de celle de L’enfant des étoiles. Mais quand donc l’éditeur laissera-t-il Vignaux les dessiner ? Gardez les tableaux de Rosinski pour de beaux artbooks et permettez à son successeur de signer les couvertures de ses propres albums : ce serait tout simplement être honnête et respecter les lecteurs. On l’a déjà dit et on le redira jusqu’à ce que ce soit fait.

 

 

 

 

© Vignaux, Yann, Georges – Le Lombard

 

 

La sortie de l’album s’accompagne de la parution d’un jeu de société centré sur Qâ, le meilleur arc narratif à ce jour de la série. Les joueurs incarnant Thorgal, Aaricia, Jolan ou d’autres compagnons doivent traverser le grand océan, du pays viking jusqu’au pays Qâ, pour y affronter Ogotaï qui veut devenir le maître du monde. Ce jeu de cartes et de dés conçu par Stéphane Hardy est une véritable immersion dans l’univers créé par Rosinski et Van Hamme.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

Série : Thorgal

 

Tome : 40 - Tupilaks

 

Genre : Heroïc Fantasy 

 

Scénario : Yann

 

Dessins : Fred Vignaux

 

Couleurs : Gaëtan Georges

 

Couverture : Rosinski & Vignaux

 

Éditeur : Le Lombard

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 12,95 €

 

ISBN : 9782808203470

 



Publié le 20/12/2022.


Source : Boulevard BD


1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


©BD-Best v3.5 / 2023