?>

Partir pour mieux se retrouver. Sur l’autre rive.
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Partir pour mieux se retrouver.  Sur l’autre rive.

 

 

« Ça fait des années que je rêve d’aller en Amérique Latine. D’une manière complètement fantasmée, d’ailleurs. Depuis des années, une carte gigantesque de l’Amérique du Sud me suit de déménagement en déménagement, et est toujours accrochée en évidence, mais en vrai, je ne sais pas ce que ça peut être. Je pars pour voyager, oui. Mais là, pendant cinq mois et demi je vais faire une bande dessinée documentaire sur une ONG qui s’appelle « Una Opcion mas ». »

 

 

 

Voyage en Equateur en six étapes, avec Sur l’autre rive, Isatis nous emporte dans ses bagages à l’autre bout du monde, à la rencontre de l’autre, à la rencontre de soi.

 

Volcans, Pacifique, Iles, Jungle, Banlieue Sud de Guayaquil, Andes sont autant d’endroits que de rencontres. Accueillie par l’organisation non gouvernementale franco-équatorienne Una Opcion Mas (Une option de plus), la dessinatrice débarque à Quito. Elle va sillonner le pays pendant six mois, allant à la visite de sept associations du réseau de l’ONG. Elle va rapidement se rendre compte qu’au-delà du centre ville, dès la banlieue, commence la vraie vie du pays, la misère, la violence et l’analphabétisme… Mais toujours, on entend la musique, la musique de la vie des locaux et la force d’y croire entretenue par les bénévoles des fondations qui travaillent au plus près du peuple, avec bien souvent les moyens du bord.

 

 

 

 

© Isatis– Des Ronds dans l’O

 

 

 

Les associations ont l’allure de super-héros. Futuro, improbable Ludothèque, apporte tout l’espoir aux enfants de Nueva Esperanza, quartier excentré de San Vicente. Un atelier sur les violences faites aux femmes, sur l’île de Muisne, montre les barrières machistes qui subsistent. L’association Patou Solidarité, qui a pour objectif de créer un refuge pour les femmes maltraitées, est l’une de leur lumière au bout du chemin.

 

Isatis signe son premier ouvrage. Influencée par Troub’s et Baudoin, à seulement 23 ans, l’autrice se positionne en digne successeuse de ces auteurs de renom. Des décors esquissés, des visages simplifiés, et on est embarqué dans le voyage. Des rues de Quito à la jungle feuillue,  des rivières boueuses aux contreforts des Andes, l’immersion est totale.

 

 

 

© Isatis– Des Ronds dans l’O

 

 

Les partis pris graphiques d’Isatis n’ont pas de logique. En couleurs ou en noir et blanc, dans de pleines pages ou des découpages classiques, l’autrice travaille sur le vif, à l’instinct. Quelques ratures témoignent de l’instantanéité des rencontres et des moments, ancrant un peu plus le récit dans une réalité. Et au milieu, improbable, une planche réalisée par des enfants équatoriens faite lors d’un atelier retranscrit la frayeur du terremoto (tremblement de terres dévastateur) sous les feutres des enfants.

 

Les rencontres sud-américaines sont nombreuses. Parfois trop courtes, on aurait aimé aller plus loin dans l’histoire des locaux à la tête d’associations au service des populations. Mais pour un premier album, on ne peut que saluer le rendu du périple d’Isatis qui nous en apprend beaucoup dans le domaine de l’humanitaire en Amérique du Sud.

 

 

 

© Isatis– Des Ronds dans l’O

 

 

 Bénéficiant d’une belle maquette soignée, avec une couverture à rabats, Sur l’autre rive témoigne du joli travail que font les éditions Des ronds dans l’O, en croyant en leurs auteurs et en les accompagnant du mieux qu’ils le peuvent sur le devant de la scène.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

One shot : Sur l’autre rive

 

Genre : Carnet de voyage

 

Scénario, Dessins & Couleurs : Isatis

 

Éditeur : Des Ronds dans l’O

 

Nombre de pages : 90

 

Prix : 18 €

 

ISBN : 9782374180656
 



Publié le 12/03/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019