?>

Quatre pattes pour un bleu, le meilleur ami de l’homme. Les Tuniques Bleues 62– Sallie.
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Quatre pattes pour un bleu, le meilleur ami de l’homme.  Les Tuniques Bleues 62– Sallie.

            « - D’où venez-vous ?

-          De Pennsylvanie, Sergent. On fait partie du onzième régiment d’infanterie. Grant nous a envoyés ici… Paraît que bientôt vous allez avoir besoin de renfort. On est là pour vous donner un coup de main.

-          … Pas au courant !... C’est quoi, ça ?

-          Ah ! Ah ! Ah ! Jusqu’à preuve du contraire, il s’agit d’un chien !

-          Vous le baladez avec vous ?

-          Ouais, il ne nous quitte pas !

-          Comment se fait-il ?

-          Oh, c’est toute une histoire ! »

 

 

 

 

 

 

C’est un drôle de compagnon qui fait partie du régiment d’infanterie qui arrive au campement. Le Sergent Cornélius Chesterfield n’en croit pas ses yeux : une chienne. Un type en civil la leur a porté dans un panier puis s’en est allé. La petite bull-terrier a été baptisée Sallie, du nom d’une jolie fille qui habitait non loin du camp. Depuis, elle ne les a jamais quittés et a déjà participé à un tas de campagnes : Bull Run, Antietam, Fredericksburg, Chancellorsville, Gettysburg,… Elle déteste les confédérés. Chesterfield ne pouvait pas trouver meilleure complice pour s’approcher des lignes ennemies et ramener un prisonnier qui leur permettrait de savoir comment sont déployées leurs troupes.

 

 

 

 

© Lambil, Cauvin, Leonardo - Dupuis

 

Raoul Cauvin a encore réussi à dégotter une anecdote authentique pour asseoir les fondements de ce nouvel épisode des Tuniques Bleues, celle de la présence d’animaux sur des champs de bataille.

As du dialogue, le scénariste assure des joutes oratoires habituelles entre les deux plus célèbres soldats de l’armée américaine, que l’on attend comme des marronniers. Qui plus est, Blutch et Chesterfield vont retrouver leur plus fidèle ennemi.

 

 

 

 

© Lambil, Cauvin, Leonardo - Dupuis.

 

 

 

Willy Lambil reste un dessinateur hors pair. Il varie les cadrages ce qui fait que le lecteur n’a pas l’impression de voir deux fois la même case, même dans une scène qui pourrait paraître statique.

Le dessinateur le dit, il aime la spontanéité du premier jet du dessin. Lorsqu’il se trouve confronté à une difficulté, il se met devant un miroir et prend la pose ou l’attitude du personnage qu’il a à dessiner. Ainsi, ces protagonistes incarnés semblent encore plus « vivants ».

 

 

 

 

© Lambil, Cauvin, Leonardo - Dupuis.

 

            Les Tuniques Bleues ont encore de belles années devant elles. On ne voit pas ce qui pourrait arrêter la charge de leur cavalerie.

 

 

Laurent Lafourcade.

 

 

Série : Les Tuniques Bleues.

 

Tome : 62– Sallie.

 

Genre : Aventure/Histoire/Humour.

 

Scénario : Cauvin.

 

Dessins : Lambil.

 

Couleurs : Leonardo.

 

Éditeur : Dupuis.

 

Nombre de pages : 46.

 

Prix : 10,95 €.

 

ISBN : 9782800174389

 



Publié le 07/11/2018.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019