?>

Terrain d’aviation, prière d’entrer. Martin Milan, pilote d’avion-taxi Intégrale 1
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Terrain d’aviation, prière d’entrer.  Martin Milan, pilote d’avion-taxi Intégrale 1

 

 

« - Eh, bien ! On peut dire que les avions te fascinent, toi, au moins…

- Vous êtes un pilote, m’sieur ? Un vrai ?

- Et comment, petit. Un vrai de vrai ! Je m’appelle Martin Milan !

- Et moi Petibout. Oh, dites, m’sieur ! Comment est-ce que vous avez fait pour devenir pilote, m’sieur ?

- C’est que… C’est toute une histoire, mon garçon ! Il faudrait que je te raconte ma vie !

- Oh, racontez, m’sieur ! Ça m’intéresse ! »

 

 

 

 

 

Martin Milan est un pilote, un vrai de vrai. Depuis tout petit, il rêvait en regardant les avions d’évoluer dans le ciel. Il en rêvait et a accompli son rêve. Martin Milan est un rêveur né, il n’a jamais cessé de l’être et n’arrêtera jamais. Son histoire est une histoire d’amour, d’amour pour les avions, pour le ciel et pour les gens. Martin Milan est avant tout philanthrope. Il aime les gens. A bord de son vieux coucou Le Pélican, il va exercer ses missions au service de causes cocasses et émouvantes.

 

 

 

 

© Godard - Le Lombard

 

 

Outre huit courts récits, le présent volume propose, dans un ordre chronologique, trois plus longues histoires.

 

On connaissait l’opposition entre la Syldavie et la Bordurie. Dans Destination guet-apens, c’est entre la Slavonie et la Baltovaquie que la tension règne. Martin va se trouver mêlé à une affaire d’espionnage dans le no man’s land séparant les deux états. Le Betisooka, arme au rayon rendant neuneu mise au point par le Docteur Haquel-Hahn, est l’objet de toutes les convoitises entre agents secrets et autres espions.

 

 

 

 

© Godard - Le Lombard

 

 

Dans Les clochards de la jungle, Martin  s’envole vers la forêt tropicale avec un passager clandestin : le fils d’un explorateur disparu qui attendrira le cœur de notre aviateur. Mais la zone est dangereuse et les dangers les plus périlleux ne sont pas forcément les plus sauvages; des trafiquants contrôlent la région.

 

 

 

 

© Godard - Le Lombard

 

 

Dans Eglantine de ma jeunesse, Martin est engagé par le directeur de la compagnie africaine des planteurs réunis pour organiser un safari « à l’envers ». Eglantine est une tigresse tout ce qu’il y a de plus pacifique. Elle a été élevée avec le fils du patron. Il faut à présent la rendre à la nature mais elle ne survivrait pas à la sauvagerie de la savane et des chasseurs. Le mieux est de la relâcher dans une réserve. Quand on est plus habitué à faire des léchouilles qu’à sortir les crocs, l’affaire n’est pas si simple.

 

 

 

 

© Godard - Le Lombard

 

 

Christian Godard…. Christian Godard… Godard ?... Godard !.... Cinéma !... Mais non ! On a dit Christian, pas Jean-Luc ! Et on parle bien de BD, de bande dessinée. Ce n’est pas du cinéma.

 

On parle peu, beaucoup trop peu de Christian Godard dans tous les ouvrages qui traitent de l’histoire du 9ème art. Et pourtant, quelle carrière ! L’homme est l’auteur complet de deux grandes séries : Norbert et Kari, aventures en polynésie, et Martin Milan, le pilote d’avion-taxi. Ce n’est pas tout. Il a scénarisé entre autres Pamphile et Philéas pour Dufranne et Chroniques du temps de la vallée des Ghlomes pour Ribera. Ça ne vous dit rien ? Peut-être. Par contre, si on parle du Vagabond des limbes avec le même Ribera, de Toupet avec Blesteau et de la Jungle en folie avec Mic Delinx, là, ça interpelle tout le monde. Godard a un CV a en faire rougir plus d’un.

 

 

 

 

© Godard - Le Lombard

 

 

Martin Milan a fait les beaux jours du journal Tintin de 1967 à 1984, avant une tentative de retour en auto-édition au Vaisseau d’Argent, puis chez Dargaud au début des années 90. Le graphisme franco-belge marqué école Tintin, école de Bruxelles, plutôt humoristique au départ, tendra vers plus de semi-réalisme au fil du temps.

 

Plus qu’une série classique d’aventures, Martin Milan est une série poétique et sensible. Plus que dans toute autre série, Godard y a mis toute son âme. Le créateur et son personnage sont indissociables. Même si Henri Dufranne a collaboré à quelques épisodes, dont Eglantine de ma jeunesse dans le présent volume, Martin, c’est Christian.

 

La série, sous une apparence « gros nez » est bourrée d’émotion. Elle se distingue par des dialogues hors pair, ce qui était assez rare à la fin des années 60 où la production était divisée en histoires de pure aventure et en séries comiques. Martin Milan est une série transversale dans laquelle l’action, l’humour et les dialogues ont chacun autant d’importance.

 

 

 

 

© Godard - Le Lombard

 

 

En septembre 1984, les Cahiers de la BD consacraient un numéro à Christian Godard. L’universitaire Alain Chante se demandait qui était Martin. Un grand flegmatique qui finit par s’énerver ? Un romantique qui ne supporte pas qu’on le lui dise ? Un crétin intégral ? Le dieu-cargo ? Un homme chevaleresque et tout ça ? Un philosophe ? Il finissait par conclure que Martin était un homme riche de souvenirs et d’expériences, un homme qui a su se déprendre de ses certitudes et qui est conscient de ses faiblesses, un homme sur qui on peut compter, et que l’on souhaite avoir pour ami.

 

Mais celui qui définit encore mieux Martin, c’est Schnockmaster, un des personnages de Destination Guet-Apens : « Vous voulez savoir qui c’est, ce gars-là, hein ? Eh bien je vais vous le dire ! C’est un homme, rien qu’un homme… mais… un vrai. ».

 

Godard a 87 ans. Avec André-Paul Duchâteau, il est l’un des derniers gentlemen de la BD. Il a un blog qu’il alimente régulièrement de souvenirs et d’actualités : http://christiangodard.canalblog.com.

 

Patrick Gaumer remonte aux origines de la carrière de Christian Godard dans un copieux dossier introductif.

 

La présente intégrale qui démarre redonne à ce héros la place de grand classique qu’il mérite. Prenez le vol avec confiance, c’est Martin Milan, pilote d’avion-taxi, qui tient le manche à balai.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Martin Milan

 

Tome : Intégrale 1

 

Genre : Aventures

 

Scénario & Dessins : Godard

 

Dossier introductif : Gaumer

 

Éditeur : Le Lombard

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 29 €

 

ISBN : 9782803672509

 



Publié le 12/05/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019