?>
 
Envers et contre tout - Jazz Maynard (tome 3)
Flux RSS Flux RSS

Envers et contre tout Série : Jazz Maynard

Auteur : Raule & Roger

Prix : 13.50 €

Date de sortie : 07/01/2009

Nombre de pages : 48

Catégorie : Polar

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Publié le 17/12/2008


Virtuose de la trompette, Jazz Maynard joue aussi des poings. Les armes à feu n'ont pas de secret pour lui. Il connaît les lois de la rue qu'il a apprises, enfant, en compagnie de ses amis Teo et Judas. Rattrapé par son passé, il se retrouve pris au piège dans le quartier qui l'a vu grandir : El Raval à Barcelone. Dans ce tome 3 entre en scène un personnage abject : le nouveau maire. À son actif: détournement de fonds, scandales financiers, débauche de mineurs, vol et assassinat de son prédécesseur. Au terme d'une lutte sans merci, dans laquelle est impliqué le crime organisé de Hong Kong, Barcelone ne sera plus jamais la même.



Rebondissements multiples, scènes de combat à couper le souffle, intrigues parallèles, flash-back et moments plus sentimentaux rythment cette série orchestrée de main de maître par des auteurs particulièrement inspirés. Leurs personnages, tant masculins que féminins, ont une personnalité marquée. Les dialogues, courts et percutants, répondent à un dessin dégageant une incroyable énergie de même qu’une parfaite maîtrise. Le graphisme flirte avec le style manga tout en affirmant sa spécificité : expressionnisme, élégance et angles de prises de vues originaux. Les couleurs sombres rappellent l'atmosphère des polars américains des années 30 et 40.





Autre(s) critique(s) de cette série
500 héros - 10/01/2009

Conclusion de ce complot politico-mafieux.

Avec ce tome 3, toutes les pièces du puzzle s'emboîtent. Qui a assassiné le maire de Barcelone et dans quel but? Jusqu'où ce dernier était-il mouillé? Et surtout le retour de Jazz juste au moment de l'explosion de ce complot est-il vraiment un hasard?

Deux auteurs jusqu'ici totalement inconnus nous présentent une trilogie noire digne des meilleurs polars. En plus d'un scénario vraiment bien ficellé où chaque encrenage a été pensé, je suis tombé sous le charme du dessin de Roger dont je trouve l'encrage particulièrement dynamique.

Une intégrale de la série en noir et blanc serait le plus beau cadeau que Dargaud pourrait nous faire.


smilesmilesmilesmilesmile

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Bégé



©BD-Best v3.5 / 2017