« La lumière montre l’ombre et la vérité le mystère. » Proverbe latin médiéval. Le Royaume de Blanche-Fleur : Le complot de la Reine
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

« La lumière montre l’ombre et la vérité le mystère. » Proverbe latin médiéval.  Le Royaume de Blanche-Fleur : Le complot de la Reine

 

 

 

« - Berthe ! Cette fois, c’en est trop ! Je veux en finir une bonne fois pour toutes avec cette fille ! Anne doit disparaître !

- Mnng mng ?! Mggnnmgn ?...

- Non… Grands dieux, pas avec une de tes potions ! Elles ne fonctionnent jamais ! Je veux qu’Anne disparaisse pour toujours. Toi, tu serais fichue de lui donner des superpouvoirs en pensant l’empoisonner !

- Mgnn… ngn… mgnnng…

- Tu vas plutôt convoquer mes dames de cour ! Fais-les venir dans mes appartements ce soir ! Nous fomenterons un complot ! »

 

 

 

 

 

 

La Reine du Royaume est furieuse. Le Roi vient de lui faire un nouvel affront. Pour son mariage avec le Prince Eric d’Arbédie, la Princesse Cécile tient à ce que sa meilleure amie Anne, la tavernière, soit à ses côtés à la table d’honneur. Devant le refus de sa mère, qui déteste la roturière, Cécile s’adresse à son père qui lui octroie ce droit. C’en est trop pour la matriarche qui décide de tout faire pour rayer Anne de la carte. Pendant ce temps,  Anne reconstruit sa taverne. Elle ne se doute pas qu’elle va être embarquée au cœur d’une aventure qui lui dévoilera le secret de ses origines

 

 

 

 

© Feroumont, Princesse Barbare - Dupuis

 

 

Ça faisait quatre ans qu’on attendait le retour des oiseaux bavards. Quatre ans ! Il faut dire que Benoît Feroumont a été accaparé par son travail dans le monde du dessin animé, ainsi que par son épisode de Spirou. On lui pardonne. Que ne ferait-on pas pour la meilleure série moyenâgeuse après Johan et Pirlouit ?

 

 

 

 

© Feroumont, Princesse Barbare - Dupuis

 

 

Feroumont a promis à son personnage Anne qu’à la fin l’histoire serait bel et bien finie et qu’elle n’aurait plus à attendre mille ans pendant qu’il fait du cartoon. Cela voudrait-il donc dire que les portes du Royaume se ferment à jamais avec cet ultime (?) album. Ce serait dramatique tellement on tient là une pépite.

 

 

 

 

© Feroumont, Princesse Barbare - Dupuis

 

 

Ce qu’il est compliqué de comprendre, c’est pourquoi Dupuis « casse » la maquette de la série. Peut-être l’éditeur pense-t-il qu’après une si longue absence les lecteurs ont disparu, se sont égarés dans les limbes des sorties BD. Grave erreur, ils n’étaient pas perdus, ils attendaient. On l’a vu par le passé avec par exemple Gully dont un nouvel album était paru bien après les autres, sans numérotation, sans « collection », ce fut un échec retentissant. Il ne faudrait pas que le Royaume subisse le même sort.

 

 

 

 

© Feroumont, Princesse Barbare - Dupuis

 

 

Le Royaume est une excellente série. C’est le chaînon manquant entre les classiques de l’âge d’or et les pépites modernes.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Le Royaume

 

Tome : 7 - Le Royaume de Blanche-Fleur : Le complot de la Reine

 

Genre : Aventure humoristique

 

Scénario & Dessins : Feroumont

 

Couleurs : Princesse Barbare

 

Éditeur : Dupuis

 

Nombre de pages : 112

 

Prix : 19,95 €

 

ISBN : 9791034737437

 



Publié le 04/09/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019