1+1=6. Photo de famille recomposée 1
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

1+1=6.  Photo de famille recomposée 1

« - Ça ne va pas, Gabin ? Qu’est-ce qui se passe ?

- Ben, notre nouvelle vie, c’est beaucoup de changements… Moi, j’aimais bien celle d’avant, on avait nos habitudes…

- Oui, je comprends…

- Notre routine, le soir, on se couchait pour huit heures et demie, tu nous lisais une histoire, puis je t’entendais parler dans le salon, ça me berçait… Avec le nouvel appartement et l’arrivée de Nicolas et des filles, c’est plus pareil, tout est chamboulé.

- Tu sais, ok, il y a du changement, mais ça ne nous empêchera pas de garder nos petites habitudes… Je peux te lire notre livre fétiche, si tu veux, il est dans ce carton…

- Oh oui, cool !

- HE ! Le dernier film de super-héros en Blu-ray et des bonbecs maintenant dans le salon ! Y en a que ça intéresse ?

- Et nos petites habitudes ?

- Je vois pas de quoi tu parles, m’man ! »

 

 

 

 

 

 


                Quand beau-papa vient proposer une soirée home-ciné à la place de la tendre lecture du soir avec maman, Gabin n’hésite pas une seconde, au grand désespoir de sa mère. Recomposer une famille, ce n’est pas seulement vivre tous ensemble dans un même lieu, appartement ou maison, c’est aussi apprendre à « composer » les uns avec les autres.

 

 

 

 

 © Sti, Armelle – Bamboo

 

 

                Nicolas et Sophie ont chacun deux enfants. Manon et Sarah sont la lycéenne et la collégienne de Nicolas. Gabin et Emma sont les écoliers de Sophie. Dans ce petit monde, chacun a son petit caractère, pour le meilleur et pour le rire. Il suffit qu’un seul des enfants n’arrive pas à s’endormir pour que la famille se retrouve à six dans le lit. Et quand, comme ici, il y a des enfants des deux côtés, les mettre en compétition dans les tâches ménagères est le meilleur moyen pour arriver à ses fins. 

                La garde alternée une semaine sur deux, c’est long. Mais c’est laquelle des semaines la plus longue ? Celle où l’on se languit de ses enfants, ou bien celle où ils mettent le bazar à la maison ? La composition des repas, notamment, est un réel casse-tête. Mais parfois, on a prévu compliqué alors qu’il suffisait de faire simple.  

 

 

 

 

 © Sti, Armelle – Bamboo

 

 

                L’album de Sti et Armelle respire, ou plutôt transpire, le vécu. Sti raconte sa façon de vivre. Nicolas lui ressemble d’ailleurs physiquement un petit peu. On n’est pas loin de l’autofiction. Pour la dessinatrice Armelle, la situation est un brin différente. Son compagnon a des enfants. Elle doit donc se positionner pour intégrer une famille. Les auteurs jouent la carte de l’humour dans des situations parfois compliquées dont ils se moquent avec tendresse ou dont ils s’amusent avec recul. Ils ne cherchent en aucun cas à être moralisateurs ni à imposer une recette pour vivre en harmonie dans une telle famille. Chacun doit trouver sa solution. Si les auteurs cherchaient à démontrer quelque chose, c’est que cette solution se trouve plus facilement avec le sourire.

 

 

 

 

 © Sti, Armelle – Bamboo

 


                Le titre de la série est trop long. « Famille recomposée » aurait été amplement explicite et suffisant. Mais s’il y a quelque chose que l’on souhaite long à la série, c’est sa durée de vie. Elle ne s’adresse pas seulement aux familles concernées. Tout le monde y trouvera son compte. C’est drôle, c’est frais, c’est dans l’air du temps.

 

 

  

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

Série : Photo de famille recomposée

 

Tome : 1

 

Genre : Humour familial

 

Scénario : Sti

 

Dessins & Couleurs : Armelle

 

Éditeur : Bamboo

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 10,95 €

 

ISBN : 9782818975503

 

 



Publié le 10/01/2021.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2021